AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges-Michel Sarotte (Traducteur)
ISBN : 2264032804
Éditeur : 10-18 (2002)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Employé d'une galerie londonienne, Jonathan Argyll, en poste à Rome depuis trois ans, a vendu un Titien au musée californien du milliardaire Arthur Moresby.
Seule obligation : Argyll a dû livrer le tableau à Los Angeles. Lors d'une soirée dans le musée, Jack, le fils du mécène, lui présente de façon acerbe les parasites gravitant autour de son père. Il y croise aussi Hector de Suza, qui a la réputation d'être mêlé à des trafics d'œuvres d'art.
Le lende... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
clude_stas
25 juin 2014
  • 5/ 5
Gian Lorenzo Bernini (dit le Bernin) est le génie de l'art baroque romain. A la fois peintre, architecte et surtout sculpteur. On lui doit plusieurs groupes en marbre, emblématiques du XVII° siècle. Il a surtout été très proche de la papauté. Ainsi où est donc passée cette statue de Pie V, exécutée par le Bernin ? Jonathan Argyll et Flavia di Stefano, les héros récurrents de Iain Pears, sont sur l'affaire (après le Titien ou Raphaël). le premier est un marchand d'art anglais. La seconde travaille au Patrimoine artistique national. Tous deux, aux Etats-Unis, sont confrontés aux collections d'un milliardaire, bientôt envoyé ad patres. Et la suite de l'enquête est, comme à l'habitude, riche en rebondissements et en retournements de situation (en particulier les derniers chapitres). Car, comme dans tout bon roman policier, et cela depuis les enquêtes d'Hercule Poirot, tous les protagonistes sont rassemblés pour une ultime et définitive mise au point. Et le mystérieux coupable est définitivement confondu.
Le vrai plaisir de cette série, au-delà des enquêtes policières, réside dans sa description du milieu de l'art, de ses collectionneurs, de ses marchands, de ses faussaires, de ses historiens d'arts, de ses experts, des conservateurs de musées, des galeristes et des antiquaires. Tout un système mis en place depuis des décennies et qui fonctionne au point de générer des milliards de dollars de chiffres d'affaires. Et Iain Pears sait parfaitement ce qu'il en est, lui qui est également historien d'art (et philosophe). Il connaît tous les rouages du mode d'acquisition des collections muséales ou privées, ainsi que les motivations personnelles d'un achat, d'une donation, voire d'une dation. Qu'importe l'objet (et sa provenance) pourvu qu'il vous apporte la renommée. Sous la forme d'un cartel doré à l'entrée d'une salle de musée, par exemple. Et tous ces éléments bien souvent inconnus du grand public, font de cette lecture un réel moment de plaisir, qu'on soit sensible au marché de l'art ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mariech
02 avril 2012
  • 4/ 5
Une nouvelle aventure de Jonathan Argyll , qui achète des tableaux pour des musées et de son amie italienne , Flavia .
Tous les deux , ils vont enquêter sur l'assassinat d' Arthur Moresby , propriétaire d'un musée californien .
Une aventure pleine de rebondissements bien agréable , avec le talent de Ian Pears .
Commenter  J’apprécie          140
sweetie9
22 septembre 2014
  • 3/ 5
Comme tout bon polar qui se respecte,les protagonistes seront rassemblé dans une scène finale où le mystérieux assassin sera démasqué.L'intrigue rondement menée,suffirait à notre bon plaisir mais c'est en définitive,la description du milieu de l'Art,de ses faussaires,de ses experts,du mode de fonctionnement des musées.h
Commenter  J’apprécie          90
DOMS
08 novembre 2014
  • 4/ 5
Cette fois, c'est une statue du Bernin, grand sculpteur dont de nombreuses oeuvres sont visibles aujourd'hui encore, qui est la trame de ce nouvel épisode des enquêtes de la brigade nationale italienne chargée des vols d'objets d'art. Jonathan et Flavia continuent d'oeuvrer ensemble à la recherche de cette statue. Leur enquête va entrainer Jonathan jusqu'au Etats Unis, où un milliardaire doit annoncer qu'il va enfin créer son Grand Musée, le GM. Son assassinat va modifier la suite des évènements. La situation s'annonce riche en surprises, toutes propice à montrer la grande maitrise qu'a Iain Pears de ce milieu si spécifique de l'art, des échanges entre marchands, des acquisitions des musées aux riches collections des particuliers, et du milieu des faussaires en tout genre.
Toujours intéressants, ces romans sont écrits en maintenant un équilibre subtil entre l'intrigue policière et la connaissance du milieu de l'art qui ne peuvent pas lasser les amateurs des uns et des autres.
Commenter  J’apprécie          40
umezzu
27 février 2016
  • 4/ 5
Après la peinture pour les deux premiers romans de cette série, Iain Pears nous conte les aventures d'un buste signé Bernini (Le Bernin en VF), qui va disparaître lors de son passage à Los Angeles. L'occasion de découvrir les dessous pas très honnêtes des musées américains et les richissimes milliardaires qui les financent – et en profitent.
Évidemment le vendeur du buste c'est Jonathan Argyll, toujours là où il ne faut pas, et il va être rejoint aux États-Unis par la policière du service italien des vols d'oeuvres d'art, Flavia di Stefano.
Un épisode un peu moins réussi que les deux précédents, mais qui reste une lecture plaisante.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
picturapictura01 mars 2014
Depuis sa plus tendre enfance, on lui avait inculqué les vertus de la politesse et de l'hospitalité.
" Ça alors ! Salut ! Quelle surprise ! Entrez je vous en prie ! installez-vous donc ! "
Que dire d'autre à son assassin ? Je vous le demande...
Commenter  J’apprécie          41
Didier_TrDidier_Tr14 mars 2014
J'ai pensé que vous auriez besoin de compagnie, répondit-il sans conviction. J'ai eu l'impression que vous étiez la seule personne liée au musée à peu près normale et équilibrée.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
458 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre