AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841569012
Éditeur : Editions du Rouergue (2008)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :

" Nous tirions de grandes satisfactions d'être les derniers habitants de la résidence. Tous les autres avaient fini par partir. Le vieil homme s'appuyait contre mon épaule et nous cheminions lentement dans les étages, nous souvenant des travers de ceux qui vivaient là, de leur méfiance envers le vieil homme et sa femme parce que c'étaient des étrangers qui roulaient les "r" et qui écoutaient de la musique jusqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
antigoneCH
antigoneCH10 mai 2009
  • Livres 3.00/5
C'est bien la première fois qu'un livre m'ennuie un peu, et que je ne suis pourtant pas loin de lui trouver un charme certain. Pour vous, j'ai tenté de décortiquer mes impressions de lecture...
Tout d'abord, essayons de résumer l'intrigue du Goût des abricots secs...
Dans une résidence, abandonnée par ses autres habitants, un vieil homme et un homme plus jeune ont décidé d'ignorer les demandes d'expulsion qui fleurissent dans leur boîte aux lettres. Ils se tiennent compagnie, s'entraident, chacun dans leur appartement respectif, se souviennent du passé, de leur femmes...de ce qui les a amené ici.
Dans le roman de Gilles D.Perez, il y a une atmosphère bien définie, des personnages plutôt attachants et une histoire qui se tient finalement cahin-caha d'un bout à l'autre du roman sans trop quitter sa ligne de récit... Mais pourquoi ai-je donc trouvé à l'intrigue si peu d'intérêt ? Peut-être parce que chaque tableau d'écriture m'a semblé nimbé d'un brouillard dense, bien difficile à percer... Peut-être parce que chaque tranche d'histoire se succédant l'une à l'autre dans un flou apparent, je n'ai plus su à un moment donné qui était qui, et où, et que le jeu de piste entre le présent et le passé du narrateur a fini par me lasser...c'est possible. Et pourtant, pourtant, de bien jolis moments ont retenu mon attention, des douceurs, des pauses rêveuses, des morceaux de musique, des étreintes amoureuses pudiques... Alors ?Voilà donc au final un roman que je qualifierais de poétique, d'un peu étrange, mais de subtil...à lire avec une curiosité soutenue !!

Lien : http://antigonehc.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BVIALLET
BVIALLET30 avril 2012
  • Livres 1.00/5
Dans une résidence délabrée et abandonnée de ses autres habitants, ne subsistent plus que deux habitants : l'un est très âgé, veuf et solitaire. Il passe son temps assis sur son fauteuil à écouter un morceau de musique, « Les scènes d'enfant » de Schumann, pour se souvenir de l'interprétation de sa femme pianiste. L'autre est plus jeune. Il vit seul également, car son épouse, Véra, a disparu et il rend souvent visite à son voisin. Comment ces deux êtres survivront-ils à l'abandon et à la solitude ?
Un roman intimiste très décevant sur le thème de la fidélité et de l'exil. Il ne se passe quasiment rien dans ce livre. Tout est narré sur un mode pointilliste, par petites touches, descriptions de sentiments et d'évènements à peine évoqués ce qui laisse au lecteur une impression d'évanescence pour ne pas dire de vacuité agacante. Les deux personnages sont si inconsistants qu'il faut s'accrocher pour s'intéresser à leur médiocre sort. Quant au style, qui semble se vouloir inspiré de celui du grand Borgès, il n'est malheureusement que tout à fait quelconque. On s'ennuie ferme à la lecture de ce court (95 pages) premier roman qui aurait pu rester au fond d'un tiroir sans préjudice pour la littérature.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yv1
yv126 novembre 2010
  • Livres 1.00/5
Ce livre avait tout pour me séduire : le thème, l'écriture plutôt simple, fluide et le titre. Malgré tout cela, je n'ai pas réussi à aller au bout de ma lecture. Tant pis ! Parfois, on ne sait pourquoi, on n'entre pas dans un bouquin, sans qu'on puisse le juger mauvais. Et bien voilà, c'est le cas cette fois-ci.
Commenter  J’apprécie          20
lacrocheteuse
lacrocheteuse17 juillet 2014
  • Livres 3.00/5
Un livre très plat. Sur la mort, la pluie qui tombe sans cesse, sur un fond de musique de Schumann. Très triste, un livre qui se lit très doucement, pas d'action, je dirais même qu'on s'endort avec la musique, comme dans ce roman, où l'on vit dans un appartement vide de tout, sauf le mari et celle qui écoute le récit de celui-ci.
Commenter  J’apprécie          10
yo
yo07 juillet 2009
  • Livres 4.00/5
Joli premier roman, le goût des abricots secs est une réflexion sur le deuil, le départ. Celui de la voisine, dont le souvenir est toujours prégnant par l'intermédiaire de la musique de Schuman, celui de Vera, dont on ne sait ce qu'elle est réellement devenue. Deuil également d'un lieu, ce grand ensemble immobilier qui devient un personnage à part entière du récit.
Une réflexion servie par une belle écriture, qui si elle perd parfois le lecteur, finit toujours par le ramener sur ses pieds. Je suis assez admiratif de la manière dont l'auteur parvient à changer de sujet ou de période sans en donner l'air, en quelques lignes seulement. Un premier essai réussi.
Lien : http://livres-et-cin.over-bl..
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
ChocolatCannelleChocolatCannelle29 avril 2016
Je me souviens, enfin je crois me souvenir, mais peut-être ma grand-mère me l'a raconté tant de fois que tout se brouille dans mon esprit, bref, lorsque j'ai vu cet abricot, je me suis mise à pleurer, et mes pleurs ont redoublé lorsque mon grand-père en a avalé un - je me suis littéralement effondrée en larmes-, et lorsqu'il a voulu que j'y goûte à mon tour, je me suis mise à hurler... Je ne sais pas d'où me venait ce dégoût des abricots secs, je n'en avais jamais vu auparavant, mais j'en ai eu une peur panique, de cette peau toute ridée, toute rabougrie, qui ressemblait si peu à quelque chose de mangeable que je ne comprenais pas comment l'on pouvait mettre ça dans sa bouche et surtout vouloir que sa petite-fille, pourtant si sage, si gentille et si polie, mette ça dans la sienne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Video de Gilles D. Perez (1) Voir plusAjouter une vidéo

Gilles D. Perez : Le goût des abricots secs
Dans une pièce de la Cité internationale universitaire de Paris dans le 14ème arrondissement, Olivier BARROT reçoit Gilles D. PEREZ pour son livre "Le goût des abricots secs", histoire de deux hommes qui vivent dans le souvenir de la femme qu'ils ont aimée. En off, "Les scènes d'enfants" de Robert Schumann, musique qui tient une place dans le roman.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
204 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre