AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330072651
Éditeur : Actes Sud (04/01/2017)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 27 notes)
Résumé :
La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que trois ans. Aujourd'hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n'a qu'une certitude : jamais sa mère ne l'aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d'Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s'adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l'au-delà, et de Virgil Sta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
isabelleisapure
09 avril 2017
J'ai cru, pendant une grande partie de ma lecture que j'avais entre les mains un roman 5 étoiles, voire même un coup de coeur !
J'ai éprouvé d'emblée une certaine tendresse pour la jeune héroïne partie à la recherche de sa mère disparue mystérieusement suite à un incident survenu dix ans auparavant dans la réserve d'éléphants qu'elle dirigeait avec son mari.
Jenna a une certitude, sa maman de l'a pas abandonnée. Si elle n'est plus auprès d'elle pour la protéger, il y a une raison et elle la trouvera !
Son enfance au milieu des éléphants lui a notamment appris qu'une maman n'abandonne jamais son petit.
Dans ce roman passionnant, Jodi Picoult donne tour à tour la parole à l'enfant, mais aussi à sa maman et de façon plus improbable à une voyante qui ne voit plus grand chose et à un détective privé légèrement alcolo que Jenna a réussi à convaincre de l'aider dans ses recherches.
Evidemment, toutes ces histoires vont s'entrecroiser et le puzzle finira par s'assembler. On ne perd pas le fil, on bascule d'une histoire vers une autre, on est entrainés et finalement sidérés, lorsqu'arrive la dernière page de s'être fait balader par l'auteur qui nous a amené vers une fin pour le moins inattendue.
Et c'est là que pour moi, ça n'a pas fonctionné, je suis trop cartésienne pour adhérer totalement, ce qui a rabaissé ma note.
Cela reste néanmoins un excellent roman, agréable à lire, même si le style ne fait pas preuve d'une grande originalité.
De plus, Jodi Picoult a parfaitement étudié les éléphants et nous explique leur comportement de façon détaillée, passionnante et instructive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
KATE92
03 février 2017
Eh bien, personnellement... suis contrainte d'abandonner ce livre qui pourtant avait de belles critiques mais impossible pour moi "d'accrocher".
Tant pis, il reste tant de beaux livres à découvrir qu'il est inutile de perdre mon temps.
Commenter  J’apprécie          302
nathaliebullat
19 avril 2017

La tristesse des éléphants est un roman surprenant à la fois sombre et beau sur l'amour filial, le deuil, la mémoire, l'étude et la passion des animaux. C est finement construit à 4 voix alternant passé et présent et opposant le monde scientifique au surnaturel… Jodi Picoult nous en apprend beaucoup sur le comportement des éléphants, leur capacité à s'entraider, à manifester leur chagrin. Elle propose une enquête passionnante et un méticuleux documentaire animalier. La chute finale vous laissera sans voix ! je l'avoue ce dénouement est si époustouflant qu'il m'a déroutée !
Janna 13 ans recherche sa mère Alice. Celle-ci a disparu 10 ans auparavant suite à un terrible drame. Elle et son mari sont des chercheurs travaillant sur le stress post-traumatique et étudiant en parallèle le rituel du deuil chez les éléphants. Ils dirigent une réserve et sont écrasés de problèmes financiers. Avec eux travaillent Gidéon, sa femme Grace et sa belle mère Nevvy la soigneuse. Un soir Nevvy est retrouvée morte écrasée par un éléphant, Alice blessée va disparaitre de l'hôpital sans que quiconque l'ait vue sortir et on ignore où est passée la petite fille…
Certains éléments laissent à penser qu'il s'agirait d'un meurtre. Mais l'enquête est bâclée. Pour quelles raisons ??
10 ans plus tard Jenna embauche un détective alcoolique et une extra-lucide peu fiable. l'équipe tâtonne, progresse, cherche à comprendre.. Alice est-elle vivante ? a-t-elle abandonné son enfant ?est-elle la meurtrière ?et son mari Thomas pourquoi est-il en asile psychiatrique ? Tour à tour les personnages donnent leur point de vue… l'auteur nous entraine sur des bien curieuses pistes. Mais la lecture des carnets d d'Alice nous révèle son histoire, les causes du drame. On apprend beaucoup sur le comportement des éléphants. vous ne les verrez plus de la même façon… voici une belle histoire et une belle plume qui méritent d'être connues…
Citation : les éléphants peuvent distinguer avec exactitude leurs amis et leurs ennemis, contrairement aux humains qui vont à l'aveuglette et tombent dans des pièges
« il existe une différence ténue entre un moment négatif et un moment traumatique. On se souvient des moments négatifs. On oublie les moments traumatiques, on les enfouit de telle sorte qu'ils ne sont plus reconnaissables.. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Duzbo
05 avril 2017
Je viens de tourner la dernière page de ce roman et je suis agréablement surprise de l'avoir tant aimé, car j'étais un peu sceptique au début de ma lecture. En effet, l'alternance des points de vue, ainsi que le côté "reportage animalier" me laissaient perplexe quant au reste du roman. Pourtant, au fil des pages, je me suis attachée aux personnages rencontrés et la construction de ce roman a pris tout son sens. Jodi Picoult a réussi à me captiver et je me suis alors plongée dans l'enquête menée par un trio bien improbable mais au final très touchant : Virgil, ancien inspecteur, Serenity, une médium abandonnée par son don et Jenna, une jeune ado de 13 ans, pour retrouver la mère de cette dernière, Alice, disparue mystérieusement 10 ans plus tôt. Je n'ai donc plus lâché ce livre jusqu'au surprenant dénouement !
Ce roman traite avec beaucoup d'émotion de l'amour filial et maternel ainsi que de la perte et du deuil, aussi bien pour les hommes que pour les animaux. D'ailleurs, on voit que l'auteur s'est beaucoup documentée sur les éléphants et leur mode de vie, et je dois dire que j'ai appris vraiment beaucoup de choses sur cet animal grâce à la lecture de ce livre. le personnage de Serenity ajoute également une petite touche de surnaturel, mais qui est je trouve très bien traité.
En bref, un roman que j'ai pris plaisir à découvrir et une auteur dont j'ai apprécié la plume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cha971
13 janvier 2017
La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que 3 ans de manière soudaine et inexpliquée. Depuis, 10 ans ont passé mais Jenna refuse de croire à la mort de sa mère, cette scientifique et grande voyageuse qui a une passion pour les éléphants et leur rituel du deuil.
Alors, Jenna ne lâche rien et, avec l'aide d'un policier alcoolique et d'une pseudo voyante translucide, elle va tout faire pour découvrir ce qui s'est réellement passé.
La tristesse des éléphants est un roman magnifique de Jody Picoult. Aussi émouvant que surprenant, l'auteur vous tient jusqu'à la dernière page pour virevolter et vous faire tournoyer le coeur. Des émotions à la pelle et tout un travail sur le deuil (autant à travers les éléphants qu'à travers les humains), la mort mais aussi l'amour d'un parent pour son enfant, d'un enfant pour sa mère.
Jody mêle aussi un peu de surnaturel mais, disséminé au travers d'une si belle histoire, on finit par y croire.
Mon avis personnel : prise dans la lecture dès le début, jonglant avec les narrateurs (un coup Jenna, un coup Alice...) et avec le temps, chaque chapitre était une découverte du passé, du présent pour comprendre l'avenir. L'auteur m'a emporté dans ce tourment émotionnel et, je peux le dire, on n'en sort pas indemne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
LabelettedusudLabelettedusud25 avril 2017
P. 197
Je crois que le chagrin est comme un canapé hideux. On ne s'en débarrasse jamais tout à fait. On peut faire de la décoration autour; jeter un plaid par-dessus; le pousser dans un coin de la pièce - mais finalement, on apprend à vivre avec.
Commenter  J’apprécie          30
LabelettedusudLabelettedusud25 avril 2017
Page 173
Avez-vous réfléchi une seconde aux conséquences éventuelles sur Jenna ? Elle pense déjà que sa mère l'a abandonnée. Vous voulez maintenant lui arracher ses lunettes à verres roses pour lui montrer que la vie n'est pas vraiment de cette couleur et que son père était un salopard ?
Commenter  J’apprécie          00
LabelettedusudLabelettedusud18 avril 2017
La morale de cette histoire, c'est qu'on a beau, parfois, tout faire pour changer le cours des choses, c'est comme si on voulait arrêter la marée avec une passoire.

La morale de cette histoire, c'est que, quels que soient nos efforts, et aussi violemment qu'on le désire .... certaines histoires ne finissent jamais bien.
Commenter  J’apprécie          32
AlexYaaAlexYaa12 avril 2017
Mourir de chagrin est l'ultime sacrifice, mais ce n'est pas faisable dans l'optique de l'évolution. Si le chagrin était si dévastateur, les espèces disparaîtraient, tout simplement. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu des cas dans l'espèce animale. J'ai entendu l'histoire d'un cheval victime de mort subite, que son compagnon d'écurie avait suivi peu de temps après. Et de deux dauphins qui travaillaient ensemble dans un parc d'attraction; après la mort de la femelle, le mâle a tourné en rond dans l'eau, les yeux fermés, pendant des semaines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
fanfanouche24fanfanouche2405 janvier 2017
Si j'avais su alors ce que je sais aujourd'hui, j'aurais dit au maire que le fait de mettre des éléphants ensemble ne signifie pas qu'ils noueront des rapports amicaux. Les éléphants ont leur propre personnalité, tout comme les êtres humains, et de même que rien ne permet de penser que deux humains qui se rencontrent par hasard deviendront amis, deux éléphants ne vont pas se lier pour la seule raison qu'ils appartiennent à la même espèce. (p.14)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
autres livres classés : éléphantsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de ma vie pour la tienne

Quelle est la personne atteinte de leucémie?

Anna
Julie
Kate
Lucie
Sara

4 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Ma vie pour la tienne de Jodi PicoultCréer un quiz sur ce livre
. .