AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226397892
Éditeur : Albin Michel (01/03/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"On s'arrête tout à coup de lire. Sans pour autant lever les yeux. Ils restent sur le livre et remontent les lignes, reprenant une phrase, un paragraphe, une page. Ces mots, ces simples mots, ne nous évoquent-ils pas notre enfance, un livre, une querelle, des vacances, un voyage, la mort, des plaisirs soudain revenus sur nos lèvre ou courant sur la peau… Décidément la mémoire n'en fait qu'à sa tête. Imprévisible et capricieuse, elle aime bien déclencher sur moi des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Les critiques presse (4)
LesEchos15 mars 2017
Face à l'émotion, Pivot n'a pas la mémoire qui flanche, il a la mémoire qui zoome. C'est la chute.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Bibliobs14 mars 2017
Dans ce livre mutin qui ressemble tant à son auteur - comment fait-il pour être si joyeux dans la mélancolie et si peu vaniteux dans l'égotisme?
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeJournaldeQuebec06 mars 2017
Un livre facétieux, sensuel et savant qui lui ressemble drôlement.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeJournalDuDimanche01 mars 2017
C'est lui l'intervieweur éternel. C'est sa curiosité omnivore qui donne le rythme. Et c'est nous qui l'écoutons.
Lire la critique sur le site : LeJournalDuDimanche
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui18 mars 2017
Comme toujours, ce sont les élèves les plus doués qui s’en accommoderont le mieux, les autres considérant que l’orthographe n’est décidément pas une matière sérieuse puisqu’elle peut varier d’un livre à un autre, alors que les maths sont toujours égales à elles-mêmes.
La grammaire et la syntaxe ont meilleure réputation que l’orthographe. Elles ont une dimension intellectuelle, elles relèvent d’un jeu savant tout en étant animées par une forme de logique, alors que l’orthographe paraît à la fois bébête et inutilement compliquée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui18 mars 2017
Une intrusion dans la vie de ses proches ou de tiers exige de l’imagination, de l’habileté, du temps, de la patience et même un peu de chance. Le cœur battant, avoir recours au guet et à la filature. Utiliser si nécessaire jumelles, appareil de photo, caméra, magnétophone dissimulé, smartphone laissé négligemment sur la table et tout système de renseignement un peu sophistiqué.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui18 mars 2017
Avec les ordinateurs et les smartphones, jamais l’indiscrétion ne s’est exercée avec autant d’abondance et de facilité. Marcel Jouhandeau devait se contenter d’ouvrir les lettres ou le journal de sa femme, Élise. Aujourd’hui, combien de couples ruinés après la lecture de messages sur les écrans de l’autre ? Avec l’électronique, l’indiscrétion s’est banalisée.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui18 mars 2017
Ce peut être pour la beauté, pour l’intelligence, pour l’humour, pour l’originalité de ce que l’auteur a écrit et qu’on a envie de relire sans attendre.
Ce peut être aussi parce que le passage nous a paru obscur et qu’on aimerait comprendre avant d’aller plus loin.
Ce peut être encore parce que ces mots, tout à coup, interpellent notre mémoire, la titillent ou se cognent contre elle.
N’avons-nous pas vécu une scène proche de celle que l’écrivain vient de raconter ? N’avons-nous pas connu un personnage fort ressemblant à celui dont on nous décrit les faits et gestes ? Et quand ce personnage, c’est nous-même mêlé aux souvenirs d’un autre, comment ne pas juger utile ou amusant de préciser ou de commenter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui18 mars 2017
Journaliste, j’ai toujours eu un préjugé favorable pour qui m’accordait une interview à l’heure convenue. Je jugeais d’emblée cette personne honnête et sympathique. Réflexe stupide parce que Hitler et Staline, ces deux monstres, étaient peut-être l’exactitude même.
Je me disais qu’après un quart d’heure d’attente je devrais avoir le culot et le courage de lever le camp. Je ne le faisais jamais. Je m’imaginais mal rentrant au journal et expliquant au rédacteur en chef que je n’avais pas l’entretien espéré parce que le ministre, l’écrivain ou le metteur en scène m’avait fait poireauter trop longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Bernard Pivot

Dans quelle ville Bernard Pivot voit-il le jour?

Lille
La Rochelle
Lyon
Landivisiau

10 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Bernard PivotCréer un quiz sur ce livre