Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Charles Baudelaire (Traducteur)

ISBN : 2070429725
Éditeur : Gallimard (2003)


Note moyenne : 2.89/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Présentation de l'éditeur
Le bourgmestre de Rotterdam, Mynheer Superbus Von Underduk, reçoit un jour une bien étrange lettre tombée du ciel. Il s'agit d'un message de Hans Pfaall, un escroc qui, pour ne pas payer ses dettes, a posé une bombe chez ses créanciers a... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

> voir toutes (9)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Kirsten, le 04 décembre 2014

    Trouvant sous ma main un fauteuil à l’usage des pratiques, je m’y jetai de mauvaise humeur, et, sans savoir pourquoi, j’ouvris le premier volume qui me tomba sous la main. Il se trouva que c’était une petite brochure traitant de l’astronomie spéculative, et écrite, soit par le professeur Encke, de Berlin, soit par un Français dont le nom ressemblait beaucoup au sien. J’avais une légère teinture de cette science, et je fus bientôt tellement absorbé par la lecture de ce livre que je le lus deux fois d’un bout à l’autre avant de revenir au sentiment de ce qui se passait autour de moi.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kirsten, le 04 décembre 2014

    Mon ballon fut bientôt parachevé. Il pouvait contenir plus de quarante mille pieds cubes de gaz ; il pouvait facilement m’enlever, selon mes calculs, moi et tout mon attirail, et même, en le gouvernant convenablement, cent soixante-quinze livres de lest par-dessus le marché.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Kirsten, le 04 décembre 2014

    Je me levai de grand matin, et je courus vivement à l’échoppe du bouquiniste, où j’employai tout le peu d’argent qui me restait à l’acquisition de quelques volumes de mécanique et d’astronomie pratiques. Je les transportai chez moi comme un trésor, et je consacrai à les lire tous mes instants de loisir. Je fis ainsi assez de progrès dans mes nouvelles études pour mettre à exécution certain projet qui m’avait été inspiré par le diable ou par mon bon génie.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kirsten, le 04 décembre 2014

    On vit déboucher et entrer dans une des lacunes de l’étendue azurée, du fond d’une de ces vastes masses de nuages, aux contours vigoureusement définis, un être étrange, hétérogène, d’une apparence solide, si singulièrement configuré, si fantastiquement organisé que la foule de ces gros bourgeois qui le regardaient d’en bas, bouche béante, ne pouvait absolument y rien comprendre ni se lasser de l’admirer. Qu’est-ce que cela pouvait être ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kirsten, le 04 décembre 2014

    Je fus bientôt aussi gueux qu’un rat, et, comme j’avais une femme et des enfants à nourrir, mes charges devinrent à la longue intolérables, et je passai toutes mes heures à réfléchir sur le mode le plus convenable pour me débarrasser de la vie. Cependant, mes chiens de créanciers me laissaient peu de loisir pour la méditation. Ma maison était littéralement assiégée du matin au soir.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
1,89 € (neuf)
0,49 € (occasion)

   

Faire découvrir Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz