AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2874262226
Éditeur : Alice (04/09/2014)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Les enfants Cherchemidi sont trois : Otto, le plus vieux et le plus étrange ; Lucia, qui espère toujours que quelque chose d’intéressant se passe ; et Max, qui pense toujours tout savoir. C’est l’un des trois qui raconte l’histoire, mais vous n’avez qu’à deviner lequel.
La mère d’Otto, Lucia et Max a disparu il y a quelques années. les rumeurs les plus folles courent à ce sujet dans le village. Depuis cette disparition, Otto n’a plus prononcé un seul mot, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
30 octobre 2014
Tout d'abord, un grand merci à Babelio et aux éditions Alice pour la découverte de ce roman jeunesse.
Quand j'ai participé à ce masse critique d'Octobre, je n'avais pas encore reçu le livre du précédent. Aussi ai-je choisi avec un très grand soin LE livre que j'aurais à coup sûr envie de lire, et je n'en avais choisi qu'un, celui-là, sans me faire trop d'illusions. Et, bonheur !
Oui, bonheur ! Je ne lis pas souvent de romans jeunesse, j'en viens à penser que c'est un tort. Quand on tombe sur une telle pépite, on ne peut que se dire qu'on doit en rater quelques unes...
C'est un livre savoureux, pour plusieurs raisons. le style, d'abord. Un grand bravo à la traductrice Emmanuelle Sandron pour avoir su retranscrire un style familier et humoristique, mais aussi travaillé et élaboré ! Bourré de jeux de mots et de clins d'oeil, c'est fabulissime !
Par ailleurs, c'est sûr, Ellen Potter n'a rien oublié de l'enfance. Ces trois frères et soeurs pourraient être "n'importe qui", mais ils ne sont pas n'importe qui, ils sont les "Cherchemidi". Un nom tout à fait en rapport avec leur enquête à rebondissements multiples et variés. Ils sont à la fois brisés par la disparition de leur mère, dont le père ne veut pas parler, fragiles, mais également courageux, et liés par cette fatalité. La tête farcie d'histoires et de contes, ils se lancent dans une aventure "plus grande qu'eux", un peu poussés par "le destin", un peu parce qu'ils en ont très envie.
C'est un roman gothique et fantastique car il se situe dans des vieilles pierres hantées par l'histoire de personnages hauts en couleur, dans le brouillard et sur une falaise. C'est aussi un roman réaliste, sur l'importance de la vérité, de savoir, pour les enfants, sur leurs souffrances et leurs merveilleuses capacités à les surmonter quand on est honnête avec eux.
C'est plein de tendresse, de tristesse, de joie, et d'une vérité sur la sensibilité enfantine que trop d'adultes refusent encore de regarder en face.
C'est un merveilleux roman, un vrai coup de coeur en cette fin octobre 2014.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
NicolasFJ
22 octobre 2014
Gros coup de coeur pour ce roman unique !
Le style est très malicieux et bourré de clins d'oeils, et les personnages sont immédiatement attachants : ce trio est à la fois sombre, brillant, fort, fragile, beau et brisé. Toute la puissance du livre repose sur leurs épaules.
L'ambiance oscille entre les errances de Flavia de Luce et les mystères du Chien des Baskerville. Ça sent la vieille pierre et le brouillard, c'est peuplé de gens étranges et peu fiables, et pourtant ça déborde de malice, d'humour et d'amour.
On frôle le fantastique sans jamais y mettre vraiment les pieds, et l'air de rien une banale aventure se transforme en quête, en enquête, et tourbillonne finalement en révélations frappantes !
Une vraie pépite !
Commenter  J’apprécie          140
Capridegh
05 décembre 2014
Otto, Max et Lucia Cherchemidi sont trois frères et soeur dont la maman a disparu. Leur père en voyage, ils se retrouvent sans le faire exprès chez leur tante. Commence alors une incroyable aventure.
La pochette. C’est tout. Il ne m’en a pas fallu plus pour que Torsepied apparaisse dans la liste des titres pour lesquels je participais à l’édition Masse Critique de Babelio qui avait eu lieu fin 2014. La couverture de Torsepied est mystérieuse et captivante à la fois. Elle annonce la couleur : un univers plutôt sombre, parfois enfantin mais pas moins poétique et captivant. Mais Torsepied, c’est quoi ? Quel est donc ce mot bizarre ? Pour faire bref sans trop en dire, disons que Torsepied est comme une légende urbaine que souhaite vérifier trois petits frangins et frangines sans se rendre compte vraiment de l’ampleur de leur aventure. Lucia, Max et Otto… Ils sont tellement attachants qu’il en devient facile de retenir leur prénom et leur trait de caractère rapidement. Y a pas à dire, ce trio est craquant et fonctionne tellement ils se complètent et tellement ils sont si différents les uns des autres à la fois. Max est le plus petit, plutôt téméraire et très intelligent. Otto est le grand gringalet silencieux rempli de mystère. Lucia est celle qui apporte la touche féminine indispensable pour être raisonné et rêveur à la fois.
Torsepied est une grande aventure menée par un trio jeune pour les jeunes. Car pour les plus vieux, il manque sans doute un petit quelque chose pour y adhérer pleinement. Mais je n’ai pas été insensible aux péripéties des frères et soeur pour autant. De plus, les dernières pages m’ont véritablement et agréablement surprise ; c’était un rebondissement que je n’attendais pas du tout. C’est pour cette raison principalement que j’ai apprécié lire Torsepied : le final. Vous savez ? Le genre de final qui vous laisse bouche bée et émus. Vous avez été tout autant gentiment bernés que Lucia, Max et Otto mais c’est finalement pour votre plus grand bonheur. On vous mène là où vous ne l’attendiez pas, tout comme le trio est mené dans des couloirs immenses et mystérieux d’un château bien curieux. Finalement, Torsepied n’est pas si léger qu’il en a l’air. Derrière ses aventures de mini Indiana Jones et de mini Lara Croft dans une Angleterre profonde avec des personnages dignes des plus grands contes, Torsepied aborde des sujets tels que l’amitié, l’amour, le courage, la solidarité mais surtout, la famille et, une fois encore, le trio d’aventuriers est tout simplement irrésistible et exemplaire dans les valeurs familiales qu’ils représentent et défendent. Pour les plus pointilleux, le récit regorge d’allusions à des mystères que l’on peut alors percer dans l’histoire. Saluons enfin la narration habile et intelligente, celle qui est du genre à laisser la parole à un narrateur qui aime laisser planer le mystère (à vous de deviner son identité), qui aime vous parler tout haut, s’adresser à vous, et qui a un sens de l’humour et une répartie appréciables.
J’accorde ★ ★ ★ ☆ ☆ à Torsepied. Grâce à Babelio et à Virginie qui m’a souhaité une bonne lecture sur un petit post it, j’ai vécu une aventure tellement immersive que j’ai ri, j’ai sursauté et j’ai pleuré avec Max, Lucia et Otto. Torsepied est destiné aux tout jeunes adolescents qui aiment les aventures surprenantes dans un univers qui rappelle parfois Tim Burton, et aux plus vieux qui ont gardé dans un coin une âme d’enfant qui tremble à la vue de Saint Georges, qui rit de Haddie l’américaine et qui pleure devant le sultan de Juwi.
Je remercie Babelio et les éditions Alice pour cette découverte complètement envoûtante, surprenante et efficace dont le charme reste indélébile dans mon coeur de lectrice.
Lien : https://lirecestboireetmange..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbe
17 janvier 2015
A l'occasion d'un malentendu, trois enfants vont se retrouver sur les traces de leur mère disparue.
Alors qu'ils vivent dans une petite bourgade anglaise, la famille Cherchemidi est surtout connue pour ses excentricités. L'aîné n'utilise plus que le langage des signes pour communiquer et le dernier est trop vif pour pouvoir se faire des amis.
Suite à un quiproquo, ils atterrissent à Londres où ils vont devoir se débrouiller. Or la seule adresse qu'ils ont est celle d'une grande tante dont ils n'ont jamais entendu parler mais qui semble détenir des informations sur leur mère.
L'aventure ne sera pas de tout repose et frôlera à de multiples fois les mondes de l'imaginaire et du fantastique. Pourtant, tout finira par trouver une explication logique...
Un roman qui interpelle souvent son lecteur et arrive sans peine à l'intéresser tant il offre une vision du monde à la fois décalée et raisonnée. C'est un voyage en enfance mais aussi une leçon de vie car le final peut être porteur de réflexions sur le secret imposé aux plus jeunes.
Que peut-on dire à un enfant ? Que faut-il lui cacher ? Quels marques vont laisser cet héritage du vide ?
Un livre à rapprocher de "Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire" ou encore "Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket" . A découvrir !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
revesurpapier
25 mai 2015
Otto, Lucia et Max subissent les nombreuses rumeurs qui courent à leur sujet depuis que leur mère a mystérieusement disparu. C'est bien connu, si vous avez le malheur d'être un peu différent, les gens peuvent parfois être désagréables et cruels. Et c'est d'autant plus vrai dans une petite ville comme Petit Corniflard.
Leur père parti en voyage, les trois enfants Cherchemidi sont envoyés à Londres chez Angela. Pour une fois, ils échappent au séjour ennuyeux chez la voisine et son affreux furoncle. Ouf!
Malheureusement, arrivés à Londres, les enfants découvrent qu'Angela n'est pas chez elle. Livrés à eux mêmes, ils décident alors de partir à la rencontre d'une grand-tante qu'ils n'ont jamais vu, à Somnol-sur-Mer. Ils y découvriront le curieux château des Torsepied, tout en espérant trouver quelques réponses au sujet de leur mère.

D'abord, j'ai beaucoup aimé la petite originalité concernant la narration de ce roman. En effet, c'est l'un des trois enfants Cherchemidi qui raconte l'histoire, mais nous ne savons pas vraiment lequel. Une chose est sûre, j'ai adoré le ton léger de ce narrateur, qui s'adresse à nous et donne son avis sur les événements. Nous avons affaire à trois enfants incroyablement attachants. Otto, le grand frère, ne parle plus depuis que leur mère a disparu. Il ne quitte jamais le foulard qu'il a autour du cou. Son truc a lui, ce sont toutes les petites choses insolites et les curiosités variées (comme le chat à cinq pattes, dont une à sept doigts, sur la couverture, oui oui regardez bien ^^), de quoi alimenter le coté étrange et mystérieux du personnage et de la famille Cherchemidi. Lucia, elle, est une fonceuse et une aventurière en manque d'aventure. Elle a envie de vivre des choses intéressantes, elle veut du palpitant. Alors le petit séjour à Londres tombe à pic! Puis il y a Max, le petit frère qui est le seul à croire qu'il forme encore un peu une famille normale, même si ce n'est pas vraiment le cas. Il est intelligent, observateur et plus d'une fois il nous éclaire sur la situation.
Tous les trois se chamaillent comme tous les frères et soeurs, mais ils ne se lâchent pas une seconde. Ils vivent cette nouvelle aventure ensemble et on est ravis de les accompagner. Malgré la perte de leur mère, ce sont des enfants que j'ai trouvé très courageux. Intrigués par l'histoire des Torsepied et le mystère du château, ils vont jusqu'au bout de leur enquête. Et sans le savoir, ils vont même faire des découvertes sur leur propre famille, auxquelles on ne s'attend pas forcément vu le déroulement de l'histoire.

Pour le coup, j'étais très contente de cette double intrigue. Avec le secret de la famille Cherchemidi et celui de la famille Torsepied. L'ambiance de ce roman est donc assez mystérieuse. C'est vrai que la disparition inexpliquée de leur mère soulève quelques questions, mais en réalité on ne sait pas vraiment où l'on va. Sur un malentendu, les trois enfants Cherchemidi sont livrés à eux-même dans les rues londoniennes et on ne sait absolument pas ce que ça va donner. le mot aventure prend tout son sens. Puis, il y a ce coté un peu étrange, décalé, bizarre qui rend l'histoire unique. Par exemple, j'ai vraiment adoré le petit grain de folie de grand-tante Haddie. C'est une grand-tante complètement farfelue. C'est vraiment rafraîchissant et très divertissant. Pourtant, je trouve que l'auteure est restée assez raisonnable. En effet, l'ensemble est plutôt bien dosé car au final on ne tombe jamais dans l'improbable et l'invraisemblable. J'avais même tendance à vouloir une explication fantastique à toute cette histoire et j'étais bien loin du compte. L'auteure nous a concocté des révélations singulières, inattendues mais réalistes.

Verdict : Une agréable lecture aux cotés de trois jeunes aventuriers en quête de vérité.
Un moment attendrissant, étrange, mystérieux et un peu fou.
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
darkodarko27 septembre 2014
Cette histoire, je vais vous la raconter, même si mon professeur de langue anglaise, Mr. Dupuis, estime que les sauts dans le temps ne sont pas des procédés formels très orthodoxes. Selon lui, cela sème la confusion dans l'esprit du lecteur. Je vous avertis donc très honnêtement que c'est ce que je vais faire là, maintenant, tout de suite : un saut dans le passé. Si cela sème encore la confusion dans votre esprit, je ne sais pas quoi vous dire, à part que vous êtes peut-être un rien limité de la comprenette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
TatooaTatooa28 octobre 2014
La mémoire, si vous voulez mon avis, est une belle nigaude. Elle s'accroche aux informations les plus stupides, mais elle oublie celles qui sont réellement importantes.
Les Cherchemidi avaient oublié tellement de choses à propos de leur mère qu'elle n'existait plus que par fragments, comme une poupée disloquée à laquelle il manque des pièces et où certaines détails ont été dessinés au feutre.
Commenter  J’apprécie          120
TatooaTatooa27 octobre 2014
Ils étaient trois. Otto, l'aîné et le plus étrange. Puis, Lucia, qui avait envie qu'il se passe quelque chose d'intéressant. Et enfin, Max, qui croyait toujours tout savoir mieux que tout le monde. Ils vivaient dans une petite ville d'Angleterre, Petit-Corniflard - il n'y avait pas de Grand-Corniflard : de l'avis général, un Corniflard, c'était bien assez.
Commenter  J’apprécie          110
TatooaTatooa29 octobre 2014
- Tu as déjà entendu parler du fils Torsepied ? demanda Saint Georges.
Lucia fit non de la tête.
- C'est lui que je cherche. Il vous glisse entre les doigts, y a pas de doute, mais je suis sur sa piste. Ce ne sera plus long.
- Un garçon ! s'écria Lucia. Vous chassez un garçon !
- Peut-être que c'est un garçon, peut-être pas, commenta Saint Georges en jetant un regard narquois à Lucia.
Commenter  J’apprécie          90
TatooaTatooa30 octobre 2014
- Tu veux marcher dans les bois tout seul en pleine nuit ?! intervint Lucia.
- ça ne me fait rien, répondit Max.
Alors, Otto et Lucia furent bien obligés de prétendre qu'à eux non plus, ça ne leur faisait rien. Et voilà comment ils se retrouvèrent à chercher leur chemin dans les bois, pour aller Dieu sait où, pour faire Dieu sait quoi, toujours vêtus de leur pyjama avec un hippopotame mauve sur le derrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : familleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
856 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
. .