AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Desthuilliers (Traducteur)
ISBN : 2290026697
Éditeur : J'ai Lu (2010)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 29 notes)
Résumé :
La vie est parfois cruelle. Après avoir passé tant d'années à papillonner de femme en femme, Michael Stirling est tombé amoureux fou de la seule femme qu'il lui était interdit d'amier : Francesca, l'épouse de son cousin John, que Michael aime comme un frère. Quand John meurt brutalement, Michael devient comte de Kilmartin. Désormais, Francesca est libre mais le souvenir du défunt se dresse entre eux. Comment trouver le bonheur sans avoir l'impression de trahir celui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Nono19
17 septembre 2016
  • 4/ 5
Francesca Stirling mène une vie idyllique. Un famille aimante (même si elle se montre parfois envahissante :p), un mari attentionné et amoureux et un château en Ecosse (soupirs).
Mais du jour au lendemain, sa vie bascule. John, son mari décède brutalement la laissant inconsolable. le cousin de John, Michael dont elle était proche, décide de partir pour les Indes et la voilà bien démunie.
Quatre ans plus tard, Francesca décide de se remarier car elle désire des enfants. Michael, de son côté revient en Angleterre, même s'il sait que se trouver si proche de la femme qu'il a toujours aimé va se révéler être une véritable torture.
Le tome 6 de la famille Bridgerton se penche sur Francesca dont on savait au final bien peu de choses. C'est un tome très touchant qui parle de deuil, de culpabilité, de continuer sa vie malgré les épreuves.
Francesca est une héroïne comme je les aime : volontaire, un peu introvertie mais sensible. Elle a aimé son premier mari et a bien du mal à s'autoriser à être de nouveau heureuse.
Michael, lui, a toujours aimé Francesca même quand elle était mariée à son cousin. Après le décès de ce dernier, il a hérité de tout et répugne à « s'approprier » Francesca.
Tous deux sont en proie au doute, à la culpabilité et finalement à l'acceptation.
La famille Bridgerton est présente par moments. C'est toujours un plaisir de revoir des personnages qu'on connait :p. J'ai toujours ma petite préférence pour Colin (même si le tome centré sur lui m'avait déçue :s).
Je continuerai cette saga avec plaisir. Les deux cadets m'intriguent un peu (surtout Hyacinthe :p).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Altervorace
04 décembre 2012
  • 3/ 5
Ce volume de la saga de madame Quinn a été une très agréable surprise... J'ai trouvé que cet opus sortait un peu du lot en abordant la question du deuil. Il m'est arrivé de nombreuses fois de croiser des veuves dans la romance régence mais jamais comme Francesca. Pour justifier que le personnage trouve le grand amour, les auteurs ont souvent la fâcheuse habitude de rendre le premier mariage de l'héroïne dénué d'amour. le défunt se caractérise soit par sa fadeur soit carrément par son incapacité à donner amour et plaisir sexuel à sa épouse. Comme s'il fallait justifier moralement du droit à l'héroïne de se remarier. Or Francesca a aimé John, plus que cela même, ils ont été très heureux ensemble. Lorsque le jeune homme meurt très brutalement, Francesca doit gérer un deuil d'une grande violence. Les choses ne sont pas atténuées, l'héroïne et Michael -cousin et presque frère du défunt- souffrent et ne parviennent pas à gérer la douleur. Et c'est sur les cendres de cet amour qu'ils ont peut-être la possibilité de construire quelque chose. J'ai trouvé, pour le moment, que l'histoire de cet opus est la plus mature de la saga. Très appréciable.
Bien entendu, on retrouve avec plaisir le style mordant de Julia Quinn, surtout avec le personnage masculin, Michael.
La présence de lady Bridgerton, maman de l'héroïne, est toujours aussi chaleureuse et agréable. de la même façon, on retrouve avec plaisir certains membres de la famille que l'on a pu déjà croiser.
Bref une très jolie romance, qui distrait sans rendre idiot, servie, comme toujours semble-t-il avec cette auteure, par un humour parfois caustique.

Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Gilwen
10 octobre 2016
  • 4/ 5
Une fois encore de très bon tomes. Je sais, je me répète, mais cette auteure a vraiment le don pour produire des romances historiques comme j'aime. Les héros y sont un poil tourmentés et plein d'esprits, les situations cocasses, les dialogues pétillants et les personnages secondaires aussi truculents qu'ils ont tendance à se mêler de ce qui ne les regarde pas. Bref, on alterne entre grands sourires et coeur qui se serre, on passe un très bon moment de lecture. Ce à quoi je ne m'attendais pas en revanche, c'est à préférer le T6, celui qui à la base m'attirait le moins (il est question de 2nde chance suite à un deuil, pas mon trope préféré). Et pourtant j'ai limite eu un coup de coeur, les personnages étant particulièrement émouvants et les sentiments à fleur de peau.
Commenter  J’apprécie          00
lianne
12 septembre 2016
  • 4/ 5
J'ai vraiment aimé ce tome.
J'avais un peu peur en le commençant vu que je n'avais pas vraiment apprécié le précédent et en plus celui ci parlait d'un personnage dont on n'entend quasiment pas parler dans tous les précédents.
Je n'avais donc aucune attente concernant Francesca.
C'est une histoire d'amour non partagé, de perte, et de la façon dont on peut continuer sa vie et ne pas se perdre dans le deuil.
A première vu on pourrait s'imaginer que ça va être triste, et d'un certain coté ça l'est mais pas non plus entièrement. Heureusement le livre se concentre plus justement sur la sortie de cet état de tristesse et la façon de dire au revoir et de reprendre sa vie. J'ai beaucoup apprécié.
Les personnages sont vraiment attachant et leur histoire m'a vraiment touchée. J'ai trouvé qu'il y avait vraiment des étincelles énormes entre Francesca et Michael, waou ça faisait longtemps que je n'avais pas trouvé un couple aussi hot. Même si Francesca à mis du temps à s'en rendre compte.
Au final un tome qui pour moi relance vraiment la série !
18/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mara
24 août 2016
  • 4/ 5
Voici le tome 6 de la chronique des Bridgerton consacré à la plus secrète des enfants de Violet: Francesca.
La jeune femme faisait des rapides apparitions ou était mentionnée dans les tomes précédents, mais elle était clairement en retrait. Il faut dire que la jeune femme s'était mariée par amour et n'habitait plus avec les autres depuis un moment. Pourtant mariée jeune et vivant dans le bonheur avec John, la jeune femme va aussi connaître le deuil très jeune avec la mort subite et inexpliquée de son époux.
Michael, le cousin de John, est amoureux depuis le début de Francesca mais elle lui est inaccessible. La mort de son cousin l'éloigne encore plus de lui et il fuit l'Angleterre. Mais peut on réellement renoncé à son premier amour?

Ce tome 6 est plus calme que les précédents, il faut dire que Francesca est plus calme et réservée que ses frères et soeurs. Elle sait ce qu'elle veut, mais elle ne déplace pas comme une tornade (comme Eloïse par exemple). Ce qui en fait un tome à part dans la série. Et après un tome 5 un peu moyen, ce changement fait du bien. J'ai toujours beaucoup aimé ce tome 6 et cette relecture me confirme cette impression.
Il est ici question de deuil, de maladie, de sujets un peu plus sérieux que d'habitude. C'est un tome que je vous recommande.
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AltervoraceAltervorace04 décembre 2012
Puisqu'il faut être honnête avec soi-même, y compris lorsque l'on mène une vie de débauche, il reconnaissait qu'il avait couché avec des femmes mariées, et plus d'une, mais uniquement si leurs époux ne les satisfaisaient pas, et encore, à la condition expresse qu'elles aient déjà mis au monde deux héritiers mâles, trois si l'un des deux premiers semblait de constitution frêle. Un homme se devait d'avoir des principes, tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nono19Nono1911 septembre 2016
- Très bien, poursuivit-il d'un ton magnanime, je ne vous demanderai pas votre main. Et tant pis si un véritable gentleman insisterait pour vous épouser, après ce qui s'est passé...
- Si vous étiez un gentleman, l'interrompit-elle, il ne se serait rien passé.
- Pour danser la valse, Francesca, il faut être deux, lui rappela-t-il avec douceur.
Commenter  J’apprécie          50
Milka2bMilka2b01 août 2015
Manifestement, Francesca éclipsait toutes les débutantes au frais minois. Le nombre de ses prétendants doublait chaque jour, du moins était-ce l'impression de Michael, qui ne pouvait traverser le hall sans buter sur quelque jeune niais éperdu d'amour.

Il y avait de quoi vomir. De préférence sur le jeune niais en question.
Commenter  J’apprécie          40
AltervoraceAltervorace04 décembre 2012
Il ne pourrait jamais avoir Francesca Bridgerton Stirling. En revanche, songea-t-il avec un petit rire sans joie tandis qu'il s'adossait au canapé, […], il pouvait reprendre un verre.
Commenter  J’apprécie          50
Angeline33Angeline3322 mai 2014
Cela fait deux ans que Francesca et John son heureux en ménage jusqu'au jour où John part se reposer suite à une migraine mais ne se réveille jamais, suite à un AVC. Francesca est dévastée et souhaiterait pouvoir s'appuyer sur Michael le cousin de John mais celui ci éperdument amoureux de la femme de son cousin décédé décide de s'éloigner, durant se temps Francesca perd son bébé, son mari et son meilleur ami. Quatre ans plus tard Michael revient ... L'amour va t il naître entre les deux personnages?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Julia Quinn (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
740 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre