AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365691870
Éditeur : Editions Les Escales (02/03/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Tout commence par le froid glacial d'un hiver à New York et tout se termine sur le sable brûlant des plages de Jaffa.
Le hasard a fait se rencontrer et s'aimer une femme et un homme qui ne se seraient jamais adressé la parole dans d'autres circonstances. La femme, c'est Liat, une Israélienne dévorée par une nostalgie profonde de Tel Aviv. L'homme, c'est 'Hilmi, un peintre palestinien originaire de Ramallah.
À New York, espace neutre hors du temps et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
LourseLit
22 mars 2017
★★★★★
★★★★★
L'histoire d'amour qui commence en même temps que ce roman est une vraie évidence : ils se rencontrent et ne se quittent plus. Malgré la conscience forte de ce qui les sépare, ni Liat ni ‘Hilmi n'ont la « force » de résister à l'attirance. Elle juive de Tel Aviv, lui musulman de Ramallah, ils ont en commun l'amour de ce pays qui nous est si superbement décrit ici par l'auteure (elle m'a vraiment donné envie, je me suis transposée en Israël à chaque fois qu'elle en évoquait ses paysages). Pour le reste, tout les sépare à commencer par le conflit israélo-palestinien qui dure depuis de si longues années.
A New York, ils vivent leur amour dans une bulle, comme coupés du monde. Pourtant, ils gardent cette relation bien secrète, surtout Liat qui ne quittera jamais la peur farouche que sa famille l'apprenne. Ils vont vivre ensemble un certain nombre d'événements qui vont les rapprocher ou les séparer. Il y a une certaine tension sous jacente dans plusieurs passages du roman, j'ai trouvé ça un peu bizarre en fait parce qu'il s'agit souvent de raconter un moment assez anodin au final. Et puis, plus les jours de cet interminable hiver new yorkais passent, plus se rapproche la date de fin de leur relation. Ils le savent, leur amour ne pourra résister à leur retour dans leur pays natal. Rien ne pourra être dit ou fait pour que leurs familles acceptent leur histoire. Et l'auteure développe bien ce point dans ce roman, on ne peut pas être naïf en lisant Sous la même étoile, le fossé culturel, religieux, historique qui sépare Liat et ‘Hilmi est trop fort.
Il y a un petit point qui m'a semblé étrange dans ce roman, l'histoire se passe en 2002-2003 à New York. Juste après donc la chute du World Trade Center. Ce point ne figure pourtant aucunement dans le roman alors que je pense qu'il devait pourtant y avoir une tension suite à ces événements dans la vie de New York à cette époque, surtout face à nos 2 personnages principaux qui sont des immigrants.
Le roman se termine en Israël au retour de Liat. ‘Hilmi regagnera aussi à la même période la Palestine. J'ai trouvé la fin bien travaillée, ce n'est pas brutal, tout y est dans la conclusion.
Ça n'a pas été un coup de coeur mais ce roman est riche de plein de beaux moments. Et c'est une lecture qui m'a vivement intéressée de par les thèmes qui y sont abordés.
Lien : https://liseusehyperfertile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dorothee1985
20 mars 2017
A découvrir absolument.
Très bien écrit.
On découvre l'histoire d'amour de Liat et Hilmi, 2 êtres que tout oppose mais que se rapprochent malgré leurs différences de cultures et de religions.
Toute personne qui a été en couple mixte pourra se retrouver dans le livre.
Je suis en pleine lecture de ce livre que j'ai eu la chance de gagner avec les éditions les escales. J'aime beaucoup la plume de l'auteure Dorit Rabinyan.
Commenter  J’apprécie          00
PLOOM
06 mars 2017
★★★★★
★★★★★
D'abord il y a New York par un hiver particulièrement glacial. le lecteur sent la présence minérale de la ville. L'écrivain est précis, les contours des quartiers, des carrefours, des avenues se précisent à mesure que le récit avance : Brooklyn, Mannhatan, Broadway. C'est là que tout commence, c'est là que l'impossible se produit. New York est le lieu de tous les possibles le lieu d'une rencontre improbable : celle de Liat , une israélienne qui vit dans la nostalgie de Tel Aviv et celle d'Hilmi un peintre palestinien originaire de Ramallah.
Ce qui aurait pu être un cliché de plus sur le conflit israélo-palestinien s'avère en vérité être un roman inspiré où l'écrivain choisit de délocaliser cette improbable rencontre sur un terrain neutre. La haine va se perdre dans les rues de New York et si Liat et Hilmi ont eu leur lot de malheurs, ce sont des êtres qui avancent en construisant. Ce qui devrait les séparer va les rapprocher, chacun offrant ses différences à l'autre. Liat travaille sur des traductions. Parfois un texte en hébreu surgit comme un chant inconnu au coeur du roman et parfois c'est une longue phrase en arabe qui vient s'enrouler dans la narration. Rabinyan a choisi de placer la rencontre de ces deux êtres sous le signe de la beauté, celle que les deux langues ont su produire de meilleur.
Liat et Hilmi vont s'aimer dans leur bulle new-yorkaise loin du conflit qui divise leur peuple. Evidemment l'histoire de chacun d'entre eux ne peut manquer de ressurgir. Ils ont connu la violence, la mort et le chagrin mais le temps d'une saison l'amour sera plus fort. L'écrivain sait alterner le présent d'un amour et les surgissements souvent douloureux du passé. “Sous la même étoile” est une oeuvre d'une profonde humanité, celle qui relie des êtres que tout doit séparer mais que l'amour rapproche dans un mouvement irrépressible même si le temps et les passions humaines ne leur laissent guère plus que quelques mois pour s'aimer. La traduction de l'hébreu au français de Laurent Cohen est d'une remarquable fluidité, nous offrant la possibilité d'une belle découverte littéraire et d'heureuses heures de lecture.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)

Lien : http://www.culture-chronique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LePetitCrayon
23 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Une histoire puissante, un Roméo et Juliette moderne dans les rues de New York qui interroge: Peut-on aller à l'encontre de sa famille, de sa culture et de son pays par amour? Au fond le destin des individus peut-il se soustraire à l'Histoire? Par une écriture touchante, vraie et sincère Dorit Rabinyan signe ici un vrai chef d'oeuvre.
Critique complète sur le blog
Lien : https://lepetitcrayonblog.wo..
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
LePetitCrayonLePetitCrayon23 mars 2017
C’est le joint que vous avez fumé dans l’après-midi, me rétorqueras-tu; ce sont les bières achetées sur la route qui t’ont valu cette impression d’harmonie généralisée; ou peut-être, comme tu me l’as dit une fois, est-ce là le goût de l’eau que l’on dérobe; le goût d’une eau vive et l’ivresse de la liberté qu’elle procure; ce sentiment de victoire secrète qui nous envelope lorsque nous arpentons les rues, deux individus anonymes, enlacés, parmi la foule, dans la profusion des lumières qui clignotent et l’immense désordre urbain. De temps à autre, on distingue un ballon perdu, argenté, gonflé à l’hélium, qui monte vers le ciel en tourbillonnant au-dessus des passants; nous portons alors nos regards vers les hauteurs, et mon coeur aussi souhaite monter, comme le point argenté du ballon qui disparait au-dessus des buildings, il chavire et manque d’éclater de bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LePetitCrayonLePetitCrayon23 mars 2017
Comment le décrire, à présent? Par où commencer? Comment restituer l'impression initiale que j'éprouvai au cours de ces lointaines secondes? Comment en dresser fidèlement le portrait, constitué d'une superposition de nuances, tel que je le vis la toute première fois? Comment rendre en quelques traits l'image complète, à travers toutes ses dimensions" Et ce regard, et cette clarté - peut-on seulement les restituer, alors que l'altérant de leurs empreintes, les doigts de la nostalgie touchent et remodèlent sans cesse le souvenir?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Dorit Rabinyan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dorit Rabinyan
Dorit Rabinyan (2014ׂ) ENGLISH SUBTITLES
autres livres classés : hiverVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Dorit Rabinyan (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
854 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre