Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2226019391
Éditeur : Albin Michel (1983)


Note moyenne : 4.05/5 (sur 42 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Mot de l’éditeur sur "Les Mouchoirs rouges de Cholet" de Michel Ragon

Michel Ragon Les Mouchoirs rouges de Cholet En 1796, dans un village du bocage vendéen ravagé par les Colonnes Infernales, une poignée de survivants recommence l’histoire du monde. Ces... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (7)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par argali, le 10 octobre 2012

    argali
    Ce récit est un beau roman historique qui nous plonge au cœur de la Vendée d'autrefois, la Vendée rurale et combattive, déterminée et fière. C'est aussi un roman populaire dans la veine de Giono, Michelet, Signol…
    La Vendée, j'y suis allée trois fois en vacances. C'est une région dont je suis tombée en amour, comme disent nos cousins d'outre-mer. J'y ai visité châteaux, musées, sites historiques, préhistosite… et bien sûr le Puy du Fou où « le chemin creux » m'avait fait forte impression avant même le magnifique spectacle du soir. C'est à ces souvenirs que je pensais en découvrant l'histoire que nous raconte Michel Ragon. A chaque chapitre, une phrase, une anecdote me faisait dire « tiens, je l'ai déjà entendu dire », « je me souviens de l'avoir vu », « cela me rappelle… »… Et ce livre m'a beaucoup intéressée pour cela.

    A travers l'histoire de Dochâgne, rescapé des Colonnes Infernales, on revit l'Histoire, les combats et leurs conséquences sur la vie des paysans et des gens simples. Alors que la majorité des hommes n'est plus, il faut continuer à vivre, à lutter, à travailler. Tout est à reconstruire. La petite histoire va alors se mêler à la grande et les légendes aux faits historiques.

    C'est un beau roman, une histoire émouvante et drôle, riche en péripéties et agréable à lire.

    Pourquoi ce titre ?

    Cholet a été la principale ville conquise par l'Armée royale durant la guerre de Vendée. Elle sera détruite en grande partie. Lors de la grande bataille de Cholet qui oppose les Vendéens et les Mayençais, La Rochejacquelein porte sur lui, bien visibles, trois mouchoirs blancs fabriqués à Cholet, afin de mieux se faire reconnaître de ses hommes. Mais ils attirent aussi l'attention des ennemis. Ayant utilisé un de ces mouchoirs pour panser une blessure, celui-ci se gorge de sang. On fera de cet acte de bravoure une chanson populaire et le traditionnel mouchoir de Cholet deviendra rouge avec des bandes blanches.


    Lien : http://argali.eklablog.fr
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par celice, le 12 octobre 2010

    celice
    Partie en stage à Cholet, ayant des origines du Pays de Retz on m'a offert ce livre et.... quelle histoire horrible que ces guerres de vendée!
    Le livre est très très bien écrit, il est à la fois émouvant, dérangeant, atroce et plein d'espoir.
    C'est une partie sombre de notre Histoire qui m'a ému, touché et que j'ai découvert! Ce livre est très bien documenté et l'auteur a construit son roman autour de faits on ne peut plus réel renforçant par la même l'atmosphère prenante du livre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Arieste, le 25 novembre 2012

    Arieste
    « Il était une fois un chêne ». C'est par ces mots que débute le livre Les mouchoirs rouges de Cholet à travers le récit de la vie de Dochâgne, réchappé des Colonnes Infernales de 1796. le bocage vendéen est ravagé, les veuves et les orphelins sont légions, les hommes valides beaucoup moins. Que faire alors ? Reconstruire, replanter, se remarier, tout recommencer à zéro. Et c'est ainsi que dans Les mouchoirs rouges de Cholet, à travers la vie de Dochâgne et de ses voisins, que la petite histoire se mêle à la Grande Histoire et les récits de contes et légendes aux faits historiques. Les mouchoirs rouges de Cholet, à la fois roman et témoignage historique et ethnographique, ne laisse pas indifférent. On y découvre un pan assez méconnu de l'Histoire de France, et l'on s'indigne du sort réservé à ces « brigands et aristocrates », ballotés entre le Roi et la République. Les Vendéens apprécieront l'hommage rendu par l'auteur à ces hommes et ces femmes qui ne baissent jamais les bras et les autres ne pourront qu'aimer la lecture du livre Les mouchoirs rouges de Cholet.

    Lien : http://arieste.wordpress.com/2012/08/21/les-mouchoirs-rouges-de-chol..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lestoile, le 30 juin 2012

    lestoile
    une belle histoire mon avis plus tard je l'ai lu mais il y a longtemps j'ai même fait un fichier audio pour mon vieux pére

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lestoile, le 30 juin 2012

    lestoile
    une belle histoire mon avis plus tard je l'ai lu mais il y a longtemps j'ai même fait un fichier audio pour mon vieux pére

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par issablaga, le 10 décembre 2013

    Dans toutes les provinces, la Restauration encourageait la grande propriété qui permettait une modernisation des méthodes de culture et de l'outillage immuables depuis le moyen-âge. Expulser de leurs borderies des paysans qui ne travaillaient que pour leur auto-subsistance ou des métayers trop peu productifs, permettait de plus de récupérer pour les nouvelles usines urbaines une main d'oeuvre docile et bon marché. Tout un transfert de population s'opérait ainsi, les pauvreté des campagnes se déversant dans la misère du prolétariat urbain.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par mydo060451, le 27 avril 2014

    Le convoi s'engagea dans le Haut-Bocage. La plupart des villages traversés montraient leurs ruines. Une foule de paysans, d'artisans s'amassaient tout le long de la route, toujours silencieuse.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par issablaga, le 08 décembre 2013

    Un village sans feu signifiait un village mort. On ne recensait pas les individus, mais les feux. Le feu était à la maison ce que l'âme était au corps.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :

0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Les mouchoirs rouges de Cholet par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz

    La Curée d'Emile Zola

    Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

    •   parfaitement exact
    •   faux
    •   partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
    •   La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

    25 questions - 101 lecteurs ont répondu
    Thème : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème siècles

    Créer un quiz sur ce livre.