AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291797608X
Éditeur : Editions du Lampion (23/03/2010)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Fanfaronnades, hâbleries, bravades, forfanteries et vantardises, voici pêle-mêle quelques noms qui viennent à l'esprit pour décrire de prime abord les fabuleuses Aventures du baron de Münchhausen.

Mais la lecture se poursuivant, aventure après aventure, le merveilleux devient probable et l'on se surprend, pris par les récits les plus loufoques et l'aplomb inconditionnel du narrateur à accorder au plus célèbre baron d'Outre-Rhin le bénéfice du doute. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sachenka
11 avril 2015
Les aventures du baron de Münchhausen, un classique de la littérature du genre, constituent un délire extravagant. Un peu trop, sans doute. À ne pas prendre au sérieux, mais alors là pas du tout ! Bien qu'elles aient été présentées comme étant les aventures véridiques du dit baron, personne n'est dupe (pas plus aujourd'hui qu'à l'époque, au 18e siècle). Les limites de l'exagération y ont été tellement poussées que ça en devient risible. Cela n'empêche rien à un certain plaisir qu'on a de lire ces prétentieuses tribulations.
On y retrouve de tout. de la neige qui avait enseveli complètement un village entier fond en une nuit, de nombreuses péripéties de chasse : des canards qui s'envolent en emportant le baron, un affrontement à trois incluant un lion et un crocodile, un troupeau d'ours polaires ainsi qu'un cerf sur lequel a poussé un cerisier ! Un cheval coupé en deux puis rabouté. Un pari sur le meilleur vin avec un grand de Turquie. Que dire de ses allées et venues sur un boulet de canon propulsé à grande vitesse. Et celle dans le ventre d'un immense poisson, à faire pâlir d'envie Jonas. Sans oublier son voyage sur… la Lune ! Ainsi, hauts faits d'armes accompagnent voyages et anecdotes de chasse. le baron de Münchhausen, décidément l'homme le plus courageux, est de tous les combats et de tous les exploits. Mêmes les plus incroyables, surtout les plus improbables.
« Münchhausen, je crois que vous extravaguez. »
Certaines de ces aventures s'insèrent dans la grande Histoire et font référence à des événements auxquels le baron a effectivement participé (peut-être afin d'essayer d'y apporter crédibilité), incluant la guerre de la Russie contre l'empire ottoman. Je comprends que de telles histoires, au moment de leur parution, aient pu constituer un vent de fraicheur dans les salons de l'aristocratie européenne du 18e siècle où dominaient l'étiquette et le bon goût. Mais aujourd'hui, les lecteurs habitués aux livres (et films et séries télé) de fantasy et de science-fiction en ont vu d'autres. Dans le meilleur des cas, ces aventures pittoresques font sourire. Décidément une oeuvre qui a mal vieilli…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
Cath36
11 avril 2014
Mille mercis à Babelio et aux éditions du Lampion pour ce livre magnifique, lu dans le cadre de masse critique .Le livre en lui-même est superbe : typographie et mise en page agréables et facilitant la lecture, format bien vu, qui met en valeur les superbes illustrations de Ronald Searle sans être encombrant, et que dire des illustrations elles-mêmes, reproduisant les gravures du XIX avec humour et vivacité, toutes en mouvement, à la fois élégantes et rigolotes.J'ai adoré. Quant aux aventures du baron de Munchhausen... truculentes, foisonnantes d'imagination à la limite du délire, inventant des mondes incongrus mais en meme temps logiques et cohérents dans leur "folie". Gulliver n'a qu'à bien se tenir : ici point de philosophie ni de sagesse, mais une force d'invention peut-être un peu pathologique, mais qui témoigne en tous cas d'un formidable amour de la vie et dont la démesure n'a d'égal que le panache et l'humour assez retors avec lequel notre baron mène son affaire.
Livre pour la jeunesse, certes, mais aussi pour adultes. le style s'adresse à de bons lecteurs, point rebutés par le petit côté un peu désué qui en fait le charme, et capables d'affronter des descriptions nombreuses et précises. Car notre baron est rigoureux dans son imaginaire, ne laissant rien au hasard quoiqu'il en dise et ne saurait être pris en faute d'erreur ou d'inexactitude... J'avais beaucoup aimé le film de Terry Gilliam, qui rend bien le côté très visuel du récit et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire l'oeuvre dans le texte, rien ne remplaçant le style pince sans-rire de Rudolf Eric Raspe. Un beau cadeau à faire et à se faire , donc, que ce livre .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Alyxiel
08 novembre 2013
Folles à souhait, les aventures du baron de Munshausen sont bien au delà du crédible. Et c'est ce qui en fait tout le charme. Ça, et la conviction que met le baron dans ses récits!
C'est un homme narcissique et prétentieux qui se plait à se faire passer pour un homme hardi qui vit des tas d'aventures. Mais l'exagération qu'il met lorsqu'il nous les raconte le décrédibilise totalement aux yeux des bonnes gens de la société.
Certaines scènes ont des points de ressemblance avec des événements réels, tels que lorsque le baron nous raconte qu'il allait saboter le matériel ennemi lors d'une guerre. On peut y voir un appel à la résistance et à la rébellion contre le conformisme de la vie coincée et traditionaliste de la haute société du XIXe siècle.
Cependant l'imagination sans borne et le fait de se mettre sans cesse en avant dans des aventures irréalistes, font de lui le vieil oncle un peu farfelu, qui nous fait rêver et que l'on voudrait tous.
Déjanté et tout azimut, ce livre est un vrai divertissement pour les jeunes lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
zizza
28 octobre 2014
Un homme, le baron de Munchausen raconte les aventures qu'il vit au cours de ses voyages à travers le monde, toutes plus incroyables les unes que les autres, comme son vol à dos d'aigle jusqu'en Amérique du sud, ou sa visite sur l'île en fromage.
C'est une histoire certes fascinante, pour l'imagination dont l'auteur fait preuve, pour sa capacité de surprendre le lecteur. Les rebondissements sont tellement nombreux et invraisemblables qu'ils en deviennent hilarants, d'autant plus que le narrateur fait à plusieurs reprises une profession de foi sur la véracité de son discours, attestée par des personnages non moins fictifs, comme Gulliver, Sinbad ou Aladdin. Bref, on est face à une mystification littéraire, où l'auteur se joue de son lecteur et avec son lecteur. J'ai beaucoup moins aimé en revanche les récits de chasse ou qui mettent en scène des animaux en général. Les personnages font preuve d'une cruauté sans précédent; les animaux qui gênent sont tués ou chassés ou utilisés avec une nonchalance que je trouve déconcertante. Les exemples ne manquent pas, ne serait-ce que le cheval au début de l'oeuvre qui se fait bouffer par le loup, ou le cheval coupé en deux, etc. Ce qui me choque là-dedans, c'est qu'on utilise la mort ou la souffrance de l'animal pour faire rire. Cet aspect m'a rendu la lecture de ce livre assez pénible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ender09
06 mai 2014
Se plonger dans Les aventures du baron de Münchhausen c'est partir pour une expédition des plus étonnantes. le plaisir est encore plus grand au vue de la qualité de l'ouvrage proposé par les éditions du Lampion. C'est à l'occasion de l'opération Masse Critique jeunesse de Babelio que nous avons à notre tour plongé tête la première dans ce classique de la littérature allemande.
Bienvenue dans l'univers coloré et incongru du baron de Münchhausen. A la fois improbables et imaginatifs, il conserve toujours une cohérence qui le rend encore plus séduisant. Drôles, pleines de curiosités et bouffonneries, les aventures pittoresques du baron s'enchainent sans jamais perdre de leur logique. le baron relate avec enthousiasme et grandiloquences ses péripéties. C'est avec fière allure et humour qu'il bat le pavé de ses périples.
Livre jeunesse, Les aventures du baron de Münchhausen se partagera en famille. Avec son style et son vocabulaire riches la lecture de l'ouvrage s'avérera pour les plus jeunes un moment de partage et d'émerveillement. Les exploits romancés de cet illustre officier allemand (720-1797) en fait un des héros allemands les plus populaires et on comprend aisément pourquoi.
Le film de Terry Gillian est un aperçu du potentiel loufoque du livre. Si on retrouve les situations incongrues et hilarantes on ne peut que se délecter du style ampoulé de Rudolf Eric Raspe. Les récits se suivent contés avec moult détails hilarants et farfelus. Si le baron se veut rigoureux et exact, ce raconteur d'histoires confie ses anecdotes en invitant tout à chacun à vérifier par lui-même ses dires !
Porté par une réalisation des plus réussies, le texte est agrémenté de superbes illustrations à l'encre de Chine de Ronald Searle (illustrateur et caricaturiste anglais). Fluide et élancées et traduisent parfaitement l'esprit du baron de Münchhausen. N'oublions pas non plus la mise en page et la typographie des plus agréables. Entre humour et légèreté, les dessins à l'encre de chine illustrent avec force et justesse un récit loufoque et mouvementé.
A lire sans modération pour les jeunes comme pour les grands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Cath36Cath3611 avril 2014
A peine avais-je posé le pied sur la terre ferme, que je me vis assailli par un gros ours. "Ah ah ! pensai-je, tu arrives bien !" je lui pris les pattes de devant dans mes deux mains et les serrai avec tant de cordialité qu'il se mit à hurler désespérément ; mais moi, sans me laisser toucher par ses lamentations, je le tins dans cette position jusqu'à ce qu'il mourût de faim. Grâce à cet exploit, j'inspirai un tel respect à tous les ours, que depuis lors aucun d'eux n'a jamais osé me chercher querelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Cath36Cath3611 avril 2014
Elle était la moitié chérie d'un homme qui commandait un bâtiment attaché au port d'Helvoetsluys, et qui ,avait pris la mer depuis peu. Par malheur, dans la précipitation du départ, il avait embarqué une autre femme que la sienne. Celle-ci fut aussitôt instruite du fait par quelques-unes de ces vigilantes protectrices de la paix et du foyer domestique, qu'on nomme amies intimes ; jugeant que les droits conjugaux sont aussi sacrés et aussi valables sur mer que sur terre, elle s'élança dans une chaloupe à la poursuite de son époux ; arrivée à bord du navire, elle chercha, dans une courte, mais intraduisible allocution, à faire triompher ses droits de façon si énergique que le mari jugea prudent de reculer de deux pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cath36Cath3611 avril 2014
Deux jours avant d'atteindre notre navire, nous vîmes trois individus pendus par les jambes à de grands arbres. je demandai quel crime leur avait valu cette terrible punition, et j'appris qu'ils étaient allés à l'étranger, et qu'à leur retour ils avaient raconté à leurs amis une foule de mensonges, leur décrivant des lieux qu'ils n'avaient pas vus, et des aventures qui ne leur étaient pas arrivées. Je trouvai cette punition bien méritée, car le premier devoir d'un voyageur, c'est de ne s'écarter jamais de la vérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stendhalsyndromestendhalsyndrome29 avril 2014
Je conviens, messieurs, que tout cela doit vous paraître étrange ; mais je prie ceux qui douteraient de ma sincérité de se rendre eux-mêmes dans la lune, pour se convaincre que je suis resté plus fidèle à la réalité qu’aucun autre voyageur.
Commenter  J’apprécie          20
Cath36Cath3611 avril 2014
Vulcain me fit une description très détaillée de l'Etna. Il m'expliqua comme quoi cette montagne n'était qu'un amas de cendres sorties de la fournaise ; qu'il était souvent obligé de sévir contre ses ouvriers ; qu'alors, dans sa colère, il leur jetait des charbons ardents qu'ils paraient avec une grande adresse en les laissant passer sur la terre, afin de le laisser épuiser ses munitions. "Nos dissensions, ajouta-t-il, durent quelquefois plusieurs mois, et les phénomènes qu'elles produisent à la surface de la terre sont ce que vous appelez, je crois, des éruptions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
197 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre