Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Nathalie Peronny (Traducteur)

ISBN : 2226170154
Éditeur : Albin Michel (2006)


Note moyenne : 3.37/5 (sur 19 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Le jour où Justine accompagne son meilleur ami au Salon de la Réalité Virtuelle, elle en ressort transformée... pour de bon, car un bug informatique la dédouble en garçon ! D'abord horrifiée, Justine réalise vite les av... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 1.00/5
    Par Maliae, le 26 avril 2014

    Maliae
    Au début je me disais que ce livre allait être drôle, et je voulais voir comment le le sujet allait être abordé. Une fille qui se retrouve transformée en mecs ça peut être sympa (surtout que j'écris une histoire dans ce genre). Eh bien ce n'était pas sympa, on tombe dans le cliché, les stéréotypes. À partir du moment où elle devient un garçon, la voilà qui reconnaît les marques de voitures et de motos, alors qu'elle ne s'y est jamais intéressée. N'importes quoi. Comme si tous les mecs dans le monde connaissaient toutes les marques de voitures justes parce qu'ils étaient des garçons. En gros selon ce livre, les femmes à la cuisine, les hommes dans le jardin ou dans le cambouis à réparer la voiture. Les mecs sont des crades, et les filles sont des accros du shopping hyper maquillé et carrément pouf. le but d'une fille se de trouver l'homme idéal, et le but d'un mec c'est de baiser à tout va. On retourne 50 ans en arrière, voir 100 ans. Moi qui trouve que le sujet de la mixité est très important et qui suis très accrochée, je fulminais à toutes les pages. Oui une fille de s'intéresser aux voitures, oui un mec peut aimer les fringues et n'est pas forcément un gros crade qui ne prend pas soin de lui-même. Ce n'est pas une question de “sexe” mais de socialisation, d'éduquation. On peut jouer aux petites voitures quand on est une fille (j'en suis la preuve vivante). Alors bon les phrases “l'homme doit entretenir sa famille” (oui il ya vraiment ça dans ce livre) ou “réparer la tondeuse est un boulot d'homme” m'ont vraiment rendu cinglée ! Les stéréotypes ne sont pas le seul problème de ce livre, il est bourré de jurons (et pourtant je suis très vulgaire, mais je ne supporte pas les jurons), les personnages n'ont aucune personnalité, ils sont vides, fades, inintéressants. Il n'y a même pas une bonne histoire d'amour pour rattraper le tout. le “moi” fille de l'héroïne est amoureuse du “moi” garçon de l'héroïne, c'est hyper égocentrique. de plus l'héroïne est hyper ingrate avec son meilleur ami. Lequel meilleur ami se comporte moins bien avec elle quand elle est en garçon, vive l'amitié. Les sujets comme la drogue, l'alcoolisme, ou l'adultère sont banalisés et autant dire que ça ne me plaît pas. Je n'ai pas accroché à cette sorte d'humour. La fin est tellement nulle qu'elle ne peut pas rattraper ce livre, au contraire elle l'enfonce, elle est à l'image de la nullité de ce bouquin. Bref, je suis fortement déçue, heureusement je ne l'ai pas payé cher.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 1         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par yuukikoala, le 29 avril 2014

    yuukikoala
    J'ai lu ce livre par pur masochisme : Ma soeur m'avait dit qu'il était nul, j'ai voulu vérifier. Donc voilà, c'est Justine qui se retrouve en garçon, et qui découvre peu après qu'il y a encore son elle fille existant quelque part. Seulement, depuis que Justine est un garçon, oh miracle elle arrive à distinguer les Suzuki des Yamaha. Wouaouh. N'importe quoi ouais. Et pis, elle dit que les filles sont dans la cuisine, que les garçons sont dans la boue, et c'est du gros n'importe quoi. Elle dit que les filles font du shopping que les garçons sont des geeks, alors que c'est faux j'en suis la preuve vivante. Ensuite, elle peut aller au lycée pendant un jour, que tout le monde trouve ça normal alors qu'elle y est même pas inscrit, et le lendemain ne plus y aller pour le reste des jours. Wouah ! Trop logique ! Et en plus, pour elle l'adultère ne la choque quasiment pas (une page et demi) et elle se trouve elle même débile quand elle est en fille. Bref, ce livre est pas logique, pas trop bien écrit, et en plus, remplis de préjugés sur les filles et les garçons.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par labouquineuse01, le 03 octobre 2012

    labouquineuse01
    Ce bon gros livre est tout simplement genial. je l'ai lu entre 13 heure et 17 heure sans interruption ! (enfin si, une seul, pour aller au toilette ) je le conseil pour tout type de lecteur de 9 à 14 ans; même plus !

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par juliette30062000, le 11 octobre 2012

    juliette30062000
    Super bien :-O

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
2,90 € (neuf)
1,74 € (occasion)

   

Faire découvrir Dans la peau d'un garçon par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz