AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355922551
Éditeur : Editions Ki-oon (2011)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Sur la planète Auldrant, sept fonons sont à la base de la composition de tout l’univers : l’ombre, la terre, le vent, l’eau, le feu, la lumière ainsi que le son, qui permet de lire l’avenir. La découverte de ce dernier élément a attisé les convoitises et plongé l’humanité dans une guerre chaotique. Mais le monde a été sauvé de la destruction par la puissante foniste Yulia Jue, qui a réussi à décrypter la partition prophétique de la planète.

An 2018. D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Thalyssa
07 février 2013
  • 3/ 5
Si graphiquement, il n'y a pas grand-chose à redire, le fond de la narration est tout autre… J'ai découvert cette saga en 2006 sur ma Playstation 2, lorsque je vivais au Québec. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de terminer le jeu-vidéo avant de rentrer en France. Il est récemment sorti chez nous (enfin !) sur Nintendo 3DS, mais je me vois mal acheter une console de plus pour juste un titre. du coup, j'étais heureuse de le voir sortir en manga après l'adaptation en animé. J'ai cependant vite déchanté devant ce 1er tome.
Du côté de Luke, pas de souci ! Il est toujours aussi insupportable, imbu de lui-même et condescendant, malgré sa lâcheté notoire. Je me souviens avoir été de nombreuses fois tentée de provoquer un game over juste pour le voir se faire massacrer par un monstre, mais je sais aussi qu'il va évoluer au fil du scénario, alors je lui pardonne. Après tout, élevé dans un cocon, surprotégé suite à un kidnapping dont il est revenu amnésique, il ne pouvait guère faire autrement. Tout tourne autour de lui au manoir, mais le reste du monde qu'il aspire tant à découvrir n'en a que faire… surtout en territoire ennemi ! Si vous êtes allergique aux « héros » geignards qui croient que tout leur est dû, mieux vaut passer votre chemin car Luke colle à cette image pendant un bon moment avant de gagner en maturité. Bref, dans ce premier tome, c'est une tête à claques en puissance, du début à la fin.
La première déception vient du côté de Tear. Son personnage n'est pas vraiment respecté dans le manga. Elle apparaît certes un peu hésitante, mais plutôt amicale en général. Comme quand elle se rue sur Luke pour s'assurer qu'il va bien après l'épisode de l'hyper-vibration. À plusieurs reprises après ça, elle apparaît bien plus chaleureuse et douce qu'elle ne l'est en réalité et ça m'a choquée dans le sens où l'évolution de ses relations avec le héros est l'un des grands intérêts du jeu ayant servi de base à ce manga. Chez Namco, elle est très froide avec lui, cassante, très sarcastique. Elle le remballe à la moindre occasion et c'était amusant de voir Luke fulminer en retour. Ici, ces joutes verbales sont quasiment réduites à néant…
le pire reste cependant au niveau de l'histoire. Les informations sont débitées pêle-mêle à un rythme bien trop soutenu. La mangaka veut introduire trop de détails dans ce premier tome, et je pense qu'un néophyte risquerait de s'y perdre un peu au niveau du concept des fonons et du rôle de Yulia dans l'Histoire d'Auldrant. Les chapitres laissent également une impression d'avance-rapide, comme par exemple les aventures dans la forêt des Cheagles. Dans une case, leur doyen leur confie Mieu pour les aider à retrouver les ligres et ainsi mettre fin aux problèmes entre les villageois et eux. Dans la suivante, ça y est ! Luke, Tear et Ion ont déjà trouvé un ligre et sans un mot, dans la troisième case, les voilà carrément face à leur reine !
En conclusion, je suis sûrement trop puriste, mais le jeu de rôle avait été un tel coup de coeur, même sans avoir eu le temps de l'achever, que cette adaptation me laisse d'entrée plutôt perplexe.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Witchblade
23 juin 2012
  • 5/ 5
Ce manga est issu du jeu RPG du même nom. Les dessins y sont très beaux et clairs même dans les scènes sombres :-)
L'histoire est un peu compliquée au début mais les indices viennent petit à petit, donc finalement assez facile à comprendre. C'est une histoire agréable à lire. J'avais acheté le 7ème tome,avant le 1er (dans les stands découverte des magasins ^^), à cause de ses dessins et de l'histoire qui me paraissait sympa. J'en ai lu quelques bulles et je pense que la suite va devenir très intéressante :-)
Pour le moment, c'est une série de 8 tomes donc je vais acheter la suite :-)
Commenter  J’apprécie          20

Les critiques presse (1)
ActuaBD06 février 2012
Tales of the Abyss souffre de pas mal de défauts entre ses personnages stéréotypés et son manque de développement, mais les dessins de Rei sont tout simplement sublimes.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade23 juin 2012
- Dites donc, évitez de me comparer à un vulgaire bandit !
- Oui... Ce n'est pas très gentil pour ce bandit !
Commenter  J’apprécie          10
WitchbladeWitchblade23 juin 2012
Si tu as peur de tuer tes ennemis, tu n'es pas digne de porter une épée !! ESPÈCE D'INCAPABLE !!!
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : provincesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
549 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre