Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : B007IU2TUY
Éditeur : Plon (1899)


Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Au fur et à mesure que se déploie la globalisation, les Européens deviennent de plus en plus sensibles aux sirènes de la xénophobie. Pour l'auteur, professeur à Sciences Po et directeur de la Fondation pour l'innovation politique, l'immigration est pourtant la seule cha... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par JeanLouisBOIS, le 20 décembre 2013

    JeanLouisBOIS
    Anti-populismes de bienpensants aisés.
    Globalement, ce livre m'est apparu très décevant. Vus le titre et la quatrième de couverture, on est en droit de s'attendre à une analyse du phénomène du populisme en France et en Europe en ce début de 21ème siècle. Malgré un style fluide et agréable qui rend la lecture rapide et plaisante, on ferme l'ouvrage avec l'impression d'avoir parcouru un article de journal, long et panoramique, qui survole un grand problème des démocraties européennes actuelles mais ne fournit pas une analyse fouillée d'un éminent professeur de science politique.
    Effectivement, on trouve peu d'idées neuves ou innovantes, peu d'approches qui ne soient pas convenues. On attend jusqu'à la fin un tournant décisif, une petite étincelle … qui ne vient pas. Peut-être est-ce dû au fait que les notions sont utilisées sans être définies précisément, c'est le cas du populisme patrimonial, du populisme identitaire, du populisme de séparation, du populisme en général et même de la xénophobie. Parfois, au détour d'une phrase, on décèle une esquisse de définition ou d'explication de certaines notions, mais jamais de façon très claire, si bien que l'on reste toujours sur l'impression que l'auteur s'adresse à un auditoire choisi parmi ses pairs. Cet entre soi me semble pour le moins malhabile et intellectuellement peu défendable !
    Il est vrai que ce livre fut publié fin 2011 dans le courant de la campagne présidentielle française et que son but semble davantage de dissuader ceux qui seraient attirer par les sirènes populistes et de consolider les arguments de ceux qui pensent comme Dominique Reynié plutôt que de fournir une analyse plus élaborée qui pourrait remettre en cause des convictions trop bien établies. Malheureusement, Populisme : la pente fatale ne cherche pas suffisamment à comprendre les racines des populismes, donne souvent l'impression d'aller trop vite en besogne (manque de définitions, militantisme) et n'aborde que très peu les populismes des milieux immigrés ou des médias, gênants peut-être pour la démonstration ou pour l'enthousiasme des lecteurs.
    Malheureusement, par ses défaillances, ses nombreuses insuffisances, sa partialité bienpensante (« Les étrangers sont la chance de la France »), ce livre me paraît aller à contre-sens de ce qu'il entend préconiser en cristallisant les positions des camps de convictions opposées. Dommage car la différenciation entre diversité et multiculturalisme aurait pu apporter un éclairage intéressant sur les problèmes posés par les populismes. Finalement, ce livre de fin 2011 m'apparaît très dépassé et me semble appartenir à cette production éditoriale d'opportunités à court terme qui fige l'air du temps à un moment donné mais qui manque cruellement de consistance.


    Lien : http://archives.polemia.com/article.php?id=3736
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par JeanLouisBOIS, le 19 décembre 2013

    [le visage du populisme] c'est une nation épurée de ses élites malfaisantes, c'est l'idéal d'un peuple seul avec lui-même, sans aucune médiation ni parasitage du rapport à soi. C'est un peuple parce qu'il est en butte à ceux qui le gouvernent, mais c'est un peuple national parce qu'il est en butte à l'étranger qui le menace. (p.122).

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par JeanLouisBOIS, le 18 décembre 2013

    Tous les attributs du parti populiste: dénonciation de l'étranger, des élites, de la délinquance, des traités européens et de l'immigration. (p.156).

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par JeanLouisBOIS, le 18 décembre 2013

    Le populisme qui a le vent en poupe est de type patrimonial. Il affirme pouvoir défendre la prospérité et l'identité d'un peuple, d'une nation, menacée par l'Europe, par l'immigration musulmane et le multiculturalisme qu'elle engendre. (p.152).

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par JeanLouisBOIS, le 19 décembre 2013

    Le populisme de gauche ne rencontre qu'un succès limité s'il n'associe pas la xénophobie et même l'antisémitisme à ses récriminations contre le monde contemporain. (p.216).

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par JeanLouisBOIS, le 18 décembre 2013

    Tous les pays européens sont confrontés au rétrécissement de leur population originelle et à l'expansion de la population immigrée ou d'origine immigrée. (p.73).

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Dominique Reynié

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Dominique Reynié

les matins - République française : quelles valeurs partageons- nous ? .
Dominique SchnapperSociologue, ancienne membre du Conseil constitutionnelA contribué avec un article intitulé « l?Engagement » à la publication de l?Institut pour l?innovation politique Fondapol, sous la direction de Dominique Reynié « Valeurs partagées » qui vient de paraître aux PUF.Jean ?Noël JeanneneyUniversitaire, historien des médias ayant exercé de nombreuses responsabilités dans le domaine de la culture et de la communication : président de Radio France (1982-1986), responsable de la Mission du Bicentenaire (1988-1989), secrétaire d?État à la communication (1992-1993), président de la BnF (2002-2007). Auteur de nombreux ouvrages, notamment Une histoire des médias des origines à nos jours (Seuil). Producteur de « Concordance des temps » à France Culture depuis 1999.Vient de publier chez Flammarion : L?Etat blessé








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir POPULISMES : LA PENTE FATALE par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz