Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> André Berelowitch (Traducteur)

ISBN : 2221083997
Éditeur : Robert Laffont (1999)


Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
La cinquième édition de l’Histoire de la Russie arrive à point nommé : le récit s’achève sur la démission de Mikhaïl Gorbatchev, la dissolution de l’URSS, la formation de la CÉI. Pour le lecteur des éditions précédentes, ce coup de théâtre n’est pas totalement une surpr... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par ahasverus, le 28 février 2012

    ahasverus
    Voici une belle invitation à l'histoire qui n'est pas une énumération de dates et de noms.
    Elle vous donne l'origine du mot Tsar. Elle vous explique le partage du monde chrétien entre Rome et Byzance. Elle vous conte les hordes kazakhes et mongoles d'un côté, les Chevaliers Teutoniques de l'autre.Elle présente la Douma, Pierre le Grand, Boris Godounov et la Grande Catherine. Elle explique l'affaire des faux Dimitri, fils d'Ivan le Terrible. Elle traite Raspoutine comme un détail sans importance de l'histoire.
    Grace aux citations initiatrices de chaque châpitre, vous découvrirez les poètes Marina Tsvetaieva (Ces vagues ne sont pas les premières-que j'ai posées tout doucement-sur d'autres lèvres-aussi sombres que les tiennes) et Dimitri Klenovski (Mais on s'obstine à croire que les souffrances passent).
    Chaque chapitre vous donnera un éclairage sur la culture de chacune des périodes (littérature, beaux-arts, culture), sur la politique étrangère et intérieure de chaque dirigeant.
    .
    Vous retrouverez Bakounine, le maître à penser du Souvarine de Germinal.
    Vous verrez Dostoïevski, l'auteur de Crime et châtiment, attendant la mort au pied de l'échafaud.
    Vous apprendrez qu'en 1915, 25% des soldats russes étaient envoyés sans arme sur le front, avec la consigne de s'armer en dépouillant les cadavres.
    L'écriture du livre, sa traduction peut être, et sa structure en font un ouvrage très digeste . La large place qu'il fait à la littérature vous permettra d'évoluer en terrain familier, accompagné(e) de Nicolas Gogol (Tarass boulba, les Âmes mortes), ou de Tolstoï.
    Pour les curieux. Pour les repères culturels.
    P. S. : Pour les autres, attention ! Marx a dit que celui qui ignore l'histoire est condamné à la revivre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 8         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Ecrits-slaves, le 29 juin 2008

    Ecrits-slaves
    C'est pour moi une sorte de Bible, à mettre entre toutes les mains ... L'Histoire de ce grand pays n'est connue des occidentaux que par brides. Or si l'on veut s'interesser à sa littérature, il me semble important de pouvoir replacer tout ceci sur un plan historique. Ce livre m'a été conseillé par un illustre professeur d'histoire slave lors d'un cours et il m'a toujours été fort utile depuis. Il peut paraitre gros (écrit petit et sans images !!) mais il est très clair et tout à fait adapté aux étudiants ou aux gens désirant avoir une vue générale. On comprend très bien les tenants et les aboutissants pour utiliser une expression consacrée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par ahasverus, le 28 février 2012

    Le noir devait être bien noir, et le blanc bien blanc, sans nuances. Le héros soviétique devait être avant tout un parangon de toutes les vertus, et ne souffrir ni de conflits intérieurs graves, ni d'ambiguités psychologiques. Au lieu du monde lugubre qui les entourait, les littérateurs étaient invités à montrer les choses telles qu'elles auraient dû être, et telles qu'elles seraient à l'avenir. le pessimisme était prohibé.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par ahasverus, le 28 février 2012

    Il est arrivé, dans l'histoire, qu'un régime exerce une influence déterminante sur ceux qui lui scuccèdent, pendant des générations, et même pendant des siècles. D'autres, comme le nazisme, après avoir subi, il est vrai, une défaite totale, se sont évanouis en fumée.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :
26,60 € (neuf)
39,76 € (occasion)

   

Faire découvrir Histoire de la Russie : Des origines à 1996 par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de Nicholas Valentine
Riasanovsky(1) > voir plus

> voir plus

Quiz