AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848659580
Éditeur : Sarbacane (01/03/2017)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses.
La rumeur prétend qu'il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l'Écosse, et qu'une centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve. Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal même à tenter l'impossible.
Ils ont de la chance, cette année : le Marquis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
MademoiselleBouquine
20 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Un grand merci aux éditions Sarbacane et en particulier à Audrey pour cet envoi !
---------------------------------------------------------------------------
Un château perdu au fin fond de la campagne écossaise, entretenu par des sommes astronomiques d'argent, dans lequel vit une communauté d'élus, rassemblés autour du Marquis, leur vénéré bienfaiteur.
Cent candidats pour huit tickets d'entrée dans ce lieu, cent jeunes aspirant à se fondre dans cet univers qui mêle le faste de la cour de Louis XIV à la passion du rock'n roll.
Des espoirs qui prennent bientôt des allures de délire.
Telle est la promesse faite par Marquise de Joanne Richoux, un premier roman ambitieux et explosif, qui ne ressemble probablement à rien de ce que vous pouvez avoir déjà lu.
Comment dire.
C'EST EXPLOSIF.
Marquise offre un cocktail de situations et de personnages inédits et surprenants, une dynamique des plus séduisantes et une intrigue que l'on suit avec autant d'aisance que d'intérêt. L'aventure de Charlotte et Billy, deux jeunes désoeuvrés dans une petite ville de province qui décident sur un coup de tête de tenter d'intégrer la société du Marquis, démarre avec humour et rapidité, et demeure tout au long du récit aussi attirante que dans les toutes premières pages.
La plume de Joanne Richoux est une nouvelle excellente découverte, vive et enlevée comme le sont celles de tant d'auteurs Exprim'. Elle parvient avec talent à porter un récit riche et empli de retournements de situation, pour la plupart assez surprenants, à l'exception en fait de la révélation finale, dont, il faut l'avouer, on peut se douter assez tôt dans le roman.
Mais peu importe. Parce que Marquise demeure un concentré de rire, d'originalité, de situations déjantées et fascinantes, un mélange des genres dont le charme opère indubitablement !
Un roman aussi détonnant qu'étonnant, qui vient avec fracas chambouler les idées préconçues de son lecteur au fil d'une narration attachante, et avec le support d'un décor réjouissant et fascinant, une histoire parfaitement rythmée qui se laisse lire en un rien de temps...
Note attribuée : 8/10
Lien : http://mademoisellebouquine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LisMaComedie
21 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Selon moi, c'est le genre de livre qui ne paye pas ne mine au début et puis une fois fini on n'oubliera jamais cette histoire. Je l'ai acheté sans en avoir entendu parler
–normal je l'ai pris le jour de sa sortie-. Alors je ne m'attendais à rien, j'avais juste hâte de voir comment l'auteur allait nous transporter dans le XVIIème siècle.
Au final, et bien lisez ce livre pour la troisième partie, le coup de génie de l'auteur, l'atout dans sa manche !
Bon, dans un premier temps ça ne casse pas trois pattes à un canard. Les deux premières parties ne m'ont pas convaincu, entre actions clichées et des personnages pas très attachants. Oui, j'ai eu du mal avec notre héroïne Charlotte. Surtout sa façon de parler, pas que la vulgarité ou les expressions typiquement adolescentes me gênent ou me choque. Juste parce qu'à certains moments ça cassait le rythme du livre. C'était presque décalé. Mais au fur et à mesure on s'y habitue et Charlotte m'a même fait rire !
Pour revenir à cette première partie, où nous ne sommes pas encore dans le vif du sujet. Pour certain elle peut être courte effectivement. Personnellement je préfère: on ne s'ennuie pas avec des scènes juste pour faire plus long, ennuyant. Ici, c'est plus efficace !
Côté intrigue au début ça ne pas vraiment convaincu. Même si les deux premières parties le livre sont intéressantes et agréables, je n'ai été transporté qu'à partir de la troisième. Car l'auteure nous surprend de pages en pages, et là ce fut vraiment hallucinant ! Dans certains livres la fin vous semble évidente, ici accrocher-vous bien ! Je n'ai jamais été aussi surprise par une fin, par autant de révélations. le livre a grimpé, grimpé dans mon estime, disons plutôt qu'il est passé de lecture agréable à très bonne lecture ! J'adore être surprise par un livre, de plus ici la fluide plume de Joanne Richoux fait que l'on ne se pose pas trop de questions, on lit son roman sans se méfier de l'entourloupe qu'elle nous prépare… Au final une fois le livre refermé –et l'esprit bien en place-, car je me suis pas remis de la fin immédiatement, on se dit « pourtant c'était gros comme le monde » !
J'ai aussi vu cette fin comme une critique, un avertissement sur un certain sujet –forcément je ne vous dis pas quoi–
Mais ce que j'attendais le plus avec cette lecture, c'était de redécouvrir cette période que j'aime tant, le XVIIème siècle. C'est un pari réussi ! On découvre ce monde en même tant que notre héroïne, cet univers haut en couleur, là où tout n'est qu'illusion…
Vous trouverez, des balles, des salons, des grandes robes, des grands buffets et un tas de personnes plus ou moins étranges.
En gros, si vous aimez être surpris, foncez ! Et si vous n'accrochez pas au début, n'arrêtez pas votre lecture car la fin vaut le détour. Je lirais avec plaisir les livres de Joanne Richoux si elle nous offre un tel spectacle à chaque fois !
Lien : https://lismacomedie.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Khalya
15 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Au début de ce livre, j'ai été comme Charlotte : dubitative. Puis, comme Charlotte, je me suis laissée prendre au jeu. La ressemblance avec Charlotte s'arrête là, car moi, je ne suis pas redescendue de mon nuage de toute ma lecture !
D'emblée, la couverture attire l'oeil (et pourtant je ne suis pas une folle des couvertures, je suis plus intéressée par le texte). Cette jeune femme, coiffée d'une perruque blanche de l'Ancien Régime, arborant un petit tatouage en fleur de lys, sur ce fond jaune éclatant… Cela donne tout de suite envie de découvrir l'histoire.
Le style de l'auteur est agréable, j'ai immédiatement plongé dans l'histoire. Alors que souvent, au début d'un livre, j'aime bien, mais je ne suis pas dans une bulle, je suis attentive aux bruits, aux mouvements… Là rien du tout, il aurait pu y avoir une déclaration de guerre que j'en n'aurais rien su !
J'ai beaucoup aimé le décalage du langage entre les personnages. D'un côté, on a ceux qui font partie des voluptueuses et qui ont un langage très codifié, censé reproduire celui de Versailles, mais qui en réalité sonne plus faux qu'autre chose, parce que, clairement, ils n'ont aucune connaissance historique, et le langage de Charlotte, qui est plus franc, voire parfois carrément argotique ou vulgaire (elle force un peu le trait sur la vulgarité, d'ailleurs, et on sent bien qu'elle veut énerver les personnes qui l'entourent). le langage de Charlotte montre son refus de se plier aux règles, de rentrer dans le moule.
Elle est très agacée par tout ce qui se passe au château. D'ailleurs, même si elle ne le relève pas, j'ai trouvé très hypocrite de vouloir reproduire la vie sous le règne de Louis XIV, en copiant certaines choses comme les coiffures extravagantes (d'ailleurs plus à la mode sous le règne de Louis XVI, mais bon) mais de faire porter aux femmes des robes moulantes, fendues, exotiques… au lieu des encombrantes crinolines et des corsets qui coupaient la respiration. On est un peu dans de la reconstitution à la carte !
La suite de ma chronique sur on blog
Lien : http://radioselene.hautetfor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JeoffreyC
27 février 2017
★★★★★
★★★★★
Juste WAOUH!
Dans ce livre, on en prend plein la vue : avec des personnages complets, complexes, complémentaires, et hauts en couleurs ; avec des décors irréels et magnifiques qu'on arrive à se figurer facilement ; avec un style à la fois caustique et poétique ; avec une bande-son détonante qui mélange du classique aérien et du rock très lourd en passant par de la soul dansante ; et enfin, avec une intrigue et une fin si bien ficelées qu'on a envie de le relire à peine fini.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
gwendoline-cogwendoline-co13 mars 2017
" je crois que si l'absolution existe, elle trouve son origine auprès des arbres centenaires. C'est toujours là que se rencontrent l'affreusement beau et le prodigieusement triste. Et puis ... J'ai préférer limiter le contact avec tout être humain. Les arbres ne me dévisagent pas, eux."
Commenter  J’apprécie          00
gwendoline-cogwendoline-co13 mars 2017
" Charlotte, il a dit en nageant jusqu'à moi, le bonheur choisit ses victimes. Cesse de lui fermer les portes. Laisse-toi prendre par lui et tâche d'en jouir."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : vie de châteauVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
839 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre