Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2226230432
Éditeur : Albin Michel (2011)


Note moyenne : 4.07/5 (sur 70 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Les dieux de l'Egypte se réveillent, et Seth, le plus dangereux d'entre eux, a pris les Kane pour cible.

Sadie et Carter Kane découvrent que les pharaons ne sont pas tous morts et enterrés. Leurs dieux non plus. Eux-mêmes sont les descendants de puissants... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (13)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Tiboux, le 14 novembre 2011

    Tiboux
    En début d'année, j'ai découvert la saga Percy Jackson. Je ne sais pas si vous êtes au courant ou pas, mais j'ai littéralement dévoré le premier tome avec passion et voracité. Un méga coup de coeur pour tout vous avouer. Malheureusement, je n'avais pas eu le temps de le chroniquer, ce n'est que partie remise. Bref, tout cela pour vous dire, lorsque j'ai aperçu la couverture de La pyramide rouge, j'ai adoré mais ce qui m'a sincèrement attiré, c'est le nom de l'auteur, le même que pour Percy Jackson. Il m'en faut peu parfois pour un coup de foudre livresque.
    A mes yeux, l'histoire présente de fortes similitudes à la première série de Rick Riordan. Dès les premiers chapitres, mes pensées se sont immédiatement tournées vers Percy Jackson pour plusieurs raisons. Tout d'abord, nous sommes en présence d'une fratrie de deux enfants n'ayant absolument pas le même âge : Sadie et Carter. Les premières pages permettent de faire connaissance avec ces deux personnages principaux. Les jeunes gens sont très vite plongés dans un univers qu'ils ne connaissent pas du tout. Ils en ont été écarté volontairement depuis leur enfance. Cependant, bien malgré eux, ils vont vite se rendre compte que les pharaons, divinités égyptiennes existent pour leur plus grand bonheur ou malheur suivant les points de vues bien entendu. du haut de leurs maigres connaissances magiques et ceci malgré leur descendance, ils devront traquer Seth, dieu du chaos, afin de l'empêcher de revenir sur terre pour y semer la discorde.
    A mes yeux, l'histoire n'a pas une réchauffe de Percy Jackson, même si nous sommes toujours dans un éternel combat entre le bien et le mal. Certes, nous y retrouvons des dieux, il est même question de demis-dieux, mais c'est plus qu'agréable à lire. C'est un univers qui est simple, doux et magique. En tout cas, c'est ainsi que je le perçois. Par le fait que j'ai adoré le premier volet de Percy, il est évident pour moi, que j'allais fortement apprécié ce dernier. Ce sont des mondes qui possèdent de fortes ressemblances certes, cependant, il faut souligner que les mythologies abordées ne sont pas identiques. Ici, nous sommes dans la vague égyptienne alors que Percy se tourne vers les mythes grecques. Pas de copié collé, simplement des similitudes !
    En ce qui concerne la narration, je dois bien avouer qu'il y a des fois, j'ai été légèrement irrité par nos petits narrateurs. Effectivement, le récit se déroule à la premier personne du singulier sous forme d'enregistrement. Ils se livrent à tour de rôle comme s'ils se confiaient à un journal intime vivant, c'est à dire le lecteur. J'apprécie beaucoup car cela permet une intimité étroite avec les personnages. Cela facilite l'attachement, ou l'agacement, c'est selon, mais c'est un point qui permet de s'identifier plus facilement pour moi. Néanmoins, il y a un petit détail, trois fois rien, qui m'a quand même titillé. Je m'explique : par exemple, lorsque Carter se livre au lecteur en narrant une partie de son histoire, il y a des passages qui sont entre parenthèse où il s'adresse à sa soeur. Et inversement également. Ce sont des sortes d'interventions qui n'apportent pas forcément quelque chose d'essentielle au récit ou pas tout le temps en tout cas. Heureusement, ce sont des éléments qui sont présents mais pas en grande quantité.
    Sadie ainsi que Carter Kane sont nos protagonistes principaux. Leur éducation a favorisé nettement leurs comportements et surtout leurs caractères respectifs. Personnellement, je les apprécient tous les deux, ils se complètent beaucoup l'un et l'autre. Ils forment un sacré duo autant dans les moments de joies que de doutes. Leurs petites chamailleries apportent une touche d'humour plutôt chouette. Des querelles qui peuvent nous amener à nos souvenirs d'enfances. A côté, nous rencontrons les dieux égyptiens, de fortes têtes avec de sacré tempérament pour certains. L'ensemble harmonise la lecture au plus juste, ce qui nous donne un roman qui se lit vite et bien ; sans prise de tête !
    Rick Riordan nous apporte un univers qui est riche, centré sur essentiellement sur l'Egypte : ses mythes, ses dieux... A part ceci, la magie a une grande place dans l'histoire qui se base par des hiéroglyphes ou alors des termes spécifiques. Un lexique permet réellement de tout saisir et de s'imprégner au mieux pour apprécier pleinement la lecture. Par ailleurs, vous y trouverez des créatures surprenantes, des gadget sympathiques. Je trouve que le monde apporté par l'auteur est idéal pour s'évader ! de plus, j'ajouterai à titre personnel que ce dernier est à mes yeux, un auteur incontournable. Il dépoussière les mythes pour donner un nouveau souffle, du sang neuf dans la littérature jeunesse. C'est propre, c'est simple et c'est bon, que demandez de plus ?
    Encore une fois, une plume de qualité qui m'a ravi, entièrement conquise. J'ai refermé le livre avec quelques interrogations, les mêmes que Sadie et Carter puisque dans un sens, nous avons partagé une aventure commune. le second volet se nommera le trône de feu, et la quête se poursuivra donc en 2012. Si vous avez apprécié l'univers de Percy Jackson, il y a de fortes chances pour que vous trouviez votre bonheur dans cette nouvelle saga. En tout cas, cela a été mon cas, j'espère qu'il en sera de même pour vous...

    Lien : http://book-me-tiboux.blogspot.com/2011/10/chronique-les-chroniques-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Tsukihime, le 04 décembre 2012

    Tsukihime
    Après la Grèce Antique, suivi d'un détour par Rome, Rick Riordan revient dans les temps anciens de l'Egypte et nous en apprend plus sur la mythologie de ce pays qui a marqué le monde.
    En tant que guide, nous suivons Carter (14 ans) et Sadie (12 ans) Kane, frère et sœur ne se voyant que 2 jours par an de leur état. Et c'est la que vient mon premier point négatif, si j'adore la façon dont l'auteur rend la mythologie vivante, j'ai un gros problème avec sa façon de traiter ses héros. Les jeunes Kane sont assez... jeune, mais ont une maturité de pensée trop avancée. Je suis d'accord, s'il réagissaient vraiment comme des enfants, le récit perdrait de sa vigueur, mais dans ce cas, pourquoi se borner à leur donner des âges si bas ?
    Les enchaînements de point de vue sont bien maîtrisé, avec une égalité parfaite entre les deux (bien que pour les plus tatillons, Carter ouvre et ferme le bal, prenant donc une légère avance). Si au début leur différence de caractère été bien marqué, au gré de ma lecture, j'ai eu l'impression que les deux se fondaient dans un même moule, ce qui est plutôt dommage. Après, c'est peut être juste moi qui me fait des idées.
    Concernant l'intrigue, elle est simple et efficace, bien menée, on ne s'ennuie pas. Si certains éléments sont prévisibles, c'est une lecture jeunesse après tout, les différents chapitres apportent toujours une boutade bien sympathique. Bizarrement, les Dieux ont un caractère léché, parce qu'un peu stéréotypé, qui aide vraiment à comprendre un peu mieux les fils qui se tendent entre eux. Ils faut dire que niveau histoire de famille, les Grecs et Romains passent pour de petits joueurs face aux Egyptiens.
    Au final, s'il est dur de se frotter à l'engouement de Percy Jackson, la nouvelle série de mythologie jeunesse ne se laisse pas faire et est à suivre avec un intérêt non dissimulé. Et puis, ainsi on en apprend enfin un peu sur les hiéroglyphes et autres pyramides, ce qui est pas un mal.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

  • Par Bernie, le 30 janvier 2013

    Bernie
    Résumé
    Carter et Sadie sont frère et soeur, mais quasiment étranger. Cela fait huit ans, depuis la mort de leur mère, que Sadie vit chez ses grand-parents en Angleterre, pendant que Carter voyage à travers le monde avec son père, un brillant égyptologue.
    Un soir, leur père les emmène au British Museum, où il veut tenter une expérience avec la Pierre de Rosette. Mais tout tourne mal : il libère les cinq dieux les plus puissants de la mythologie égyptienne, Osiris, Horus, Isis, Nephtys et surtout Seth. Chacun des dieux trouve un "hôte" humain, et reprend ainsi un peu de réalité. avec l'aide d'Horus et d'Isis, Carter et Sadie devront faire leur possible pour empêcher Seth d'instaurer le règne du chaos sur la Terre...

    Mon avis
    Le Riordan nouveau est arrivé, précipitez-vous ! Si vous avez aimé Percy Jackson et la mythologie grecque remise au goût du jour, si vous avec un faible pour la mythologie égyptienne, si vous aimez les aventures époustouflantes au rythme endiablé, la magie, les exploits extraordinaires, vous ne serez pas déçus de cette lecture.
    Si beaucoup d'éléments sont repris depuis Percy Jackson (tout ou presque se passe sur le continent américain, les personnages sont les instruments d'enjeux qui les dépassent, tout en sachant garder leur personnalité propre...), l'auteur est suffisamment lucide pour ne pas prendre ses lecteurs pour des idiots en espérant qu'ils ne se rendront compte de rien. Au contraire, il choisit de faire des clins d'oeil à la saga qui l'a fait connaître, et ainsi ses deux grandes séries se répondent un peu.
    Par exemple, les dieux égyptiens ont établi leur "quartier général" à Brooklyn, et ils évitent Manhattan et plus particulièrement l'Empire State Building. Or, on sait que ce quartier des affaires de New York est le siège du nouvel Olympe et des dieux grecs. Autre clin d'oeil : dans une bibliothèque, au milieu d'ouvrages de magie égyptienne, on trouve un petit livre dont le titre est... Percy Jackson ! J'ai donc trouvé que, contrairement à d'autres auteurs qui se répètent d'une série à l'autre tout en faisant comme si de rien n'était, Riordan a cette intelligence de savoir que ses lecteurs auront probablement lu les deux séries.
    Par ailleurs, les mythologies grecque et égyptienne sont suffisamment dissemblables pour éviter les répétitions d'une saga à l'autre. La mythologie égyptienne a ceci de particulier que les histoires sont parfois contradictoires (des dieux sont tantôt frère et soeur, tantôt parents et enfant), mais l'explication qui est donnée ici est suffisamment plausible (dans l'univers de la saga, évidemment) pour être acceptée.
    L'une des grandes différences entre les deux séries, c'est que dans l'une les héros sont les enfants des dieux grecs et d'un(e) mortel(le), dans l'autre ils sont les "hôtes" des dieux égyptiens, qui choisissent de s'établir en eux pour accomplir leur mission sur terre. Ici, les héros choisissent de ne pas se laisser totalement "manipuler" par les dieux, de garder leur personnalité, et même d'apprendre la magie sans l'aide de ces derniers. Cela dénote d'une force de caractère assez exceptionnelle pour ces deux jeunes gens, et exemplaire pour leurs lecteurs.
    Une nouvelle série fantastique qui démarre sur les chapeaux de roue, j'ai hâte de pouvoir dévorer lire la suite !

    Lien : http://lesloisirsdebernie.over-blog.com/article-la-pyramide-rouge-11..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Lisbei13, le 05 mars 2013

    Lisbei13
    Sadie et Carter sont frère et soeur, mais depuis la mort de leur mère, soit plus de 6 ans, la première vit chez ses grands-parents maternels à Londres tandis que le second suit son père, archéologue, dans ses déplacements incessants à travers le monde. Et ils ne se voient que deux fois par an, pendant une journée ... Et c'est au cours d'un de ses journées particulière que leur vie va de nouveau être bouleversée par la disparition de leur père, mais dans des circonstances si étranges que ce n'est même pas leur vie seule qui va se retrouver en jeu ... mais celle de tout un continent, voir du monde entier ... Car ils vont vite découvrir que la mythologie égyptienne a encore de beaux jours devant elles, et que plusieurs de ses représentants les plus éminents ont des vues sur leurs petites personnes !
    Après le panthéon gréco-romain, le romancier Rick Riordan a cette fois décidé de ressusciter et de dépoussiérer les mythes et divinités égyptiennes. Pour ce faire, il reprend quasiment la même trame et les mêmes ingrédients que pour Percy Jackson ... un peu trop d'ailleurs, au goût du lecteur adulte qui a vite fait de démêler l'écheveau des rebondissements, trahisons et pirouettes possibles ... Bon, je ne dirais pas que la lecture est déplaisante, on s'attache à certains personnages (comme Bastet, mon chouchou), mais franchement, c'est dommage de ne pas s'être un peu cassé la tête pour offrir un scénario moins prévisible et surtout moins calqué sur le première série à succès de l'auteur.
    Du côté des bons points, la fine connaissance de ma mythologie égyptienne est un plus, ainsi que l'humour et la vitalité du ton, qui ont toutes les chances de captiver le public-cible, à savoir les adolescents, et c'est quand même l'essentiel, me direz-vous ...
    Je n'ai pas la suite de la série en ma possession, mais mon frère m'a également prêté en même temps que celui-ci les deux premiers tomes de la suite de Percy Jackson (oui, ç'aurait été dommage de ne pas exploiter un peu plus le filon ... déjà que je trouvais que 5 tomes, c'était un peu beaucoup pour la première série ...), donc, je pense les lire prochainement ... et si je tombe sur le Trône de Feu (le tome 2 des Kanes Chronicles) à la bibliothèque, je le lirai sûrement ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par LesLecturesdelaPatineuse, le 01 mars 2014

    LesLecturesdelaPatineuse
    Après les nombreux conseils de mon cousin qui me connait très bien (il sait notamment que La saga percy jackson me tente depuis longtemps et que je n'ai pas encore sauté le pas et que j'adore la mythologie), je ne pouvais pas repousser plus longtemps la lecture de ce premier tome et par la même occasion la découverte de l'auteur. Je peux vous assurer que je ne regrette pas du tout d'avoir (encore) commencé une nouvelle saga, que je le remercie de m'avoir poussé et surtout me l'avoir fait découvrir.
    En effet, je ne connaissais Rick Riordan, uniquement pour sa saga percy jackson et Les héros de l'Olympe. Alors quand mon cousin m'a parlé des Chroniques de Kane qui abordent la mythologie Égyptienne, je me suis dit que c'était fait pour moi ! Il faut savoir que j'ai fait 6 ans de latin parce que je suis avide de la mythologie Grecque et Latine, en fait je suis passionnée de tout type de mythologie. Je n'avais que quelques bases en mythologie égyptienne et je suis ravie d'avoir pu les consolider grâce à ce premier tome.
    Concrètement, on a deux narrateurs Carter et sa sœur Sadie, alternés presque tous les chapitres. Les narrateurs sont certes très jeunes (aux alentours de 14 ans pour Carter si mes souvenirs sont bons, en sachant que Sadie est plus jeune que son frère) mais ça ne m'a aucunement gêné. Je suis tombée fan du concept, avec la petite note (de l'auteur) en avertissement au début du roman qui indique que l'écrit qui suit n'est autre que tiré d'un enregistrement audio. On est directement plongé dans l'univers original et complètement fou de la famille Kane. Faut dire qu'un crocodile sympa qui te protège, un babouin fan de basket, découvrir que l'on a des dons que l'on a tenté de nous cacher et des dieux qui veulent détruire le monde c'est pas un quotidien banal !
    Tous les personnages ont ce "petit truc" qui leur est propre et qui nous permet de nous attacher à eux. Notamment des faiblesses comme des qualités, ils sont donc tous très humains bien qu'extraordinaires. le seul point négatif que je pourrai faire sur ce premier tome est qu'en tant que livre jeunesse, les gentils/héros et les "méchants" sont bien distincts et reconnaissables même si le doute plane autour de certains personnages.
    L'écriture de l'auteur est vraiment très plaisante, à aucun moment on a le temps de s'ennuyer puisqu'il enchaîne actions et rebondissements les uns après les autres sans aucun temps de répit ! Il s'est mêlé à ça de l'humour, dans ces personnages par exemple, ce qui m'a fait beaucoup rire. Mais il a aussi réussi (aller savoir comment) à citer le nom du livre percy jackson dans son roman, un beau clin d'œil ! On constate qu'il a fait beaucoup de recherche et qu'il a beaucoup de connaissance sur la mythologie égyptienne, qu'il mélange très bien à la fiction. de plus, bien que je n'ai pas lu la saga percy jackson mais uniquement vu les films pour le moment, il a quand même réussi à se détacher de cette saga en modifiant le concept. Les héros du roman ne sont pas des demi-dieu mais "accueillent" (c'est pas vraiment volontaire et voulu mais bon ils doivent faire avec) les dieux égyptiens dans leurs corps, un peu comme avec les hôtes et les âmes dans Les âmes vagabondes.
    En résumé, ce premier tome (d'une trilogie si je ne dis pas de bêtise) commence très très bien. Aventure, humour, des personnages principaux très humains et donc accessibles, de la romance, une double narration très bien exploitée et de la mythologie ce livre a vraiment tout pour plaire ! C'est avec joie que je lirai la suite pour lire la suite des périples de Carter et Sadie.

    Lien : http://x-la-patineuse-x.skyrock.com/3208762875-La-pyramide-rouge-Les..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (10)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par TeaSpoon, le 24 septembre 2011

    " - Ah! La "Maitrise des cinq éléments!"
    - C'est le bouquin qu'on cherche?
    - Non, mais il est excellent. Il enseigne comment dompter les cinq éléments qui composent l'univers: la terre, l'air, l'eau, le feu et le fromage.
    - Le fromage?!
    - Je crois que c'est ça, a affirmé Tibiscuit, se grattant la tête. Mais allons plutôt par là...
    On s'est dirigé vers l'étagère suivante.
    - Non. Non. Sans intérêt. Rasoir. Tiens, Percy Jackson! Non."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation

  • Par M-Morgane-A, le 23 juillet 2013

    "Après tout ce que j'avais vu ce jour là, je n'avais plus confiance en rien ni en personne, mais j'ai perçu de la peur dans la voix de ma soeur. ça a éveillé en moi un sentiment inconnu comme un besoin de la protéger. Pourtant, j'avais trouvé Sadie plus courageuse que moi. Elle n'en faisait qu'à sa tête, sans craindre les conséquences de ses actes. Mais pour l'heure, je me sentais obligé d'endosser un rôle que je n'avais pas joué depuis très, très longtemps: celui de grand frère."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par M-Morgane-A, le 14 juillet 2013

    "Carter, m'avait-il dit, n'oublie jamais que tu es un Afro-Américain. Les gens nous jugent plus sévèrement. C'est pourquoi nous devons toujours paraître impeccables.
    -C'est pas juste!
    - La justice, ce n'est pas que chacun reçoive la même part, mais que chacun reçoive ce dont il a besoin. Et le meilleur moyen de recevoir ce dont on a besoin, c'est de l'obtenir soi-même, tu comprends?"
    Je n'avais pas compris, mais comme toujours, j'avais fait ce qu'il attendait de moi.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 23 janvier 2014

    Tandis que je dormais, je me suis soudain senti léger, très léger. Je me suis élevé vers le plafond, et en me retournant, je me suis vu endormi dans mon lit.
    J'ai pensé, "Je suis mort". Mais non, je n'étais pas un fantôme. J'avais à présent une forme chatoyante et dorée, avec des ailes à la place des bras. (Non, Sadie, pas comme une dinde. Tu veux bien me laisser raconter ?)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 31 janvier 2014

    - Tu vas puiser la magie au plus profond de toi, a expliqué Zia. Pour ma part, je n'ai aucun mal à invoquer le feu, mais ce n'est peut-être pas aussi naturel pour toi. Essaie autre chose. Essaie... une épée, par exemple.
    Elle a montré à Carter le hiéroglyphe correspondant, et il s'est appliqué à le tracer sur le papyrus.
    Sans résultat.
    - Prononce le mot, a repris Zia.
    - "Épée".
    Le symbole s'est mis à briller avant de s'effacer, laissant un couteau à beurre posé sur le papyrus.
    J'ai gloussé.
    - Je suis terrifiée !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
16,00 € (neuf)
13,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Kane Chronicles, Tome 1 : La pyramide rouge par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (156)

> voir plus

Quiz