Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Mona de Pracontal (Traducteur)

ISBN : 2226209522
Éditeur : Albin Michel (2010)


Note moyenne : 4.44/5 (sur 413 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
PERCY JACKSON

LE DERNIER OLYMPIEN

Le sort des dieux est entre les mains de Percy

Toute l'année, Percy et son armée de demi-dieux
se sont préparés à affronter les Titans. L'heure
est venue. Les troupes de Crono... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (38)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Amortentia, le 18 décembre 2014

    Amortentia
    Ce qui me plait dans la littérature jeunesse, c'est le coté "un pour tous tous pour un"
    L'amitié, le courage, la loyauté sont souvent portés aux nus ! et cela me plait.
    Le dernier tome de cette saga ne déroge pas à la règle...de plus l'auteur catapulte avec brio les dieux, titans, et autres monstres de la mythologie grecque dans notre monde moderne et ça pulse !!!
    La guerre est déclaré depuis un bon moment, il y eu des pertes des deux cotés de la barrière,mais les partisans de Cronos gardent l'avantage , le mal est palpable, mais difficilement maitrisable.
    Percy Jackson va encore une fois, faire preuve de stratégie et de déployer des ressources insoupçonnées, pour déjouer les pièges de Cronos.
    Superbe.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par marinesbooks, le 28 septembre 2013

    marinesbooks
    Rick Riordan m’a fait voyager dans le monde qu’il a créé, celui des Dieux et des demi-dieux, du camp des sang-mêlé et du Mont Olympe.
    J’ai aimé quasiment tous les personnages (à part Rachel et Thalia). Je ne pouvais vraiment pas supporter Rachel dans ce dernier livre, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que je voulais absolument que Percy et Annabeth sortent ensemble. C’était un dernier livre parfait pour la saga. Il y avait une grande bataille, beaucoup de suspense, comme dans chaque fin de saga. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on ne soit pas vraiment certain du gagnant de la bataille, il y avait autant de morts du côté des demi-dieux du camp des sang-mêlé que du côté de l’ennemi. Il y avait les histoires d’amour que je voulais voir. Et j’ai aussi aimé le fait que l’auteur nous donne le nom de chaque rue où ils se battent, si l’on va sur google maps, on peut vraiment imaginer la bataille et même la dessiner.
    On apprend assez vite que quelqu’un espionne pour le compte de Cronos au camp des sang-mêlé, beaucoup de personnages paraissent suspect et on se demande constamment qui peut bien être cet espion. On en apprend beaucoup sur Luke, sa famille et son passé. L’intrigue est très bien construite.
    C’était assez réaliste, pas tous les héros ne survivent à ce combat (je déteste ça, quand les personnages vont tous se battre mais que personne ne semble être blessé). La fin était un peu trop « happy ending » ou tout finit pour le mieux, c’est là qu’on se rappelle que c’est un livre pour enfants mais j’étais plutôt contente de la fin. J’étais même triste de dire au revoir à Percy, à ses amis et à la colonie des sang-mêlé.
    Maintenant que j’ai lu la saga entière, je vais faire une critique plus générale sur Percy Jackson et non pas sur un livre particulier. Tout d’abord, c’est toujours sympa de lire une série de livres où l’on voit les héros grandir, ils ont un an de plus dans chaque tome. On voit la différence entre un petit garçon naïf de 12 ans et un adolescent de 16 ans qui a participé à beaucoup de combats et qui a appris à voir le monde différemment. Ce que j’aime aussi dans l’histoire écrite par Rick Riordan, c’est qu’elle vous raconte qu’il y a toujours une autre manière de voir le monde, que les humains aiment donner des explications rationnelles à tout et que la magie peut être présente dans nos vies sans que nous ne la voyons. Percy Jackson qui souffrait de dyslexie, d’hyperactivité avec déficit de l’attention et causait des problèmes partout où il allait est devenu un grand héros. Cela apprend aux enfants que l’on est toujours doué pour quelque chose même si tout le monde semble croire que l’on ne réussira pas dans la vie.
    J’admire toujours ce don pour créer un autre monde dans le nôtre et pour donner des explications à tout ce que l’on écrit.
    J’ai aimé la manière dont l’auteur écrit, surtout le fait que Percy nous raconte sa propre histoire en tant que narrateur, je vais essayer de lire d’autres livres de Rick Riordan. Si vous avez l’occasion de lire cette saga, ne passez pas à côté. Je n’ai pas de livre particulièrement préféré dans la série. Ce n’est pas ma saga préférée mais elle vaut vraiment le coup d’être lue.

    Lien : http://marinesbooks.wordpress.com/2013/09/28/review-critique-percy-j..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par LirePourVivre, le 15 novembre 2013

    LirePourVivre
    La collection se fini en beauté !
    Avec une fin à la hauteur de nos espérance mais qui donne quand même une envie de suite dans le même contexte.
    Nos héros sauvent le monde (ça c'était prévisible...), des couples se forment dont celui temps attendus de Percy et Annabeth. Des personnages adorables meurent. Et pleins d'autre jolis choses, comme les combats à chaque chapitres, et l'enfance de Luke.
    Je ne sais pas pourquoi mais le scénario de ce tome fut le plus prévisible de la collection. Pour ma part l'espion de Cronos, le destin de miss Dare et le retour de Tailla, en plus de l'happy end, entre dieux... Tout ces petits trucs ne m'ont pas du tous surpris. Il n'y a même pas de retournement de situation spectaculaire. Par contre les personnages ont de l'audaces, dégagent une certaine confiance, et parfois des doutes assez "séduisants". C'est la qu'on peut dire... est tout est bien qui fini bien. Même si la nouvelle grande prophecies... Est des plus attrayante.
    En dehors de tous ça j'ai quand même pris du plaisir à lire ce tome. J'aime comment chacun des personnages prend son avenir en main. Et j'espère retrouver la colonie des sans-mêlés un jour prochain, avec tout ses nouveaux aménagements.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 6         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Gwenaweb, le 13 octobre 2014

    Gwenaweb
    Wow, ça décoiffe. La guerre est annoncée dans le tome précédent, et elle se concrétise. On prépare les armes, on s'entraine et on rugit de haine sur l'ennemi.
    Le manichéisme s'atténue, et on retrouve un peu de ying et de yang. Normal, le lecteur est un peu plus vieux qu'au départ de la saga.
    C'était franchement une bonne série, que je pense acquérir en livres papier tous neufs. Seulement, la suite, les héros de l'olympe, ne sera complète qu'en février 2015… Comment est-ce que je vais bien pouvoir survire jusque là ? Et, qu'est-ce que je fais, je commence cette suite en ne lisant que les 4 premiers tomes, au risque d'oublier des choses importantes en attendant d'avoir la fin ou j'attends février d'avoir le 5ème avant de commencer les 4 premiers que j'ai déjà pour être bien dans l'histoire, au risque d'oublier les 5 de la série percy jackson ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 7         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par MyDiogeneClub, le 17 septembre 2014

    MyDiogeneClub
    Aaah percy jackson… Une série tout en dents de scie pour moi. J'ai adoré certains tomes comme j'en ai détesté d'autre… Mais je me suis quand meme accroché jusqu'a la fin. Et bien je dirai que c'est une fin comme je les attendais, rien de péjoratif la dedans, juste qu'elle reste dans la lignée de la série. Pas d'enorme surprise mais on n'est pas pour autant déçu. On y trouve ce qu'on attend, on y Retrouve ce(ux) qu'on cherchait. Une valeur sure…. Je n'ai pas été déçu ! Riordan sait quand même manier le suspense et ne ménage pas toujours ses personnages ! Je garderai un bon souvenir de cette série (contrairement aux films… Mais la n'est pas le sujet) mais je ne sais pas si j'y remettrai le nez un jour, ce qui ne m'empeche pas de la conseiller… D'autres séries jeunesse m'ont quand meme plus marque. Mais, ca vaut le coup d'y jeter un œil et une chose est sure, j'ai vraiment apprécié le style de l'auteur et il se peut que la suite orne bientôt mes étagères !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (49)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par tris59, le 21 décembre 2014

    -On fait la course jusqu'à la route ? ai-je proposé.
    -Tu vas perdre, ça me fait trop mal pour toi.
    Annabeth a décollé comme un turbo et je me suis élancé dans la pente, derrière elle.
    Et, pour une fois, je ne me suis pas retourné.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Amortentia, le 18 décembre 2014

    ....J'ai essayé d'imaginer comment la situation pouvait encore s'aggraver. Dans le Midwest, les dieux se battaient contre un monstre géant qui avait déjà failli les vaincre une fois. Poséidon, en état de siège, semblait sur le point de perdre la guerre contre le titans des mers Océanos. Cronos était quelque part dans le circuit . L'Olympe n’était pratiquement plus défendue. Quand à nous, les demi-dieux de la colonie des sang-mêlé, on était réduit à nous même avec un espion dans nos rangs. Ah, et puis d’après l'ancienne prophétie, j'allais mourir le jour de mes seize ans, c'est à dire dans cinq jours, pile quand Typhon était censé frapper New-York. J'avais failli oublier ça.....
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par alcyon15e, le 02 juillet 2010

    UN

    JE FAIS UNE BALADE DÉTONANTE



    La fin du monde a commencé à l'instant où un pégase s'est posé sur le capot de ma voiture.
    Jusqu'alors, je passais un après-midi super. En principe je n'avais pas le droit de conduire vu que je n'allais avoir seize ans que la semaine suivante, mais ma mère et mon beau-père, Paul, m'avaient emmené avec mon amie Rachel à une plage privée de South Shore, à Staten Island, et Paul nous avait laissés faire un petit tour dans sa Prius.
    Je sais ce que vous allez dire : "C'est fou, quelle irresponsabilité de sa part, patati, patata..." Mais Paul me connaît bien. Il m'a vu tailler des démons en pièces et sauter par la fenêtre d'une école en flammes, alors il a dû se dire que conduire une voiture sur quelques centaines de mètres n'était sans doute pas le plus grand danger que je courrais.
    Bref, nous étions en voiture, Rachel et moi. C'était le mois d'août, une journée de canicule. Rachel avait relevé ses cheveux roux en queue-de-cheval et enfilé une chemise blanche sur son maillot de bain. Je l'avais toujours vue en tee-shirt miteux et jean maculé de peinture, et là, c'était trop de la bombe.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la citation

  • Par Pays_des_contes, le 30 décembre 2010

    Rêver, pour un demi-dieu, ça craint un maximum.
    Parce qu’on ne peut jamais faire de simples rêves. Il faut toujours qu’il s’y mêle des visions, des présages et tout cet attirail mystique qui me prend vraiment la tête.
    J’ai rêvé que j’étais dans un palais obscur, au sommet d’une montagne. Pour mon malheur, je l’ai reconnu : c’était le palais des Titans, au sommet du mont Orthrys, situé en Californie et que le commun des mortels appelle le mont Tamalpais.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 26         Page de la citation

  • Par lunatic-singer, le 02 mai 2011

    - Je vous donne ceci en offrande.
    - Je suis le plus humble des dieux. Pourquoi me confierais-tu ceci ?
    - Vous êtes le dernier des Olympiens. Et le plus important.
    - Et pourquoi cela, Percy Jackson ?
    - Parce que c'est au foyer que l'Espoir survit le mieux. Gardez-le pour moi et je ne serais plus tenté de l'ouvrir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 29         Page de la citation

> voir toutes (7)

Videos de Rick Riordan

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan

Shaïne Cassim - Albin Michel-Jeunesse .
Shaïne Cassim présente "Percy Jackson et les Dieux Grecs" de Rick Riordan. Traduit de l'anglais (américain) par Nathalie Serval http://www.mollat.com/livres/rick-riordan-percy-jackson-9782226257888.html et "Lockwood & Co. Volume 1 : L'escalier hurleur" de Jonathan Stroud. Traduit de l'anglais par Jean Esch. Editions Albin Michel-Jeunesse Notes de Musique : Kevin MacLeod/Classical Sampler/P. I. Tchaikovsky_ Dance of the Sugar Plum Fairy. Free Music Archive.








Sur Amazon
à partir de :
9,99 € (neuf)
4,68 € (occasion)

   

Faire découvrir Percy Jackson, Tome 5 : le Dernier Olympien par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (3) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (882)

> voir plus

Quiz