AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070789926
Éditeur : Joëlle Losfeld (2006)

Note moyenne : 2.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Robin Robertson, poète anglais, a eu l'idée de recueillir les témoignages de hontes publiques et d'humiliations, diverses et variées, vécues par soixante écrivains anglo-saxons, connus du grand public.
Le lecteur assiste à un cortège de situations burlesques, d'espoirs bafoués, de désirs frustrés, de quiproquos. On y voit Chuck Patahniuk interrompu durant une lecture publique par les commentaires ironiques d'un travesti drogué distribuant des cachets opiacés ... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
SagnesSy
SagnesSy03 octobre 2015
  • Livres 3.00/5
Soixante vignettes racontant les petites et grandes humiliations relatives au monde littéraire par autant d'auteurs anglo-saxons : voilà qui est appétissant ! Et effectivement, on prend grand plaisir à parcourir ces petits moments de vie, que les auteurs nous soient connus ou pas.
Parmi les anecdotes qui m'ont le plus plu, il y a la première, où David Harsent raconte une lecture des plus alcoolisées ; son hôte le rassure le lendemain quant à sa tenue de la veille, et de s'ébrouer comme quoi les ivrognes paraissent toujours plus dignes qu'ils ne le pensent, il est rassuré ; jusqu'à ce qu'un ami lui rapporte des semaines plus tard la version du dit hôte qui circule : à mourir de rire.
Ou celle de Simon Armitage, dont chaque mot fait mouche, jusqu'à l'épilogue, où il trouve dans une benne à ordures l'exemplaire qu'il avait dédicacé à ses parents (Simon, de tout coeur avec toi !).
Hugo Hamilton fait très fort aussi, avec par exemple : «Rien à voir avec la fois où, moi-même invité au Canada, je m'étais retrouvé à côté de quelqu'un que mon statut d'écrivain fascinait littéralement, et qui finit par me dire : « Je connais quelqu'un qui lit ».
Et Maggie O'Farrell, dont le casque ouvert lors d'une émission de radio lui aura imposé d'entendre de la part de l'animateur qui allait l'interviewer : « J'en ai ras la casquette qu'on m'invite un tas de minables. Quand est-ce que vous allez vous décider à me dénicher de vrais invités ? » (Bonne émission, Maggie… !)

Bref, soixante comme ça, et écrites directement par les pauvres rougissants : du bonheur, non ? (Même si toutes ne présentent pas le même intérêt).

Je rêve de trouver la même anthologie de nos écrivains francophones…
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
SagnesSySagnesSy03 octobre 2015
Rien à voir avec la fois où, moi-même invité au Canada, je m’étais retrouvé à côté de quelqu’un que mon statut d’écrivain fascinait littéralement, et qui finit par me dire : « Je connais quelqu’un qui lit »
Commenter    J’apprécie          00
autres livres classés : anthologiesVoir plus



Autres livres de Robin Robertson (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Livre - Charade n°16

L'absence de mon premier caractérise les "pauvres" parce qu'en effet, ils n'en ont pas...

Thune
Blé
Dent
Abri

10 questions
76 lecteurs ont répondu
Thèmes : charades , jeux , jeux de mots , détente , logique , littérature anglaise , littérature britanniqueCréer un quiz sur ce livre