Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2749911052
Éditeur : Michel Lafon (2009)


Note moyenne : 3.9/5 (sur 390 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Émeraude doivent alors protéger Kira, la princesse magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Assailli par les armées impé... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (19)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par fairy-man, le 05 mars 2014

    fairy-man
    Dans ce neuvième tome de la saga les chevaliers d'émeraude les choses s'accélère considérablement. Les chevaliers repoussent dès le début (et pour un long moment) une nouvelle tentative d'invasion de l'empereur noir, cette fois l'invasion est beaucoup plus sérieuse, car elle s'étend sur tout le territoire d'Enkidiev. Ainsi les défenseurs de l'ordre sont obliger de divisé leur forces pour mieux repoussé les différentes offensive. Ils auront même le secoure de toute une armé de soldat et des elfes pour leur venir en aides.
    De plus, Asbeth est toujours là, cacher dans l'ombre il attend le moment opportun pour frapper ! Une fée chevauchant un dragon mâle (les dragons mâle peuvent voler) attaque elle aussi les chevaliers qui se retrouve bien embarrasser par l'apparition de ce nouveau genre d'ennemi.
    Kevin s'habitue d'avantage à sa nouvelle condition.
    Onyx cherche d'avantage de pouvoir à donner à ses chevaliers et le héros de la prophétie du magicien Elund ce révèle enfin.
    Un excellent tome que celui de l'héritage de Danalieth qui porte parfaitement son nom. Tout le tome tourne autour de cet Immortel punit par les dieux. Les objet qu'il à confectionner peuvent changer l'ordre de la guerre.
    Ce tome apporte avec lui un vent de renouveau à la saga, qui rend les « dangers plus dangereux… » Ainsi les chevaliers ce retrouve confronter à une guerre bien plus sanglante et plus terrible que ce qu'ils avaient prévus.
    Il s'agit du meilleur tome de la saga pour moi et pour le moment. le tome précédent m'avait déjà beaucoup plus mais celui ci accentue les bon points et diminues les mauvais, bref que du bonheur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Ewylyn, le 18 août 2013

    Ewylyn
    Une bonne suite à cette très grande fresque que constituent Les chevaliers d'Émeraude. J'aime toujours autant la saga qui emprunte avec ce tome une nouvelle voie pour la suite, je reste fan de cet univers riche que nous offre l'auteur.

    Dans ce tome nous avons de nombreux rebondissements, je n'ai rarement eu le temps de m'ennuyer. J'ai également eu des surprises et j'avoue apprécier les diverses batailles de ces Chevaliers.

    De nouveaux personnages font leur apparition, comme l'Immortel Danalieth. Un personnage très intéressant qui mérite d'être encore plus exploité, j'aime sa personnalité et le fait qu'il ait choisi sa vie, contrairement aux autres Immortels. Sa fille Dinath est sympathique, c'est une fille pleine d'énergie, forte et déterminée à protéger son père de la colère de Parandar. Ce duo aide du mieux qui le peut les humains, se cachant des dieux notamment et c'est un pan inattendu et intéressant pour la suite des évènements.

    Miyaji apparait. C'est une dompteuse de dragons qui appartient à Amecareth. En se faisant capturer par nos Chevaliers, il lui faut réapprendre tout afin que disparaisse son endoctrinement. Cette partie du tome s'avère intéressante, d'autant plus que son personnage m'intéresse énormément. C'est une Fée azurée, j'aime bien cette originalité.

    Un revenant fait surface, ou plutôt, tombe du ciel. Un revenant qui fait plaisir, je ne dévoile pas son identité, mais c'est un de mes protagonistes favoris, franc, loyal, complexe et sage, je suis contente que ce personnage survienne soudainement, je ne m'y attendais pas.

    L'histoire se centre autour des batailles menées par nos Chevaliers, de l'enseignement des Écuyers, comme Lassa, Jenifael ou Liam et sur le conflit entre Immortel, Dieux déchus et Divinités. Les informations données par l'auteur autour de son monde sont importantes et prouvent la complexité de son riche univers. En effet, Onyx, récemment élu roi d'Émeraude, se comporte en véritable chef et soldat émérite. Pour pouvoir protéger sa nouvelle famille, il se lance à la poursuite des artefacts conçus par Danalieth afin de se débarrasser des dieux déchus.

    Des faits surprenants sont à noter, concernant un époux de l'une de nos femmes soldates ou encore en ce qui concerne l'attaque du château par les soldats de l'Empereur. Ce sont des moments clés et cette bataille à Émeraude est très impressionnante, elle m'a énormément plu, car elle prouve que le royaume n'est pas si intouchable. Jusqu'à ce tome, Émeraude avait été épargnée par les invasions d'insectes.

    Comme pour les autres tomes, le style d'Anne Robillard évolue, mais reste sensiblement axé autour de la fluidité. C'est simple et agréable à lire, on entre aisément dans l'histoire et dans les pensées des différents personnages. Il faut dire que je reste convaincue que l'auteur a bien fait de ne plus centrer ses romans que sur Wellan. Onyx, Hawke, Kira et d'autres deviennent des héros le temps de quelques chapitres et nous permettent de mieux les cerner. Cette manière de procéder permet de créer du rythme au récit, l'on ne sait pas sur qui l'on va tomber et ce qui va lui arriver. En dernier lieu, un évènement en fin de tome m'a étonnée et attristée, je ne dis rien pour ne pas gâcher la lecture, mais c'est un rebondissement de choix.

    En somme, la lecture est sympathique et l'ennui se fait rare. La guerre se poursuit avec toujours plus de difficultés pour nos soldats, diverses émotions apparaissent comme à chaque tome : la colère, la tristesse, l'amour ou la stupéfaction. Nos écuyers grandissent, les rebondissements s'enchainent, pour moi, l'histoire reste palpitante afin de garder intact l'enthousiasme.

    Trois mots pour conclure : Courage, Honneur, Justice.

    Lien : http://la-citadelle-des-livres.skyrock.com/3180498865-L-heritage-de-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par angelita.manchado, le 21 février 2012

    angelita.manchado
    Pendant qu'Emeraude fête son nouveau roi, les troupes d'Amecareth s'attaquent aux Elfes. Les Chevaliers, grâce aux bracelets magiques, vont vite les aider. Mais les forces en présence sont coriaces, elles vont vite se réfugier sous terre malgré de nombreuses pertes. le continent est attaqué en différents endroits.
    Un dragon est dressé pour attaquer les Chevaliers. Son dresseur, une femme, mi insecte-mi fée, est capturée. Elle soignera un Chevalier blessé, Derek, qui en tombera amoureux. Mais Miyaji ne montrera pas son vrai visage. Elle apprend auprès de ceux qui l'ont recueilli mais il semblerait qu'elle soit toujours à la solde du sorcier d'Amecareth. Changera-t-elle d'avis ?
    Wellan, grâce à Onyx, obtient de nouveaux pouvoirs. Mais cela ne se fait pas sans mal pour lui. Par contre, Bridgess ne semble pas être au courant de ces nouveaux pouvoirs.
    Kardey, le mari d'Ariane, obtient que sa vie soit sauvée, lorsque le peuple de sa femme, les Fées, le transforme.
    Dylan aide toujours son père, Wellan. Il se charge aussi de Lassa. Il tombera également amoureux de Dinath, la fille de Danalieth, mais il ne connait pas ce sentiment. Restera-t-il au service des Dieux ? Pourtant, il semble que Dylan veuille passer de plus en plus de temps avec les humains. En grandissant, il sera continuellement déchiré, à moins qu'il ne prenne une décision irrévocable.
    On sent que la fin est proche car dans ce tome, on assiste à plusieurs batailles. Plus que trois tomes avant que tout ne soit fini. D'ailleurs, je me demande comment Lassa, le Porteur de Lumières, qui a encore 12 ans, va arriver à vaincre l'Empereur Noir, même s'il est aidé.
    Les femmes et toutes tiennent une grande place dans ce roman. Qu'elles soient chevaliers, femmes de chevaliers, princesses ou autres. Les sentiments amoureux sont bien présents. Santo conclut avec la soeur de Sage, Elizabelle épousera son magicien d'Emeraude, Jahonne (la mère de Sage) qui était emprisonnée par Nomar réussira à s'échapper avec le fils d'Onyx. Bridgess ne veut pas avouer le secret de la naissance de sa fille à son père.
    Les attaques se font nombreuses. Les Chevaliers arrivent à repousser l'ennemi. Mais quand celui-ci se cache sous terre, ils ne savent plus quoi faire. Juste attendre, mais combien de temps ? Est-ce que ces agresseurs ne reviendront pas plus nombreux. D'ailleurs ces différentes attaques avec de nombreux animaux sont très intéressantes. Les dangers se font de plus en plus insistants, surtout que maintenant on a affaire à des dragons “femelles”.
    La magie est toujours aussi présente. En effet, certains hommes peuvent maintenant porter des enfants. Danalieth est sauvé par sa fille, qui elle-même, a sauvé miraculeusement certains habitants d'Enkidiev. de plus, Danalieth a rappelé un ancien personnage.
    Sachant qu'entre chaque tome, quatre ans passent, cela peut se faire. Mais pour le moment, il ne montre aucune envie de batailles. Il est peureux, il veut rester tranquille, chez lui, même s'il a d'immenses pouvoirs et qu'il est aimé de tous.
    A qui va profiter l'enlèvement de Sage, le mari de Kira, par le sorcier de l'Empereur Noir. A la mère de Kira, Fan de Shola, qui a déjà presque sommé sa fille de la rejoindre afin qu'elle étende ses pouvoirs en rejoignant son monde et donc en se tuant ? A l'Empereur Noir qui a compris qu'en ayant le mari de Kira à ses côtés, il pourrait récupérer sa fille ? Sauf que cette dernière est maintenant coupée de Sage puisqu'il a bu le sang de l'Empereur.
    Ca y est, je commence à me perdre entre les Dieux, les Dieux Déchus, même si je sais que Nomar en est un et les Immortels. Car est arrivé Danalieth, aidé par sa fille, qui possédait des pouvoirs, qu'Onyx a récupéré et qui a permis à Hadrian d'Argent de revenir, malgré lui, dans le monde des vivants. Bref ce qu'a vu Elund est en train de se réaliser. Hadrian a encore du temps pour se faire à ses nouveautés, cette vie qui a changé du tout au tout. Même si Onyx a l'air ravi de le revoir, je ne sais toujours pas ce qu'il veut. Il veut battre l'Empereur mais il n'a toujours pas abandonné sa vengeance.
    Personnellement, il me tarde que cette saga se finisse. Je la trouve très longue.

    Lien : http://angelitamblog.com/2012/02/18/les-chevaliers-demeraude-t9-dann..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par aurelie0207, le 18 novembre 2014

    aurelie0207
    Dans ce tome il y'a de l'action d'emblée car on suit les chevalier repoussant l'attaque de l'armée d'Ameraceth,on suit Miaji sa dresseuse de dragon mais qui finalement à aider a la survie d'un chevalier,dans qu'elle camp finira t'elle?Jahonne arrivera t'elle a ce libérer et retrouver Sage son fils et aidera t'elle à secourir le magicien disparu?je suis déçus de Miaji j'espère toutefois un autre tournant la concernant.Ce tome à était semée d'embûche pour nos chevaliers mais il sont toujours soudée,j'adore tout les chevaliers et sa était dure de suivre certaine de les épreuve,je ne sais pas trop quoi penser d'onyx en temps que roi,je suis un coup de son cotée car il fait tout pour défendre sa famille mais ensuite il change de visage c'est dure de le cernée concernant ces réelle intentions?Vue le suspens de fin j'ai hâte d'entamée le tome 10,l'auteur est d'une fluidité incroyable,sa fessait un moment que je n'avais pas lue cette sagas car comme dit plus haut je veux la faire durée et malgré sa je ne me suis jamais perdu au fil de l'histoire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Khalyus, le 13 novembre 2014

    Khalyus
    Les armées impériales débarquent en force sur la côte d'Enkidiev, obligeant Wellan à diviser ses hommes pour les ralentir. Tandis qu'ils défendent le Royaume des Elfes, les Chevaliers capturent une curieuse créature bleue, ignorant ses véritables desseins.
    Le nouveau Roi d'Émeraude propose à Wellan de lui procurer une des armes que Danalieth a léguées aux humains pour se protéger. C'est un marché bien difficile à refuser, puisque le grand chef cherche à augmenter ses pouvoirs depuis le début de l'invasion des hommes-insectes.
    Désireux de venir en aide à son père, Dylan apprend une nouvelle façon de capter les mouvements d'énergie. Cependant, lorsqu'il s'en sert pour la première fois, il se heurte à la résistance d'une jeune fille qui changera à jamais le cours de son destin.
    Contre toute attente, la prédiction d'Élund au sujet du retour d'un héros se réalise. Mais ce grand guerrier arrive-t-il trop tard ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (22)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Cielvariable, le 14 mai 2013

    Pendant plus de vingt ans, les Chevaliers d'Émeraude n'avaient combattu les troupes de l'Empereur Noir que sur les côtes d'Enkidiev. Après la destruction des pouponnières, Wellan croyait ne plus avoir à affronter les terribles guerriers noirs plus hauts qu'un homme. Pour se venger, le seigneur des insectes leur avait d'abord opposé des soldats plus ou moins bien entraînés provenant d'une trentaine de territoires conquis. La plupart avaient péri sous les coups des Chevaliers. Les autres avaient pris la fuite. Puis, Amecareth avait fait un geste insensé, à première vue : il avait fait débarquer sur le continent une curieuse race de scarabées brunâtres. Ces fantassins n'avaient aucune cohésion. Pire encore, ils savaient à peine se servir de leurs armes toutes neuves.
    La veille du couronnement du nouveau Roi d'Émeraude, un important détachement de ces adversaires inexpérimentés s'était attaqué au pays qui abritait les valeureux défenseurs d'Enkidiev. Avant d'être finalement repoussés, ils avaient réussi à s'infiltrer dans la forteresse. Mais le combat était loin d'être terminé. Le Royaume d'Émeraude n'avait pas fini de fêter son nouveau souverain que de semblables troupes foulaient le domaine des Elfes, au pied des hautes falaises de Shola. Ce furent les éclaireurs du Roi Hamil qui donnèrent l'alarme. Dans le hall du roi, Wellan s'excusa auprès du nouveau monarque. Il se précipita dans sa chambre pour ramasser ses armes, puis fila vers l'écurie. Sur ses petites jambes, Lassa fit de son mieux pour le suivre. Les Écuyers avaient été écartés des combats jusqu'à présent. Il semblait toutefois qu'on les utiliserait dans les prochains affrontements. L'enfant grimpa en selle par lui-même et se posta aussi près que possible de son maître. Farrell avait répété des centaines de fois à ses élèves magiques que lorsqu'ils deviendraient apprentis, il leur faudrait deviner l'humeur des Chevaliers et ne jamais les perdre de vue, surtout sur le champ de bataille. Ces braves hommes, occupés à se défendre, n'auraient pas toujours le temps de les surveiller.
    Lassa vit s'organiser les différents groupes dans la cour de la forteresse. Par suite de la soudaine croissance des anciens Écuyers et de l'affectation des nouveaux, Wellan avait complètement réorganisé ses troupes. Jasson commandait désormais les Chevaliers Alisen, Amax, Ariane, Botti, Brannock, Corbin, Dienelt, Fabrice, Fossell, Joslove, Kira, Koshof, Madier, Nelson, Phelan, Sage, Yamina et Yancy, ainsi que leurs Écuyers Nikelai, Vassilios, Shuhei, Odélie, Zoran, Nova, Norikoff, Brit, Edessa, Ryun, Rayanelle, Keiko, Philin, Jakobe, Noah, Jaake, Cassildey, Émélianne et Tomaso, ainsi que le capitaine Kardey. Wellan avait choisi pour lui-même les Chevaliers Bailey, Bianchi, Bridgess, Callaan, Curtis, Dean, Dunkel, Francis, Hettrick, Milos, Moher, Polass, Quill, Rainbow, Robyn, Volpel, Winks et Zerrouk, ainsi que leurs Écuyers Lassa, Cidia, Uwhan, Athalée, Allado, Mon, Osan, Néda, Domenec, Jinann, Mattie, Bathide, Valici, Jolain, Périn, Thalie, Vélaria, Cyril, Ali et Anton.
    Il avait confié à Santo les Chevaliers Brennan, Camilla, Dansen, Franklin, Gabrelle, Harrison, Hiall, Honsu, Jana, Jonas, Kerns, Kumitz, Lavann, Mara, Pencer, Romald, Silvess, Yann et Une, ainsi que leurs Écuyers Shangwi, Chariff, Analia, Mérine, Madul, Tara, Syrian, Goran, Tidian, Andaraniel, Héliante, Célan,
    Waxim, Kaled, Fanelle, Maxense, Shandini, Onill, Michal et Horacio. Dempsey et Chloé dirigeaient les Chevaliers Aidan, Derek, Dillawn, Drew, Gibbs, Herrior, Kelly, Kisilin, Murray, Nogait, Offman, Pierce, Radama, Reiser, Sagwee, Stone, Swan et Ursa, ainsi que leurs Écuyers Indya, Coralie, Cilian, Qilliang, Sora, Saphora, Symilde, Deleska, Esko, Théa, Romy, Dianjin, Jaromir, Tédéenne, Dollyn, Viyay, Otylo, Armil, Jenifael et Marika.
    Quant à Bergeau, il avait sous ses ordres les Chevaliers Akers, Arca, Atall, Colville, Daiklan, Drewry, Fayden, Heilder, Ivy, Izzly, Kagan, Kowal, Linney, Morgan, Randan, Sheehy, Sherman, Terri et Wimme, ainsi que leurs Écuyers Lianan, Kilimiris, Tazyel, Ivanko, Mercass, Bélonn, Parise, Édul, Bansal, Julia, Orlando, Akarina, Haspel, Sladek, Sahill, Malède, Brianna, Christer, Sédanie et Filip. Le groupe de Falcon comprenait les Chevaliers Ada, Alwin, Bankston, Benson, Carlo, Chesley, Davis, Dyksta, Ellie, Kevin, Kruse, Lornan, Maïwen, Mann, hIurik, Prorok, Rupert, Salmo et Wanda, ainsi que leurs Écuyers Alex, Loreli, Falide, Daviel, Maryne, Aldian, Une, Donatey, Myung, Cristelle, Liam, Xéli, Shizuo, hIoémie, Dalvi, Léode, Tivador, Fideka, Aurelle et Ambre.
    Lorsque tout le monde fut à cheval, le porteur de lumière eut devant lui une véritable marée de tuniques et d'armures vertes. Personne ne remarqua que Kira ne portait pas sa cuirasse mauve et que Wanda et son Écuyer Ambre manquaient à l'appel. Rien n'aurait pu séparer la femme Chevalier de son petit garçon, grièvement blessé durant l'attaque sournoise au château.
    — Tous au pied de la falaise de Shola, sur la rive ouest de la rivière Mardall ! ordonna le grand chef.
    Il croisa ses bracelets et son unité s'enfonça sans perdre de temps dans le vortex. Quelques secondes plus tard, les tourbillons de lumière éclatante se reformaient le long du cours d'eau.
    — L'ennemi n'ira pas bien loin, observa Bridgess. La rivière le contiendra sur cette plaine.
    — À ce que nous ont raconté les soldats de Jasson, argua Bailey, nous pourrions avoir des surprises, s'il s'agit des mêmes bestioles.
    Il faisait sombre, mais les Chevaliers n'avaient pas besoin de leur vision. Ils possédaient des sens beaucoup plus fiables pour repérer leurs adversaires. Des centaines de scarabées s'avançaient vers eux en masse compacte. Les Écuyers restent ici, ordonna Wellan. Chevaliers, formez une ligne ! Ils s'exécutèrent prestement. Les destriers se mirent à piaffer, impatients de passer à l'action.
    Avancez lentement, commanda le grand chef en levant le bras. Les soldats retinrent leurs montures qui se mirent au pas en tirant sur leurs rênes. Obéissants, les Écuyers empêchèrent leurs chevaux de les suivre. Lassa vit les maîtres disparaître dans le noir. Il utilisa aussitôt ses sens magiques pour suivre leur progrès.
    — Qu'allons-nous faire si des insectes s'échappent par ici ? demanda Athalée.
    — Nous les repousserons, décida Cyril, l'Écuyer de Volpel.
    — Nous ne savons même pas nous servir de nos épées ! protesta Lassa.
    — Mais nous pouvons utiliser nos pouvoirs magiques, leur rappela Anton, l'apprenti de Zerrouk.
    Lassa aurait aimé briser les rangs et se réfugier près de Jenifael ou de Liam, beaucoup plus aguerris que lui. Mais il était bien trop docile pour contrevenir à un ordre de Wellan. Le fils de Jasson, par contre, ne sembla pas partager ses craintes. Il arriva à côté de lui au trot.
    — Tu n'as pas peur d'être puni ? s'étonna Lassa.
    — Pourquoi le serais-je ? Sire Wellan nous a demandé de rester près de la rivière. Il n'a pas exigé que nous gardions nos positions.
    — Ne devrais-tu pas être avec sire Kevin ? reprocha Ali, l'Écuyer de Winks.
    — Il n'a pas besoin de moi dans le noir, répondit fièrement Liam. Pendant que les Chevaliers foncent sur l'ennemi, je crois que nous devrions nous tenir prêts à intercepter les fuyards. Je vais prévenir tout le monde.
    Et le gamin, aussi sûr de lui qu'un adulte, poursuivit sa route le long de la longue ligne d'apprentis. Lassa reporta son attention sur la plaine.
    Wellan progressait lentement de façon qu'aucun guerrier impérial ne s'échappe en direction des enfants. Il savait que ces jeunes magiciens n'en feraient qu'une bouchée, mais il opta pour la prudence. De chaque côté de lui, Bridgess et Bailey étaient silencieux et attentifs. On n'entendait que les sabots des chevaux, les tintements des harnais et les criquets.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Cielvariable, le 14 mai 2013

    Sur la falaise , au-dessus de la vallée étroite qui menait à la rivière Mardall , Bergeau et sa troupe utilisaient la magie pour aligner d’immenses rochers sur le bord du précipice . Wellan leur donna volontiers un coup de main . Dylan observa le travail des humains pendant un moment , puis s'en mêla . Il n'eut évidement pas besoin de dépenser autant d'énergie qu'eux pour arriver aux même résultats . Cet exercice , bien que facile , lui plut beaucoup .
    Bergeau roula le dernier bloc en place , puis se frotta les mains . La gorge n'était pas très étendu , mais en agissant rapidement , les chevaliers arriveraient à éliminer le plus gros de l'armée d'Amecareth sous une avalanche de rocs . L'homme du désert s'informa ensuite de l’état de chacun de ses soldats , comme il avait l'habitude de le faire après une missions . Son regard s’arrêta sur Wellan et son fils " Il mériterait que les dieux expulsent cet enfant du ciel et qu'ils le rendent mortel " , souhaita Bergeau .
    - Il ne nous reste plus qu'à attendre ! déclara-t-il en d'approchant de son chef . Que diriez-vous d'un festin ?
    Les soldats examinèrent les alentours . Rien ne poussait sur le plateau rocheux et seuls les grands chats sauvages osaient s'y aventurer . Personne n'avait apporté de vivres . Ou comptait-il trouver de la nourritures ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Cielvariable, le 14 mai 2013

    Les Chevaliers avancèrent sur le bord de l’eau. Avant d’atteindre le gué, Santo en profita pour sonder l’âme de Lassa. Il y trouva un puits vertigineux d’amour, de tendresse et de compassion. Il en fut tout étourdi. Curieusement, cet enfant lui ressemblait beaucoup. Le gamin ressentit cette intrusion dans son être. Il ne chercha pas à s’y opposer. « Comment cet enfant doux comme de la soie va-t-il mettre fin au règne de l’empereur ? » se demanda le guérisseur. Les dieux agissaient parfois de façon inexplicable.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Cielvariable, le 14 mai 2013

    Il faisait très sombre au Royaume de Cristal lorsque Wellan s’y matérialisa. Il avait repéré ses soldats en retrait des petites habitations construites pour se protéger des vents marins lorsqu’ils étaient de garde. Il choisit donc d’apparaître à proximité. Les chevaux attendaient, les oreilles droites, au pied d’une petite colline. Leurs maîtres se trouvaient au sommet. Allongés sur le ventre en compagnie d’une dizaine de guetteurs de Cristal, ces derniers épiaient les mouvements de l’ennemi. Le grand chef ne mit qu’un moment à les rejoindre. Il s’accroupit entre Bergeau et Chloé. Un spectacle affligeant se présenta devant lui : des centaines d’insectes débarquaient sur la plage.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Cielvariable, le 14 mai 2013

    Hadrian se défit de sa tunique blanche et entra dans l'eau . Petit à petit , il reprenait contact avec toutes les sensations externe et internes de son ancienne vie . Sans la moindre appréhension , il s'approcha des deux hommes
    - Majesté, voici le chevalier Santo d'émeraude , le présenta Wellan . Santo voici le roi Hadrian d'argent .
    -Celui qui a participer a la première invasion ?s'étonna son compagnon . comment...
    - Nous ne savons qui la ramener a la vie , mais ce sont tes extraordinaires dont de guérison qui lui ont permis de demeurer parmi nous , la nuit dernière .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
14,50 € (neuf)
9,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Chevaliers d'Emeraude, Tome 9 : L'héritage de Danalieth par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1084)

> voir plus

Quiz