AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745978225
Éditeur : Milan (15/03/2017)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Anti-héros par excellence, Max Crumbly est sur le point de rentrer dans un nouveau collège, et c'est peu dire que cela le terrifie.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
boudicca
18 avril 2017
Autant l'avouer d'emblée, la littérature jeunesse ce n'est pas franchement ma tasse de thé. Et avec ce premier tome des « Galères de Max Crumbly » on est bien loin des romans de fantasy ou de science-fiction que j'affectionne d'ordinaire. Mes élèves, en revanche, raffolent de ce genre d'ouvrages aussi ai-je malgré tout profité de la dernière opération Masse critique jeunesse pour leur faire don du dernier roman en date de Rachel Renée Russell. Immanquablement, les aventures de ce super zéro n'ont pas tardé à faire un carton (il faut dire qu'il s'agit de la même auteur que la série « Le journal d'une grosse nouille » qui remporte, elle aussi, un succès incontestable chez les élèves de 6e comme de 3e).
Pas de doute, le roman plaît aux ados ! Pour ce qui est des adultes je vous conseille en revanche de passer votre tour. Il est en effet assez clair, et ce dès les premières pages, que l'auteur écrit exclusivement pour un public jeune (au delà de quinze ans ça passe à mon avis beaucoup moins bien...) et surtout qui n'a que peu (voire pas) l'habitude de lire. L'ouvrage fait certes trois cent pages, mais si vous tenez compte des (nombreuses) images, des passages écrits en majuscule et des énormes sauts de lignes, ça ne laisse finalement pas énormément de texte... L'histoire est pour sa part mignonnette et nul doute que le héros (un élève de 6e persécuté par un autre élève à son arrivée au collège) s'attirera la sympathie des jeunes lecteurs.
Un roman qui peut servir à raccrocher de jeunes adolescents fâchés avec la lecture... avant de les aiguiller vers quelque chose de plus exigent et de plus stimulant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Renod
14 avril 2017
Max est un collégien passionné de bandes dessinées qui rêverait d'être un super héros. Malheureusement, il n'a qu'un seul pouvoir, celui de sentir une pizza à cinq mètres à la ronde. Pas très utile pour affronter des méchants super méchants. Et surtout, ça ne compense ses deux petits problèmes : il souffre de crises d'angoisse et d'asthme. Il a été contraint de suivre le début de sa scolarité à la maison et ne découvre la vie scolaire qu'au début du collège. Dans son établissement, il y a la belle et la brute. La belle, c'est Erin Madison, une fille jolie et intelligente, devant laquelle Max se sent nerveux et devient maladroit. La brute, c'est Doug le Thug, qui le martyrise depuis que Max a vomi ses cornflakes sur ses baskets. Un après-midi, Thug l'enferme dans son casier quelques heures avant le début d'un week-end de trois jours. Max est bloqué et va devoir vivre des aventures trépidantes qui vont mettre ses nerfs et ses (maigres) pouvoirs de super héros à l'épreuve.
« Les galères de Max Crumbly » est un album qui se présente comme le récit des mésaventures du jeune Max au cours de sa captivité. Fan de bd et dessinateur en herbe, Max remplit son cahier de dessins et d'annotations. Cela donne un texte aéré qui se lit facilement. Il parle avec humour de son quotidien de collégien et de sa famille extravagante. C'est un garçon sensible, maladroit, qui affronte un monde plein de cruauté. Pourtant, il ne redoute qu'une seule chose : être contraint de quitter le lycée pour vivre reclus à la maison sous la surveillance de sa grand-mère. Max pose de nombreux éléments autobiographiques qui seront développés dans les épisodes suivants de la série.
Le livre correspond parfaitement à un public de pré-ados / ados : les problèmes rencontrés par un enfant au collège sont traités avec humour et légèreté.
Je remercie les éditions Milan et Babelio de m'avoir envoyé ce livre dans le cadre d'une Masse critique. L'album est passé entre les mains de toute la famille. Je voulais au départ retranscrire l'avis de mes enfants sur ce livre mais nous sommes passés d'un simple « j'ai bien aimé » à un long résumé du récit…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
mimifasola
25 avril 2017
Tout d'abord un grand merci aux éditions Milan et à Babelio pour l'envoie de ce livre qui a eu beaucoup de succès auprès de mes enfants (9 & 10 ans), il faut dire que c'est un genre de livre qui plait beaucoup aux enfants de cet age.
L'histoire: Max est hyper content d'intégrer un collège surtout après avoir fait sa scolarité primaire à la maison avec sa grand mère pour cause de crises d'angoisse et d'asthme !!!
Mais tout ne se passe pas comme il l'espère. En effet, Max fait la rencontre des deux fameux personnages de tout collège, à savoir: La grosse brute (ici c'est Doug le Thug) qui le maltraite et La belle et très intelligente fille (Erin) devant laquelle il perd tous ses moyens!!!
Max aime la BD et rêve de supers héros, résultat un journal (ce livre) où il retrace ses (mes)aventures au collège (avec des dessins) et où parfois il a l'air d'être un héro.
Malgré les 310 pages ( et les 29 chapitres), c'est une lecture rapide, facile, drôle, et divertissante.
Les dessins sont hypers jolis, le livre est bien écrit, agréable à lire.
Le livre est du même genre que :
-"Le journal d'un dégonflé",
- "Big Nate",
ou encore du même autrice :"le journal d'une grosse nouille".
Même si Max intègre la 6éme (collège), je pense que le livre est destiné plutôt à un public jeune 8/10 ans (ma fille de 12 ans ne lit plus ce genre de livre depuis au moins 2 ans!!!).
On a beaucoup aimé et on a hâte de lire la suite des aventures de Max.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
revesurpapier
04 avril 2017
Max Crumbly rêve d'être un super héro, comme ceux de ses bandes dessinées préférées. Ca lui faciliterait tellement sa vie de collégien qui est parfois un vrai cauchemar. Malheureusement, Max n'a pas de super pouvoirs. Il doit donc faire avec le stress de la rentrée, faire avec sa maladresse et ses envies pressantes et également supporter les mauvaises blagues de Doug et ses persécutions. Mais pour l'instant, il doit se concentrer sur un problème de taille : il a été enfermé dans son casier !

Les Galères de Max Crumbly est un roman écrit sous la forme d'un journal, dans lequel Max raconte ses mésaventures et tout ce qui lui pourrit la vie au quotidien. Chaque petite anecdote est illustrée et ça m'a tout de suite plu. Max prend toutes ces histoires avec beaucoup d'humour, même quand la situation est loin d'être drôle, et la lecture est très agréable.

Max est un personnage un peu maladroit, mais super sympa et amusant. A défaut d'être un super héros, il se qualifie de super zéro. Il lui arrive souvent de se ridiculiser ou d'être humilié par les autres élèves (en particulier un). Ce n'est pas tous les jours faciles mais il nous raconte tout ça avec son humour à lui et un peu d'ironie, pour mieux ignorer le problème.

Alors que Max est persuadé de mourir dans son casier, c'est une vraie aventure qui lui tombe dessus. Peut-être une aventure qui lui coûtera aussi la vie, mais ça reste une aventure digne d'un super héros quand même. ^^ Et cette fois-ci, il ne compte pas se laisser faire. C'est fini! J'avais hâte de découvrir comment il allait se débrouiller pour se sortir de cette situation, mais là encore il fait ça à sa manière. Je me suis beaucoup amusé. En tout cas, Max Crumbly ne manque pas de courage et il est bien décidé à le prouver.

J'ai trouvé cette lecture hilarante et originale. Et plus je lisais, plus je trouvais l'aventure de Max palpitante (et un peu dingue). Je pensais juste que ça allait être une lecture marrante, rien de plus. Et pourtant, je me suis demandé tout au long du roman comment il allait bien pouvoir se sortir de sa dernière galère en date. Parce qu'en temps normal, une situation comme la sienne aurait été un peu inquiétante. Mais même dans les ennuis jusqu'au cou, Max trouve le moyen de nous faire rire et ça tourne au ridicule. Bref, réponse dans le prochain numéro (que j'ai très très hâte de découvrir!!)
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
RenodRenod14 avril 2017
Oui, comme tout le monde, j'aime bien ma famille.

Et par "aimer", je veux dire que pendant 49% du temps, je n'ai pas envie de leur coller des baffes.
Commenter  J’apprécie          140
RenodRenod14 avril 2017
Tout a commencé comme un jour normal, ennuyeux, pourri, dans ma vie plus ennuyeuse et plus pourrie que la normale.

Ce matin, catastrophe : je ne me suis pas réveillé.

A partir de là, les choses n'ont fait qu'empirer.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : collègeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

quiz le journal d'une grosse nouille tome 1

comment s'appelle les meilleurs amies de Nikki ?

lola & maria
julie & lucie
chloe & zoé
pauline & clementine

5 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal d'une grosse nouille, tome 1 : Une rentrée gratinée de Rachel Renée RussellCréer un quiz sur ce livre