AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281121299X
Éditeur : Milady (29/05/2015)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 24 notes)
Résumé :
On a volé les fameuses épées du Sorceleur ! Et il en a plus que jamais besoin : une intrigue de palais se trame et le prince de Kerack a requis l’aide de Geralt. Mais ce dernier va devoir déjouer les manœuvres d’une belle et mystérieuse magicienne rousse avant de partir à la recherche de son voleur. Heureusement, son fidèle compagnon barde Jaskier lui sera d’un précieux secours, de même que son nouvel ami, le nain Addario, pour affronter les dangers qui l’attendent.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
Tatooa
14 février 2017
★★★★★
★★★★★
Il y a du bon, du très très bon, et du beaucoup moins bon dans ce tome "à part" dans la série du sorceleur, qu'il faudra bien que je finisse un jour (en livres, lol, en jeux je crois qu'il ne faut pas rêver, je suis trop nulle).
Après je l'ai lu dans une salle d'attente bondée cette après-midi où je suis passée 3H30 après mon heure de rendez-vous (foutus médecins spécialistes grmglblglblblbl...). Il m'a donc bien divertie et c'était pourtant pas gagné, vu que j'ai été très énervée, que j'ai chopé mal au dos, mal au c**, mal partout tellement que j'ai fini debout à tourner en rond dans le couloir, une fois Geralt et ses aventures à courir après ses épées expédié au rayon "souvenir".
C'est donc d'une humeur de dogue que j'écris cet avis. Qui sera quand même dans l'ensemble positif parce que quand on "oublie" tout ce qu'il se passe autour à suivre les démélés (fussent-ils futiles, mouhahaha que je suis drôle) d'un héros qu'on vénère ( je vénère Geralt, je suis fan absolue, tenez-en compte en lisant mon avis), bah on lui en est reconnaissante, sisi, je vous jure !
Alors oui, les rebondissements font un peu artificiels. En plus, j'ai pas trop compris quand se situent ces événements, je croyais que c'était avant (vu que c'est un tome 0), mais à la lecture je me suis grandement demandé si ce n'était pas après la saga principale...
Il y a parfois des répétitions mais je ne sais pas si c'est dû au traducteur ou à l'auteur.
Il n'empêche que les scènes de combats sont toujours kiffantes, je les adore, c'est ce que je préfère dans ces bouquins, et dans celui-là, il y en a plein, donc pour ma part j'ai pas été déçue. Et les personnages masculins sont toujours aussi bons, qu'ils soient marrants ou pas. Bon par contre côté filles ça pêche un peu, mais c'est vrai que dans ce bouquin ce ne sont pas les principaux protagonistes... J'aurais apprécié davantage de caractère et un peu moins de cédage facile, m'enfin bon... En plus la nana la plus intéressante est à peine abordée et pouf apu.
Bref, par rapport au reste des bouquins, ça manque un peu de "fond", l'histoire est légère, légère, comme une bulle de savon et ne vaut rien par rapport à la saga proprement dite. Bref, du bon et du moins bon, voilà...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Ptitelfe
23 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Avec mes acolytes Kore et Gilwen, nous avons décidé de poursuivre notre découverte de l'univers ensemble! J'en suis joie, quoi de mieux de lire avec ses amies proches une saga qui a inspiré un jeu dans lequel nous sommes toutes trois plongées. Gilwen joue actuellement au 2, Kore suit l'histoire à travers son chéri, et moi je suis plongée dans le 3!
Après quelques recherches faites par Gilwen, nous avons décidé d'intercaler ce tome après le tome 1. Selon différents forums, il faut au moins le lire avant le tome 3. La saison des orages est un roman que l'auteur qualifie de sidequel, c'est à dire que ce n'est ni une préquelle, ni une suite mais une histoire parallèle. Il est cependant important de le lire à ce moment de l'histoire, car Yennefer est présente et cela précède tout de même un combat que nous découvrirons par la suite (Merci au site de GamePedia pour ces petites précisions).
J'ai préféré le style roman plutôt que les nouvelles, j'ai été très embarquée par les premiers chapitres dans lesquels nous rencontrons Lytta Neyd, une belle magicienne aux cheveux flamboyants qui ne laissera pas notre sorceleur indifférent. L'histoire est narrée tel une suite de quêtes, le héros doit parler à telle personne dans telle ville, qui lui demandera d'accomplir un haut fait, ou de sauver des gens, et qui le mènera par la suite à un autre point stratégique de l'histoire. Ainsi, un "simple" vol d'armes va embarquer le lecteur dans de nombreuses contrées et combats. Car oui, le sorceleur a pour vocation de combattre des monstres, et le bestiaire est toujours aussi complet à ce niveau. Il me manque toujours un annexe pour bien mémoriser chaque créature, mais cela est peut être uniquement liée à l'édition française.
Les chapitres sont entrecoupés par des interludes qui permettent de poursuivre l'immersion de ce monde. Histoire parallèle, histoire future ou passée, cela ne m'a pas trop perdu (pour une fois) et j'ai apprécié ces petites pauses temporelles!
J'ai particulièrement aimé la partie qui se déroule dans le château de Kerrack. le lecteur se retrouve à ce moment en pleine intrigue de la cour, et j'ai vraiment apprécié découvrir tous ces petits secrets et trahisons! le thème des orages est régulièrement rappelé, que ce soit par de fortes tempêtes qui sévissent, que par des querelles amoureuses!
Au niveau des personnages, j'ai été touchée par Mosaik, l'assistante de Lytta. J'ai aussi apprécié retrouver les personnages secondaires principaux tels Jaskier, que j'aime énormément, ou encore Yennefer. Elle reste discrète mais on en apprend un peu plus sur qui elle est et ce qu'elle est prête à faire pour son sorceleur.
Quant à Geralt, c'est toujours un plaisir de retrouver ses remarques piquantes et provocantes. Il n'a pas la langue dans sa poche, et dénué d'émotions et n'hésite donc pas à remettre en place ses interlocuteurs.
C'est aussi un don juan, et il fait tomber de nombreuses femmes dans ses bras. Pourtant, il est toujours habité par de fortes valeurs humanistes!
Vous l'aurez compris, Geralt est vraiment un personnage haut en couleur!


Que vous dire de plus? autant j'ai passé un bon moment de lecture, autant je sais que cette saga ne restera pas longtemps dans ma mémoire. Tel un film ou une bonne série en 8 épisodes, on prend plaisir à suivre les aventures de Geralt mais je sais qu'elles ne m'auront pas autant marqué qu'un roman de Fitz Chevalerie!
J'ai toujours un peu de mal à comprendre aussi le succès mondial de cette série, car je lui reproche quand même un manque d'introduction de certains personnages. L'auteur écrit comme si nous connaissions (ou presque) déjà tout ce beau monde et cela peut malgré tout s'avérer perturbant.
En tout cas, la suite va bientôt être lue car nous avons bien la motivation d'enchainer les différents tomes de cet univers!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rmer
21 août 2015
★★★★★
★★★★★
Quelle déception !
Pourtant j'espérais une bonne surprise tant mon homme m'en avais fait une bonne publicité au vu des jeux vidéos éponymes et du tome 1 "Le dernier voeu".
Mais ici il s'agit de ce qu'il semble être le T0 (une sorte de grand prologue ?) et finalement une sorte de grand brouillon.
Concernant l'histoire, nous suivons le fameux sorceleur Géralt de Riv, expert en élimination de monstres, qui s'est fait volé ses célèbres et fabuleuses épées. Mais rien n'étant simple, les aventures vont se succéder jusqu'à enfin les récupérer. Elle est pas belle la vie ? Eh bien justement, elle l'est un peu trop. Notre ami Gégé est dans une arène sans arme face à un monstre et ne va pas tarder à se trouver grandement en difficulté ? Pas de panique ! Comme par hasard une barre de fer va tomber dans l'arène ! Monsieur Gégé est en difficulté face au corps de garde de la ville ? Juste avant de se faire massacrer, un personnage influent arrive et fait tout arrêter. La vie est quand même bien faite hein. Pour les traumatisés de Game of Thrones, n'ayez craintes, vous pouvez vous attachez aux personnages ici.
Mis à part ces incohérences flagrantes, sur le fond nous sommes dans de la fantasy avec des humains, des monstres, des magiciens qui complotent plus ou moins de manière foireuse... Et beaucoup de rixes. Tout est prétexte à se taper dessus. Un peu trop, vraiment. Bon, d'accord, la vie n'était pas de tout repos au Moyen-Age, mais quand même !
Maintenant, sur la forme. Aïe.
- de multiples répétitions mot pour mot de certaines phrases à quelques lignes d'écart, ce qui est insupportable et nuit à la fluidité.
- Des répétitions d'événements sans utilité et là aussi insupportable (ex: on nous présente la servante de la magicienne, assez détaille. Et 10 pages à peine plus tard, Gégé recroise ladite servante. Pourquoi le narrateur se sent-il obligé de nous répéter le pédigré de la demoiselle ? Nous ne sommes pas totalement demeuré, ni des poissons rouges. Ex: pareil, à une autre moment, en moins de 15 lignes, on nous répète trois ou quatre fois que le héros doit se rendre avant une telle date à un tel endroit. Une fois ne suffisait pas hein...).
- Des interludes. Ah les interludes ! Entre deux chapitres nous avons ces espèces de sous-chapitres avec des informations confidentielles, ou bien qui n'ont rien à voir, ou mieux, qui avancent dans le temps de plus de 100 ans ! Sur le principe, c'est intéressant. Mais ça coupe vraiment la lecture et peut être serez vous comme moi à vous dire "mais c'est quoi ce truc là?".
- Des informations inutiles et stériles. Des listes et des listes. Mais pourquoi ? Des listes d'une dizaines de mets qui ne servent à rien, des listes de bateaux dont on a un peu rien à faire et qui ne seront pas utiles par la suite, et j'en passe... C'est bien de remplir le livre, mais la quantité ne suffit pas.
En conclusion, écriture très décevante pour une marque aussi célèbre et beaucoup de bastons dans un univers fantastique. Sans doute intéressant pour les joueurs qui veulent approfondir l'univers de Gégé. Mais pour les autres, je le déconseille, bien d'autres livres sont moins décevants.
Mais ce n'est que mon avis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
idevrieze
12 octobre 2016
★★★★★
★★★★★
On poursuit une saga qui a des allures bien sympatoches.
Oui, en ce moment, je fais rarement des tomes solitaires. Et en prime, je fais régulièrement des lectures communes. Pour la saga de Sorceleur, vous avez le trio des Drôles de Dames composé de moi, Hélène et Claire. Et croyez moi, les réflexions autours de Géralt vendent du rêve. Parce que ce tome est aussi drôle mes amis. Figurez vous que Géralt s'est fait voler sa grosse épée par une séduisante sorcière autre que Yen (ce qui dans mon petit coeur ne passe pas, sachez le). Et du coup, on retrouve qui pour l'aider ? Jaskier, le compagnon de toujours qui va l'aider certes mais qui va quand même le faire un peu galérer comme à chaque fois. Et on va rencontrer le nain Addario pour mon plus grand plaisir.
Ce qui change par rapport au tome 1, c'est qu'on passe ici au style romanesque plutôt qu'au roman. Et j'adhère aussi comme Hélène. Pas que je n'ai pas aimé la composition du premier tome, je la trouvais vraiment sympa pour découvrir le personnage principal. Maintenant, j'avoue, le style roman pour continuer à suivre notre Sorceleur préféré mais à travers ses quêtes personnelles, c'est quand même mieux !

A la recherche d'une grooooooosse épée.
Donc, comme vous vous en doutez, je me suis encore bien marrée pendant tout ce tome. Il faut dire que Géralt fait régulièrement des bourdes. Et elles sont monumentales. Et en prime, il a une répartie et un sens de l'humour que j'apprécie particulièrement. Jaskier est toujours aussi succulent et remplit bien son rôle d'acolyte. Sinon que vous dire de plus ? On a toujours des gens qui prennent un sorceleur soit pour un monstre soit pour un assassin. Et le côté brut de décoffrage de Géralt nous permet de les remettre en place bien comme il faut.
La morale ? Au travers de ses aventures, Geralt nous pointe des choses qui sous couvert de fantasy vont peut être nous révolter alors que dans la vie de tous les jours, pas du tout. Et c'est bien cette mise en relief car on peut soit prendre la lecture comme elle vient pour son caractère divertissant ou se poser un petit peu après coup et réfléchir sur la vie, l'amour, la guerre, toussa. Et pour notre plus grand plaisir ;)
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TrissKi
22 août 2016
★★★★★
★★★★★
Dommage… Déception…
Voilà les deux mots qui ressortent de ma lecture. Grosse fan de la saga du sorceleur que j'ai littéralement dévorée je me suis sentie pousser des ailes lors de la sortie de ce Tome 0.
Mais je ne m'attendais pas à autant de dépits. Je ne reconnais en rien l'écriture d'Andrzej Sapkowski. Trop de répétitions aussi bien dans les mots que dans les intrigues, un vocabulaire limité, une histoire digne d'un mauvais conte (où sont passées mes épées ?), agrémentée de descriptions interminables. Je n'ai pas retrouvé le Geralt charismatique des volumes précédents ni cette sensation épique qui me plonge dans ce monde d'habitude si bien travaillé mais qui semble ici tout raplapla. Un livre qui semble être sortie uniquement pour des raisons commerciale et sans passion d'écriture de la part de son auteur pourtant si inspiré auparavant…
En bref un ouvrage que je vais laisser au fond de ma bibliothèque (voire dans un carton chez mamie en lui conseillant de ne pas le lire) et surtout l'une des mes grandes déceptions.
Tant pis pour moi et mon impression d'être rageuse.
Mais la rage je l'ai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Elbakin.net04 août 2015
Heureusement, l’histoire bien troussée nous tient en haleine, les connaisseurs de l’univers d’Andrzej Zapkowski retrouveront avec plaisir le monde enrichi du sorceleur, et la galerie de personnages, Gerlat et Jaskier en tête, reste truculente à souhait et constitue un gros point fort du roman.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa15 février 2017
- J'accepte ton invitation, répondit-il (Geralt) par la formule habituelle. Je ne faillirai pas aux lois de l'hospitalité.
- Tu ne failliras pas, répéta-t-elle (Edwina) en insistant sur les mots, mais tu portes une épée.
- Telle est ma profession.
- Les épées blessent. Et tuent.
- La vie aussi.
Commenter  J’apprécie          100
TatooaTatooa13 février 2017
Le sorceleur poussa un soupir. Il avait eu l'occasion à plusieurs reprises déjà d'observer les effets d'une téléportation sans danger. Il avait vu également, car il avait participé au travail de tri, les restes de ceux qui en avaient bénéficié. Il savait donc que les déclarations concernant la sûreté des portails de téléportation étaient à ranger dans la même case que les affirmations du style : "mon chien ne mord pas", "mon fils est un bon garçon", je te rendrai ton argent après-demain au plus tard", j'ai passé la nuit chez une amie, "seul compte à mes yeux le bien de la patrie" ainsi que : "tu réponds à quelques questions et nous te libérons juste après".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
TatooaTatooa10 février 2017
- Lytta Neyd... Ce n'est pas non plus ton vrai nom, n'est-ce pas ? (Geralt)
- Mon vrai nom était embarrassant à l'usage.
- C'est à dire ?
- Essaie un peu de dire rapidement : Astrid Lyttneyd Asgeirrfinnbjornsdottir.
Commenter  J’apprécie          60
shamandalieshamandalie03 juin 2015
C'est une magicienne. Une magicienne et une femme en même temps, en un mot, un genre étranger, qui fonctionne selon des mécanismes et des principes incompréhensibles pour des hommes ordinaires.
Commenter  J’apprécie          20
shamandalieshamandalie12 juin 2015
Il est grand, et alors ? déclara le nain en promenant son regard sur les autres. Il fait juste un peu plus de bruit quand il tombe.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : bastonsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
823 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre