Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2092535706
Éditeur : Nathan (2011)


Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

"Qui es-tu ? La voix est ferme. La main qui s'est posée sur son épaule plus ferme encore. Caterina s'attend au pire, elle ne devrait pas se trouver ici... Elle se retourne lentement. L'homme qui lui fait face a les yeux clairs, le visage strié ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par argali, le 04 septembre 2011

    argali
    Marie Sellier est journaliste de formation et écrit depuis plusieurs années des livres d'art destinés aux enfants.
    Imaginé à partir d'événements historiques réels, ce roman permet aux enfants de découvrir la fin de la vie de Léonard de Vinci et son œuvre. Ils se familiarisent aussi avec la vie quotidienne du 16e siècle sous le règne de François 1er. L'histoire de Caterina est prétexte à une plongée dans cette époque fascinante aux côtés d'un homme aux multiples talents et nous permet de découvrir l'histoire de son plus célèbre tableau.
    Les personnages bien campés, une narration fluide aux chapitres brefs où les points de vue se succèdent apportent à la lecture beaucoup de plaisir. Ce livre séduira probablement les petits comme les grands.

    Un grand merci aux Editions Nathan qui m'ont proposé ce partenariat.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Pomfresh, le 30 décembre 2011

    Pomfresh
    Fan de romans historiques, je ne pouvais que lire ce livre. Malgré qu'il soit destiné à la jeunesse, je l'ai dévoré.
    L'auteur nous raconte la rencontre unique entre Léonard de Vinci et une jeune fille mal entendante que tout le monde néglige.
    Outre une jolie histoire, mettant en valeur la grandeur d'âme du grand maitre, on a un aperçu de la vie à cette époque, dure et parfois injuste. Ayant visité les lieux où se déroule cette histoire, j'ai constamment imaginé les scènes, qui oscillent entre vérité historique et roman.
    En bref, un livre facile à lire vu sa destination originelle, mais qui fait passer un agréable moment…
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Benjo1306, le 22 mai 2013

    Benjo1306
    Une belle année c'est vrai à suivre une tranche de vie de la jeune Caterina qui ne parle plus depuis la mort tragique de sa mère en mettant au monde Pepe. Maintenant, il s'agit de Magdalena, sa soeur qui passe par la même horreur emportant avec elle son enfant. La vie de Caterina se résume à s'occuper de la maison mais il faut remplacer Magdalena au manoir de Cloux, où elle travaillait comme servante. Anciano, le père accepte difficilement le fait que sa fille parte mais, à cette époque, il ne s'agit pas de refuser surtout pour aller servir monsieur Léonard de Vinci qui s'est installé dans ce magnifique manoir, demeure luxueuse offerte par Monsieur le Roi François Ier qui admire ce génie de tous les temps qui invente, organise, observe, analyse…et peint ! D'ailleurs le roi voudrait bien acheter cette toile mystérieure mais représentant l'idéal de la femme, la Joconde. Léonard refuse prétextant son inachèvement. Lorsque Caterina se retrouve devant cette toile alors que Mathurine, sa patronne lui fait visiter le manoir, elle reste figée et n'arrive pas à comprendre comment sa mère peut se trouve sur cette toile. Peu à peu, elle vient clandestinement voir cette dame-mère quotidiennement mais un jour, sans qu'elle s'en aperçoive, monsieur Léonard, son apprenti et son serviteur sont là, derrière elle…!
    Un beau roman qui n'est pas évident à la lecture pour les plus jeunes. Beaucoup de mots appartenant au vocabulaire de l'époque sont employés pour deux astérisques explicatives. Il vaut mieux le faire lire minimum à partir de la quatrième. En tout cas, c'est une belle manière d'amener au contact d'une oeuvre picturale, avec le regard d'une jeune adolescente et le lien avec l'histoire.

    Lien : http://timotheelamotte.wordpress.com/2013/05/10/le-sourire-de-ma-mer..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Lady_K, le 23 décembre 2011

    Lady_K
    Voilà un récit vraiment - trop - court qui retrace succinctement la vie de Léonard de Vinci. Aussi bien en tant que génie, celui que nous connaissons, qu'en tant qu'homme dans l'intimité. Caterina rencontre le vieil homme au cours de la dernière année d'existence de ce dernier. Léonard de Vinci sent que sa fin approche, inexorablement, c'est alors pour lui l'occasion de se remémorer son parcours. On en apprend donc beaucoup sur le personnage historique qu'est Léonard, la vie au XVIème siècle mais également sur l'élaboration de son œuvre la plus connue : La Joconde – grand sujet du roman.
    La suite sur le blog :)

    Lien : http://antredeslivres.blogspot.com/2011/12/le-sourire-de-ma-mere-une..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Lireoumourir, le 28 février 2013

    Lireoumourir
    Je suis vraiment ravie d'avoir pu le lire, parce que je trouve que c'est toujours intéressant de combiner histoire et littérature jeunesse : cela donne souvent un bon résultat, et ce livre là, n'a pas échappé à la règle. L'histoire est simple, elle met en scène une jeune héroine sourde qui doit, comme très souvent à cette époque, travailler pour faire vivre sa famille. A la suite du décès de sa soeur, elle doit la remplacer auprès du grand maître Léonard de Vinci, invité en France par François Ier. Étant donné son handicap, elle est prise pour une personne simple d'esprit, et pourtant, Léonard de Vinci finira par découvrir le véritable problème et un lien s'instaurera entre la jeune fille et le grand maître.

    Lien : http://lireoumourir.e-monsite.com/pages/cycles-de-jeunesse/jeunesse/..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Ricochet , le 10 janvier 2012
    Un roman historique qui mélange habilement et ouvertement réalité et fiction pour porter à la connaissance des lecteurs une époque, dans son luxe, son art et ses réalités douloureuses.
    Lire la critique sur le site : Ricochet

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Pays_des_contes, le 31 août 2011

    Elle a toujours été différente, Caterina. Lorsque sa mère était vivante, on l’entendait parfois proférer quelques paroles de ce souffle rauque qui ne semble pas lui appartenir. Mais à sa mort, elle s’était tue. Plus un mot, tout au plus un chantonnement. Alors, on avait pris l’habitude de faire comme si elle n’existait pas.
    Qu’importe ce qu’elle ressent – fatigue, douleur, gaieté ou tristesse ! Caterina est celle qui est toujours là, qui ne rechigne pas à la besogne et obéit aux ordres qu’on lui lance à voix trop forte : « Va ! Lave ! Coupe ! Tranche ! Balaie ! » L’impératif régit sa vie sans qu’aucune ombre ne vienne jamais troubler ses traits réguliers.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
4,70 € (neuf)
4,45 € (occasion)

   

Faire découvrir Le sourire de ma mère : Une année avec Léonard de Vinci par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (19)

> voir plus

Quiz