AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742765174
Éditeur : Actes Sud (2007)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 329 notes)
Résumé :
Deux petits enfants de Tokyo, Yukio et Yukiko, scellent un pacte de fidélité en inscrivant leurs noms à l'intérieur d'une palourde, comme un serment d'amour éternel. Devenus adolescents, ils se retrouvent à Nagasaki sans se reconnaître ; les sentiments qui les habitent désormais, qui les troublent profondément, leur seraient-ils interdits ?
Aux dernières heures de sa vie, la mère de Yukio cherchera à ouvrir les yeux de son fils en lui remettant ce coquillage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
andman
andman09 octobre 2015
  • Livres 5.00/5
Forme passive de lâcheté, le non-dit au sein de la cellule familiale porte en germe des drames potentiels.
Quoi de plus attendrissant que ces deux enfants jouant avec des coquillages dans le bac à sable d’un jardin public de Tokyo !
Âgés de cinq ans, le petit garçon Yukio et sa copine de jeu Yukiko ont un air de ressemblance ; si vous ne savez pas que trois mois les séparent vous les prendriez pour des jumeaux surtout que l’homme et la femme qui devisent à proximité forment un couple harmonieux.
En fait il n’en est rien : alors que Yukiko est la fille légitime du monsieur, Yukio est le fils naturel de ces deux êtres qui ont fait le serment de n’en parler à personne.
Le comportement équivoque de ces adultes n'augure rien de bon ni pour le demi-frère ni pour la demi-sœur. Le hasard de la vie ou plutôt l’irresponsabilité persistante de leur père, les fera se rencontrer onze ans plus tard à Nagasaki.
Mais en cet été 1945 où le bourdonnement terrifiant des bombardiers américains résonne dans le ciel japonais, un double drame menace les grands adolescents que sont devenus Yukio et Yukiko.
“Hamaguri” (palourde) est le deuxième volet de la pentalogie “Le poids des secrets” d’Aki Shimazaki.
Alors que le premier opus, “Tsubaki” (camélia), retrace la parcours de vie de Yukiko, “Hamaguri” permet au lecteur, déjà familiarisé avec les personnages, de suivre le cheminement de Yukio de son plus jeune âge jusqu’à la vieillesse.
Le style de l’auteure est à l’image du titre de ce court roman, sa légèreté et sa limpidité tendent à la perfection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          730
Eric76
Eric7629 juin 2016
  • Livres 5.00/5
Le chemin est difficile pour le jeune Yukio dans cette société japonaise d'avant-guerre corsetée et pétrie de grands principes moraux. Pensez-donc ! Un gosse illégitime. Un petit. Un faible. Un rêveur.
Une victime offerte aux chefaillons des cours d'école.
Ce sont toujours les rejetons qui pâtissent des amours illégitimes des grands, de leurs non-dits, de leurs lourds secrets de famille. D'abord, ils ne comprennent pas leur différence, puis ils sont bien obligés de vivre avec ; pour finir, ils ont cette obsession morbide de connaître leur géniteur…
Yukio n'échappe pas à la règle. Beaucoup trop sensible, il est simplement un peu moins bien armé que les autres. Il aime immodérément sa Maman, et de ses petits poings, la protège des méchants. Il entretient dans son jardin secret ses deux grands amours. Celui avec ELLE, cette gamine avec qui il devait se marier plus tard. Et Yukiko ! Son premier amour d'adolescent, celui auquel on pense jusqu'à son dernier souffle. Yukiko qui disparaît à jamais dans le grand silence qui suit l'explosion de la bombe nucléaire lancée sur Nagasaki.
Décidément, le destin se montre cruel et facétieux avec Yukio…
L'histoire, depuis Tsubaki (premier tome du « Poids des secrets »), on la connait ! Mais avec les yeux de Yukiko, une combattante, une révoltée, une dégoutée... Yukio, lui, est un homme de devoir, et le regard qu'il porte sur les mêmes évènements est très différent. Dans sa vie, Yukio se montre austère et consciencieux. Il est fidèle, constant, et complaisant… Ce n'est pas le chemin le plus facile. Je dirai même que c'est le chemin que prennent les vrais héros.
La fin est d'une tristesse à vous faire tomber le livre des mains. Quand Yukio, à l'aube d'une vie banale et laborieuse, finit par découvrir la vérité, toute la vérité, il ne lui reste rien d'autre que de pleurer toutes les larmes de son corps…
Mon Dieu comme ce petit livre m'a ému. Mes mots sont trop pauvres pour être capables de décrire toute la force de cette émotion. J'ai hâte de lire le troisième tome. Mais pas tout de suite. Pas tout de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          485
sandrine57
sandrine5709 janvier 2015
  • Livres 5.00/5
Yukio a 3 ans. Il vit à Tokyo avec sa mère Mariko et passe ses journées dans l'église catholique où elle travaille. Il n'a pas de père mais il appelle ''oncle'' un homme qui vient parfois rendre visite à sa mère, le soir. Cet oncle le voit aussi au parc où il vient avec ''ELLE'', une petite fille de son âge, sa meilleure amie, celle avec qui il a promis de se marier. le pacte a d'ailleurs été scellé dans deux coquilles d'hamaguri.
Yukio a 7 ans. Il vit à Nagasaki avec sa mère et Monsieur Takahashi qui l'a adopté. Il se demande si celui qu'il appelait ''oncle'' ne serait pas son vrai père. Sa mère confirme. ELLE est donc sa demi-soeur. Il rêve de la revoir.
Yukio a 14 ans. C'est la guerre. Son père a été envoyé en Mandchourie et ne donne plus signe de vie. Il est amoureux de la nouvelle voisine, Yukiko et elle l'aime en retour. Mais un jour, elle ne veut plus ni le voir ni lui parler. Il a le coeur brisé.
Yukio a 64 ans. Il est vieux désormais et coule des jours paisibles avec sa femme et sa mère qui est venue finir sa vie dans leur maison. Il n'a jamais oublié Yukiko. Il n'a jamais non plus oublié cette soeur qu'il n'a plus jamais revue. Il en garde une certaine mélancolie mais ne veut pas ennuyer Mariko avec ces vieilles histoires...

Kotokotokoto, kotokotokoto.... C'est le bruit du caillou qui se cogne aux parois des coquilles d'Hamaguri... C'est aussi le bruit des souvenirs qui s'entrechoquent dans la tête de Yukio à l'automne de sa vie. C'est aussi le bruit des regrets, des coeurs qui se brisent, des amours manquées, des secrets qui tentent de faire surface... Avec toute la poésie et la douceur qui sont sa marque de fabrique, Aki SHIMAZAKI révèle dans ce deuxième tome la tragique histoire d'amour entre Yukio et Yukiko mais vue cette fois par les yeux du garçon. C'est un regard plus naïf, certes, mais tout aussi touchant et fort en émotions. Au fil du récit, le gamin docile devient un adolescent amoureux puis un vieil homme mélancolique. C'est sur le tard que le voile sur son passé sera levé, comme par inadvertance, alors qu'il n'espérait plus. A l'âge des bilans, l'heure n'est plus aux reproches ou aux récriminations mais à la douce acceptation et à la simple satisfaction d'avoir trouvé des réponses.
Moins sombre que Tsubaki mais tout aussi sensible, ce deuxième tome est une étape de plus pour l'auteure dans l'analyse des sentiments de ses personnages et de leurs trajectoires déviées par ''le poids des secrets''. Une petite merveille au charme délicat et sensuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Marple
Marple23 avril 2016
  • Livres 4.00/5
Si vous pensez que les palourdes n'ont rien de poétique, lisez Hamaguri... Hamaguri, qui signifie donc palourde en japonais, est une histoire de secret de famille, d'amour contrarié, de tendresse filiale, de vérité à révéler avant de mourir, sur fond de Nagasaki en 1945, juste avant la bombe...
Deuxième tome de la tétralogie le poids des secrets, Hamaguri est le pendant exact du premier, Tsubaki, mais vu à travers les yeux du garçon, Yukio, et plus avec ceux de la fille, Yukiko. Si on perd en effet de surprise, puisqu'on connait déjà l'histoire, on gagne en profondeur et en émotion.
En effet, Yukio est un être très doux, un peu naïf mais profondément bon, plein d'amour pour tous ses proches. le récit est empreint de ses qualités, poétique et pudique comme toujours chez Aki Shimazaki, mais aussi tendre et respectueux comme son héros.
Challenge Petits plaisirs 21/xx et challenge PAL et challenge Atout Prix 3/xx
Commenter  J’apprécie          400
Iansougourmer
Iansougourmer01 juin 2013
  • Livres 5.00/5
Deuxième tome de la série le poids des secrets d'Aki Shimazaki, Hamaguri est une suite toujours aussi bien maîtrisée, émouvante et captivante.
Yukio et Yukiko sont deux enfants qui vont se lier très jeunes une première fois puis se retrouver de nouveau adolescents à Nagasaki où ils vont connaître des émois amoureux et être séparés à la suite de l'explosion de la bombe atomique sur la ville. Ne pouvant s'empêcher de penser à ce qu'est devenu l'autre, ils apprendront tardivement les secrets que leurs familles ont caché ( pour Yukio ) ou vont révéler ce qu'ils ont tu ( Yukiko ) cinquante ans plus tard.
Tsubaki était l'occasion pour le lecteur de découvrir la version de l'histoire que Yukiko donne à sa fille dans une lettre après sa mort.
Hamaguri est l'occasion de découvrir le vécu de Yukio au crépuscule de son existence.
Hamaguri m'a beaucoup plu. Tout d'abord il est toujours aussi subtil et passionnant que Tsubzki. Il permet d'embrouiller encore plus l'histoire en mixant les point de vue de Yukiko et Yukio. L'écriture est sobre, élégante, toute en retenue avec une émotion à fleur de peau. Des courts chapitres se dégage une impression d'intensité face à cette histoire qui nous captive. À la place des camélias de Tsubaki, les hamaguri ( palourdes japonaises ), font ici office d'objets symboliques, ces coquillages qui renferment des cailloux semblent symboliser les souvenirs, contenus à l'intérieur de nous mêmes, ils n'attendent que le moment opportun pour se rappeler à nous...
Ce que j'ai apprécié dans ce roman est qu'il nous laisse songueur : contant les destins de Yukio et Yukiko qui n'ont jamais pu réellement se connaître, Akiko Shimazaki donne toute la mesure de son talent en nous montrant l'ironie de nos vies, qui ne permettent pas d'atteindre ce qui nous aurait rendu le plus heureux, et condame Yukio a ressasser le passé en se demandant s'il aurait pu en advenir autrement. À ce titre l'image du passé est incarné pas ces palourdes que Yukio remue pendant tout le livre : il en sort un bruit attirant et mystérieux, qui ne laisse qu'une impression vague et incertaine, comme celle que nous laissent souvent nos souvenirs et les sentiments contrastés qui en découlent. le titre de cette série est très bien choisi : le poids des secrets pèse sur toute la vie des personnages, ne leur laisse aucune chance de parvenir à la vie qu'ils souhaitent en conditionnant leur destinée. le poids des secrets ne se relâche qu'avec la mort, qui libère les secrets enfouis mais laisse une impression douce-amère de regrets et de gâchis.
En outre je trouve que ce livre est émouvant car il nous montre les personnages avec leur omissions, leur rêves et passions bridés, leur bohneurs parfois aussi...
C'est aussi ce réseau subtil de sentiments diffus qui attire dans ce livre....
Au final, un beau livre sensible qui confirme l'intérêt de cette série avec ses secrets qui constituent l'identité de ces personnages tout en ombres et émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
Citations & extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe19 août 2016
Après le dîner, quand il fait beau, nous nous rendons directement au parc près de chez nous. Si ELLE est déjà là avec son père, ma mère me laisse avec eux et rentre à la maison ou va faire des courses, ELLE et moi jouons jusqu’à ce que ma mère vienne me chercher. Je crois que le père d’ELLE est un ami de ma mère. Je l’appelle ojisan. Il vient chez nous de temps en temps. Je ne sais pas où ELLE et son père habitent, car ma mère et moi n’allons jamais chez eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Eve-YesheEve-Yeshe21 août 2016
La lecture enrichit l’esprit. Il ne faut pas arrêter de lire à cause de la guerre.
Commenter  J’apprécie          60
Eric76Eric7620 juin 2016
Il n'y a plus de cours maintenant. Les étudiants de notre âge ou plus vieux doivent travailler dans une usine réquisitionnée par l'armée. Tous les matins, le directeur nous donne des instructions. Et de temps en temps, un commandant vient inspecter l'usine et nous fait un long discours en criant : " Le Japon gagnera la guerre, c'est certain ! Ce n'est pas seulement la force militaire qui nous amène à la victoire, c'est aussi la force morale de tout le monde ! Sacrifier sa vie pour l'Empereur, c'est la vertu même. Sachez bien que, devant lui, la vie de chacun est plus légère qu'une plume. " Il crie, tout rouge : " Travaillez fort ! Pensez aux soldats qui combattent l'ennemi jusqu'à la mort ! "
Tout le monde écoute, silencieux. Les paroles offensantes pour l'armée sont interdites. Si on lui réplique, on est giflé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Eric76Eric7619 juin 2016
Je sais que ma mère l'aime. Je sais qu'il est gentil avec moi. Mais je ne l'aime pas quand il la rend triste.
Je prends un bain avec ma mère. Elle me lave avec un tissu, hors de l'ofuro*. Après, nous nous plongeons dans l'eau chaude. Elle me tient sur ses genoux. Elle me dit en me caressant le dos : "Mon fils, tu m'es plus cher que tout au monde."
Je dors avec ma mère. Il n'y a qu'un seul futon. Je touche ses seins doux et chauds en mettant la main sous son kimono de nuit. Je suce l'un en tenant l'autre. Elle n'a plus de lait, mais ainsi je suis heureux. Je dors en écoutant ma mère fredonner d'une voix douce. C'est toujours la même mélodie, sans paroles.
Je n'ai pas de père. Mon père a disparu avant ma naissance, dit ma mère.

* baignoire japonaise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
OlivierH77OlivierH7720 mars 2016
Nous lisons tranquillement un livre, l'un à côté de l'autre. Tout à coup, Yukiko dit :
- Yukio, j'ai un petit ami.
Ces paroles me décontenancent. En plus, elle le dit en souriant. Je croyais qu'elle connaissait mes sentiments envers elle.
Je demande, très triste :
- Qui est-ce, ton petit ami ?
Elle répond encore en souriant :
- Tu ne le connais pas. Je vais te montrer sa photo. Il est vraiment charmant. Regarde !
Elle sort la photo d'entre les pages de son livre. Je la regarde timidement. C'est un petit garçon à côté d'une petite fille. Yukiko explique :
- C'est une photo d'il y a douze ans. J'avais trois ans. Ce garçon-là est mon petit ami.
Je suis encore sérieux :
- Où est-il maintenant ?
- Je ne sais pas, dit-elle. C'est un garçon avec qui je jouais quand j'étais petite. C'est tout. Mais je l'aimais beaucoup.
Elle me regarde. Elle remarque mes yeux mouillés.
- Qu'est-ce qu'il y a, Yukio ? Pourquoi pleures-tu ?
- Parce que je pensais que c'était ton petit ami de maintenant. Ne me taquine pas comme ça. J'ai eu un coup au coeur.
Elle baisse la tête, d'un air gêné. Je suis envahi par l'envie de la serrer dans mes bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Aki Shimazaki (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aki Shimazaki
Payot - Marque Page - Aki Shimazaki - Azami
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
254 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre
. .