AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253142832
Éditeur : Le Livre de Poche

Note moyenne : 3.44/5 (sur 16 notes)
Résumé :
A quarante-huit ans, secrètement déçu par son existence, Norbert Monde décide de tout quitter, sa femme Thérèse, ses enfants, son entreprise d'exportation. Délibérément il choisit une vie errante, marginale et pauvre, qui le conduit bientôt dans un médiocre hôtel marseillais.
C'est là qu'il rencontre Julie, une jeune femme malheureuse qu'il empêchera de se suicider. De la façon la plus imprévue, Monsieur Monde va retrouver le chemin qui mène vers les autres,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Alexein
Alexein27 juin 2016
  • Livres 4.00/5
Monsieur Monde est un respectable père de famille et patron d'une entreprise d'import-export parisienne. Sa vie est une routine terne et insipide. C'est lors d'un matin comme les autres que, se rasant comme tous les autres jours, émerge en lui une impression troublante qui ne le laissera pas en paix. Il retire suffisamment d'argent pour pouvoir subvenir à ses besoins et fugue (Oui ! comme un adolescent), direction le sud.

À Marseille, il descend dans un hôtel bon marché et rencontre une jeune femme qu'il ramasse à la petite cuillère et dont il prendra soin. Ils finissent par plus ou moins s'éprendre l'un de l'autre. Je n'en dis pas plus sur l'histoire.

Il s'agit de mon premier Simenon. Ce récit possède un style sobre, direct et élégant sans être trop lisse. En une centaine de pages, ce grand écrivain développe une histoire avec tous les éléments nécessaires pour captiver son lecteur sans le lasser une seule seconde. Ses descriptions simples nous immergent très bien dans ce monde prosaïque dont Simenon a su saisir et révéler les aspects poétiques et touchants sous des apparences de vulgarité et de rudesse, voire de grossièreté.

Sa description de la psyché de Norbert Monde et des pensées qui le tiraillent est d'une belle et tendre subtilité ; par petites touches successives qui effleurent la toile, il brosse un portrait dans lequel il est tentant pour beaucoup de se reconnaître. En effet, combien rêvent de fuir véritablement, de partir sur un coup de tête au risque de mettre en danger des personnes dont la situation dépend d'eux ? de tous lâcher pour retrouver les bouffées d'excitation d'une existence incertaine et palpitante, une nouvelle jeunesse ?

C'est ce genre d'évasion que nous permet la lecture, et ce à moindres frais. Je pense que je reviendrai vers Simenon, ne serait-ce que pour suivre quelques enquêtes du commissaire Maigret qui fut si bien adapté au cinéma avec Gabin et à la télévision avec Jean Richard et Bruno Cremer.

Un grand bonhomme que ce Georges Simenon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
kathel
kathel07 janvier 2016
  • Livres 3.00/5
La fuite de Monsieur Monde relève du roman noir, ou du roman psychologique, avec un homme mûr, foncièrement terne, qui prend la tangente, direction indéterminée tout d'abord, puis la Côte d'Azur, pour un changement radical de vie. Il va y côtoyer une jeune femme qui se cherche, elle aussi, et, entre rêve de gamine et triste réalité, devient danseuse de cabaret. Les personnages ne sont guère fascinants dans La fuite de Monsieur Monde, le personnage principal comme la donzelle qui croise sa route se remarquent essentiellement par leur banalité, mais pourtant quelle profondeur dans l'observation des attitudes et des sentiments ! C'est étonnant car il a été écrit en 1944, et pourtant il ne s'agit absolument pas d'une France en guerre dans ce roman, ce sont sans doute les années 30 qui servent de cadre, mais on peut simplement le supposer.
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
kathelkathel07 janvier 2016
Il avait encore des pudeurs, des maladresses. Il était vraiment trop neuf. Pour bien faire, pour aller jusqu’au bout, il aurait dû descendre un de ces escaliers de pierre conduisant tout près de l’eau. Chaque fois qu’il avait franchi la Seine le matin, il avait jeté un coup d’œil sous les ponts, et c’était encore pour retrouver un très vieux souvenir du temps où il allait à Stanislas et où il lui arrivait de faire la route à pied en flânant : sous le Pont-Neuf, il avait aperçu deux vieux, deux hommes sans âge, hirsutes et gris comme des statues abandonnées ; ils étaient assis sur des tas de pierres, et l’un d’eux, pendant que l’autre mangeait un saucisson, s’entourait les pieds de bandes de cotonnade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Georges Simenon (104) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Simenon
A l'occasion de l'adaptation télévisée de "La Mort d'Auguste" de Georges Simenon sur France 3 (mardi 15 décembre à 20h55), MyBOOX a rencontré l'un des trois principaux acteurs et grand lecteur de l'écrivain belge, Bruno Solo.
En savoir plus sur "La Mort d'Auguste" (Le Livre de Poche) : /livre/la-mort-dauguste-9782253168829
En savoir plus sur "La Mort d'Auguste", le film de Denis Malleval : http://www.france3.fr/emission/la-mort-dauguste
Musique : Castello Oak_Bird creek
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le commissaire Maigret

Quel est le prénom du commissaire Maigret ?

Hercule
Édouard
Jules
Nestor

12 questions
130 lecteurs ont répondu
Thème : Georges SimenonCréer un quiz sur ce livre