AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Tallec (Illustrateur)
ISBN : 2915569223
Éditeur : Rue du Monde (2005)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Pour guérir Léon, son poisson rouge malade, Arthur doit lui dire un poème. Mais quelqu'un sur cette planète va-t-il être capable d'expliquer à Arthur ce qu'est un poème ? ! La boulangère, le canari, ses grands-parents, le vieux Mahmoud, chacun à une réponse qui ne ressemble à aucune autre ! Poème semble un mot bien mystérieux. Il y a pourtant urgence, c'est tout de suite qu'Arthur a besoin d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
jeromfan
jeromfan20 avril 2008
Même si je n'ai pas ce fichu concours, reste que j'aurais bénéficié de mes recherches pour faire de belles découvertes.
Jean-Pierre Siméon en est une. Poète contemporain, directeur artistique du Printemps des Poètes, enseignant, il se livre à une réflexion sur la poésie, sa place et son rôle à l'école et dans notre société.
Cette réflexion est abordée d'une manière originale, malicieuse et accessible aux plus jeunes dans son excellent album illustré par Olivier Tallec et publié Rue du Monde: "Ceci est un poème qui guérit les poissons", dont j'avais déjà parlé ici.
Pour tous dès 8 ans, "Aïe! Un poète"... est un petit essai sur les manières d'aborder la poésie, d'entrer en poésie ... même lorsque l'on est à priori réfractaire à cet art. JP Siméon s'y adresse directement au lecteur avec un discours complice, libre et convaincant.
Dès 8 ans également, chez Cheyne Editeur dans la collection Poèmes pour grandir,
"Sans frontières fixes", de la banlieue à Auschwitz, des poèmes intenses autour du thème de l'étranger et du déracinement.
[…] Et s'ils ont peur de leur ombre
c'est qu'ils se doutent un peu
que haïr l'étranger
c'est avoir peur de soi
Extrait de Racistes
"A l'aube du buisson", "La nuit respire", "L'homme sans manteau" sont 3 autres recueils issus de cette collection.
Une très belle découverte pour moi qui ne connaissais rien à la poésie contemporaine.
Sur le plan pédagogique, JP Siméon remet en cause la récitation comme unique pratique de la poésie et propose, avec les participants au Printemps des Poètes, une nouvelle approche de la Poésie à l'école.
Je retiendrai la mesure la plus simple à mettre en place et peut-être la plus efficace:
Un poème, un jour: "Chaque enseignant est invité à ouvrir sa journée par la lecture d'un poème, hors de tout commentaire."

http://jeromfan.over-blog.com/article-3042037.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laetirature
Laetirature01 juin 2011
  • Livres 5.00/5
Le poisson rouge d'Arthur nommé Léon dépérit. Maladif, il se meurt d'ennui dans son bocal, conservant les yeux clos et refusant de s'ouvrir au monde qui l'entoure. Très inquiet, le jeune garçon veut faire réagir son poisson afin de lui redonner le goût de vivre. Or, comment agir et le sauver de sa léthargie sinon en transfigurant le monde par l'entremise de la poésie ? le poème, cet agencement de mots si personnels et si intimes ne serait-il pas, à lui seul, un remède salvateur capable de panser tous les maux ? « Un po-ème ? Mais qu'est-ce que c'est un poème ? » Arthur n'en sait strictement rien. Il va donc se rapprocher de ses grands-parents et de ses proches amis afin de pouvoir définir au mieux ce concept. A chaque personnage correspondra une définition différente, imagée, illustrée, drôle et imaginative… Un album haut en couleurs, sensible et inventif, qui se penche intelligemment et avec beaucoup d'adresse sur le rôle dévolu à la poésie, sa portée, sa fonction, son utilité et son universalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ana76
Ana7611 mai 2010
  • Livres 5.00/5
Arthur est très inquiet ; son poisson est malade, il dépérit dans son bocal. Sa maman lui conseil de lui trouver un poème pour le soigner. Mais Arthur ne sait pas ce qu'est un poème. Débute alors pour lui une quête, celle de la poésie.
Un très bel album, de superbes illustrations, très colorées. Comment faire appréhender la poésie dans toute sa diversité aux enfants ? Chaque double page constitue un questionnement et la suivante sa réponse, plus abstraite, plus personnelle à chacun. Et pour chaque définition de la poésie, l'illustration prend toute son ampleur sur une double page, comme pour montrer que l'imaginaire ne connait pas de limites.
Pour finir Arthur met bout à bout les définitions trouvées et…. déclame un poème, découvrant ainsi qu'il n'y a pas qu'une poésie, mais une multitude propre à chacun.
Le poisson clôt ainsi cette quête : “Le poème est mon silence”.
Rien de plus, à chacun de trouver son poème.
A lire à nos enfants toujours en quête de pourquoi et de comment.
Lien : http://livres76.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          20
bibliopholie
bibliopholie03 octobre 2010
  • Livres 4.00/5
Mais qu'est-ce que la poésie ? Des mots pour nous faire voir le monde autrement, comme des lunettes déformente.
Un magnifique album pour petits et grands.
Commenter  J’apprécie          30
zazimuth
zazimuth19 septembre 2010
  • Livres 4.00/5
Arthur ne veut pas que le poisson de son bocal meure... Sa mère suggère de lui donner un poème pour le sauver. Mais Arthur ne sait pas ce que c'est ! Il va aller enquêter auprès de diverses personnes de son entourage, la boulangère, le mécanicien amoureux, à Mamie, au vieux Mahmoud qui vient du désert et même à son canari, et récolter autant de réponses toutes déjà très poétiques...
Un beau texte pour approcher une notion pas si évidente à expliquer !!!
Lien : http://toutzazimuth.over-blo..
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
ziggypopziggypop17 novembre 2011
Un poème, c'est quand tu entends battre le cœur des pierres.
Commenter  J’apprécie          160
ziggypopziggypop17 novembre 2011
Un poème ?
Je ne sais pas très bien.
J'en connais un, il est chaud comme le pain;
quand on le mange, il en reste encore.
Commenter  J’apprécie          60
jeromfanjeromfan20 avril 2008
Et s’ils ont peur de leur ombre
c’est qu’ils se doutent un peu
que haïr l’étranger
c’est avoir peur de soi
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Jean-Pierre Siméon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Siméon
Café littéraire avec Jean-Pierre Siméon, partie 1.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
479 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre