Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Isabelle Saint-Martin (Traducteur)

ISBN : 2749912229
Éditeur : Michel Lafon (2010)


Note moyenne : 3.81/5 (sur 176 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires: sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d'extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d'un individu de la race humaine. Sous p... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (24)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Alyxiel, le 29 décembre 2014

    Alyxiel
    Résumé : " le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires: sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d'extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d'un individu de la race humaine. Sous peine de conséquences terrifiantes. Découvrez ce qui arrive à ceux qui enfreignent les règles... Blaise fait chavirer les coeurs. Sa beauté sombre et incandescente inspire le désir et la jalousie. Cette cruelle sorcière a le pouvoir de réduire la gent masculine en esclavage. Alors qu'elle recherche une nouvelle victime, elle rencontre Eric, qui semble être la proie parfaite. Sa cousine Thea, qui n'est pas indifférente aux charmes de celui-ci, comprend ses desseins maléfiques et la prévient: " Pas touche! ". Or la magie noire de Blaise est puissante. le seul moyen pour Thea de riposter est d'utiliser sa magie blanche pour ensorceler Eric en premier. Mais les lois de son monde, le Night World, sont claires : en aucun cas elle ne doit tomber amoureuse d'un humain. Alors que la nuit des sorcières approche, Thea pourra-t-elle sauver Eric des griffes de Blaise et elle-même de ses sentiments interdits? Jamais il n'a été aussi dangereux d'aimer."
    Dans ce tome on entre dans l'univers des sorcières. On fait la connaissance de Blaise, sorte de sirène envoûtante et de Théa qui a un lien bien particulier avec les animaux.
    Dans le Nightworld, les règles sont simples : on ne doit jamais tomber amoureux d'un humain. Et pourtant Théa reconnait Eric comme son âme soeur.
    C'est une belle istoire d'amour, où il faut braver les interdits, se battre contre des règles millénaires, et assumer les conséquences de ses actes.
    Petits bonus, pour ceux qui aiment la wicca, on apprend quelques notions de bases.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par sharpayloves, le 23 janvier 2012

    sharpayloves
    Encore une fois un troisième tome génial. J'avoue j'adore la plume de L. J. Smith mais ce qui me touche vraiment dans ces livres c'est cette façon innocente voir carrément mièvre qu'elle a de décrire l'amour. Je trouve ça absolument incroyable ! J'aime beaucoup le personnage d'Eric dans ce livre :
    il est beau et intelligent ; intéressant et romantique ; sportif et amoureux !!!
    Franchement j'adore. Je n'ai aucun mot à la hauteur pour exprimer combien j'aime cette histoire d'amour : " sorcière-humain". Thea est une sorcière et pourtant elle aime un humain. Quoi de plus naturelle : ils sont âmes-soeurs. Mais quoi de plus interdit ? Encore une fois une histoire d'amour impossible et interdite. Deux êtres qui ne doivent pas s'aimer sont inévitablement attirés l'un par l'autre...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par fantasybooksaddict, le 24 octobre 2013

    fantasybooksaddict
    "Le night world ne se limite pas à un endroit précis il nous entoure. Ses lois sont claires son existence ne doit pas être révélé et ne pas tomber amoureux d'un humain". Telle est sa première règle...
    J'ai adoré cette suite. le night World nous dévoile une autre espèce qui fait partie intégrante de son monde: Les sorcières.
    Thea et Blaise (que l'on a pu voir rapidement dans le premier tome) arrive dans un nouveau lycée. Thea est une sorcière qui respecte les règles tandis que Blaise aime les enfreindre, malgré tout, les deux jeunes fille s'aime comme deux soeurs Des leurs premiers jour, elles rencontrent Eric, le garçon star de l'école. Un lien fort et incompréhensible pour Thea se forme entre elle et Eric, lorsque Thea guérit Eric d'une morsure de serpent. Tandis que Thea décide de s'éloigner de lui pour éviter d'enfreindre les lois du Night World, ce qui pourrait les mettre en danger. Sa cousine Blaise, jalouse l'informe qu'Eric sera sa nouvelle victime. Dans un effort désespéré pour protéger Eric de Blaise, Thea contacte accidentellement un mauvais esprit, ce qui entraîne de terribles événements.
    le troisième tome est comme les deux premiers pleins de bonnes idées mais un peu rapide et plat, il manque quelques petites choses qui pourraient faire que ce soit encore plus magique. J'aime beaucoup le fait que la saga fasse dix tomes que l'on peut lire indépendamment car ils parlent d'un couple différent à chaque fois. C'est assez sympa!
    Quant à l'histoire, on s'aperçoit qu'on aborde une autre partie du Night World avec de nouvelles créatures, les sorcières, leur magie, leur hiérarchie et leurs règles... En effet, les cérémonies, les sortilèges et les potions qu'utilisent Thea et Blaise procurent un changement clair et net avec les tomes précédents, qui abordaient les vampires, mais aussi un exotisme tout à fait divertissant.
    A contrario, je trouve la relation de Théa et Eric, un peu platonique! Il manque désespérément quelque chose entre eux malgré leur connivence.
    Quant à Blaise, j'ai été un peu déçu, je m'attendais à une vrai méchante alors qu'ici, elle l'est seulement au début, puis, sa loyauté envers Théa l'emporte, il n'y a donc pas vraiment de duel entre elles deux. Vraiment dommage!
    Néanmoins, j'ai bien aimé la fin qui nous relie aux précédents tomes. Je déplorais dans les 2 premiers tomes le fait qu'il y avait peu ou pas d'action, j'ai donc été ravie de la tournure des événements à la fin du livre, ce qui permet aussi à Eric de prouver son courage malgré l'action relativement courte.
    De plus, cette fin nous donne un aperçu de la manière dont va évoluer le monde de la magie...
    Franchement, je trouve que c'est un livre qui se lit facilement et je suis curieuse de connaître la suite.

    Lien : http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2013/09/night-world-ensorceleu..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par Lalita, le 07 août 2013

    Lalita
    Après avoir lu les deux premiers tome de la série Night World, j'ai eu envie de lire la suite, je suis d'ailleurs en train de lire le tome 4.
    J'ai donc lue le tome 3 Ensorceleuse.
    Eh bien je tire mon chapeau à Mlle Smith, en effet j'ai lu le roman de bout en bout, presque sans m'arrêter, et ce alors que je n'aimais pas la moitié des personnages.
    Entre le beau sportif du lycée, gentil, intelligent, mais légèrement niais sur les bords.
    Des sorcières qui prennent les humains pour des moins que rien.
    Et deux sorcières cousine qui s'aiment comme des soeurs bien que diamétralement opposé.
    L'une douce, gentille et qui tombe amoureuse du fameux sportif, amour interdit bien entendu. L'autre le prototype de la garce du lycée, mais si vous savez la blonde, pom pom girl, populaire, et qui s'amuse avec tout les mecs, sauf que celle-ci n'est pas blonde, ni pom pom girl, et qu'en plus elle ne se contente pas de juste s'amusé avec les mecs mais qu'en plus elle les rend fou (mais vraiment fou, jusqu'à ce que certain soit interné…). Mais qui finalement se révèle être une gentille dès qui s'agit de sa cousine.
    Bref que des stéréotypes…
    Heureusement qu'il y a l'histoire annexe de fantôme vengeur, honnêtement c'est ce qui m'a le plus plu dans le roman, malheureusement celle-ci commence bien tard (vers le milieu je dirais).
    Bref ce tome 3 est de loin celui que j'aime le moins pour le moment.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par neria_77, le 27 août 2014

    neria_77
    C'est un tome qui se lit rapidement. L'histoire est intéressante, ça change des vampires. J'ai bien aimé être plongée dans l'univers de la sorcellerie. J'ai apprécié les deux cousines mais j'ai un peu moins accroché avec le couple Eric/Thea. C'est agréable de retrouver des références à certains personnages des tomes précédents ou futurs (je n'ai pas lu ce livre dans l'ordre chronologique). Bref, un tome sympathique, facile et rapide à lire. J'ai bien apprécié.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (10)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par steph.1991, le 30 mars 2013

    — Je suis immunisé contre ce truc ? Parce que je n’oublie rien du tout. Ou bien ça va m’arriver dans cinq minutes, c’est ça ?
    Thea l’embrassa. Avant d’éclater d’un rire hystérique.
    — Non ! Non !
    — Tu veux dire qu’on s’en est bien tirés ? Que tu vas garder tes pouvoirs ?
    — Oui ! Oui !
    Elle dut le lui répéter plusieurs fois avant de le convaincre. Finalement, il comprit et un éclatant sourire métamorphosa son expression. Il la prit dans ses bras, la serra, la secoua et finit par sauter de la Jeep en criant :
    — Bravo ! Bien joué, Blaise ! Ouais !
    — Eric !
    Il frappa le capot.
    — Eric, arrête ! Et s’il y avait des créatures de la nuit dans les parages ?
    Sans cesser de rire d’amour et de joie, elle ajouta :
    — Viens ici !
    Et elle lui ouvrit les bras.
    Il s’y précipita. Tous deux s’entendaient si bien, se sentaient si bien, serrés l’un contre l’autre !
    — Je suis tellement heureux ! Je t’aime, sorcière !
    Thea riait et pleurait à la fois.
    — Moi aussi, je t’aime.
    Il l’embrassa sur la tempe. Elle l’embrassa sur la joue. Puis il l’embrassa sur la bouche et y resta un long moment.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Miaka, le 06 août 2010

    Ce fut quand elle prononça les mots “plus tard” qu'un tsunami frappa Thea. Et alors, tout s'écroula.
    Plus tard...au fait... quelle heure est-il?
    D'un regard anxieux, elle chercha une pendule quelque part. Là...derrière la tête grise d'Old Bob...
    Dix heures moins dix. Eric...
    Elle se sentait tellement stressée depuis que tante Ursula était venue la chercher qu'elle en avait complètement oublié qu'il l'attendait dans le désert.
    Maintenant, elle visualisait sans peine, aussi clairement que si elle se tenait en face de lui, en train de consulter sa montre toutes les trois minutes, de contempler le feu et les trois mannequins vêtus de noir, attachés à leurs poteaux.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par steph.1991, le 30 mars 2013

    — Quand tu auras bu ceci, tu m’oublieras. Tu ne connaîtras plus personne ici. Mais nous ne t’oublierons pas. Thea Sophia Harman, qu’il soit dit que tu es une véritable fille d’Hellewise.
    Elle l’embrassa sur la joue. Thea étreignit son corps fragile pour la dernière fois.
    — Au revoir, mamie. Je t’aime.
    Puis ce fut au tour de Blaise, magnifique, ses cheveux formant une noire cataracte autour d’elle, ses mains blanches serrées sur l’étain sombre de la coupe qu’elle lui présentait en souriant.
    — Au revoir, dit Thea en la lui prenant.
    Vas-y. N’hésite pas. N’y réfléchis même pas.
    Portant la coupe à ses lèvres, elle but, grimaça légèrement à la première gorgée. Cela avait le goût de…
    Son regard croisa celui de Blaise.
    Ces immenses prunelles grises et lumineuses. Qui la fixaient sans faiblir. L’air de la prévenir.
    Thea continua de boire.
    Du thé. Du thé glacé coupé d’eau. Voilà quel était le goût de la coupe de Léthé.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Miaka, le 06 août 2010

    Adossée à une échelle, elle fixait sans la voir une toile cirée étalée au sol, sous une corde de pendu. Bon, c'était une question purement théorique. Quel pourrait être leur avenir, de toute façon?
    Soudain, elle prit conscience de ce qu'elle était en train de contempler.
    De dessous cette toile cirée émergeait une chaussure. Instinctivement elle avait pris cela pour un mannequin de sorcière...mais, à y regarder de plus près...
    Elle en eut la chair de poule.
    Pourquoi chausserait-on une sorcière de baskets Nike?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Pixie-Girl, le 23 juin 2013

    Perdu, mort, condamné. Blaise l'avait choisi. Elle jouerait avec lui comme le chat avec la souris avant de l'achever.
    Une liste de noms défila dans l'esprit de Thea : Randy Marik, Jake Batista, Kristoffer Milton, Troy Sullivan, Daniel Xiong....
    Et maintenant, Eric Ross.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
14,00 € (neuf)
9,12 € (occasion)

   

Faire découvrir Night World, Tome 3 : Ensorceleuse par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (470)

> voir plus

Quiz