AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Pignarre (Traducteur)
ISBN : 2080700189
Éditeur : Flammarion (1993)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 93 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture : "Sophocle, un homme comme nous, s'est éteint dans sa quatre-vingt-onzième année, voilà deux mille trois cent quarante-sept ans. Son oeuvre et notamment son legs suprême, Oedipe à Colone, est toute palpitante des pensées dont nous sommes aujourd'hui tourmentés.". Robert Kemp
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
colimasson
colimasson25 octobre 2013
  • Livres 3.00/5
Les Limiers -

La pièce des Limiers propose moins qu'elle ne laisse à imaginer. Sophocle l'a écrite puis abandonnée à son sort. Quelques millénaires plus tard, en 1912, quelques fragments sont retrouvés en Egypte. Un début bref nous présente la situation, quelques moments d'amnésie, une amorce d'action et il ne reste plus rien… une aubaine pour les créatifs ? On dirait un exercice scolaire : lisez le début de ce texte et imaginez la suite…

Les Limiers reprend le sujet de l'Hymne homérique à Hermès –texte parodique qui s'amusait à vanter les aventures d'Hermès lorsqu'il était encore enfant, alors qu'il détrousse Apollon de ses boeufs. Ce dernier s'entoure de Silène et de ses satyres pour retrouver le voleur. Ils finissent par arriver devant la caverne d'Hermès, de laquelle se fait entendre une musique étrange et inconnue. A l'intérieur de sa cachette, Hermès joue de la lyre –cet instrument qu'il a inventé en associant une carapace de tortue, un roseau et une peau de boeuf.

Questions pour stimuler l'imagination : Hélios va-t-il reconnaître l'utilité du sacrifice de ses bêtes ? L'art est-il plus fort que l'animosité ? Hermès va-t-il devenir le plus grand musicien de tous les temps ? Est-il possible de regretter une pièce qui n'a pas été écrite ?

A bientôt Sophocle, on se retrouvera dans l'imaginaire.
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Softymel
Softymel30 août 2012
  • Livres 5.00/5
Ces tragédies ont beau être antique, elles n'en ont pour autant pas mal vieilli!
Ce n'est pas le cas de tous les auteurs antiques, mais les pièces de Sophocle sont des lectures très agréables, et très facile d'accès. On y retrouve ses personnages de mythologie dont on a tous entendu parler, sans toujours se souvenir de ce qu'ils ont fait. C'est donc une bonne façon de se remémorer ses faits mythologiques qui font parti de notre patrimoine culturelle, tout en passant un agréable moment de lecture. Un vrai délice !
Commenter  J’apprécie          60
lilith2017
lilith201710 juillet 2016
Fondateur. Une lecture agréable, il faut dépasser l'appréhension de rentrer dans ce monde ancien.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis17 septembre 2012
Entre tant de merveilles du monde, la grande merveille, c'est l'homme.
Il parcourt la mer qui moutonne quand la tempête souffle du sud,
il passe au creux des houles mugissantes,
et la mère des dieux, la Terre souveraine,
l'immortelle, l'inépuisable,
une année après l'autre
il la travaille, il la retourne,
alignant les sillons au pas lent de ses mules.
Le peuple oiseau, race légère
et les fauves des bois et la faune marine,
il les capture au creux mouvant de ses filets,
cet inventeur de stratagème !
Il attire dans ses pièges
le gros gibier des plateaux,
il courbe sous le collier le col crépu du cheval,
ou le taureau des monts dans le plein de sa force.
Et le langage et la pensée agile et les lois et les moeurs,
il s'est tout enseigné sans maître,
comme à s'abriter des grands froids
et des traits perçants de la pluie.
Génie universel et que rien ne peut prendre
au dépourvu, du seul Hadès
il n'élude point l'échéance,
bien qu'à des cas désespérés, parfois, il ait trouvé remède.
Riche d'une intelligence incroyablement féconde,
du mal comme du bien il subit l'attirance,
et sur la justice éternelle
il greffe les lois de la terre.
Mais le plus haut dans la cité se met au ban de la cité
Si, dans sa criminelle audace, il s'insurge contre la loi.
A mon foyer ni dans mon coeur
Le révolté n'aura jamais sa place.

546 - [Garnier-Flammarion n°18, p. 77] Antigone, [premier épisode, vers 333-383]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ChristopheJChristopheJ03 juillet 2014
LE MESSAGER. - Vous qui vivez près du palais, sous la garde des Fondateurs, d’aucun homme vivant je n’affirmerais qu’il faut le féliciter ou le plaindre de son sort. On voit tous les jours la Fortune précipiter les heureux, relever les misérables, et son inconstance déjoue les plus sûres prévisions. Créon, naguère, me semblait digne d’envie. Il avait libéré le sol thébain, il était monté sur le trône, il régnait, monarque absolu, il fleurissait en beaux enfants : tout s’est évanoui ! Quand un homme a perdu ce qui faisait sa joie, je tiens qu’il ne vit plus, c’est un mort qui respire. Remplissez de trésors un palais, menez un train royal : là où manque le plaisir de vivre, tout le reste en comparaison ne vaut pas l’ombre d’une fumée.
[Antigone, v. 1155-1171)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson25 octobre 2013
SILENE. – Un bruit ! Un bruit vous affole et vous épouvante, corps impurs, pétris de cire molle, bêtes couardes entre toutes les bêtes ; une ombre vous fait fuir, vous avez peur de tout. Serviteurs fainéants, brouillons, cœurs esclaves, dénués d’esprit, dispos seulement de la langue et de la braguette. Lorsqu’on demande votre aide, vous promettez tout ce que l’on veut ; mais au moment d’agir, plus personne !

-Les Limiers-
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson18 novembre 2013
Il appartenait à Sophocle de précipiter l’évolution de la pompe tragique vers l’action. Quelques années de pratique lui ont suffi pour concevoir son système : il abandonne la trilogie liée, introduit un troisième acteur, invente le décor peint et porte à quinze le nombre des choreutes. Ces réformes vont toutes dans le même sens : c’est par elles que la tragédie achève de se constituer en imitation d’êtres agissants. Avec ses organes de plus en plus différenciés, le débat prenant le pas sur le chant, on peut bien dire qu’elle est descendue du ciel sur la terre, encore qu’elle conserve aux faits et gestes humains les proportions de l’épopée. Cette évolution était dans la nature des choses : la psychologie gagne en complexité à mesure que s’émancipe l’individu et que la liberté entre dans les mœurs.

-Introduction-
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cathcorcathcor20 février 2012
Gardons-nous d'appeler jamais un homme heureux, avant qu'il ait franchi le terme de sa vie sans avoir subi un chagrin.

OEDIPE ROI
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Sophocle (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sophocle
Premier documentaire d'une série de six consacrée aux grands rôles du théâtre. Dans ce numéro diffusé sur Arte, le 7 septembre 2008, Agathe Berman interviewe des metteurs en scènes, comédiens, traducteurs et philosophes sur leur perception du personnage d'Antigone.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature hellénique. Littérature grecque>Littérature grecque : drames (40)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Théâtre : retrouvez le bon auteur !

Cyrano de Bergerac

Jean Racine
Edmond Rostand
Jean Anouilh
Edmond Jaloux

10 questions
203 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtreCréer un quiz sur ce livre