AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800149205
Éditeur : Dupuis (2011)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Au moment où commence cet album, la Pologne vit ses premières années sans le Mur. Si l espoir est toujours là, les difficultés n ont pas disparu pour autant, et de nouveaux problèmes surgissent avec l arrivée de la drogue, l essor du sida et les injustices sociales. Quant à Marzi, elle quitte progressivement l enfance pour faire ses premiers pas dans l âge incertain de l adolescence. Entre autobiographie et chr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Blog_Oceane
27 septembre 2016
  • 4/ 5
J'ai lu cette BD du 26/09/2016 au 27/09/2016.
Une BD achevée cette nuit (comme je n'ai pratiquement pas dormi, vive les maladies) et c'est un excellent compagnon.
Ce tome est très très différent des autres car là, plus de communisme en Pologne, cependant, Marzi constate qu'il y a pas de réels changements et qu'il y a d'autres problèmes.
De plus, elle entre dans l'adolescence et elle grandit avec son amour pour la France (surtout quand on voit à la toute fin avant la 4ème page de couverture, on premier devoir français, c'est assez bien écrit pour une débutante qui apprend le français).
Elle découvre aussi via la démocratie des problèmes tel que la richesse par exemple. Donc la morale de cette BD est que rien n'est parfait, il y aura toujours des inconvénients. le communisme avait des inconvénients et la démocratie aussi dans le cadre de la Pologne juste après la chute de Berlin. Ainsi rien n'est parfait.
Honnêtement, c'est l'un des meilleurs tomes de la série, je vous le conseille vivement.
Ma note : 8/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CS_Constant
14 avril 2016
  • 5/ 5
Marzi vit désormais dans une Pologne qui n'est plus communiste. Les problèmes d'autrefois ont disparu, mais de nouveaux surviennent. A l'école, on ne porte plus d'uniformes, on est libre de mettre ce qu'on veut, mais en réalité on voit surtout qui est riche et qui est pauvre... Et que faire de toute cette liberté ? L'abondance du monde capitaliste qui déferle sur le pays et sur la vie quotidienne de Marzi entraîne de profonds bouleversements et une perte de repères. Elle se rend compte qu'on n'est pas forcément plus libre en pays capitaliste, ni plus heureux. Pourtant personne ne voudrait revenir en arrière.
Et puis une autre révolution a lieu pour Marzi ; c'est un peu le début de l'adolescence. Encore un tome très réussi pour cette série qui j'espère ne s'arrêtera pas là !
Commenter  J’apprécie          20
st79310
16 juin 2011
  • 3/ 5
Dernier tome de la série sorti, toujours agréable à lire J'aime bien le style "journal intime" avec les commentaires de la petite fille en haut de chaque "image". Présente bien la vie quotidienne en Pologne dans les années 80-90. Apprécie les quelques termes ici et là de polonais (traduit bien sur) Pour tout public vivement la suite....
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
CS_ConstantCS_Constant14 avril 2016
Comment vit-on dans un pays récemment libre ? Qu'est-ce qu'on peut faire qu'on ne pouvait pas avant ? Est-ce que ça s'apprend être libre ? Est-ce que c'est rapide ? Est-ce que la liberté ne serait pas un espace très, très grand où l'on court à la recherche de quelque chose sans savoir précisément ce que c'est ? On s'attend à le découvrir, on s'attend à le découvrir, on s'attend à un défi, un obstacle, à se cogner contre un mur, mais il n'y a plus de murs. On court, on court... cet espace est si vaste qu'on n'arrive pas à le contenir dans les yeux. On n'en voit pas le bout. On 'en revient pas. Qu'est-ce qu'on va faire de tout ça, maintenant ? Avec tout cet espace ? On continue de courir en espérant qu'une réponse viendra. On court joyeux, on court émus et on s'essouffle... et on finit par en avoir marre d'être essoufflé. On déambule dans un champ de liberté où rien ne pousse et on s'en fâche. Mais c'est à nous d'y planter des choses. C'est à nous de prendre soin de cette parcelle qui, cette fois, n'appartient qu'à nous (ou presque).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CS_ConstantCS_Constant14 avril 2016
Ils ont beaucoup de soucis d'argent. Toute la famille les plaint, mais je n'ai pas l'impression qu'ils soient malheureux. Ils ont l'air de s'aimer fort et de se moquer des problèmes. Pas comme le reste de ma famille, où si peu d'amour transparaît, sauf peut-être pour Dieu. Sans arrêt, ils se ont des câlins? Moi, les câlins, j'en fais à mon chien, et avant, à mon cochon d'Inde. Comment peut-on en faire aux gens ? Je scrute jalousement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Marzena Sowa (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marzena Sowa
Les Pellicules des anges
autres livres classés : pologneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
297 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre