AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021061183
Éditeur : Editions du Seuil (2012)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
A l'école des pages du Roy-Soleil, on ne s'ennuie jamais ! Et pour cause : les pages de Sa Majesté vivent dans le palais le plus somptueux du monde, au coeur des intriques de la cour et au plus près de complots machiavéliques.

Lors d'une escapade nocturne, Jean de Corçon surprend une inquiétante conversation : deux individus veulent assassiner un haut personnage de la cour du Roi ! N'écoutant que son courage - et sa curiosité - le jeune page suit l'un... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Grignotin
Grignotin10 septembre 2015
  • Livres 4.00/5
Prunelle n'en menait pas large. Faisant le guet dans l'Apothicairerie, la fille du chef jardinier de Versailles s'était de nouveau risquée à suivre Jean, son beau page, dans une de ses escapades loin du Château de Versailles qui lui valaient punitions sur réprimandes en ce moment. En effet, sa récente découverte nécessitait d'être confirmée, une conversation surprise entre deux quidams en pleine nuit, l'ombre d'un complet profilée sans en avoir une parfaite perception. Pas de nom ni de lieu à donner au chef de la police de la Reynie, juste un mode opératoire, le poison. Il fallait du temps à Jean de Courçon pour avoir plus de précision dans un temps imparti et avec ses obligations auprès de la cour du roi, entre les logis et les jardins, il n'en avait pas beaucoup. D'autant, qu'il fallait aussi ne pas délaisser la jolie Prunelle, en attente d'une déclaration de ses sentiments sans doute.
Oui, Prunelle, déguisée tant bien que mal pour cacher sa féminité, n'en menait pas large. Dans les soubassements de la réserve, Jean et son complice tentaient de tirer les vers du nez de l'apothicaire vendeur de digitaline sous le manteau, usant d'une drogue beaucoup plus douce pour connaître la cible proche du roi. le bougre se montrait peu coopératif et Prunelle n'eut pas le temps de se faire entendre. Les employés complices de l' empoisonneur étaient déjà de retour...
: Ce volume n'échappe pas à la règle des tomes précédents et il est fortement conseillé aux lecteurs d'emprunter le chemin des premières aventures pour saisir qui est qui et en apprécier pleinement la saveur et l'orientation. Arthur Ténor ne se contente pas seulement de poser une intrigue dans les jardins ou couloirs de Versailles, par moult description au fil des escapades de Jean de Courçon, il propose aussi une visite des lieux pour le lecteur, le faisant baigner dans l'art qui devait jour après jour maintenir la lieu royal en site d'excellence pour le monde. L'intrigue est simple, nous partons de peu, une conversation prise au détour d'un chemin. le contexte nous replace du départ dans le vrai quotidien, les affaires de l'école des Page de Louis XIV,  Jean de Courçon n'est pas enquêteur et c'est lors d'une oenième dispute avec son page rival Champin-Bellecourt qu'il tombe sur un
Un des nombreux complots du roi ou de ses proches comme il y en avait souvent. L'évaluation du danger importe peu si cela à trait à l'entourage du roi soleil , la mission est de fait de première importance par défaut et la difficulté pour Jean, tout jeune page qu'il est, va être de se faire prendre au sérieux auprès des autorités compétentes de la sécurité du roi avec le très peu d'éléments à sa disposition et de déjouer le complot. La fidélité au roi va être unanime et fédératrice, certains pages vont se joindre à Jean de Courçon pour glaner le maximum d'informations pouvant corroborer ce qui reste de l'ordre de la rumeur, une confrérie va se former autour des jeunes enquêteurs du soir, "les Carabins de la nuit", à laquelle se joindront Prunelle et la punaise de Champin-Bellecourt lui-même. Court dans le fond mais un peu dense parfois dans la forme, cela reste un très bon divertissement de lecture, les amateurs d'intrigues historiques et versaillaises apprécieront particulièrement. Une belle invitation à la visite du Château et ses jardins en famille pourquoi pas.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          70
yuukikoala
yuukikoala29 avril 2014
  • Livres 4.00/5
J'arrive enfin, au dernier tome (tout du moins qui est sorti) de cette série sympathique et fraîche, nous plongeant dans l'univers de Louis XIV. Si j'ai lu celui là maintenant, c'est parce que je viens de terminer La fontainière du Roy, et que j'avais envie de retourner dans les jardins de Versailles, mais du point de vue de Jean de Courçon. Comme les deux autres tomes, le troisième se lit vite, aussi n'ais-je pas mis beaucoup de temps avant de le terminer. L'histoire, suis donc de nouveau les aventures de Jean de Courçon, qui cette fois débute avec une escapade nocturne pour défier son rival de toujours au nom assez dur à retenir donc que j'ai déjà oublié. Par ce défi, Jean surprend une personne voulant en empoisonné une autre et c'est là que l'histoire commence, mêlant de nouveaux des personnages ayant réellement existés à des inventions. L'enquête est plutôt prenante, avec des énigmes intéressantes, et j'ai donc beaucoup aimé ce qu'il se passait, espérant qu'il n'arrive rien à Jean. Il y a aussi un peu d'amour dans l'air, et j'ai trouvé cela adorable. Les personnages m'ont autant plus que précédemment, Jean est un garçon intrépide, et un peu fonce dans le tas tout de même, mais je l'apprécie beaucoup, et sa relation avec Prunelle est vraiment mignonne. Prunelle est d'ailleurs un personnage très fort, malgré son statut de fille, et j'aime comment elle aide Jean dans ce tome là. J'ai apprécié le rival, qui en somme me fait plus rire que m'énerver – leur relation et chamaillerie entre lui et le héros est plutôt amusante -, et Camille, qui est un gascon courageux. J'ai aimé les autres personnages, que l'on voit plus ou moins, même l'apothicaire, notamment à la fin. L'écriture était toujours aussi bonne, suffisamment ancré dans l'univers historique, mais suffisamment simple pour être à la portée des jeunes. C'est un bon livre d'enquête, simple, mais efficace, qui se lit rapidement, avec une bonne idée par derrière. C'est frais et léger, et cela est agréable. J'espère qu'il y aura une suite.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          01
Histoiredenlire
Histoiredenlire07 juin 2015
  • Livres 5.00/5
Dans ce troisième tome de la série A l'école des pages du roy Soleil, c'est le hasard qui amène Jean de Courçon à découvrir qu'une tentative d'assassinat se prépare contre une personne haut placée du royaume. Et le jeune page n'hésite pas à se lancer dans l'enquête, même si celle-ci s'avère être dangereuse pour lui. Heureusement, il n'agit pas seul, il sait s'entourer de personnes courageuses telles que ses amis pages et la jolie Prunelle.
Le récit se déroule en 1691. Grâce à ce roman, on découvre les inimitiés qui peuvent exister entre les hauts dignitaires du royaume. Tout le monde déteste tout le monde mais selon les personnes concernées, on le montre plus ou moins, bien évidemment. Et cela va jusqu'à la plus haute sphère du royaume, à savoir le Roi-Soleil et sa nouvelle épouse, Madame de Maintenon. Les complots ne manquent donc pas et certains n'hésitent pas à aller jusqu'aux tentatives d'assassinat. D'où la complexité pour Jean de Courçon de trouver la potentielle victime ET le comploteur !
Arthur Ténor revient ainsi sur l'affaire des poisons qui est restée célèbre dans l'histoire, bien qu'il s'agisse ici d'autres acteurs, mais le procédé reste le même.
Une enquête pleine de mystères, de suspense qui tient le lecteur en haleine jusqu'au dernier moment ! le tout avec de nombreuses touches d'humour.
Lien : http://www.histoiredenlire.com/epoque-moderne/ec..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
Videos de Arthur Ténor (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Ténor
Interview : Arthur Ténor - Le Roman d'un non-mort .Arthur Ténor fait parti de ce club d?auteurs extrêmement prolixe qui ne peux s?empêcher d?avoir un livre en écriture, un livre en projet, un début d?idée et même une collection à gérer. Viennent s?ajouter les salons du livres, les visites scolaires et forcément la centaine de déplacements en France. Depuis dix-huit ans, pas une gare ne le connaît, pas un collège, pas une bibliothèque, à la rigueur deux-trois librairies et encore. La question que l?on peut se poser, c?est comment ce « Ténor » de l?écriture (jeu de mot) fait-il pour trouver un peu de temps pour lui ? Nous avons peut-être la réponse dans son dernier livre : le roman d?un non-mort (éditions Scrinéo). Son personnage, Gabriel Lambert, est un « non-mort » c?est un peu plus qu?un vampire sans les longues dents et l?appétit hémophilique mais un peu moins qu?un immortel comme peut l?être Highlander. Arthur Ténor, certainement à la place de nous raconter une histoire issue de son imaginaire, nous place devant les yeux une autobiographie? ou peut-être pas? à vous de vous faire vôtre idée? En attendant, c?est au cimetière que nous l?avons rencontré? Interview réalisée par et pour le site Les Histoires Sans Fin, site spécialisé en littérature jeunesse et adolescente (http://jeunesse.actualitte.com)
+ Lire la suite
autres livres classés : louis xivVoir plus





Quiz Voir plus

Quiz à partir du livre "A mort l'innocent"

Par qui l'homosexualité de Gabriel Orthis est-elle révélée ?

Par Rémi
Par Dominique
Par Mattias

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : A mort l'innocent ! de Arthur TénorCréer un quiz sur ce livre