Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2020056933
Éditeur : Editions du Seuil (1980)


Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quelques grands moments de l'histoire de la narration forment l'objet de ce livre : l'Odyssée et les Mille et Une Nuits, le Graal et le Décaméron, mais aussi Henry James et Joseph Conrad, Dostoïevski et le roman policier.
Parti d'une analyse minutieuse des formes... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par SZRAMOWO, le 30 décembre 2014

    Les récits mensongers d'Ulysse sont une forme de répétition : des discours différents dissimulent une référence identique. Une autre forme de répétition est constituée par l'emploi tout particulier du futur que connaît l'Odyssée, et qu'on peut appeler prophétique. Il s'agit à nouveau d'une identité de la référence; mais à côté de cette ressemblance avec les mensonges, il y a aussi une opposition symétrique : ce sont ici des énoncés identiques, dont les procès d'énonciation diffèrent; dans le cas des mensonges c'est le procès d'énonciation qui était identique, la différence se situant entre les énoncés.
    Le futur prophétique de l'Odyssée se rapproche davantage de notre image habituelle de la répétition. Cette modalité narrative apparaît dans différentes sortes de prédictions, et elle est toujours secondée par une description de l'action prédite réalisée. La plupart des événements [30] de l'Odyssée se trouvent ainsi racontés plusieurs fois (le retour d'Ulysse étant prédit beaucoup plus d'une fois). Mais ces deux récits des mêmes événements ne se trouvent pas sur le même plan; ils s'opposent, à l'intérieur de ce discours qu'est l'Odyssée, comme un discours à une réalité. Le futur semble en effet entrer, avec tous les autres temps du verbe, en une opposition, dont les termes sont l'absence et la présence d'une réalité, du réfèrent. Seul le futur n'existe qu'à l'intérieur du discours; le présent et le passé se réfèrent à un acte qui n'est pas le discours lui-même.
    On peut relever plusieurs variantes à l'intérieur du futur prophétique. D'abord du point de vue de l'état ou de l'attitude du sujet de renonciation. Parfois, ce sont les dieux qui parlent au futur; ce futur n'est alors pas une supposition mais une certitude, ce qu'ils projettent se réalisera. Ainsi en est-il de Circé, ou de Calypso, ou d'Athéna qui prédisent à Ulysse ce qui va lui arriver. A côté de ce futur divin, il y a le futur divinatoire des hommes : ceux-ci essaient de lire les signes que les dieux leur envoient. Ainsi, un aigle passe : Hélène se lève et dit : « Voici quelle est la prophétie qu'un dieu me jette au cœur et qui s'accomplira... Ulysse rentrera chez lui pour se venger... » De multiples autres interprétations humaines des signes divins se trouvent dispersées dans l'Odyssée. Enfin, ce sont parfois les hommes qui projettent leur avenir; ainsi Ulysse, au début du chant 19, projette jusqu'aux moindres détails la scène qui suivra peu après. Ici se rapportent également certaines paroles impératives.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (15)

Videos de Tzvetan Todorov

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Tzvetan Todorov

Tzvetan Todorov - La peinture des Lumières, de Watteau à Goya .
Tzvetan Todorov vous présente son ouvrage "La peinture des Lumières, de Watteau à Goya" aux éditions du Seuil. http://www.mollat.com/livres/todorov-tzvetan-peinture-des-lumieres-watteau-goya-9782021108828.html Notes de musique : ?Ghost Dance? (by Kevin MacLeod). Free Music Archive.











Sur Amazon
à partir de :
6,59 € (neuf)
3,45 € (occasion)

   

Faire découvrir Poétique de la prose (choix) par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz

    Spécialités provinciales second service

    Si je suis au Touquet dans le Pas-de-Calais, je mange des pommes de terre, mais plus précisément des

    •   bonnottes
    •   rattes
    •   roseval
    •   vitelotte

    10 questions - 4 lecteurs ont répondu