Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2820300820
Éditeur : Kazé Editions (2011)


Note moyenne : 4.14/5 (sur 77 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Deux îles, deux pays s'affrontent dans une guerre perpétuelle. Pour que la paix règne à nouveau entre ces deux pays seul un mariage pourra les unir... tel est le destin de Nabaka.

Nakaba, princesse de sang royal, est envoyée en pays ennemi accompagnée ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (24)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par KarmaBoomerang, le 10 juillet 2011

    KarmaBoomerang
    Fervente lectrice de mangas il y a quelques années, j'ai dû réduire et finalement stopper ma consommation vu les prix de plus en plus exorbitants affichés. J'ai arrêté à contre-cœur, mais je préférais clairement mettre mon argent dans des romans. Malgré tout, je gardais l'espoir d'un monde meilleur, où les mangas reviendraient à ma portée. Et grâce au Masse Critique spécial BD, me voilà à nouveau plongée dans un manga, le tome 1 de L'Arcane de L'Aube.
    Deux pays ennemis, une guerre qui dure depuis toujours, et ce simulacre de trêve à chaque fois que la situation devient trop critique. La princesse de l'un des pays, offerte en mariage au Prince ennemi, comme signe de paix. Mais au delà des apparences, la situation est bien plus tendue et triste qu'il n'y parait. La princesse n'est rien de plus qu'une otage, qui sait pertinemment que ça tête peut tomber à n'importe quel moment.
    Mais lorsque la princesse envoyée, Nakaba, est rousse -apanage du peuple, les familles royales ayant des cheveux noirs- la réaction ne se fait pas attendre. Sa vie semble encore plus fragile, sans cesse raillée, rabaissée.
    Heureusement, elle n'est pas envoyée seule en pays ennemi, un fidèle serviteur, Loki, être mi-humain mi-bête, l'accompagne. Leur passé commun semble puissant et tragique, et Loki est visiblement prêt à risquer sa vie pour celui de sa princesse.
    Voici la trame de ce premier tome de L'Arcane de l'Aube. Je suis immédiatement rentré dans l'histoire. le contexte est très bien trouvé, mais plus important encore, il est bien exploité, et développé très vite, de manière très efficace. Ce premier tome aurait pu être plat, ne servir qu'à installer le décor politique et présenter les personnages, et garder le début de l'intrigue pour les tomes suivants. Mais ici, ce n'est pas le cas, on rentre immédiatement dans le nœud de cette histoire, sans toute fois manquer d'informations sur ces pays ennemis, leurs passés, leurs coutumes.
    Les personnages eux-même sont très vite attachants, bien qu'on ne commence qu'à les découvrir. La tension apparait immédiatement entre tout les protagonistes, des failles apparaissent, des forces s'érodent.
    Pour parler du dessin, il est très agréable, tout en restant simple. J'ai surtout apprécié le travail fait sur les costumes et les décors, qui mêlent plusieurs influences tout en étant inscrit dans une visée imaginaire. Cette recherche sert à merveille l'histoire du manga, et nous permet de nous immerger plus profondément.
    Pour terminer, voilà bien un manga qui serait capable de me faire replonger dans mon ancien amour, je ronge pour l'instant mon frein pour ne pas sauter sur le tome suivant immédiatement, tout en sachant que fatalement, je finirais par céder!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Lagagne, le 09 mars 2013

    Lagagne
    Cela faisait longtemps que je n'avais pas été ravie à ce point à la lecture d'un manga.
    Il n'y a ni violence, ni romance "gniagnian" à outrance dans ce volume. le contexte politique/historique tient une place primordiale ici. Les dessins sont très travaillés avec détails et vivacité. Un excellent premier volume où on pose les personnages et le décor.
    J'ai hâte de lire la suite!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 13         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par gayane, le 20 octobre 2014

    gayane
    Nakaba, princesse passe en pays ennemi pour épouser leur prince cadet et forger une alliance qui garantira la paix pendant quelques années. Cependant, alors que les personnalités royales ont toute les cheveux noirs, elle a les cheveux roux.
    Dans cet environnement hostile, elle est accompagnée de son fidèle serviteur, Loki, un homme-chien aussi fidèle et fort que beau.
    Début de série qui commence sur les chapeaux de roue. Nakaba se marie à Caesar et ce dernier est imbu de lui-même, violent, méprisant ...
    Nakaba est mystérieuse et belle, tout en étant de fort caractère.
    Dès ce premier tome une révélation est faite au lecteur sur le passé de Nakaba et Loki dont la jeune fille est entrain de se souvenir... rendant ce premier tome plutôt accrocheur !
    Le dessin est beau lui aussi, même si le second plan n'est quasiment pas présent.
    A voir pour la suite !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par LittleJohn, le 27 juin 2011

    LittleJohn
    Un shojo que je n'ai absolument pas pu quitter des mains tant que je ne l'avais pas fini. :)
    Nakaba fille du royaume de Senan est mariée à Caesar fils du royaume de Belquat pour consolider une pseudo alliance entre leurs deux peuples. Mais à cause de la couleur de ses cheveux, qui sont roux comme ceux des gens du peuple, elle sera immédiatement rejetée par son époux et tout l'entourage de celui-ci.
    Une histoire de préjugés, d'intolérance, de vieilles rancunes, de haines et de mariage arrangé. Une histoire de compréhension, d'acceptation et d'amour.
    Au fil des pages, tout en douceur, Nakaba et Ceasar apprennent à se connaître, à se surprendre, et peut-être à s'apprécier un peu dans ce premier tome.
    le personnage le plus intéressant de ce volume est Loki, un demi-humain serviteur de Nakaba. Avec sa mèche, ses beaux yeux, son tatouage à côté de l'œil et ses secrets, il est vraiment craquant.
    de ci de là sont posées les bases de l'évolution de l'histoire, comme la présence d'une certaine Louise, ou les souvenirs qui peuvent revenir en mémoire de Nakaba. On sent bien que l'intrigue va devenir encore plus intéressante au fil des volumes.
    Graphiquement, c'est un trait très doux, des aplats de gris délicatement étalés, qui donnent un très bel aspect au dessin. Beaucoup de fonds blancs, qui laissent l'œil se concentrer sur les personnages. Peu de paysages et d'arrières-plans, mais lorsqu'ils sont présent, c'est avec détails. le palais est dessiné avec recherche, les détails y sont, on remarque les fenêtres à vitraux, les murs de briques, les péristyles...
    La couverture en couleur est vraiment très jolie et apporte un vrai plus au livre.
    En tout cas un premier tome captivant, qui laisse augurer du meilleur.
    Amateurs de shojo, si vous ne l'avez pas encore lu, je ne vois pas bien ce qui pourrait vous arrêter.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Callie, le 12 juillet 2012

    Callie
    Reimei no Arcana ou l'arcane de l'aube est un shôjo de romance et fantasy, sous fond de guerre ancestrale entre deux pays ennemis.
    C'est un monde rempli de deux races : les demi-humains, mi-hommes, mi-animaux, qui sont considérés comme des moins que rien par les humains.
    Certaines personnes possèdent le pouvoir des arcanes, que l'on peut considérer comme de la magie : la clairvoyance, le feu, le temps, ...
    Pour apaiser le conflit entre les deux nations, les deux familles royales unissent leur fille, Nakaba et leur fils, Caesar. Il s'agit donc d'un mariage politique. Mais Nakaba n'en a cure car elle est détestée dans son pays, à cause de ses cheveux roux. Elle est accompagnée de Loki, un demi-humain, qui s'occupe d'elle depuis son enfance.
    L'histoire commence ainsi et l'on sent bien les tensions, les ressentiments, l'intolérance et les complots.
    Les informations sont distillées, au fur et à mesure durant ce premier tome, par le biais de flashbacks notamment. Ce qui permet de poser l'histoire et d'appréhender le monde de Nakaba et Caesar et de comprendre les éléments et les intrigues politiques.
    le trait de la mangaka est bien travaillé et les expressions des personnages traduisent bien leurs émotions.
    C'est tellement bien construit qu'on y plonge avec délice et qu'on en redemande!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique


Critiques presse (2)


  • ActuaBD , le 09 juillet 2012
    Les bases sont posées dans ce volume, sans en dire trop, mais en révélant assez pour pouvoir se lancer de fait dans l’intrigue principale.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD
  • Sceneario , le 23 juin 2011
    [Dans ce premier tome] l'histoire se met en place et apporte ses premiers éléments de défiance et d'aventure ... Le dessin est particulièrement bien ficelé et nous plonge dans un univers médiévalo-fantastique assez sympathique.
    Lire la critique sur le site : Sceneario

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
6,14 € (neuf)
4,35 € (occasion)

   

Faire découvrir L'arcane de l'aube, tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (137)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz