AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Florence Seyvos (Traducteur)
ISBN : 2211061982
Éditeur : L'Ecole des loisirs (2001)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 213 notes)
Résumé :
"J'ai compris que j'étais vieux le jour où je me suis retrouvé dans la vitrine d'un antiquaire. J'ai été fabriqué en Allemagne. Mes tout premiers souvenirs sont assez douloureux. J'étais dans un atelier et l'on me cousait les bras et les jambes pour m'assembler..."
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Sando
Sando10 novembre 2011
  • Livres 5.00/5
Otto a beau être un ours en peluche, il n'en porte pas moins un regard lucide et sensible sur le monde. C'est avec sa vision et sa voix de nounours qu'il nous raconte sa vie avec tout ce qu'elle comporte de joies et de peines. de sa jeunesse dans l'Allemagne nazie auprès d'Oskar et de David à son arrivée aux Etats Unis, rapporté par un G.I américain, Otto aura été un témoin passif de l'Histoire. Passif? Non, pas tout à fait, puisque l'ourson s'est lancé dans la rédaction de son autobiographie, afin que son histoire ne tombe jamais dans l'oubli...
Un très très bel album, signé Tomi Ungerer. le sujet est difficile, l'histoire terriblement émouvante, et la voix de cette petite peluche sonne magnifiquement juste. Ungerer revient sur une période noire de l'histoire et l'aborde avec une certaine douceur, due à l'incompréhension et à la naïveté du narrateur, comparable à celle d'un enfant. Loin de minimiser le drame, il le retranscrit de manière réaliste, en disant les choses telles qu'elles ont été, mais en insérant à l'histoire des moments de bonheur, tels que l'amitié des deux enfants, la vie sauvée de Charlie ou encore ses retrouvailles avec Oskar et David. Un album à réserver aux plus grands, en âge de comprendre et de s'interroger sur les évènements de la Seconde Guerre Mondiale. Un coup de coeur pour moi en tout cas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
canel
canel01 octobre 2012
  • Livres 4.00/5
Voici l'autobiographie d'Otto, un ours en peluche au destin mouvementé. Il entend... et voit, à partir du moment où on lui coud des yeux. Il est offert à David, un petit garçon Juif, qui le confie à son ami Oskar lorsqu'il est déporté. Otto sera témoin de la guerre en Allemagne, des départs des hommes pour le front, des bombardements... et vivra d'autres aventures, toujours en observateur passif.
J'ai d'emblée été rebutée par le graphisme, vieillot, aux visages et couleurs peu engageants. Mais la beauté simple et l'émotion qui émanent de l'histoire m'ont permis de passer outre.
Cette impression est celle d'un adulte qui connaît les événements évoqués. Mais à quel public se destine ce petit album ? le langage est très accessible, mais le sujet suppose des pré-requis. Je ne suis pas sûre que des explications de parents, d'enseignants suffisent pour clarifier complètement l'histoire à des enfants de moins de huit ans - âge jusqu'auquel on s'intéresse aux albums, me semble-t-il. A moins qu'une lecture au premier degré suffise à satisfaire le jeune public ? Questions à creuser auprès d'enfants et/ou d'éducateurs...
--- livre disponible en mini format (12x16) rigide ---
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
petitsoleil
petitsoleil11 décembre 2012
  • Livres 4.00/5
un coup de coeur découvert il y a longtemps
c'est vrai que le livre ne s'adresse pas tellement à de jeunes enfants, malgré son graphisme
enfin on peut le montrer à des enfants, mais finalement ca fait appel à des notions d'histoire qui ne parlent pas encore aux plus jeunes, comme la Seconde Guerre Mondiale
malgré tout, un livre super attachant, avec un héros ours en peluche
un beau livre émouvant
Commenter  J’apprécie          160
marie36
marie3613 novembre 2011
  • Livres 5.00/5
Otto est un ours en peluche et nous raconte son histoire.....
Comment il fut offert à David un petit garçon juif dans l'Allemagne des années 40, comment Otto arrive chez Oskar , le meilleur ami de David, puis entre les mains de Charlie, un jeune GI....Jusqu'enfin retrouver Oskar et puis David aux Etats-unis.....
La force ce cet album est la double lecture qu'on peut en avoir, nous adultes et eux les enfants auquel il est destiné.....
Double lecture parce que nous, adultes connaissons les faits, l'histoire et que l'auteur n'a pas besoin de tout dire, d'avoir des mots très durs et des images très dures sur l'horreur et le drame de la guerre de 39-45, parce que nous savons déjà....
Pour les enfants, ça reste une histoire d'enfant, un drame d'enfant, et c'est déjà pas mal, ça suffit, parce qu'il s'agit de deux victimes, (les deux ont perdu leurs parents dans cette guerre)....Il n'y a pas de parti pris, de jugement, mais avant tout un livre qui parle de la guerre et des principales victimes : les enfants......
Le fait qu'Otto soit un ours en peluche apporte une distance nécessaire à un enfant....pour mieux appréhender la violence de la guerre....Ungerer apporte une dimension encore plus forte en "transmettant" Otto à un jeune GI noir.....
Bref un très bel album d'un grand auteur pour la jeunesse.....A raconter aux enfants, à faire lire aux adultes.....Un album qui me donne encore une fois l'envie de penser que les albums de jeunesse ne sont pas uniquement jeunesse ou littérature jeunesse....

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Pavi33
Pavi3304 avril 2012
  • Livres 4.00/5
Cet album permet de témoigner de la seconde guerre mondiale avec l'aventure d'un ours en peluche qui va traverser la guerre et être retrouvé quelques décennies plus tard dans la vitrine d'un antiquaire. le narrateur est l'ours, habile manière de donner la parole à un témoin "naïf" sans l'analyse des adultes: des faits, rien que des faits. Parfait pour mettre entre les mains des enfants.
Commenter  J’apprécie          151
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
canelcanel01 octobre 2012
Mes tout premiers souvenirs sont assez douloureux.
J'étais dans un atelier et l'on me cousait les bras et les jambes pour m'assembler.
Quand mes yeux furent cousus à leur tour, j'eus mon premier aperçu d'un être humain. (...)
Le second visage dont je me souvienne est celui d'un petit garçon qui sourit en me serrant contre lui.
Je compris ensuite que ce garçon s'appelait David,
que c'était son anniversaire et que j'étais son cadeau. (p. 10-11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
RollwlandRollwland14 janvier 2013
Un sujet difficile abordée sous forme d'album : la Seconde Guerre mondiale,mais du point de vue d'un ours en peluche. Celui-ci raconte lui même son histoire, d'où le titre.
Après sa naissance dans une fabrique de peluches, en Allemagne, l'ours est offert à David comme cadeau d'anniversaire. Baptisé Otto il devient le compagnon de jeu de David et Oskar, son meilleur ami. Pour avoir appris à écrire Otto gardera une tache d'encre violette, qui le rendra à jamais reconnaissable. La guerre et ses horreurs ne vont pas épargner les trois amis : David devra porter une étoile jaune à la grande incompréhension de Oskar, puis David finira par être emmené, avec ses parents par des hommes en manteau de cuir noir. Otto sera donné par David à Oskar. Perdu lors d'un bombardement, Otto est recueilli par un soldat américain. Après bien d'autres aventures Otto fini par se retrouver dans la vitrine d'un antiquaire...
Otto est un album d'une qualité rare. Une histoire d'amitié indéfectible où les thèmes de réflexion sont multiples : la religion, la guerre, le racisme, le temps qui passe...Une très belle histoire à mettre entre toutes les mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mariechmariech19 juin 2011
J'ai compris que j'étais vieux le jour où je me suis retrouvé dans la vitrine d'un antiquaire
Commenter  J’apprécie          120
Martin1972Martin197215 octobre 2014
J'ai compris que j'étais vieux le jour où je me suis retrouvé dans la vitrine d'un antiquaire.
Commenter  J’apprécie          70
crapettecrapette08 septembre 2013
Un jour ils se mirent en tête de m'apprendre à écrire. Mais avec mes pattes maladroites je renversai l'encrier et m'éclaboussait la figure d'encre violette. J'allais garder cette tache le restant de ma vie.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Tomi Ungerer (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tomi Ungerer
"les trois brigands" de tomi ungerer par livraginarium
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : ours en pelucheVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
755 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
. .