AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Grzegorz Rosinski (Illustrateur)
ISBN : 2803604825
Éditeur : Le Lombard (07/06/1996)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 201 notes)
Résumé :
Thorgal Aegirsson, l'enfant des étoiles... Adopté et élevé par un chef viking, il est le descendant direct d'hommes et de femmes qui ont trouvé refuge sur une autre planète, il y a très longtemps... Ses géniteurs terriens, eux, sont bien de notre époque. Ils s'appellent Jean Van Hamme, scénariste à succès (XIII, Largo Winch...), et Grzegorz Rosinski, dessinateur réaliste au trait vigoureux. Depuis 1977... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Coriolis
13 mars 2015
★★★★★
★★★★★
On n'oublie jamais ces premiers pas vers l'émancipation, ces moments où nous apprenons à grandir et que nos personnalités s'affirment à travers nos goûts et nos choix. Ma vraie première bande-dessinée, celle qui avait fait fondre mon argent de poche comme neige au soleil a été Alinoé. Elle a détrôné les Astérix, Tintin et Lucky Lucke que l'on avait pu m'offrir. Premier album acheté comme un grand, premiers pas sur la voie de la lecture... Était-ce l'étrange silhouette de ce garçon aux cheveux verts ou bien l'attitude protectrice de la jeune femme blonde envers son enfant qui avait motivé mon choix ?
Je m'apprêtais à découvrir le monde Thorgal le Viking et Jolan Aegirsson , fils de Thorgal et d'Aaricia allait devenir un compagnon de route durant quelques pages et aussi quelques décennies.
Contraint de vivre sur une île déserte avec ses parents, Jolan fuit un quotidien austère en imaginant un royaume dont lui seul détient la clef. Gardien de cet univers onirique, Alinoé , un garçonnet mutique aux apparitions aussi rares que troublantes. Son père absent , Jolan, petit être esseulé, trouvera en cet ami imaginaire un puissant remède à l'ennui qui l'étreint. Cette joie de vivre enfantine retrouvée , aux cotés de cet étrange complice journalier , s'estompera bien vite quand il s'apercevra qu'il est des rêves qu'il vaut mieux ne jamais caresser.  Alinoé, être hâve, famélique, au regard perçant et à la crinière verte est l'opposé de Jolan, enfant blond joufflu aux yeux rieurs. D'apparence inoffensive , Jolan ne tardera pas à se révéler sous son vrai jour , entrouvrant ainsi les portes de l'enfer. Dans ses veines coule une puissance insoupçonnée que son jeune corps ne parvient pas encore à maîtriser. Jolan parviendra t' il à combattre ce pouvoir qui le ronge? Comment se protéger d'une créature qui n'est ni faite de sang, ni de chair? Tenter de fuir ne serait que pure folie! Nul humain ne pourrait échapper à ce relief déchiré encerclé de flots déchaînés.Mais si Dame Nature semble hostile, il est un danger bien plus menaçant... Voyez au loin, apparaître  la silhouette spectrale de l'insaisissable   Alinoé , objet de vos peurs les plus enfouies... le pire de vos cauchemars ne pourrait inspirer terreur plus grande que cet être mystérieux en provenance des limbes. Et pourtant, Aaricia et Jolan devront mener un des combats les plus périlleux et les plus étonnants de leur vie. Jolan devra avant tout se battre contre lui-même et lutter contre ses origines. le Peuple des étoiles lui a transmis l'art de la magie mais il est bien jeune. La maturité indispensable à la plein possession de ses pouvoirs lui fait cruellement défaut. Une histoire où le Bien et le Mal se mêlent pour mieux mettre en lumière l'ambivalence des sentiments des personnages .Un récit détonant , à fort relent de fantastique  , mettant en exergue Aaricia et son petit chérubin, habituellement relégués au deuxième plan .
Un huitième opus qui a une place toute particulière dans la série et dans ma vie de lecteur. Une belle parenthèse enchanteresse dans les passionnantes aventures de Thorgal le Viking.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Relax67
29 décembre 2016
★★★★★
★★★★★
D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours considéré ce volume de Thorgal comme inintéressant, voire désagréable.
Pourtant, cette fois je l'ai lu avec de nouveaux yeux, comme si c'était la première fois. Et j'ai enfin remarqué des qualités qui m'éclataient à la figure et que pourtant je ne voulais pas voir.
Ces qualités sont celles d'un huis-clos angoissant, d'une atmosphère fantastique quasi hitchcockienne. Cela se rapproche par exemple d'un film d'horreur tel qu'Amityville. Isolée sur son île avec Jolan, Aaricia passe de l'incrédulité à propos de « l'ami imaginaire » de son fils à l'effroi quand celui-ci devient par trop réel et hors de contrôle. L'évolution des émotions d'Aaricia s'effectue par degrés, dérangeant de plus en plus le lecteur. Lorsque la compréhension se fait dans son esprit, il est déjà trop tard. le piège se referme et il n'y a nulle part où aller pour le fuir.
Pourquoi n'ai-je pas vu la qualité de ce scénario avant ? Je pense que c'est parce que ce n'est pas ce que j'attends quand je lis un Thorgal. Je m'attends à des aventures épiques, scandinaves et mythologiques, à des voyages dans des contrées mystérieuses, plus de l'ordre de la fantasy que du fantastique. Et puis, Thorgal est quasiment absent du récit. Comme un enfant trop gâté, je boude quand, ayant déballé le cadeau, je n'ai pas ce j'attendais. Je ne sais pas pourquoi, cette fois-ci, j'ai rebooté mon logiciel et exercé un oeil neuf sur cet album atypique.
Un regret toutefois, je trouve la découverte du bracelet par Jolan sur cette île éloignée de tout beaucoup trop fort de café. Je sais que le Deus Ex Machina est intégré dans l'oeuvre, que les dieux d'Asgard passent leur temps à jouer avec leurs jouets humains préférés et que placer le bracelet sur la route de Jolan est probablement leur oeuvre. Malgré tout je trouve ça trop facile.
Point de vue dessin, j'ai adoré les couleurs d'automne de l'île.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
nekomusume
15 avril 2013
★★★★★
★★★★★
Thorgal est absent de cet épisode et c'est Jolan qui en est le héros
Enfant trop seul il s'invente un compagnon qui, grâce à un bracelet gravé de signe mystérieux qu'il peut déchiffrer, prend vie. Hélas il est rapidement incontrôlable...il s'en prend d'abord à Aaricia puis à Jolan... Heureusement Thorgal arrivera à temps
Dans cet épisode, Jolan est le personnage principal pour la première fois, il découvre les origines mystérieuses de son père ainsi que certaines aventures que sa mère lui raconte. L'histoire commence doucement pour sombrer petit à petit dans l'horreur, certaines scènes sont particulièrement intenses et même effrayantes, de même que certains pouvoirs de Jolan d'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          170
LiliGalipette
15 juillet 2012
★★★★★
★★★★★
Alinoë – Thorgal et sa famille se sont installés sur une île isolée. Loin du monde, ils souhaitent vivre en paix. Mais le jeune Jolan s'ennuie et désespère d'avoir un ami. Et voilà que surgit Alinoë, un jeune garçon muet aux cheveux verts. Et il semble très lié aux pouvoirs dont Jolan a déjà fait montre. Plus inquiétant, le jeune étranger se montre violent. « C'est bien ce que je craignais. Alinoë n'existe pas vraiment… C'est toi qui l'as imaginé ! » (p. 24) Aaricia veut défendre son fils, mais elle se trouve démunie alors que Thorgal est parti pour plusieurs jours.
Cet album m'a beaucoup effrayée la première fois que j'ai lu. Il peut se lire comme une aventure indépendante, mais il révèle une partie des grands pouvoirs que Jolan a hérités de son père, descendant d'une race très évoluée.
Commenter  J’apprécie          120
manu_deh
20 décembre 2015
★★★★★
★★★★★
Dans cet album, Thorgal est pratiquement absent et ce sont Aaricia et surtout leur fils Jolan qui tiennent les rôles principaux.
Jolan a hérité d'étranges et puissants pouvoirs, qui échappent à tout contrôle et s'avèrent dévastateurs. le désastre sera-t-il évité?
Cet album est surtout marquant par son rythme haletant; une fois l'action démarée, il est impossible de lâcher jusqu'au terme.
Commenter  J’apprécie          120

Les critiques presse (2)
BulledEncre02 avril 2013
Grzegorz Rosinski met très habilement en images cette histoire d’horreur assez unique dans la série grâce à des compositions de planches magnifiques et un jeu de couleurs saisissant.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees22 juillet 2011
La tension qui s'établit avec si peu de protagonistes dans un environnement fermé, est accumulée avec soin et les pages précédant le dénouement font froid dans le dos.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
Relax67Relax6724 décembre 2016
[Jolan] Dis, Thorgal...
[Thorgal] Oui ?
[Jolan] Tu m'apprendras les signes des mots ?
[Thorgal] Tu veux dire... l'écriture ?
[Jolan] Oui, si ça s'appelle comme ça.
[Thorgal] Je... je ne sais pas écrire, Jolan. Et Aaricia non plus. Chez les Vikings, seuls les prêtres-sorciers savent tracer les runes.
[Jolan] Ah...
Commenter  J’apprécie          190
okkaokka26 novembre 2016
p.48.
- Thorgal… La maison, la bergerie…
- Ce ne sont que des pierres et du bois mon amour… Nous recommencerons, voilà tout !
Commenter  J’apprécie          70
okkaokka26 novembre 2016
p.33.
J’étais bien naïve de croire qu’en vivant sur une île déserte, nous serions à l’abri de la malédiction dont les dieux semblent nous poursuivre. Tant d’efforts détruits, tant de mois de travail…
Commenter  J’apprécie          30
LiliGalipetteLiliGalipette15 juillet 2012
« C’est bien ce que je craignais. Alinoë n’existe pas vraiment… C’est toi qui l’as imaginé ! » (p. 24)
Commenter  J’apprécie          30
NicolasFJNicolasFJ05 mai 2012
Réel ou pas, tu vas recevoir la correction que tu mérites !
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : vikingsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle