Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une citation

Citations sur Dans les bois éternels (34)


Classer par:       Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par Kassuatheth le 17/05/2014


    - Les vieilles mamans dit Adamsberg. Si seulement le monde pouvait ressembler aux rêves des vieilles mamans.
    Page 94

    Commenter     J’apprécie          0 23         Page de la citation



  • Par tamara29 le 23/08/2014


    - ...Danglard, vous savez mieux que moi que j'ai laissé partir Camille dix fois, pensant toujours que le train passerait une onzième fois, au jour où cela m'arrangerait. Et c'est précisément à ce moment qu'il ne passe plus.
    - On ne sait jamais, avec les aiguillages.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation



  • Par mgeffroy le 15/01/2009


    La télévision du café retransmettait un match de football bruyant. Le commissaire regarda un moment les hommes qui couraient en tous sens sur le gazon, dont les mouvements étaient passionnément suivis par les clients qui mangeaient tête levée vers l'écran. Adamsberg n'avait jamais compris cette affaire de match. Si cela plaisait à des gars de lancer un ballon dans un but, ce qu'il pouvait très bien comprendre, à quoi bon installer tout exprès une autre bande de gars en face pour vous empêcher de lancer ce ballon dans le but ? Comme s'il n'existait pas, à l'état naturel, assez de gars sur terre qui vous empêchaient sans cesse de lancer vos ballons où cela vous chantait

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation



  • Par dancingbrave le 13/05/2014


    J’ai de l’indulgence pour les reliques. Calvin traitait les marchands de reliques de porteurs de rogatons et je ne lui donne pas tors. Mais ces rogatons donnent du piquant à un lieu saint, ils aident les gens à se concentrer. C’est difficile de se concentrer dans le vide.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation



  • Par michelangelo le 25/12/2013


    Vous savez que le sort est spécialiste en ironie et que c'est à cela qu'on le reconnaît ?

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation



  • Par nicsl le 17/10/2013


    les femmes se font toujours du mourron! c' est qu'elles aimment faire le travail à fond ...une femme peut suivre sa même idée pendant des jours, des mois, et sans siffler une bière ....

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation



  • Par Heureuse le 27/04/2013


    Son esprit déstructuré lui évoquait une carte muette, un magma où rien ne parvenait à s'isoler, à s'identifier comme Idée. Tout paraissait toujours pouvoir se raccorder à tout, par des petits sentiers de travers où s'enchevêtraient des bruits, des mots, des odeurs, des éclats, souvenirs, images, échos, grains de poussière. Et c'est avec cela seulement qu'il devait, lui, Adamsberg, diriger les vingt-sept agents de sa Brigade et obtenir, selon le terme récurrent du divisionnaire des Résultats.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation



  • Par fred68piano le 23/10/2013


    - Vous cherchez de la drogue? Des choses comme cela?
    - Des cadavres. Je suis dans la Criminelle.
    - Bien, dit le vieux après un léger choc. Moi j'étais dans le parquet.
    Il adressa un clin d'oeil à Adamsberg.
    - Pas le Parquet des juges, hein, le parquet en bois. Je vendais des parquets.
    Un amuseur, dans son temps, songea Adamsberg en adressant un sourire de compréhension à son nouveau voisin, qui semblait apte à se distraire d'un rien sans le secours des autres. Un joueur, un rieur, mais des yeux noirs qui vous détaillaient à cru.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation



  • Par accrobiblio le 04/01/2011


    Chez nous, on a toujours monté les murs à vue et ils sont encore debout. Penchés, mais debout.

    Ca me gratte sur mon bras manquant, 69 ans plus tard. A un endroit bien précis, toujours le même, dit le vieux en désignant un point dans le vide. Ma mère savait pourquoi : c'est la piqûre de l'araignée. Quand mon bras est parti, je n'avais pas fini de la gratter. Alors elle me démange toujours.

    C'est tout simple, c'est que le sentiment n'a pas fini sa vie. Ca existe en dehors de nous, ces choses-là. Il faut attendre que ça se termine, il faut gratter le truc jusqu'au bout. Et si on meurt avant d'avoir fini de vivre, c'est pareil.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation



  • Par duc_leto le 10/07/2012


    La nature est capricieuse, songeait Adamsberg, on ne peut pas exiger d’elle que tout soit strictement en place pour le matin du 21, vu la quantité astronomique de bourgeons dont elle a à s’occuper, sans compter les larves, les racines et les germes, qu’on ne voit pas, mais qui doivent certainement lui manger une énergie folle.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation






Sur Amazon
à partir de :
8,00 € (neuf)
1,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Dans les bois éternels par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (2948)

> voir plus

Quiz