Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2280315629
Éditeur : Editions Harlequin (2014)


Note moyenne : 3.78/5 (sur 55 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
« Aucun Twilighter ne pourra lâcher ce roman captivant qui mêle romance et paranormal. »
Qui sera la prochaine fille à mourir sans son âme ? Quand la pop star Eden s'effondre sur scène devant des centaines de fans, Kaylee comprend : Eden n'a pas d'âme. Elle l'a v... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (18)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Melisende, le 21 octobre 2010

    Melisende
    C'est grâce à l'Opération Masse Critique organisée il y a quelques semaines par Babelio que j'ai eu la chance de recevoir et découvrir ce titre, deuxième tome du cycle des Voleurs d'âmes. Comme nous avons été quelques Livraddictiennes à le recevoir lors de ce partenariat spécial, nous avons fait de cette lecture, une lecture commune et j'en ai profité, par la même occasion, pour choisir ce livre lors de mes 12 heures de RAT il y a dix jours. Choix judicieux, car les 400 et quelques pages ont été englouties rapidement ; pas vraiment du fait de la qualité du texte, mais plutôt grâce à une large police d'écriture. L'ensemble se lit donc extrêmement rapidement.
    Rappelez-vous, j'étais sortie de la lecture du premier tome assez sceptique. L'univers mis en scène par Rachel Vincent me semblait des plus intéressants, mais l'histoire d'amour et les personnages principaux gâchaient un peu l'ensemble. Et bien, la tendance se confirme avec ce second opus ! A nouveau, l'originalité du contexte aurait pu faire de ce livre un titre à lire, mais la mièvrerie de la relation amoureuse et la fadeur, la banalité des personnages principaux compromettent le tout. Vraiment dommage !
    Kaylee et Nash se rendent au concert d'Addison et Eden, un évènement très attendu dans la ville. Alors que la seconde fait son show, elle s'écroule sur scène, morte. Kaylee découvre alors qu'elle ne peut pas pousser son cri de banshee pour accompagner l'âme de la défunte car une âme, il n'y en a pas ! Eden a vendu son âme à un démon, en échange de la gloire. Libitina, grande faucheuse centenaire habituée à ce genre de cas, annonce aux deux amoureux et à Tod, qui n'est jamais loin, que bientôt, elle reviendra pour Addison. En effet, celle-ci doit se suicider quatre jours plus tard. Les trois amis décident de prévenir la principale intéressée (qui se trouve être l'ex petite-amie de Tod) et de l'aider à retrouver à son âme, qu'elle a elle aussi vendue en échange de la célébrité… Il faut pour cela retrouver le démon à l'origine du contrat et proposer un échange en bonne et due forme…
    L'intrigue prend place six semaines après les évènements s'étant déroulés dans le premier tome ; l'enquête se déroule sur quelques jours seulement (pour empêcher le suicide / la mort d'Addison). A nouveau des problèmes dans la petite ville, si peu de temps après les précédents, et évidemment, il s'agit de personnes proches de l'entourage de Kaylee l'héroïne… mouais, c'est assez difficile à croire, surtout quand on sait que jusqu'à la révélation de sa nature, il ne se passait absolument rien dans la vie de la jeune fille… Mais, soit. On retrouve donc un monde contemporain au notre, à ceci près qu'y vivent des banshee mâles et femelles (destinées à accompagner les âmes des mourants), des faucheurs mâles et femelles (qui eux font leur travail en récoltant les âmes) et des démons (qui se nourrissent des dites âmes). Dans ce deuxième tome, on en apprend plus sur le monde d'en bas, sur l'univers parallèle où vivent les méchants démons mangeurs d'âmes. Il y a de bonnes idées, j'en conviens, notamment cette histoire de distorsion de l'espace/temps entre les deux mondes, selon la fréquentation d'un lieu. Ces idées sont plus ou moins développées, mais dans l'ensemble, ça tient debout et plutôt bien pensé. L'univers, le contexte donné par Rachel Vincent est sans conteste le gros point positif et un tant soit peu original de cette histoire !
    En parlant d'histoire… on ne peut pas dire que l'idée de vendre son âme pour gagner gloire et beauté soit des plus originales, mais c'est plutôt bien traité, alors ça passe (j'ai par exemple aimé le petit détail concernant les yeux de ceux qui ont vendu leur âme à un démon). L'enquête en elle-même, bien qu'avec un dénouement trop « facile », reste distrayante et agréable à parcourir. le contexte et l'intrigue pourraient faire de ce livre un bon livre de fantasy mais… non. L'histoire d'amour niaise gâche vraiment tout ! Elle est invraisemblable, inutile et mal traitée.
    Les protagonistes ne sont pas non plus très intéressants, il faut le reconnaître. Kaylee n'est finalement pas une héroïne très attachante et ses hormones en ébullition deviennent très irritantes ! Qu'ils se sautent dessus une bonne fois pour toute et qu'on en parle plus ! Elle est, en plus, trop « sur-humaine ». L'auteure la met trop en avant, la place toujours au bon endroit au bon moment, lui fait toujours dire les bonnes répliques ; un peu comme si Kaylee incarnait cette adolescente sûre d'elle qu'on aurait toutes voulue être… Malheureusement, c'est trop, et ça ne fonctionne pas (du moins, pas avec moi !). Son amoureux Nash est toujours aussi inutile et inintéressant, il ne sert qu'à lui donner la main et à lui murmurer des paroles de réconfort quand elle a besoin de se calmer ; une plante décorative. Tod qui m'avait intriguée dans le premier tome, est beaucoup plus présent dans celui-ci, mais également moins intéressant… Peut-être que la connaissance de son identité a enlevé tout le mystère et tout l'intérêt qui pouvaient l'entourer… Addison est le dernier personnage « principal » de cet opus, et ne fait pas exception à la règle : c'est une potiche. du côté des secondaires et des méchants, on fait la connaissance de la grande faucheuse de la région - Libitina - une figure très clichée mais qui a au moins le mérite d'avoir un minimum de caractère. Les familles des deux amoureux sont plus ou moins présents dans l'intrigue (surtout le père de Kaylee qui tente de jouer son rôle à la perfection) mais n'apportent rien de très important pour celle-ci. Des personnages fades, sans surprise. Dommage, il y avait matière, à mon avis.
    Au niveau du style, c'est simple : il n'y en a pas. D'un côté, il s'agit d'un livre de la collection Darkiss (chez Harlequin), alors on se doute bien qu'on ne fait pas cette lecture pour la plume extraordinaire de son auteur (ou ici pour la traduction). Cependant, on peut reconnaître que les quelques 400 pages de récit se lisent vite et bien. Les chapitres sont courts (une vingtaine de pages à chaque fois) et l'ensemble est distrayant, on n'en demande pas plus. En revanche, j'ai tout de même été agacée par la description des sentiments / sensations ressentis par Kaylee lorsque Nash s'approche un peu trop près d'elle. C'est très maladroit, exagéré… et en devient ridicule et particulièrement agaçant ! Autre petit détail qui m'a « choquée ». Ce n'est pas un point important du récit, mais mes yeux se sont attardés là-dessus ! Libitina, souvenez-vous, est la grande faucheuse centenaire et impressionnante de l'histoire, celle avec qui on ne rigole pas ! Alors, non seulement Kaylee ne se gêne pas pour lui parler alors qu'elle ferait mieux de se taire (mais bon, ça c'est le côté héroïne qui a toujours la bonne répartie, ça doit faire du bien aux lectrices mal dans leur peau !) mais surtout, quand elle la cite dans une conversation avec ses deux comparses, elle la surnomme « Libby » ! Ben oui, bien sûr, elles ont élevé les cochons ensemble, j'avais oublié ! Petit détail certes, mais détail qui cloche, non ?
    Quelques mots enfin, sur l'illustration de couverture de l'ouvrage qui, je l'avoue, me déçoit un peu. Autant j'aime beaucoup les teintes roses/mauves employées, autant ce portrait de jeune fille me déplaît. C'est vraiment trop « connoté » littérature d'adolescentes et pour le coup, je préférais l'illustration du premier tome, plus « artistique » à mon goût.
    Bref. Heureusement que l'originalité du « contexte », des créatures mises en scène rehausse l'ensemble, parce que ce ne sont pas l'histoire d'amour ou les personnages fades qui le font. Je me demande bien ce que peut nous raconter Rachel Vincent dans le troisième tome (qui sort dans la même collection - Darkiss - en décembre prochain). Si un partenariat ou un chèque-cadeau me permet de l'acquérir, je n'y manquerai pas ; sinon, je ne fais pas une priorité de cette future sortie.
    Je me relis et me trouve assez dure, mais malgré tous les défauts (qui sont nombreux, il faut l'avouer), la lecture reste distrayante et plaira sans doute à un lectorat féminin jeune. Je remercie donc Harlequin et Babelio pour l'envoi de ce titre, et j'espère avoir l'occasion de faire à nouveau la découverte d'un titre / auteur lors d'une prochaine Masse Critique !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Eden1487, le 23 septembre 2010

    Eden1487
    - C'est avec un très grand plaisir que j'ai retrouvé Kaylee, Nash, Tod et les autres personnages pour suivre leur nouvelle aventure et je dois dire que j'ai vraiment beaucoup aimé (mon avis sur le tome 1 ici) !
    Les seconds tomes sont toujours délicats car ils revêtent généralement la lourde responsabilité du "ça passe ou ça casse". Je trouve qu'il est toujours difficile et délicat de faire poursuivre l'histoire afin que celle-ci soit aussi réussie et intéressante. J'ai donc apprécié au cours de ma lecture de constater qu'effectivement, le second tome était à la hauteur du premier !
    Je me suis laissée transportée dans cette course contre la montre de nos héros et je dois dire que le récit nous tient en haleine d'un bout à l'autre ! L'intrigue est intéressante et j'ai eu une petite pensée pour le film Constantine, sans dire pourquoi, les personnes ayant lu ce tome comprendront ^^
    Petit bémol cependant : généralement, dans les tomes suivants, l'auteur reprend parfois l'une ou l'autre explication afin de réveiller la mémoire du lecteur sur certaines informations du tome précédent. Ici, l'auteur nous rappelle parfois deux voire trois fois la même informations, c'est parfois un peu ennuyeux.
    - Un point positif qui j'estime mérite d'être souligné réside dans la relation entre Kaylee et Nash. J'avais un peu peur de l'évolution de leur couple, voir comment ça allait se passer entre eux, comment ils allaient se comporter l'un vis-à-vis de l'autre et j'ai été pleinement satisfaite ; le couple évolue petit à petit, ils s'aiment, ils se désirent, mais tout n'est pas encore dit d'une certaine façon.
    J'ai été un peu triste de la présence amoindrie d'Emma mais ravie de celle plus fréquente de Tod ! Les personnages secondaires restent... très secondaires mais ce n'est un argument ni positif ni négatif dans ce roman, ça ne choque pas, on est trop absorbé par ce qui se trame.
    - La plume est toujours aussi belle, toujours cette recherche du mot approprié ou d'une phrase bien tournée sans paraitre décalée dans le texte. le livre file à une vitesse ahurissante !
    Le troisième volet de cette saga est attendu pour le 1er décembre 2010 et comme lors du tome précédent, nous avons droit au premier chapitre en exclusivité !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Alyenor, le 31 octobre 2014

    Alyenor
    Kaylee s'adapte petit à petit à sa vie d'adolescence banshee. Elle peut compter sur le soutien de son petit ami, Nash et vit enfin avec son père, même si la cohabitation n'est pas de tout repos. Elle n'a plus eu besoin de chanter pour l'âme de quelqu'un depuis plusieurs semaines.
    Nash et Tod décident de l'emmener voir un concert. En première partie se produit Addison, star montante et ancienne petite amie de Tod, le Faucheur. Puis Eden, la célébre chanteuse adulée de tous au talent incroyable monte sur scène. Mais voilà qu'Eden s'effondre sur scène au beau milieu d'une chanson. Prête à chanter pour son âme, Kaylee s'étonne de ne pas sentir venir son cri. Lorsqu'une forme noire s'éloigne doucement du corps de la jeune artiste, Nash, Kaylee et Tod comprennent qu'Eden avait vendu son âme à un démon.
    Quand ils découvrent qu'Addison a, elle aussi, vendu son âme pour être célèbre, ils décident d'enquêter et de sauver la jeune fille...
    Ce deuxième tome a été beaucoup moins prenant que le premier. J'ai trouvé que l'histoire traînait en longueur, je me suis ennuyée en le lisant.
    La vie de Kaylee change mais j'ai l'impression qu'elle ne change pas. Elle se pose toujours les mêmes questions en boucle. le personnage de Nash est très lisse, il est rarement d'accord avec les décisions de sa petite amie, le dit faiblement mais la laisse agir... Tod est, quant à lui, très agaçant... Bref, tout ce que j'avais apprécié dans le premier tome semble avoir disparu...
    L'histoire est assez banale. Une jeune fille en détresse que le groupe doit sauver. On en apprend quand même un peu plus sur le monde des ténèbres et sur les capacités de Kaylee.
    Je ne suis pas sûre de lire la suite...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Koneko-Chan, le 17 juin 2014

    Koneko-Chan
    Je dois dire que j'avais hâte de retrouver Tod et Kaylee (et puis Nash un peu quand même). On a passé le stade découverte des banshee, dans ce tome, on en apprend plus sur le monde des ténèbres. J'ai bien aimé l'ambiance sombre du livre, même si j'ai eu plus de mal avec l'intrigue et ses nouveaux personnages. Je dois dire qu'Addison n'est pas de ces personnages que j'apprécie habituellement... Alors si en plus Tod est tout mielleux avec elle pouaaah ! Moi je veux du Tod x Kaylee :( Parce que Kaylee et Nash commencent à m'agacer un peu... Ils s'aiment (supposons), Nash est impatient de coucher avec Kaylee mais elle se demande ce qu'il se passera après, s'il ne la jettera pas après avoir testé la banshee... Ben moi je crois que c'est ce qu'il va se passer, donc j'ai hâte qu'ils franchissent le pas, que Kaylee se fasse jeter et qu'elle aille voir Tod ! C'est une pensée tordue, mais je ne vois pas d'autre moyen pour les séparer, j'ai vraiment du mal avec leur couple, je le trouve faux...
    J'ai encore plus apprécié le père de Kaylee dans ce tome, et je suis sure qu'il prendra de plus en plus d'importance (mais j'espère qu'il ne subira pas la malédiction qui touche tous mes personnages préférés !).
    Bon en résumé, c'est un tome plus sombre et bien plus intriguant puisqu'on découvre ici une nouvelle facette du monde imaginé par Rachel Vincent. Un monde des ténèbres n'est en soi pas original mais la manière qu'elle a de le décrire est vraiment pas mal, ce monde fait froid dans le dos.
    Au cours de mes recherches sur la série, j'ai constaté que chaque tome de la série Les Voleurs d'Âmes correspondait à l'un des sept pêchés capitaux. le tome 1 serait l'orgueil et ce tome-ci l'avarice (impossible de ne pas le deviner d'ailleurs). Je crois que le tome 3 correspond à la gourmandise et si j'en crois le résumé, on va vite comprendre pourquoi.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Archessia, le 27 septembre 2010

    Archessia
    Kaylee et Nash sont plus heureux que jamais. Ils se sont vraiment trouvés, ces deux banshee ne veulent qu'une chose, passer le moindre instant ensemble.
    Les voilà d'ailleurs tout les deux à un concert de la star internationale Eden, à des places gracieusement offertes par Tod.
    ...
    Hmm, est ce vraiment totalement désintéressé?
    Quand la chanteuse s'effondre morte sur la scène alors que Tod les emmènent dans les coulisses, il n'y a plus de doute possible, ça cache quelque chose !
    Et l'information est plutôt énorme ! Car voilà notre couple face à une incroyable affaire de vente d'âmes. De jeunes adolescents signent des contrats spécifiant qu'ils échangent leur âme contre gloire et fortune, sans se douter un seul instant que cela signifie pour eux une éternité de souffrances sans cesse renouvelées !
    Et quand Kaylee apprend qu'Addison Page, célébrité de leur âge, est l'ancien amour de Tod, elle est bien décidée à faire changer les choses, même si ça implique d'aller chercher un démon dans le monde des ténèbres où chaque brin d'herbe est un danger ...
    On retrouve dans ce tome une Kaylee plus sûre d'elle.
    Elle a trouvé l'amour, sait tout de ses origines, ce qu'elle est vraiment et, en plus, a retrouvé son père.
    Même la mère de Nash est là pour elle désormais, et lui donne des "cours de banshee", pour maîtriser au mieux ses pouvoirs et ses terribles hurlements.
    Mais, bien sûr, les choses ne peuvent pas être si simples que ça.
    L'élément de l'intrigue est bien amené et tout a son explication, ce qui fait que l'on n'est jamais dans le brouillard. Tout trouve une certaine logique.
    Les personnages s'affirment de plus en plus. Kaylee au niveau du caractère, Tod dans son personnage de jeune homme torturé, mort trop jeune, et Nash ... et bien ... ses hormones commencent à le démanger !
    Ce qui n'est pas pour me déplaire, ça nous donne quelques scènes très bien écrites d'un érotisme torride, d'une sensualité assumée. Un tout petit peu trop courtes, mais elles font du bien au récit, lui ajoutant un peu de piment et de chaleur qui lui manquait.
    Le style est toujours aussi fluide et agréable à lire, on se laisse encore une fois facilement emporter par le scénario prenant, qui penche beaucoup plus vers le paranormal et le thriller que vers la romance.
    Je me demande vraiment ce que Rachel Vincent nous a réservé pour son troisième et dernier tome, Sauve Mon Âme, à paraître le premier décembre !

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-les-voleurs-d-ames-tome-2-la-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (14)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LittleJohn, le 27 septembre 2010

    - Dans quoi pensais-tu donc t'engager quand tu as vendu ton âme? rétorqua Nash sans cacher son mépris. Ces créatures se repaissent de la force vitale humaine qui s'écoule de notre monde et s'infiltre dans le leur. Certaines se nourrissent de chair. D'autres encore aiment simplement s'amuser avec de nouveaux jouets. Enfin bref, traverser ce hall, c'était comme agiter un morceau de viande saignante devant un tigre affamé. Mais Kaylee et moi, nous l'avons fait pour vous deux, bien qu'elle souffre le martyre et qu'à cause de vous elle soit dans le pétrin jusqu'au cou avec son père. Nous n'avons rien à gagner dans cette histoire, ni elle ni moi. Alors si tu as encore des réclamations à formuler, tu peux te les mettre où je pense, pop star de mes fesses, parce que personne ici n'en a rien à foutre de qui tu es ou de combien tu vaux. Sans nous tu n'es qu'un morceau de viande, point barre. T'as compris?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par LittleJohn, le 27 septembre 2010

    - Tu veux quelque chose à grignoter? suggérai-je en me débarrassant d'un coup d'épaule de mon sac à dos et de mon blouson que je laissai tomber sur le canapé.
    Lorsque je levai les yeux, Nash était là, si près que je retins mon souffle.
    - C'est toi que je veux, murmura-t-il.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par Tiboux, le 21 octobre 2010

    Deux mois, trois semaines, cinq jours et quatre heures, avant que mon interdiction de sorties ne soit levée. Deux mois, trois semaines, cinq jours, trois heures, cinquante-neuf minutes et cinquante-quatre secondes. Cinquante-trois secondes… Cinquante-deux secondes… Compter les heures, moi ?

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par Rhia, le 07 octobre 2014

    La semaine où j'avais découvert ma nature de banshee — la semaine la plus éprouvante de ma vie —, Nash et Tod m'avaient expliqué les règles du business de la Mort. Apparemment, chaque être humain venait au monde avec une date de péremption, fixée dès la naissance — un peu comme les denrées alimentaires dans les épiceries. Le rôle des Faucheurs consistait à veiller à ce que cette date soit respectée, puis à collecter les âmes des défunts et à les emporter pour les faire recycler.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Rhia, le 11 octobre 2014

    Pour ma part, je me moquais bien de l'argent. A mon avis, en posséder un peu ne faisait que pousser les gens à en vouloir davantage. Et, du reste, j'aimais bien nos vieux meubles d'occasion. S'il m'arrivait de renverser quelque chose dessus, personne n'en faisait toute une montagne et, du coup, je n'avais pas besoin de me priver de grignoter dans le séjour, devant la télévision.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Rachel Vincent

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Rachel Vincent


La rose et l'ombre, de Rachel Vincent (DARKISS)
Intransigeante et pure, Kaylee place la confiance au-dessus de tout. Dans ces conditions, comment pardonnerait-elle sa trahison à Nash et reviendrait-elle vers lui ? Mais voilà qu'entre en scène l'étrange et envoûtante Sabine, déterminée à lui voler Nash, et Kaylee sent soudain enfler en elle une part d'ombre insoupçonnée : jalousie, rage, envie se déchaînent. Qui est donc vraiment Sabine pour provoquer une telle tourmente ? Juste une rivale audacieuse... ou bien le pire cauchemar de Kaylee surgi du monde des ténèbres ? Série Les voleurs d'âmes « Et vous, êtes-vous la Rose ou l'Ombre ? Vous ne lâcherez pas ce roman avant de le savoir... »



Autres livres classés banshee > voir plus








Sur Amazon
à partir de :
11,12 € (neuf)
3,47 € (occasion)

   

Faire découvrir Les voleurs d'âmes, tome 2 : La voleuse d'âmes par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (135)

> voir plus

Quiz