Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2845803427
Éditeur : Tonkam (2003)


Note moyenne : 3.95/5 (sur 37 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Miaka Yuki passe son temps à travailler pour préparer son examen d'entrée au lycée. Mais un jour, elle et sa meilleure amie vont découvrir, dans une bibliothèque, un livre magique : "les Ecrits des Quatre Dieux du Ciel et de la Terre". Sans réfléchir, elles vont ouvrir ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Miaka, le 04 novembre 2013

    Miaka
    Voici sans doute, l'oeuvre phare de Yuu Watase (avec, bien entendu, Ayashi no Ceres et le plus récent, Sakura-Gari). Fushigi Yuugi (ふしぎ遊戯) est un manga en 18 tomes, paru pour la première fois au Japon en 1991 chez Shogakukan. C'est le premier grand succès de Yuu Watase.
    Déjà connue pour son Shishunki Miman Okotowari (Contes d'Adolescence), c'est avec ce titre qu'elle accède à la renommée. Fushigi Yuugi est un tel succès que de nombreux dérivés sortent rapidement. Artbooks, CD's soundtracks et drama, Postcards, romans (treize au total) et jeux vidéos permettent aux fans d'étancher leur passion. Mais c'est l'anime composé de deux saisons (56 épisodes) et ses trois OAV de 13 épisodes qui ancrent la série dans la case phénomène.
    Trois éditions sont disponibles au Japon : simple, deluxe (parue entre 2001 et 2002, elle contient deux volumes en un dans un format plus grand, accompagné de fiches personnages inédites et d'illustrations couleurs), et la bunko (en 2003, elle est de plus petite taille et ne possède aucun bonus).
    En France, la série est publiée par Tonkam depuis 1998 et possède deux éditions. La première, plus éditée, possédait des couvertures proches de la version simple japonaise. On dit de la série, qu'elle est le premier shôjo a avoir été publié en France. A l'époque, la parution est fluide et compte en moyenne un tome chaque mois. Prenant un soin tout particulier à l'édition du titre, Tonkam offre une édition de qualité encore très recherchée aujourd'hui. On y trouvait également le courrier des lecteurs et des dessins de fans français (comme faisait Kana pour Inuyasha ou encore Naruto).
    La deuxième édition de Fushigi Yuugi (que l'on trouve un peu partout aujourd'hui) est parue, quant à elle en 2003. Tonkam décide à sa publication de changer les couvertures pour donner un côté moderne à la série : " On a réfléchi un peu sur les VO et on s'est dit qu'on les trouvait vieillottes avec ce cadre de Suzaku et cette couleur jaune pâle. Dans le même temps, on voulait homogénéiser le design avec les jaquettes d'Ayashi no Ceres et de Imadoki. de là, on a creusé et ça a donné ces nouvelles jacquettes." Un choix plutôt décrié par certains fans qui trouvent ce choix mauvais et regrettent de ne pouvoir avoir les si jolies couvertures originales.
    Alors que Tonkam réedite la série dans sa nouvelle édition, Yuu Watase sort au Japon un spin-off de Fushigi : Fushigi Yuugi Genbu Kaiden. On y suit les aventures de la prêtresse de Genbu dont on a pu avoir un aperçu de l'histoire dans la première série. Mais FY Genbu est victime d'une succession de malchance et voit sa publication hâchée par périodes.
    Pour les 15 ans de Tonkam, en 2008, une édition spéciale, limitée du premier tome de Fushigi Yugi est parue. Celle-ci reprend la couverture de l'édition deluxe japonaise et propose 6 cartes postales exclusives. Edition introuvable aujourd'hui.
    Fushigi Yugi c'est le plus gros succès de Yuu Watase. Et quelle série! La mangaka s'est inspirée de la chine médiévale pour ce manga attypique. Mélangeant humour, sentiments, action, drame,Fushigi Yugi est un manga que j'apprécie tout particulièrement. C'est lui qui m'a fait devenir fan de Yuu Watase. Il faut dire que la mangaka a un talent certain pour faire de belles histoires ( rien qu'à voir Ayashi No ceres).
    Pour Fushigi Yugi, non seulement l'idée est originale, mais en plus les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres (même les méchants). Ici, pas de personnages secondaires, ils possèdent tous quelque chose qui leur permettent de postuler pour le rôle de personnage principal. Ils sont tellement recherchés que Yuu Watase pourrait passer toute sa vie à developper les nombreuses histoires citées dans FY.
    Si j'apprécie tous les persos (à part Yui), il y en a un dans lequel je me reconnais particulièrement, c'est Miaka. Elle a tout de la jeune fille niaise au possible, et pourtant, les obstacles qu'elle va avoir à franchir vont la faire évoluer et montrer sa vraie nature. C'est un personnage des plus admirables.Si Fushigi Yugi est une bonne série, je trouve tout de même la fin un peu décevante. En effet, la mangaka prolonge son histoire avec des élèmentspeu intéressants. le manga aurait très bien pu s'arrêter au 13e tome, ça n'aurait pas été plus mal. Ce que j'apprécie le plus dans cette oeuvre, c'est l'humour, et plus particulièrement les SD ( c'est à dire les chibis, ses petits personnages au visage amusant), combien de fois je me suis mise à rirecomme pas possible en voyant les expressions de Miaka! Yuu Watase allie humour et sérieux avec brillo, on ne tombe pas dans l'absurde et les scènes les plus dramatiques gardent toute leur intensité, même si elles contiennent quelques sd, placés ici et là pour détendre l'atmosphère.
    Coté édition, c'est Tonkam qui s'en charge. La série est parue en trois éditions différentes. La première possède une jaquette bleue, rappelant le ciel et les nuages. Elle n'est plus éditée et donc difficile à trouver. La réedition est celle que vous trouverez dans tous les magasins, elle a une jaquette blanche avec un livre bleu.
    La troisième est particulière. En effet, elle ne contient qu'un seul tome, le premier de FY, mais a une jaquette différente et six cartes postales aux couleurs de la série. Cette édition est une édition spéciale, pour fêter les 15 ans de Tonkam. Elle n'est éditée qu'une seule fois et ne fera pas l'oblet d'un nouveau tirage. Elle est donc collector. Au niveau de la jaquette, rien de bien extraordinaire, puisqu'il s'agit de la première couverture de l'édition deluxe japonaise.
    Chacune de ces trois éditions, est de qualitée correcte. Papier un peu rêche cela dit, l'impression est bonne, et le livre est souple. Je n'ai pas grand chose à critiquer, Tonkam faisant les meilleures éditions du marché.

    Lien : http://miawka.wordpress.com/2007/12/07/fushigi-yugi/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sando, le 24 juin 2011

    Sando
    Quelle fille n'a jamais rêvé de devenir l'héroïne d'un livre? de se faire protéger par une bande de beaux gosses, prêts à donner leur vie pour elle, hein?... Voilà donc le triste sort réservé à la prêtresse de Suzaku... Bon, tout n'est pas rose évidemment, il y a aussi de vrais gros méchants, de vrais faux méchants, des assassinats, des sacrifices, et j'en passe... Heureusement, il y a aussi beaucoup d'humour, de multiples romances, des héros frustrés, de la magie, bref, tout pour en faire un très bon shojo.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par CenturyGirl, le 23 septembre 2013

    CenturyGirl
    Un ancien manga de Yuu Watase, aux dessins sympathiques, le trait est très fin
    L'histoire démarre bien, un bon shojo avec son lot de jeunes filles amoureuses :), une pointe de fantastique, à lire

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lilimarylene, le 27 novembre 2010

    lilimarylene
    Un manga qui parle d'un livre magique qui permet de voyager dans un monde parallèle ? Il n'en fallait pas plus pour me séduire ! Alors quand, en plus, le manga est (vraiment) drôle et divertissant, je suis obligée de me soumettre et de crier : "ô, joie, j'adore ce manga !". Miaka est une héroïne très attachante avec ses pitreries et ses (jolis) petits défauts. Tamahomé est trop trop crousti-fondant et derrière cette histoire un peu magique se cache un amour naissant prometteur... J'ai beaucoup ri (pour de vrai !), j'ai frissonné de plaisir en découvrant les intrigues amoureuses, et je frémis d'impatience pour connaître la suite... Un manga original et pas gnan-gnan !

    Lien : http://surlestracesduchat.blogspot.com/2010/11/fushigi-yugi.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lael8, le 24 avril 2014

    lael8
    Je voulais trouver un shojo pas prise de tête, et le côté fantastique m'attirait, mais je ne pensais pas que cela me plairait à ce point. le premier tome m'a donné de grands éclats de rires, c'est délicieux ! (...). Les rencontres s'enchaînent, entraînant quiproquos et décalages entre cette chine ancienne et le japon moderne. J'ai vraiment eu l'impression de rentrer dans le livre moi aussi...
    (...)
    Conclusion : Fushigi Yugi Tome 1 est un manga pour petits et grands, croustillants et frais, dynamique et remplis de rires. Il ne fait pas l'impasse sur l'histoire qui se révèle classique mais réussie. de quoi égayer votre journée ! Ce n'est pas pour rien si cette saga fait partis des shojos culte.
    Je conseille fortement, dès 10/12 ans (par contre la suite ce sera pour un peu plus âgé, y'a des passages un peu dur).

    Lien : http://chezlaventurierdesreves.over-blog.com/article-fushigi-yugi-t1..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par lilimarylene, le 27 novembre 2010

    Ceci est l'histoire d'une jeune fille qui obtint les sept étoiles de "Suzaku" et qui grâce à alles réalisa ses rêves... Ce récit constitue en lui-même une formule magique, celui qui en achèvera la lecture obtiendra à son tour le pouvoir de réaliser ses rêves car l'histoire se matérialisera dès que le livre sera ouvert.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par CenturyGirl, le 23 septembre 2013

    Kuodkoud
    _ Bien sur que ça fait mal !!!
    _ Aîe, mais alors... On ne rêve pas !! C'est quoi cet endroit?!
    _ Où est passé la bibliothèque?..Et surtout où sont les "häagen dasz..et le mister donuts?! Ils ont disparu!!
    _ Arrête de penser à la bouffe ..

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
3,30 € (neuf)
2,49 € (occasion)

   

Faire découvrir Fushigi Yugi, tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (78)

> voir plus

Quiz