Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2809410437
Éditeur : Panini France (2009)


Note moyenne : 4.23/5 (sur 105 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
A Fableville, où les personnages de contes de fées cohabitent avec les New-Yorkais, la question est sur toutes les lèvres. Mais seul Bigby, le Grand Méchant Loup, peut résoudre l'énigme et, avec l'aide de Blanche Neige, empêcher la communauté des Fables de voler en écla... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (14)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Dionysos89, le 18 mai 2014

    Dionysos89
    Grâce à ma petite Bichette, j'ai enfin pu me lancer à l'assaut du monde des Fables : féérie, aventure et enquêtes au programme !
    Bill Willingham nous crée un scénario à première vue classique : les personnages des contes et des fables que nous connaissons bien sont parmi nous et vivent leur vie comme ils peuvent. Un méchant ultime guette peut-être, des tensions naissent entre eux et la menace d'être découvert par les humains est toujours présente. L'auteur nous livre une histoire de lancement où le polar est bien choisi et bien mené, mais il va falloir aller creuser ailleurs, plus loin, pour nous tenir sur des histoires plus longues. Un peu comme dans la série 100 Bullets, les débuts ne représentent sûrement pas le potentiel de la suite, heureusement.
    Pour le reste, les dessins de Lan Medina font le travail et, un peu à l'image de Fiona Staples sur Saga, nous l'attendons forcément au tournant dès qu'il s'agit de nous présenter une nouvelle créature fantastique, et il y a de quoi avec ces personnages de contes et fables comme les trois petits cochons ou de gros crapauds bien flippants. C'est dans l'ensemble une très belle mise en œuvre avec de nombreuses allusions référencées : à vous de toutes les dénicher dans les décors. Toutefois, au vu des quelques dessins présents en bonus en fin de volume, nous pourrions quand même regretter que Bill Willingham n'ait pas le temps de faire à la fois le scénario et les dessins, car le petit aperçu est vraiment de toute beauté.
    Une mise en bouche alléchante, sans être parfaite, mais le duo Bill Willingham – Lan Medina est suffisamment captivant pour poursuivre l'aventure après cet avant-goût. Fables est quand même un étendard du label Vertigo depuis des années, ce n'est pour rien. La série Once Upon a Time en a tiré ses principales idées, mais mieux vaut s'en tenir au comics Fables, voire à l'adaptation en jeu vidéo, The Wolf Among Us.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          7 30         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Ewylyn, le 04 juin 2014

    Ewylyn
    Mon tout premier comics et ça se fête ! Plus sérieusement, je commence très bien cette immersion dans un univers singulier (le comics), très différent de la bande dessinée. Fables, c'est une réécriture très sympathique des contes, adulte et sombre, je suis déjà sous le charme.
    Il va falloir que je poursuive la série, parce que ce premier tome pose des bases très intéressantes et me donne sacrément envie d'en connaître davantage. Comme pour Once upon a time, les contes sont si riches qu'il est fascinant de les exploiter et Fables reprend cette idée. On a certes quelques protagonistes connus, mais il y a une trame de fond intéressante : ils ont été chassés de chez eux à cause d'un adversaire. Ils ont dû s'exiler à Fableville. Chacun possède ses petites histoires, Blanche Neige a divorcé du Prince Charmant, le Grand Méchant Loup... C'est un univers complexe et palpitant que nous offre cette série. J'ai bien envie d'approfondir cette excursion avec le jeu The wolf among us.
    Franchement, le comics est un monde atypique dans le paysage du livre, j'adore la présentation soignée, le dessin codifié sans pour autant oublier la liberté de style, les couleurs, le degré de maturité et de réalisme. J'avais déjà vu des extraits des Marvel, mais en lire un en entier, ce fut une belle et agréable découverte. D'autant plus que j'aime les contes et leur réécriture.
    L'intrigue nous présente des personnages de contes exilés depuis des années et semblant vouloir vivre en paix dans leur coin, loin des communs. Seulement, la mort de la petite sœur de Blanche Neige, prénommée Rose Rouge va chambouler le quotidien de ces Fables. L'univers est comme je l'ai déjà dit maîtrisé avec intelligence, parce que l'on pose les bases petit à petit à cause de sa grande richesse. L'histoire est elle aussi bien menée, quoi de mieux qu'une intrigue policière pour nous familiariser avec les protagonistes principaux ou les notions importantes à la série ? Cette enquête m'a beaucoup plût, elle riche en rebondissement et le dénouement est pour ma part, inattendu.
    J'adore les personnages de Blanche Neige et de Bigby. Ils ont tous deux un certain cynisme et leur duo est aussi déroutant que plaisant. Ils sont loin d'être les personnages tout beaux, tout lisses ; ici, place aux défauts, au côté plus humain et plus sombre. Barbe-Bleue, j'en ai un ressenti mitigé, il est classe, mais il est dérangeant. La Belle et la Bête m'ont amusée avec leur problème de couple rendant à la Bête son aspect d'autrefois. Pinocchio fait une courte apparition, mais il m'a fait beaucoup rire, le Prince Charmant est un brin détestable. Jack est plutôt sympathique. Bref, il est facile de s'attacher à eux.
    Comme je l'ai dit plus haut, le comics a une nature plus mature et adulte. Sur celle-ci, il est précisé qu'elle s'adresse à un public averti. C'est une histoire de meurtre, d'amour et d'adultère, d'argent. Ce n'est pas tout rose. Toutefois, ça ne m'a pas dérangée plus que cela, ça déroute au début, mais l'on finit par s'y habituer. le texte est de très bonne qualité, soigné et doté d'un vocabulaire varié. Les répliques fusent avec fluidité, elles permettent au passage de mieux cerner la psychologie des personnages rencontrés. Quant aux dessins, ils sont très beaux. J'adore l'aspect comics, avec ces lignes réalistes et ces couleurs vives. Dès qu'on l'ouvre, on entre dans une atmosphère singulière. Les personnages sont facilement identifiables, les lieux sont clairement représentés pour que l'on sache où l'action se déroule, les objets sont soignés. Les couleurs sont réussies, pures et elles s'harmonisent bien entre elles, c'est un vrai régal à regarder !
    En conclusion, ce premier comics est une vraie merveille ! Si vous adorez les réécritures de contes avec une forte note de « sombre », vous serez ravie de découvrir cette série. Fable est doté d'un univers mature, maîtrisé avec un texte et des illustrations de très bonne qualité, les personnages sont un vrai régal. le tout avec une bonne pincée d'humour et de cynisme, avec une superbe intrigue policière, je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Je continuerais volontiers la série.

    Lien : http://la-citadelle-des-livres.skyrock.com/3220865237-Legendes-en-ex..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Ys, le 06 juillet 2012

    Ys
    Imaginez...
    Imaginez que les habitants des contes, chassés de leurs lointains royaumes, ont trouvé refuge dans notre monde. Imaginez qu'ils y aient développé une société bien à part, où de très vieux pouvoirs couvent sous les apparences de la normalité.
    Blanche Neige est devenue le bras droit du maire-roi de Fableville. le Prince Charmant est un gigolo hâbleur et inconsistant, et le Grand Méchant Loup un shérif aux méthodes un poil rudes et au flair infaillible.
    C'est justement ce flair qui va être mis à l'épreuve, lorsque l'appartement de Rose Rouge, la petite sœur de Blanche, est retrouvé saccagé et tout éclaboussé du sang de la demoiselle. Pour empêcher la communauté des Fables de s'effondrer, le Loup mène l'enquête aux côtés de la princesse...
    L'intrigue policière, de facture très classique, est sans doute un peu légère. Sans doute aurait-il été intéressant de pousser plus loin la confrontation la confrontation des Fables au monde réel. Pourtant ce premier tome, mélange impeccable d'action, d'humour et de noirceur sous-jacente, est un vrai régal. J'ai beaucoup aimé cette réinterprétation des contes de fées, par laquelle se crée un univers bien à part, original et intrigant, et peuplé de personnages très accrocheurs. Bigby Wolf, surtout, est un parfait héros selon mon coeur - et il est évident que cet aspect-là a joué dans mon intérêt pour l'ensemble !
    Petits plus qui contribuent aussi au charme : les très jolis dessins de James Jean intercalés entre les différents chapitres, et la nouvelle écrite et illustrée par Bill Willingham, qui à la fin du volume nous raconte l'histoire de Blanche et du Loup. Cette nouvelle m'a particulièrement touchée... et donne très envie d'en savoir plus sur le passé des personnages !

    Lien : http://ys-melmoth.livejournal.com/127226.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Molly, le 21 décembre 2010

    Molly
    Sur les conseils du vendeur de ma boutique spécialisée Comics/Mangas,etc.,
    j'ai découvert "Fables".
    Je débute en comics, je n'y connais quasiment rien, mais j'ai très envie d'en savoir plus !
    Ce premier tome de Fables m'a vraiment plu.
    L'univers de ces personnages de légende exilés dans le monde normal des communs est riche, drôle et bien pensé.
    Les clins d'oeil à chaque page aux mythes qui ont peuplé notre enfance fonctionnent bien.
    Les personnages sont juste assez caricaturaux pour être drôle, mais garde une certaine profondeur qui donne envie d'en lire encore plus.
    Les dessins sont efficaces et travaillés avec précision.
    Le contexte de l'intrigue de ce tome est vraiment génial,
    j'émets une réserve cependant concernant l'intrigue elle-même.
    Pas aussi originale que le décor dans lequel elle s'inscrit, j'ai été un peu déçue.
    Ce tome reste une très belle promesse pour la suite que je vais commander de ce pas !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par gayane, le 22 juin 2014

    gayane
    Chassés de leurs Royaumes par l'ennemi, les personnages de contes de fées se réfugient à New York, aux antipodes de leur univers.
    Dans ce premier tome, Jack se précipite dans le cabinet du chérif, le Grand méchant Loup pour lui signaler que sa petite amie, Rose Rouge est portée disparue, probablement morte. le chérif va donc mener l'enquête avec Blanche-Neige, la vice-présidente de Fableville.
    Je dois avouer que je suis un peu déçue. Je ne sais pas à quoi je m'attendais... et je pense que ma déception ne tiens qu'à ma perception personnelle.
    Cela dit, le dessin est classique (voir stéréotypé) des comics américains, pas désagréable.
    Le scénario m'embête un peu plus. Je l'ai trouvé simple même si la fin m'a surprise. J'ai eut l'impression que les conclusions du chérif sortaient un peu de nulle part....
    Enfin, j'ai trouvé l'utilisation des personnages de contes intéressante.
    Peut-être qu'un second tome m'emballera plus !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique


Critiques presse (3)


  • BulledEncre , le 15 mai 2012
    Un premier tome qui vaut plus pour son univers débridé, jubilatoire et irrévérencieux que pour une intrigue trop légère.
    Lire la critique sur le site : BulledEncre
  • ActuaBD , le 26 avril 2012
    Le scénario de Bill Willingham nous entraine dans une enquête bien réelle, agréablement construite. Son récit est servi par des illustrations de Lan Medina, au trait simple mais diablement efficace.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD
  • Sceneario , le 17 avril 2012
    L'intrigue est fort bien menée. Nous avons droit à un très bon récit policier qui tient ses promesses jusqu'au bout. Bigby Wolf, qui n'est autre que Le Grand Méchant Loup, s'avère être un détective à la hauteur de sa tâche. Il en a le look, avec son imper et sa clope toujours allumée.
    Lire la critique sur le site : Sceneario

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Dionysos89, le 07 octobre 2013

    De quel droit se permet-elle de critiquer la vie privée des gens après ce qu’on raconte de sa petite aventure salace avec les sept nains ?...
    (La Belle à propos de Blanche-Neige)

    Commenter     J’apprécie          0 26         Page de la citation

  • Par Enki, le 11 juillet 2014

    « Les femmes portent des décolletés pour distinguer les gentlemen des chiens. Les rares hommes qui vous regardent dans les yeux, même face à des seins comme les miens, ont un potentiel. »

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation

  • Par Enki, le 11 juillet 2014

    « J’ai toujours estimé qu’un aristocrate accompli devait cultiver sa virilité autant que son adresse à l’épée. Dans les deux cas, il a un temps pour défourailler et proposer la botte. Un temps pour le retrait ou le coup à revers.
    – J’ignore ce que tu entends par revers mais ne t’avise pas de te retirer.
    – Et bien sûr, un temps pour porter l’estocade.
    – Wow ! Mon heros. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Enki, le 11 juillet 2014

    « Tu essaies tout le temps de contourner le système, Jack. Une fois, tu as même tenté de voler les bottes de sept lieues pour gagner le marathon de New York. »

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Enki, le 11 juillet 2014

    « Vous êtes un putain de fils de chienne ! [Blanche Neige]
    – Au sens propre, dans mon cas. Mais elle m’a aimé et nourri. C’était la meilleure mère du monde. [le Loup] »

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
12,29 € (neuf)
11,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Fables, Tome 1 : Légendes en exil par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (4) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (173)

> voir plus

Quiz