Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070321282
Éditeur : Gallimard (1974)


Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Pas de texte en quatrième de couverture mais une magnifique photo représentant "Le navire négrier Falucho Uracan poursuivi par le bateau à vapeur anglais Graules" (détail). Peinture anonyme. Musée maritime, Barcelone.
Photo copyright Arxiu Mas.
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

  • Par dbacquet, le 05 mai 2013

    dbacquet
    Marguerite Yourcenar avait été émue, lorsqu'elle résida aux Etats-Unis, par ce « Peuple noir » qu'elle découvrit grâce à ses chants sacrés, dont elle tente ici, dans cette admirable anthologie, dont on peut regretter qu'elle ne soit pas bilingue, de restituer le parler – une sorte de patois du Sud − et la musique, laquelle roule comme un fleuve profond, emporté par des rythmes venus d'Afrique, et faisant de la Bible et de ses symboles, la matière de ses plaintes et de ses espoirs. Ce « peuple », si maltraité, ne pouvait que s'identifier à celui de Moïse et les évangiles, alors qu'il était si engoncé dans la misère et les ténèbres, lui devinrent une source de réconfort. Une poésie émane de ces chants populaires, où la déveine se transforme en une ritournelle simple mais puissante, une poésie qui les place à côté des plus grands hymnes chrétiens.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par dbacquet, le 05 mai 2013

    O ma soeur chérie, quand l' monde prendra feu,
    O mon frère chéri, quand l' monde prendra feu,
    O pauv' malheureux, quand l' monde prendra feu,
    O les bons chrétiens, quand l' monde prendra feu,

    N' préférez-vous pas dormir sur l' sein du bon Dieu?

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par dbacquet, le 05 mai 2013

    Quand j' m'en irai au Paradis,
    J' vais mettre mes grandes ailes moi-z-aussi,
    J' m'en vais voler dans l' ciel de Dieu,
    En long, en large, dans l' grand ciel bleu...

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
9,97 € (neuf)
6,95 € (occasion)

   

Faire découvrir Fleuve profond, sombre rivière - Les Négro spirituals par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz