Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Anne-Virginie Tarall (Traducteur)

ISBN : 2811201521
Éditeur : Bragelonne (2009)


Note moyenne : 3.33/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Une aventure palpitante d'amour et de magie !

A dix-neuf ans la belle Rhian est en âge de se marier, mais aucun prétendant ne trouve grâce aux yeux de son père. Pour sauver la vie de sa mère, il l'a promise à un sorcier !
Rhian refuse d'être sacri... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Inessa, le 14 mars 2010

    Inessa
    Voici un livre qui figurait dans ma PAL depuis des semaines, voire des mois même. Il n'était pas vraiment en tête de liste de mes priorités de lecture, tellement ma PAL est importante mais je me suis enfin décidée à le lire et finalement je n'ai pas été déçue.
    Sarah Zettel reprend le mythe arthurien tout en faisant preuve d'originalité et je trouve que le résultat est assez réussi. En effet, ici, les personnages principaux ne sont pas Arthur, Guenièvre, Merlin, Morgane ou encore Lancelot (bien qu'on les retrouve dans l'histoire) mais Rhian et Gauvain. Sur son site internet, l'auteure explique qu'elle s'est inspirée de deux histoires liées à Gauvain : « Sire Gauvain et le Chevalier Vert » et « Sire Gauvain et la dame répugnante ».
    Rhian est la fille du baron Rygehil des Morelands. Elle est en âge de se marier mais son père refuse toutes les demandes de mariage de ses soupirants et pour cause : Rygehil a promis sa fille, avant même sa naissance au sorcier Euberacon en échange de la vie de son épouse Jocosa, qui était gravement malade et enceinte. Lorsque Rhian apprend la vérité, elle décide de s'enfuir et son chemin finira par croiser celui du Chevalier Gauvain, qui est en mission pour le compte du roi Arthur et en route vers Camelot, afin de lui faire part des menaces de guerre qui pèsent sur le royaume. S'ensuit ensuite un rapprochement entre les deux jeunes gens, rapprochement qui se renforcera tout au long du voyage vers Camelot.
    J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux. Rhian a du caractère, elle refuse de se conformer à ce sinistre sort qu'on lui a réservé, elle sait se battre et ne baisse pas les bras même dans les pires situations. Gauvain, quant à lui, il est loyal, a le sens de l'honneur, il a tout du héros malgré ses faiblesses et sa réputation de tombeur qui va lui jouer bien des tours. le sorcier Euberacon est maléfique, cruel et égoïste : il prêt à utiliser toute la magie noire dont il est capable et à créer des sorts inimaginables pour obtenir ce qu'il veut. On apprend aussi pas mal de choses sur Kerra, la sorcière qui travaille pour le compte de Morgane et qui ensorcèle les saxons pour qu'ils fassent la guerre à Arthur.
    J'ai surtout apprécié l'histoire lorsque les deux héros arrivent à Pen Marhas et toute la seconde moitié du roman car c'est à partir de là que l'action se met vraiment en place. J'ai trouvé ce roman très agréable à lire. Il y a beaucoup de rebondissements, beaucoup de magie, une histoire d'amour, c'est un vrai conte de fées. Il s'agit là d'une série en 4 tomes, chacun racontant l'histoire d'un des frères de Gauvain (T2 : Géraint, T3 : Gareth et T4 : Agravain). Je suis donc bien partie pour acheter le tome deux qui est déjà sorti et où il est question d'une autre héroïne et de sa rencontre avec Géraint.

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Nyx, le 31 décembre 2013

    Nyx
    Je suis toujours une grande amatrice des romans faisant intervenir les légendes arthuriennes. Depuis môme ça me fait rêver. Alors ce roman, avec sa superbe couverture, me faisait furieusement les yeux doux !
    J'ignore pourquoi il m'a fallu plus de trois ans pour enfin le lire, mais une chose est sûre : pourquoi ai-je tant attendu ?
    Il est vraiment plaisant et facile à lire !
    Contrairement à la plupart des romans qui reprennent les aventures d'Arthur/Guenièvre/Lancelot ou parle de la légende dans son ensemble, ici l'auteur se sert de deux légendes d'un chevalier de la Table Ronde : Gauvain (Gawain and the Green Knight & Sir Gawain and the Loathly Lady).
    Les histoires ne sont certes pas d'une grande originalité et on devine certains rebondissements, néanmoins la plume de l'auteur est efficace et le lecteur se laisse entraîner dans ce monde merveilleux.
    Les personnages sont pleins de forces mais aussi de faiblesses qui les rendent particulièrement humains et accessibles. C'est très plaisant que les héros ne soient pas sans reproches, ou du moins avec des faiblesses "ridicules".
    J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman que je recommande chaudement !

    Lien : http://nyx-shadow.blogspot.fr/2013/12/les-chemins-de-camelot-t1-lomb..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par reveline, le 27 octobre 2012

    reveline
    Un roman efficace malgré son manque de souffle et de surprises. Sans doute parce que trop lisse et convenu. Il se divise en deux parties distinctes. La première est surtout consacrée à la mise en place de l'univers, à la présentation des personnages et à faire naitre la romance entre les deux héros. Une histoire d'amour qui donne une impression de facilité, les sentiments des personnages s'affirment un peu trop tôt et vite pour être crédibles. L'histoire d'amour souffre singulièrement d'un manque de passion. Mais c'est l'occasion pour Sarah Zittel de donner une vision peu habituelle de Gauvain, érigé ici en héros romantique et torturé.
    La deuxième moitié du roman est bien meilleure, plus sombre et plus grave, emplie de magie noire et d'embûches pour nos infortunés héros. Ce deuxième pan de l'intrigue m'a semblé plus adulte et moins archétypal et avouons-le l'auteure nous montre qu'elle possède une sacrée imagination en proposant une sorte de conte de fées sombre qui revisite avec bonheur quelques légendes populaires.
    Malgré ces petits défauts, ce roman de fantasy n'est donc pas dénué d'un certain charme. L'auteure parvient sans difficulté à nous replonger dans le mythe arthurien et dans la lutte entre Saxons et Bretons pour la possession de la Grande-Bretagne. Son style n'est pas ébouriffant mais reste fluide et un grand luxe de détails achève de planter efficacement le décor.
    Une libre réécriture plaisante quoique sans génie de la légende de Camelot et du Roi Arthur entouré de ses chevaliers de la Table Ronde. Magie noire et amourette sont au rendez-vous de ce sympathique premier tome. Une suite existe, je la lirai et j'espère y voir l'héroïne s'y affirmer davantage que dans ce premier jalon de l'histoire où elle reste assez timorée.


    Lien : http://ladelyrante.wordpress.com/2012/10/24/challenge-abc-2012-litte..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

  • Par Dehlya, le 22 juillet 2010

    Dehlya
    Plusieurs mois que j'avais ce livre dans ma bibliothèque. Non que je n'avais pas envie de le lire mais j'avais plein d'autres livres non-lus à lire et il se trouve que j'ai lu ce livre-là en VO il y a environ deux ans. Je me souvenais d'avoir aimé… Je confirme. Sarah Zettel reprend les mythes Arthuriens et se les approprie avec succès. Loin de copier ses prédécesseurs (Bradley, Lawhead, etc…) l'auteur réussi à faire preuve d'originalité. Déjà dans le choix de ses personnages principaux. Rhian est la fille d'un petit baron d'Arthur, une anonyme en somme, et elle fera la rencontre de Gauvain. Je n'ai pas besoin de vous dire que le roman n'est pas centré ni sur Arthur, ni sur Merlin, ni sur Morgane. Non, si tous ceux-là interviennent dans l'histoire, c'est bien Rhian et Gauvain qui sont au centre de toute l'action. On est à l'époque ou Arthur est sur le trône aux côtés de sa Reine et ou il a repoussé une première fois les saxons, s'alliant à quelques-uns d'entre eux pendant que d'autres fomentent dans son dos.
    Rhian est un personnage attachant, refusant de se plier au destin, elle se battra comme une lionne pour échapper à la promesse faite par son père avant sa naissance, celle de la donner à un Sorcier maléfique et perfide, qui tendra tous les pièges possibles sur sa routes. Gauvain, quand à lui, l'héritier de Camelot, est un chevalier d'honneur bien que tombant régulièrement dans les pièges de l'amour, c'est un héro, mais pas sans failles, bien que loyal.
    L'histoire est pleine de reboudissements, même quand on pense que tout va maintenant bien aller car il reste à peine dix pages à lire…
    Pour moi, une excellente incursion dans les mythes arthuriens. Pour ne rien gâcher, la couverture est magnifique, et bien que l'auteur est écris 3 autres livres dans cette série menant à Camelot, ce premier tome trouve un début et une fin et peut se comporter en indépendant.

    Lien : http://www.dehlyafae.fr/elemnium/?p=234
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique







Sur Amazon
à partir de :
14,00 € (neuf)
6,90 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Chemins de Camelot, Tome 1 : L'Ombre de Camelot par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz