AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Rencontrez Sophie Machot

19 février 2020

Concours

Rien ne va plus dans la vie de Rose Baron : son mari l'a quittée, son frère meurt et son travail l'obsède. Le soir de son quarantième anniversaire, elle boit trop, et reçoit le lendemain un message d'un mystérieux M. qui pourrait bien changer sa vie... Le mercredi 11 mars, Eyrolles Bien-être et Babelio vous proposent de rencontrer Sophie Machot à l’occasion de la parution de 'Il faut savoir perdre de vue le rivage'. Inscrivez-vous dès maintenant pour tenter de recevoir le livre et rencontrer l

Clémentine Beauvais et Gérald Guerlais : l'amour comme une seconde vie

14 février 2020

entretien

"Pour moi, un album doit être un petit monde parfait, qui se tient solidement en termes d'histoire, de style, de concept." L'une auteure, l'autre illustrateur : Clémentine Beauvais et Gérald Guerlais sont de grands habitués des récits (illustrés, ou non) pour la jeunesse. Avec 'Les Esprits de l'escalier' (éditions Sarbacane), un album qui aborde tout en humour et en douceur l'amour fantomatique entre deux esprits que tout sépare, les deux artistes signent leur première collaboration.

Rencontrez François-Henri Soulié

14 février 2020

Concours

En deux jours, dans deux abbayes, deux crimes sont commis, qui vont donner lieu à des enquêtes labyrinthiques, jusqu'à une résolution qu'aucun des acteurs n'imaginait. Dans 'Angélus' (Editions 10-18), François-Henri Soulié nous transporte au XIIe siècle, en Occitanie. Nous accueillerons l'auteur pour une rencontre avec ses lecteurs le lundi 23 mars. Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir le livre chez vous et avoir une chance de rencontrer l'auteur à Paris.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Ces romans qui font du bien

12 février 2020

Etudes

Relaxez-vous, et prenez quelques minutes pour explorer avec nous "les romans qui font du bien" ! Dans notre nouvelle étude, nous avons besoin de connaître votre rapport à ces romans conçus pour embellir votre vie, traverser les épreuves difficiles, et donc vous faire du bien. Et puisque le bonheur est à portée de clic, un chèque Lire de 60 € est à gagner à l'issue du sondage...

Antonin Atger et les émotions 2.0

12 février 2020

Vidéo

Dans 'Interfeel' (Pocket Jeunesse), Antonin Atger questionne notre rapport aux réseaux sociaux. Une dystopie pour mieux comprendre les enjeux du présent, accessible également aux jeunes adultes. Il nous parle en détail de son livre à travers 5 mots dans cette vidéo.

Visite de l'appartement de Boris Vian

12 février 2020

Information

A quelques semaines du centenaire de la naissance de Boris Vian, nous avons pu visiter son appartement dans le 18e arrondissement de Paris. Un impressionnant bric à brac d’objets, inventions, disques et livres conservés dans le même état qu'à la mort de l'auteur, en 1959. Visitez la dernière demeure du poète-musicien-ingénieur à travers nos quelques photos.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Poutous sur le popotin
  19 février 2020
Poutous sur le popotin de Epeli Hau'ofa
Quel titre surprenant qui annonce parfaitement la couleur.

Oui, il est question du popotin. Ou si l'on préfère (et on a le choix dans ce roman) de trou de balle, cul, orifice, derche, pétard, fion, "tu sais quoi", derrière, croupion, "là où je pense", arrière-train, anus, postérieur, fondement, troufignon…

Et oui, il est question, aussi bizarre que cela paraisse, de poutous, de bisous, d'embrassades, de bécots… sur le cul !

Car notre héros, Oilei Bomboki, ancien champion de boxe vivant sur une île du Pacifique, se réveille un matin avec une douleur insupportable à l'anus. Pour lui, c'est le début d'aventures rocambolesques qui passent par l'étude des pets sous toutes leurs coutures et par le retour à l'amour pour son anus qui permettra (peut-être) d'éviter une guerre nucléaire et de mener l'humanité à la paix, rien que ça. Le chemin vers la guérison est tortueux, les situations loufoques s'enchaînent et les personnalités foldingues se percutent.

Derrière le ton léger, Epeli Hau'ofa dépeint la vie contemporaine sur ces îles et aborde des sujets graves : absence de médicaments et d'hôpitaux dignes de ce nom, hypocrisie des instances internationales sur la pauvreté, corruption, cohabitation parfois difficile entre traditions et modernité, crédulité, religion, relations hommes-femmes, désir d'immigration… C'est avec beaucoup de malice et une jubilation évidente qu'il dézingue sans méchanceté tout ce petit monde. Sa voix est unique dans la littérature. Sa langue est imagée et son imagination galopante. Arriver à parler de choses très sérieuses avec autant de comique, d'absurde et d'impertinence, c'est tout simplement génial. Son roman déborde de joie, de vie et de rires. J'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Le tombeau du roi squelette
  19 février 2020
Le tombeau du roi squelette de Serge Brussolo
Visions infernales

Serge Brussolo a choisi comme héros pour ce roman de fantasy un couple de personnages tout à fait original, deux orphelins, Shagan et Junia : Shagan est né sans jambes, et c’est Junia, sa très grande et très vigoureuse amie, qui le porte sur ses épaules !
Dans ce premier opus du cycle du roi squelette, Shagan et Junia, qui sont esclaves du magicien forgeron Massalian, sont chargés par leur maître de porter assistance à un de ses amis, le baron Menzo ; mais ils vont devoir affronter un être surnaturel aux pouvoirs terrifiants, le roi squelette…
Le roman est constitué par une succession d’incroyables scènes cauchemardesques qui ne laisse aucun répit au lecteur : la traversée de la « lande des exécutions » où les héros sont poursuivis par ds squelettes qui veulent s’habiller de leur chair (!), les moments déterminants de l’enfance de Shagan, l’arrivée au château du baron Menzo, le labeur harassant dans l’atelier du magicien forgeron…
Ces scènes infernales, où se déploie une imagination macabre particulièrement fertile, sont représentées avec une incroyable intensité grâce à une très grande maîtrise d’écriture, une écriture qui se caractérise notamment par la richesse de son lexique et par des métaphores tout à fait frappantes.
Lecture tout à fait recommandée (mais âmes sensibles s’abstenir!).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          452
Et les rossignols chantent encore
  20 février 2020
Et les rossignols chantent encore de Gilles La Carbona
Quand j’ai commencé la lecture, je me suis demandé dans quoi je m’embarquais…

Un vieil homme, Philippe, s’endort paisiblement durant sa sieste et se réveille… mort. Mort, mais autrement vivant.

Eh oui, bienvenu dans le monde de l’au-delà !

Guidé par une âme, Philippe va découvrir les us et coutumes de ce lieu mystérieux dans lequel Dieu semble être tout aussi immatériel que sur terre. Il va même croiser l’âme sœur qui s’est dérobée à lui toute sa vie terrestre.

Mais ne vous y fiez pas, comme l’annonce la quatrième de couverture, c’est « un livre se rapprochant plus du conte philosophique que du roman »

Au-delà du contexte (sans mauvais jeu de mot), il s’agit surtout d’une projection sur ce qui est nuisible à l’homme et de ce qui devrait être essentiel. Une sorte de miroir inversé de croyances et d’espérances qui allument une mèche à des réflexions sur des thèmes tels que le sens de la vie (et de la mort), la destinée, les religions, le pouvoir, le capitalisme, l’amour. Je me suis aussi amusée de certaines analogies avec l’acte de création et l’œuvre qui finit par échapper à son créateur.
Dommage qu’il y ait cette surabondance des points d’exclamations qui a considérablement gêné ma lecture. Car l’auteur initie beaucoup de réflexions intéressantes, il tire certes des flèches mais elles visent l’amour.

Grand merci à Babelio et aux éditions 5 sens pour la découverte de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          424
Quiz à l'affiche Voir plus

Une ville, un état

8 questions
204 participants

Claire Bretécher 1940-2020

10 questions
58 participants

Un pays, un animal

10 questions
298 participants

Des romans en série !

20 questions
331 participants

Le premier tome d'une longue série ... 1

12 questions
129 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Edgar Allan Poe
Loutard   19 février 2020
Edgar Allan Poe
Tout ce qui, de votre vivant, aura échappé à votre intelligence sera défalqué, après votre mort, de votre part d'éternité.
Commenter  J’apprécie          373
 Anonyme
TerrainsVagues   19 février 2020
Anonyme
Pour beaucoup être adulte c'est se plier à la norme. Et les gens qui s'y soumettent sont toujours violents avec celles et ceux qui résistent, car cette résistance met en lumière leur soumission.

Genfi Clauzel
Commenter  J’apprécie          452
Sidonie-Gabrielle Colette
sabine59   19 février 2020
Sidonie-Gabrielle Colette
Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne.
Commenter  J’apprécie          654