AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

La Nuit de la lecture 2018

18 janvier 2018

Information

Ce samedi 20 janvier, même les lecteurs les plus solitaires ont rendez-vous, partout en France, pour partager leur passion commune. Avec plus de 3500 événements, la nuit s'annonce longue et intense !

A la rencontre des membres de Babelio

19 janvier 2018

entretien

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir la bibliothèque de Presence, et sa grande passion pour la BD, tous genres mélangés. Un vrai spécialiste, qui nous livre ses coups de cœur et ses conseils de lecture.

Les 10 BD les plus populaires de 2017

17 janvier 2018

liste

Quelles ont été les BD les plus plébiscitées en 2017 sur Babelio ? Retrouvez ici une liste de 10 bandes dessinées que nos lecteurs ont jugées incontournables.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Olivier Norek, flic et écrivain

16 janvier 2018

entretien

'Entre deux mondes', titre de son dernier livre, semble autant faire référence aux personnages de celui-ci, réfugiés vivant dans la Jungle de Calais, qu'à l'auteur lui-même, flic et écrivain. Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus.

Bientôt sur Babelio : des clubs de lecture locaux

15 janvier 2018

Communauté

Pour que vous puissiez partager toujours plus de recommandations entre lecteurs, mais aussi vous rencontrer, nous avons pensé à vous proposer des clubs de lecture locaux. Répondez à quelques questions si cette aventure vous tente.

Jerry Wilson et l'Amérique d'en bas

11 janvier 2018

entretien

Avec 'Prière pour ceux qui ne sont rien', Jerry Wilson montre un autre visage de l'Amérique en racontant sans fard le quotidien de sans-abris dans un parc. Nous avons posé quelques questions à l'auteur pour en savoir plus.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Le suicidologe
  17 janvier 2018
Le suicidologe de François de Negroni
Ce livre tourne en dérision le qualificatif de "suicidé de la société" qu'Antonin Artaud avait pompeusement collé à Van Gogh. Une déconstruction permanente et insolente du mythe de l'artiste nécessairement hanté par la folie et/ou par la mort.
Commenter  J’apprécie          200
La part de l'orage
  16 janvier 2018
La part de l'orage de Grégory Nicolas
Que reste-t-il après que le ciel a laissé gronder sa colère ? Il reste tout ce que l'orage a bien voulu offrir à la terre, l'eau révélant les parfums de la nature et le fruit des récoltes de tout ce que l'homme a voulu cultiver, chérir ou sublimer de sa main.« Le vin, c'est la part que l'orage laisse aux hommes. » selon Grégory Nicolas. Après l'orage, c'est donc le terroir qui jubile, l'amour de la tradition qui s'exprime, l'histoire d'un cépage et ses richesses qui se renouvellent . L'auteur laisse libre cours à son amour du vin dans ses courtes nouvelles tantôt gouleyantes, tantôt puissantes mais jamais amères ou désagréables en bouche. Neuf textes pareils à neuf dégustations qui se savourent avec un plaisir authentique et un sourire satisfait. Neuf balades autour du vin, prétextes à des rencontres inoubliables et à la nostalgie. De menus plaisirs ciselés de tendresse et de générosité. Ce recueil au fil des pages se révèle aussi chaleureux qu'un repas du dimanche ou qu'une bouteille partagée entre copains. Et si on quitte ces nouvelles tour à tour légères, tendres ou grave à regrets, on referme le livre des images plein la tête et le palais réjoui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          296
Trois chevaux
  18 janvier 2018
Trois chevaux de Erri De Luca
L’amour ne se dit pas, il se vit, se sent, se caresse, se respire. Il est vent, sentiment, odeur, violent, rugueux, cru. Il sait tout cela lui qui est au crépuscule de sa vie. Il a déjà aimé quelque part en Argentine, une histoire jamais réellement terminée, un amour brisé dans les geôles dictatoriales. Parce qu’il faut bien vivre, il est revenu comme tant d’autre en Italie, cultivant la terre comme on se souvient d’un corps. Son silence, son isolement sont son repos, son apparente quiétude. La vie, la terre, ils les retournent sans cesse dans sa tête, dans son cœur. Son mutisme va chavirer face à la démarche chaloupée de Layla. Lui il offre sa terre, elle, elle offre son corps, devient la source qui alimente son cœur aride, son désert. Deux aimants qui s’attirent, deux corps qui s’unissent, se sculptent. Ils vont confluer vers un bonheur simple, quotidien, se rassasier du goût de ces petites choses qui font le bonheur, la vie. Peut-on aimer quand on a déjà connu la vie de deux chevaux ? Peut-on être heureux quand on a déjà connu la vie de deux chevaux ?

Erri de Luca est un tailleur de mots, un autodidacte forgé à la sueur de l’usine. Ses mots il les puise dans la fatigue de ses soirées passées à apprendre encore et encore, inlassablement, chaque nuit au retour du travail. Il connaît la force de la simplicité, du minimum, le geste, le mot juste.

Trois chevaux, c’est l’amour brut, l’initiation à la vie, à la lutte. Trois chevaux c’est l’espoir du bonheur, d'un monde sans contrainte et sans heurts. Un de ces moments intimes entre le lecteur et des héros touchants, une lecture qui réveille les saveurs, les sens oubliés...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3713
Quiz à l'affiche Voir plus

10 questions pour un marchombre

10 questions
14 participants

Danse ...

10 questions
32 participants

Françoise Dorin (1928-2018)

10 questions
23 participants

Hommage à Aharon Appelfeld

16 questions
18 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Albert Camus
Wozniaksandy   17 janvier 2018
Albert Camus
Mais qu'est-ce qu'est le bonheur; si ce n'est l’harmonie simple entre un homme et la vie qu’il mène ?
Commenter  J’apprécie          511
Valdimir   18 janvier 2018
Les trois soeurs de Anton Tchekhov
Les gens, qui portent en eux le malheur depuis si longtemps et y sont habitués, ne font que siffloter et se perdent souvent dans leurs pensées.
Commenter  J’apprécie          360
rabanne   17 janvier 2018
Les Bourgeois de Alice Ferney
Il fallait écouter l'époux comme un oracle et soi-même ne se piquer de rien. Il fallait n'être jamais le point de mire mais se rendre agréable comme il sied aux maîtresses de maison de faire. Il fallait avoir de la beauté sans en tirer vanité. Pauvres femmes parfaites ! Leur silence passé devient si bruyant quand on le réfléchit.
Commenter  J’apprécie          404