AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les livres du moment #12 – jeudi 18 juin 2020
Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ? 

Article publié le 18/06/2020 par Solène Spiguelaire

Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons désormais sur le blog de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.


Littérature française : Anne de Kinkelin, 12 bis, avenue du Maréchal Joffre (Harper Collins) 



“Son adresse est banale, son voyage sera inoubliable.” Et si notre adresse pouvait déterminer notre destin ? Dans 12 bis, avenue du Maréchal Joffre, publié dans la collection Traversée chez Harper Collins, l’autrice Anne de Kinkelin n’aborde pas ce questionnement avec une perspective sociologique, mais plutôt existentielle. En quête de connaissance, Léa prend la route pour le Sud de la France, vers d’autres lieux libellés 12 bis, déterminée à vérifier si la banalité de son lieu de résidence possède une quelconque influence sur la grandeur de sa vie future... 

LightandSmell a été conquis par ce road-trip introspectif qui sent bon le Sud : « Un magnifique et poignant roman, empreint de poésie et de bienveillance, sur la résilience, l’acceptation de soi, les secondes chances, la famille, et sur l’amour, l’amour qui blesse, mais aussi celui qui fait grandir et libère… Cette histoire devrait vous émouvoir et vous offrir un beau moment d’évasion à savourer sans modération ! » 

Découvrez notre sélection du moment en littérature française


Littérature étrangère : Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes (Gallimard)



On ne présente plus (ou plutôt, il serait difficile de réellement présenter…) la mystérieuse romancière italienne dont on ne connaît avec certitude que le nom de plume. Après avoir publié divers écrits au début des années 2000, Elena Ferrante a connu une reconnaissance internationale avec la saga de L’Amie prodigieuse, une fresque en quatre tomes sur l’amitié de deux jeunes Napolitaines dans l’Italie des années 1950. Son dernier roman, La vie mensongère des adultes (Gallimard), prend racine dans cette même Napoli, où la jeune Giovanna tente de concilier les deux aspects de son identité dans un subtil jeu de miroirs avec la cité italienne.

Un roman d’une intelligence rare pour michfred: « Le roman d'Elena Ferrante est, comme toujours, d'une puissante vérité sociologique, empreint de réalisme et d'une analyse psychologique aussi impitoyable et fouillée que convaincante. Jamais l'auteure (dont j'ai lu tous les livres) n'a fait preuve comme ici d'un tel pouvoir de dissection sur un sujet aussi circonscrit et pourtant insondable : le passage de l'adolescence à l'âge adulte d'une "jeune fille rangée" de la moyenne bourgeoisie napolitaine. » 

Découvrez notre sélection du moment en littérature étrangère



Polar et thriller : Nicolas Nutten, Disparition (Les Nouveaux Auteurs) 



Après les rues de Naples, explorons maintenant les couloirs fantômes d’un métro parisien fictif. Dans Disparition (Les Nouveaux Auteurs) de Nicolas Nutte, lauréat du Prix du Suspense psychologique 2020, une femme disparaît mystérieusement entre deux stations de métro. Son compagnon part à sa recherche : est lancée une course infernale urbaine où rôdent tous les dangers...

Un thriller particulièrement réussi selon livrement_ka : « Drogue, violences, sexe et passé douloureux vont se partager la vedette dans ce premier roman particulièrement réussi et qui donne envie de suivre l'auteur pour la suite. »

Découvrez notre sélection du moment en polar et thriller


Bande dessinée : Riad Sattouf, Les Cahiers d’Esther, tome 5 : Histoire de mes 14 ans (Allary Editions) 



Projet de longue haleine initié par Riad Sattouf en 2015, Les Cahiers d’Esther est une série se faisant porte-parole de la jeunesse d’aujourd’hui. Le format choisi par l’auteur est aussi efficace que véridique : les propos et états d’âme d’une jeune fille anonyme sont recueillis quotidiennement par l’auteur puis transposés dans les aventures d’Esther, de manière à nourrir ces dernières d’une certaine véracité. Chaque album correspondant à une année scolaire, le dernier tome des Cahiers d’Esther devrait paraître en 2024, l’année des 18 ans de l’héroïne.

Pour le lecteur Bazart, le 5e tome de la série est le miroir de notre actualité : « Plus qu'un simple journal intime, on voit bien qu'à travers ce projet, Riad Sattouf cherche avant tout à évoquer notre époque vue par les yeux de son héroïne, porte-parole d'une jeune fille d'aujourd'hui.... » 

Découvrez notre sélection du moment en bande dessinée


Manga : Kamome Shirahama, L’Atelier des sorciers, tome 6 (Pika)



Alors que le tome 5 de L’Atelier des sorciers de Kamome Shirahama vient de remporter le prix Babelio 2020 dans la catégorie Manga, la maison d’édition Pika a publié, la semaine dernière, le 6e opus de cette saga ensorcelante. Dans ce tome transitoire, il est toujours question de Coco, apprentie sorcière, et de ses camarades qui doivent se remettre d’une épreuve difficile...

AlexSaeba a apprécié la nouvelle forme d’exploration de la thématique de la magie : « Un très bon tome qui nous permet de découvrir l'académie et d'introduire un nouveau personnage énigmatique. Il s'agit ici d'un tome de transition mais qui présente la magie sous son côté ludique et merveilleux, loin de l'usage sombre qu'en fait la confrérie du capuchon. » 

Découvrez notre sélection du moment en manga


Jeunesse : Timothée de Fombelle, Alma : Le vent se lève (Gallimard Jeunesse)



Il souffle comme un air de révolte dans le nouveau roman jeunesse de Timothée de Fombelle… Comme l’auteur le présentait dans son entretien accordé à Babelio, Alma : Le vent se lève (Gallimard Jeunesse) est une grande fresque historique mêlant aventures, pirates et océans, sur fond de lutte pour l'abolition de l’esclavage.

Une épopée passionnante que recommande la lectrice Ileauxtresors, au pseudo plus qu’adéquat : « On en viendrait presque à croire que Timothée de Fombelle écrit d’une plume magique. (...) Une histoire splendide et émouvante, qui nous tient en haleine jusqu’au bout du monde. Un roman d’aventures au sens qu’en donnaient Robert Louis Stevenson, Herman Melville et Joseph Conrad. Une lecture incontournable dont nous brûlons de découvrir la suite ! »

Découvrez notre sélection du moment en jeunesse


Jeune adulte : Ben Oliver, The Loop, tome 1 (La Martinière Jeunesse) 



Alerte, nouvelle saga dystopique en vue ! A mi-chemin entre Hunger Games, Prison Break et The Walking Dead, The Loop (La Martinière Jeunesse) prend place au sein d’un monde gouverné par une intelligence artificielle (diaboliquement nommée Happy) où les adolescents criminels sont vidés de leur énergie pour alimenter les besoins énergétiques du bâtiment où ils sont détenus. Jusqu’au jour où certains d’entre eux décident de fuir, et où les événements prennent un tournant bien plus sombre encore...

Pour JennDidi, cette dystopie se prêterait parfaitement au jeu de l'adaptation cinématographique ou télévisuelle, phénomène très en vogue depuis quelques années : « Ben Oliver réussit à écrire une série originale, que l’on verrait très bien adaptée en film. L’univers est riche, les personnages travaillés et l’univers impressionnant. Vraiment un bon premier tome et j’espère que la suite sera à la hauteur. » 

Découvrez notre sélection du moment en jeune adulte


Imaginaire : Robert Silverberg, Destination fin du monde (Le Passager Clandestin)



Dans ce court récit, publié pour la première fois en 1971 et réédité aux éditions du Passager Clandestin, Robert Silverberg imagine un monde où il est désormais possible pour des voyageurs d’assister, depuis un vaisseau, à la fin du monde. L’auteur brouille judicieusement la limite entre la réalité et la fiction, dans une douloureuse piqûre de rappel de notre situation climatique actuelle. Comme le remarquait très justement Jean-Pierre Andrevon dans la revue Fiction, “La SF s’écrit maintenant au présent, ce qui veut dire qu’elle se vit au présent.” De quoi convaincre les plus sceptiques d’entre nous de la véracité du possible effondrement qui nous attend… Alors, prêts pour la fin du monde ? 

Une réédition pertinemment actuelle selon LeCombatOculaire : « Robert Silverberg offre un récit aussi court que percutant, fracassant de cynisme désabusé et de critique sur la société. Le monde s'effondre (littéralement), et plus rien ne semble avoir de sens, alors pourquoi pas aller directement à la fin ? Le fait que ce livre paraisse maintenant est d'autant plus pertinent, troublant, dérangeant... et clairvoyant. La préface de l'auteur renforce encore plus ce sentiment que ce livre, écrit en 1971, était presque une prédiction pour le monde de maintenant. » 

Découvrez notre sélection du moment en imaginaire


Roman d’amour : Kathryn Nolan, A contre-courant (Juno Publishing)



Comment ne pas compromettre nos valeurs quand l’amour nous tombe dessus ? C’est le dilemme d’Avery et de Finn dans A contre-courant, publié chez Juno Publishing. Si l'une a pour projet la construction d’un hôtel de luxe sur Playa Vieja, l’autre souhaite préserver cette plage, véritable paradis pour les surfeurs… Un roman qui mêle adroitement romance et valeurs écologiques pour un résultat original et hautement addictif. 

C’est précisément cette originalité dans l’approche thématique qui a su convaincre SweetyHoneyAddictions : « J’ai passé un très bon moment, l’autrice a une jolie plume. Son récit est prenant et très sensuel. Elle aborde des sujets qui ne sont pas souvent abordés en romance : vivre dans une communauté qui refuse tout rapport avec la société ou l’argent, l’environnement, l’écologie... » 

Découvrez notre sélection du moment en roman d'amour


Non-fiction : Saverio Tomasella, Se libérer du complexe de Cendrillon (Eyrolles)



Avec Se libérer du complexe de Cendrillon (Eyrolles), Saverio Tomasella (que nous avions rencontré à l’occasion de la parution d’Ultrasensibles au travail) explore en profondeur les mécanismes de ce complexe qui désigne le dévouement pour l’autre jusqu’à l’oubli de soi, et appelle à la reconnaissance de qualités telles que la créativité ou la sensibilité pour s’en extraire.

Il s’agit d’un ouvrage éclairant pour stayfunny : « Qu'est ce que le complexe de Cendrillon ? Au premier abord on pourrait penser que les personnes atteintes de cela se comportent comme des princesses ou autre. Mais il n'en est rien. A découvrir, ce complexe méconnu devrait être davantage mis en avant afin que chaque personne puisse avoir les moyens de s'en sortir. »  


Découvrez notre sélection du moment en non-fiction

 

Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

Commenter  J’apprécie          50