AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les livres du moment #31 - jeudi 29 octobre
Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ?

Article publié le 29/10/2020 par Nicolas Hecht et Pierre Krause


Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons désormais sur le blog de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.

 

Jeune Adulte : Stephan Lee, K-pop confidentiel (Hugo Roman), traduit de l’anglais par Estelle Flory 


Connaissez-vous la K-pop ? Cette musique venue de Corée a envahi le monde depuis plusieurs années. Et si vous n’avez jamais entendu parler de BTS, ce groupe de musique au sommet des charts à chaque fois qu’ils sortent une chanson, il y a fort à parier que vos enfants oui (à titre d’exemple, ce clip du groupe cumule 1 milliard de vues sur YouTube). C’est cet univers que l’écrivain Stephan Lee, fin connaisseur du genre, a décidé d’explorer dans son roman. On suit dans cette histoire une certaine Candace, une Coréano-Américaine de 16 ans obsédée par cette musique et grande gagnante d’une audition visant à repérer la future star. La jeune femme est envoyée à Séoul pour s’entrainer à devenir une star mais cette dernière va vite découvrir l’envers du décor…

Petitechimere a beaucoup apprécié ce roman qui ne se moque jamais de la culture K-pop : « L'auteur a extrêmement bien traité le sujet, avec énormément de renseignements - on voit qu'il s'est énormément documenté sur les coulisses de ce monde. On y apprend beaucoup de choses, c'est drôle, c'est prenant, c'est fidèle à la culture coréenne... J'ai adoré. Un excellent roman jeunesse ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeune adulte

 

 

Imaginaire : Ted Chiang, Expiration (Denoël Lunes d’encre), traduit de l’anglais par Theophile Sersiron

 


Les amateurs de littératures de l’imaginaire le savent depuis la parution de La Tour de Babylone : Ted Chiang est un prodige du genre, lauréat quatre fois des plus prestigieux prix littéraires américains (Hugo, Nebula et Locus), dont une nouvelle a d’ailleurs été adaptée par Denis Villeneuve au cinéma sous le titre Premier contact (2016). La parution en français de son nouveau recueil de nouvelles Expiration est donc un événement, avec 9 textes et 350 pages au programme. Et bien au-delà de la SFFF, l’auteur soulève de nombreux sujets qui pourraient également interpeller les lecteurs de littérature générale.

Aderu ne cache pas le plaisir qu’il a éprouvé à la lecture de ces histoires : « Pouah, quelle claque ! Ted Chiang signe un recueil époustouflant, d'une finesse enthousiasmante. De la micro-nouvelle à la novella, il montre sa virtuosité sur divers formats. Destin, libre-arbitre, mémoire, les sujets ne manquent pas et nous ouvre des perspectives de réflexions insoupçonnées. » 

 

Découvrez notre sélection du moment en imaginaire

 


Roman d'amour : Caro M. Leene, Cher père Noël, je voudrais un mec ! (Harlequin)

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, et en plein confinement, que diriez-vous d’une romance hivernale prenant pour cadre une entreprise ? Car oui, malgré tout, votre patron va sûrement vous manquer… Dans ce nouveau livre de Caro M. Leene, on découvre la relation conflictuelle et drôle entre Aly, assistante gaffeuse et effrontée, et son boss Evan Sanders. Deux caractères bien trempés qui vont se révéler, alors qu’Aly prépare une fête de fin d’année pour l’entreprise, et se rend peu à peu compte du charme que son patron exerce sur elle.

florencem a aimé le côté inhabituel de cette romance, à la fois drôle et sensible : « Une romance qui donne le sourire, mais qui m’a aussi fait verser quelques larmes face à la détresse d’Aly. Touchante, drôle, piquante, avec sa touche de magie. »

 

Découvrez notre sélection du moment en roman d'amour

 

 

Non-fiction : Catherine et Raphaël Larrère, Le pire n’est pas certain (Premier Parallèle)

 

Et si on profitait de ces quelques semaines de confinement pour prendre de la distance (pas seulement sociale) et réfléchir au monde qui nous entoure et aux défis qu’il suppose ? C’est ce que propose cet ouvrage sous-titré “Essai sur l’aveuglement catastrophiste”, en décortiquant les discours écologistes des catastrophistes et des collapsologues, et surtout en proposant des solutions à travers le passage à l’action. L’idée ? Multiplier les initiatives locales et régionales plutôt que de s’attendre à un changement centralisé national ou interétatique. Pourquoi ? Pour mettre en place des systèmes plus résilients, et qui ne pourront pas être impactés en même temps et de la même manière par la crise écologique.

Voilà qui a donné de quoi réfléchir à Pascalmasi, enthousiaste dans sa critique du livre de Catherine et Raphaël Larrère : « Une véritable bouffée d'air frais et d'espoir par les temps troublés que nous traversons. »

 

Découvrez notre sélection du moment en non-fiction

 

 

Littérature française : Timothée Demeillers, Demain la brume (Asphalte)


Après Prague, faubourgs est décrivant le “devenir Disneyland” de certaines villes d’Europe de l’Est, puis Jusqu’à la bête consacré à l’implacable dérive d’un employé d’abattoir près d’Angers, Timothée Demeillers revient avec un troisième roman publié aux éditions Asphalte. Cette fois entre Nevers, Zagreb et Vukovar, l’auteur nous invite à revivre le début des années 1990 à travers les destins de quelques personnages serbes et français, pris dans les tourments politiques et historiques de l’époque.

Un livre qui a déjà séduit de nombreux libraires, mais aussi des Babelionautes comme erickeller : « Un roman sur la façon dont l’histoire, récente dans sa violence et sa radicalité, va changer et bouleverser le destin de cinq jeunes personnes. Un récit intense, à la beauté sombre et des héros attachants. »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature française

 

 

Littérature étrangère : Ann Napolitano, N’oublie pas de vivre (Presses de la Cité), traduit de l’anglais par Isabelle Maillet


Cette semaine en littérature étrangère, nous vous proposons un roman inspiré d’un fait divers : le crash d'un avion en Libye où seul un enfant de 9 ans a survécu. Ann Napolitano transpose ici l’action aux Etats-Unis, et met en scène le jeune Edward, seul rescapé d’un vol reliant New York et Los Angeles. Une histoire terrible qui pose la question du deuil (ses parents et son frère étaient aussi à bord) et de la reconstruction après avoir miraculeusement survécu. Est-ce vraiment un don du ciel ? Et comment vivre avec cette étrange célébrité dont Edward fait l’objet ? 

Un roman qui a captivé clemaufildespages, avec ses allers-retours entre passé et présent, et son ton humaniste, loin d’être larmoyant « Ce roman porte l'espoir, je l'ai littéralement dévoré et adoré ! Je vous le recommande donc vivement ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature étrangère

 

 

Polar et thriller : Carlos Salem, La Dernière Affaire de Johnny Bourbon : Je reste roi (émérite) d'Espagne (Actes Sud), traduit de l’espagnol par Judith Vernant 

 



Un détective privé désabusé et rongé par la culpabilité, un duo d’enquêteurs improbable et des affaires nébuleuses qui ne livreront leurs secrets que lors des toutes dernières pages, voilà quelques ingrédients classiques du polar que l’écrivain Carlos Salem reviste pourtant au shaker. En effet, l’humour est omniprésent dans ce roman dans lequel se succèdent des scènes plus improbables les unes que les autres. Les personnages, du roi d’Espagne qui s’improvise policier de Scotland Yard au détective qui se lie d’amitié avec une fourmi, ne sont pas en reste dans ce roman policier loufoque mais à l’intrigue prenante. L’homme le plus haï du pays a été retrouvé mort. S’agit-il d’un suicide ou d’un meurtre ? L’enquête est un champ de mines : c’est toute la classe politique espagnole qui s’intéresse bientôt à cette affaire. 

EvadezMoi a apprécié l’humour omniprésent de l’écrivain espagnol : « C’est un polar très bien mené et en même temps, on s’amuse, on passe un réel bon moment. Carlos Salem a une écriture pleine d’humour et de joie, à l’image de l’auteur quand vous avez eu la chance de le rencontrer. »

 

Découvrez notre sélection du moment en polar et thriller

 

 

Bande dessinée : Jean-Christophe Brisard (scénario), Alberto Pagliaro (dessins), Hitler est mort (Glénat)

 



La mort de Staline a été l’objet d’une superbe BD éponyme de Fabien Nury et Thierry Robin chez Dargaud (plus tard adaptée en un film très drôle). C’est à Hitler que s’intéressent quant à eux Jean-Christophe Brisard et Alberto Pagliaro dans Hitler est mort, une BD ultra documentée qui permet à tous les lecteurs de découvrir les nombreux secrets et zones d’ombres de la mort d’Hitler mais aussi des enjeux politiques passionnants provoqués par son suicide. 

saigneurdeguerre a été conquis par cette bande dessinée riche en enseignements : « Ces dessins très géométriques, anguleux au possible et ces couleurs contribuent bien à l’atmosphère délétère de l’ouvrage, où l’on voit les dirigeants des deux services secrets russes s’affronter par petits pions interposés et où tous les coups fourrés sont autorisés, les deux maisons ne reculant devant aucun sacrifice. » 

 

Découvrez notre sélection du moment en bande dessinée

 

 

Manga : Matsuri Akai (scénario) Hiroyuki Aigamo (dessins), Je suis un assassin (et je surpasse le héros), tome 1 (Bamboo), traduit du japonais par Frédéric Malet

 

Et si les assassins volaient la vedette aux héros le temps d’une lecture ? C’est un peu ce que proposent les auteurs de ce manga qui met en scène un groupe de lycéens convoqués dans un autre monde par un roi pour y chasser des démons. Dans ce monde étrange, les lycéens se voient attribuer des stats à la manière d’un jeu vidéo ou de la récente série de films Jumanji. Akira Oda, un jeune homme discret devient ainsi non pas un héros, comme en rêvent tous les enfants, mais un assassin. Et si c’était une chance inouïe ? 

Songedunenuitdete a beaucoup apprécié cette belle promesse qu’offre le premier tome : « Dans l’ensemble, ce titre est une très bonne surprise. J’ai largement apprécié cette entrée en matière et je serai au rendez-vous du tome 2 qui s’annonce d’ores et déjà épique. » 

 

Découvrez notre sélection du moment en manga

 

 

Jeunesse : Benjamin Lacombe (illustrations), Sébastien Pérez (scénario), Charlock, tome 2 : Charlock et le trafic des croquettes (Flammarion jeunesse)


Un nouveau détective vient de faire son entrée dans le monde de la littérature jeunesse ! Son nom ? Charlock. Oui, il faut imaginer les dons de détective de Sherlock dans le corps d’un matou. L’action de ce deuxième tome se déroule dans le New York des années 1970. Deux bandes rivales, les chats et les chiens, sont sur le point de se livrer une bataille. La tension est à son comble et on se doute bien que certains devront laisser quelques poils dans la bataille. Charlock réussira-t-il à enquêter de son côté et prouver que la guerre est inutile ?

Tachan a apprécié cette histoire merveilleusement dessinée par Benjamin Lacombe : « C'est donc à nouveau une réussite. Les dessins sont à nouveau très sympathiques et j'ai apprécié les doubles-pages qui nous sont proposées. Benjamin Lacombe s'amuse à nouveau à inventer des personnages avec de vrais "gueules". En plus, lui, qui adore les chiens a dû encore plus y prendre plaisir. C'est très cabotin ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeunesse

 

 

Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

Commenter  J’apprécie          50