AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les livres de la décennie 2010-2020
Bernard Lehut nous présente 10 coups de coeur littéraires

 

Article publié le 05/02/2021 par Pierre Krause

 

C'est l'une des voix les plus appréciées des lecteurs et de tous les amoureux de livres. Tous les matins de la semaine au cours de l'émission culturelle Laissez-vous tenter sur RTL puis le dimanche dans Les Livres ont la parole, une émission entière consacrée aux livres, Bernard Lehut présente ses coups de coeur du moment et fait vivre l'actualité littéraire. 

 


© Bernard Lehut

 
Si le journaliste nous fait régulièrement part des toutes dernières sorties, nous avons voulu revenir avec lui sur les livres qui l'auront le plus marqué au cours de la dernière décénnie, ceux qui, pour lui, ont résisté à l'épreuve du temps. Il rejoint ainsi notre série commencée avec les livres de la décennie d'Augustin Trapenard, un autre journaliste littéraire très apprécié mais aussi Margaud Liseuse, l'une des premières booktubeuses françaises qui nous a également présenté son top 5 des meilleurs livres de la décennie. 

Voici donc ses 10 choix, qu'il nous présente à travers quelques mots. 

 

[La plupart des livres présentés sont disponibles au format poche et accessibles à tous les budgets. C'est ce format que nous avons privilégié pour les images d'illustration, même si c'est bien la première maison d'édition française qui est mentionnée.] 

 

 

Paul Auster, Sunset park (Actes Sud, 2011), traduit de l'anglais par Pierre Furlan

« La famille, le couple et l’amitié, valeurs refuges d’un monde en déshérence. Le grand roman de l’Amérique post-subprimes. »  

 

 



 Delphine de Vigan, Rien ne s`oppose à la nuit (JC Lattès, 2011)

« Ma mère était bleue… », à lui seul, son audacieux incipit, d’une beauté funèbre et foudroyante, inscrit le roman de Delphine de Vigan au fronton littéraire de la décennie. » 

 



Françoise Héritier, Le Sel de la vie : Lettre à un ami (Odile Jacob, 2012),

«  Le bréviaire du bonheur de la regrettée Françoise Héritier devrait figurer sur toutes les tables de chevet de France ! »  

 

 



Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut (Albin Michel, 2014)

« Notre nouvel Alexandre Dumas. Lemaitre, mieux que personne, fait rimer littéraire et populaire. Et, l’air de rien, quel livre subversif ! »

 

  

David Foenkinos, Charlotte (Gallimard, 2014)

« Magnifique élégie à Charlotte Salomon. On ne remerciera jamais assez David Foenkinos d’avoir sauvé l’auteure de Vie ? Ou théâtre ? du néant dans lequel voulaient la jeter ses bourreaux nazis ! »

 

 

 

Mathias Enard, Boussole (Actes Sud, 2015)

« Un livre-monde, un Himalaya d’érudition, l’éblouissant dialogue de l’Orient et de l’Occident ! »

 

 



Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit, 2016)

« Avec ce voyage épique vers la rédemption d’un fils et d’une mère, Mauvignier nous adresse le mot d’ordre le plus mobilisateur de nos 10 dernières années tourmentées : continuer ! » 

 

 



Albert Camus - Maria Casarès, Correspondance (1944-1959) : Albert Camus / Maria Casarès (Gallimard, 2017)

«La hauteur de vue constante des échanges et l’élégance à part égale des écritures érigent le dialogue épistolaire de Camus et Casarès au rang de classique de la correspondance amoureuse. »

 

 



Philippe Lançon, Le Lambeau (Gallimard, 2018)

«Le récit de Lançon signe la victoire éclatante, la supériorité immanente de la littérature sur la haine et la barbarie. »

 

 



Joseph Ponthus, À la ligne : Feuillets d`usine (La Table Ronde, 2019)

« Sublimer la souffrance du travail à l’usine en une odyssée poétique et libératrice, Ponthus est le prince des alchimistes ! »

 

 

Vous partagez des coups de coeur avec Bernard Lehut  ? Quels sont les livres de cette décennie 2010-2020 qui vous ont marqués ? 

 

Commenter  J’apprécie          2113