AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Les livres de Stephen King à (re)découvrir sur le champ
Le fondateur du club Stephen King nous présente sa sélection
 

Article publié le 03/03/2021 par Pierre Krause 

 

C'est l'un des auteurs les plus prolifiques de la littérature contemporaine, avec plus de 50 romans et 200 nouvelles au compteur. Sans parler des très nombreuses adaptations de ses livres sur petit ou grand écran. Si elle est souvent associée au registre du fantastique et de l'horreur, son oeuvre touche différents genres et aborde une multitude de thèmes, de quoi sans doute effrayer le lecteur potentiel qui ne saurait pas par quel livre commencer...

 

Pour y voir plus clair dans cette foisonnante et passionnante bibliographie et vous aider à choisir votre prochaine (et peut-être première ?) lecture du maître de l'horreur, nous avons demandé à Jeremy Guerineau, un lecteur passionné par Stephen King et incollable sur son oeuvre, de nous aiguiller avec 10 livres à découvrir sans attendre. Pourquoi Jérémy ? Parce qu'il gère depuis plusieurs années l'incontournable Club Stephen King, un site de référence pour tout amateur et curieux de l'oeuvre de l'écrivain américain. Jérémy a même écrit un livre - régulièrement mis à jour - sur les différentes adaptations de l'oeuvre. Voici ses conseils !

 

Ce top s'inscrit dans une série d'articles dans lesquels nous demandons à des acteurs du monde du livre de nous ouvrir leur bibliothèque. Vous pouvez consulter quels sont les livres de la décennie selon les journalistes Augustin Trapenard et Bernard Lehut, ceux de la booktubeuse Margaud Liseuse ou encore les polars incontournables de la directrice du festival Quais du Polar Hélène Fishbach.) 

 

[La plupart des livres présentés sont disponibles au format poche et accessibles à tous les budgets. C'est ce format que nous avons privilégié pour les images d'illustration, même si c'est bien la première maison d'édition française qui est mentionnée. A noter que c'est également la date de publication française qui est indiquée.]

 

 

 

Différentes saisons (Albin Michel, 1986 en France), traduit de l'anglais par Pierre Alien

« Un recueil de quatre longues nouvelles qui ne sont pas à proprement parler de l'horreur, ce que la majorité des personnes associent à Stephen King. De plus, trois de ces histoires ont été brillamment transposées en film. Elles sont respectivement devenues Les Evadés (film ô combien connu), Stand By Me (une ode nostalgique) et Un élève doué, récit puissant de par son thème de corruption de l'esprit. Et qui mériterait d'attirer plus de lecteurs. »


 



22/11/63 (Albin Michel, 2013), traduit de l'anglais par Nadine Gassie

« Une très belle histoire d'amour, ainsi qu'une lettre d'amour de Stephen King à l'Amérique des années 1960. Si vous découvriez que vous avez le moyen de voyager dans le temps pour empêcher un événement majeur de l'histoire du pays (en l'occurrence l'assassinat de JFK), le feriez-vous? Quitte à devoir abandonner votre vie pour en construire une nouvelle, en attendant d'atteindre cet événement que vous souhaitez empêcher ? »

 

 

Ça, tome 1 (Albin Michel, 1988), traduit de l'anglais par William Olivier Desmond

« Un livre culte ayant généré deux adaptations qui ont terrifié des générations d'enfants. Voici donc le roman (un pavé de plus de 1000 pages) de Stephen King à l'origine de ces frayeurs. Deux chronologies parallèles, un effrayant clown, un retour à l'enfance et à la redécouverte des amis d'enfance : n'ayez pas peur du nombre de pages, vous allez finir emporté par les lueurs mortes et ne pourrez plus vous arrêter de lire. »

 

 
Le fléau, tome 1 (Alta, 1981 puis 1991), traduit par Richard Matas Jean-Pierre Quijano

« Un récit qui gagne en puissance de par la situation du coronavirus, qui est, heureusement, beaucoup moins mortelle que la super-grippe de Stephen King. Une histoire de survie, de construction et de reconstruction d'une société après une pandémie mortelle. Et de l'éternel combat entre le Bien et le Mal. Là encore, le roman est long (plus de 1000 pages), mais se retrouve généralement en haut de la liste des Stephen King préférés par les fans. Oh, et en plus il y a une nouvelle série dont l'épisode final arrive ce dimanche ! »

 

 

Marche ou crève (Albin Michel, 1989), traduit par France-Marie Watkins

« Une dystopie et un huis clos en plein air (oui c'est possible). Un livre poignant. Un gros uppercut qu'on se retrouve à dévorer, étant pris d'affection et de curiosité pour les protagonistes. Le titre français de ce roman résume très bien l'état d'esprit : une sorte de marathon, une longue marche sans fin où ceux qui arrêtent de marcher finissent avec une balle dans la tête. Rapidement, les candidats (qui étaient volontaires) vont déchanter et comprendre les enjeux : marche ou crève ! »

 

 

La Tour Sombre, Tome 1 : Le Pistolero (Albin Michel, 1991), traduit par Gérard Lebec 

« Un roman qui croise les genres entre le western, le fantastique et l'horreur. Le premier volume d'une épopée-fleuve, d'une saga que Stephen King a écrit sur plus de 40 ans, qui possède des ramifications dans bon nombre de ses histoires et qu'il qualifie de "Jupiter du système solaire de mon imagination". »

 

 

Shining, (Alta, 1979), traduit par Joan Bernard

« Qui n'a jamais vu le film Shining de Stanley Kubrick ? Eh bien voici le roman à son origine ! Le roman et le film sont deux oeuvres relativement différentes, de la même manière que les pommes et les oranges sont deux fruits... mais avec des goûts différents. Et lire le roman de Stephen King permet donc de découvrir une autre dynamique, ainsi que d'autres saveurs. »

 

 

Misery (Albin Michel, 1989), William Olivier Desmond

« En lisant ce roman vous aurez très probablement en tête le visage de Kathy Bates dans son incroyable performance du film, mais ça ne vous empêchera pas d'apprécier ce thriller en huis clos à sa juste valeur. Un roman claustrophobique qui vous agrippe et ne vous lâche plus. »

 

 

La Ligne Verte (Librio, 1996), traduit par Philippe Rouard

« Vous connaissez probablement ce livre par le biais du remarquable film qui en a été tiré. Un roman inspiré d'une tragique histoire vraie, avec une touche de fantastique. Préparez les mouchoirs, car c'est une très belle histoire que Stephen King a écrit... et qui démontre, si c'était encore nécessaire, que l'écrivain sait créer des personnages auxquels on s'attache. »

 

 

Carrie (Gallimard, 1976), traduit par Henri Robillot

« Le premier roman de Stephen King, ou plutôt le premier roman publié de l'auteur. Celui qui a donc lancé sa carrière littéraire et créé l'écrivain que l'on connait. L'histoire centrale - des moqueries et railleries dont est victime une adolescente (Carrie) par ses camarades - demeure encore et toujours d'actualité. La forme du roman peut donner du fil à retordre à certains lecteurs, mais l'histoire mérite d'être plus lue ne serait-ce que pour sensibiliser et essayer de faire réfléchir certaines personnes. »

 

 

Vous êtes d'accord avec ce top dans l'univers de Stephen King ? Quels sont ses livres qui vous ont le plus marqués ?
Commenter  J’apprécie          1623