AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

6 BD incontournables à petit prix pour redécouvrir le roman graphique
Article publié le 31/05/2021 par la Rédaction, en partenariat avec les éditions Casterman


Si vous pensez encore qu’un petit budget est un frein pour faire de grandes découvertes, on vous conseille de vous pencher sur l’opération Les incontournables du Roman graphique de Casterman BD. Pour la deuxième année consécutive, vous pouvez retrouver grâce à cette opération 6 succès récents de la bande dessinée à un prix imbattable : 10 € l’album au format poche. Une bonne occasion de réviser ses classiques et débuter ou compléter sa collection.


Pour garnir votre bibliothèque, Casterman propose donc cette année 6 titres initialement parus entre 2007 et 2018, représentatifs de la diversité qu’on trouve derrière l’appellation « roman graphique ». Mais d’ailleurs, qu’est-ce qui fait d’une bande dessinée un roman graphique ? Une forte pagination, d’abord, qui le rapproche plus d’un roman que d’une traditionnelle bande dessinée cartonnée, au format A4, de 48 pages. Le style du dessin aussi, proche d’une écriture graphique - même si chaque auteur garde évidemment son propre talent et ses particularités visuelles. Enfin, les thèmes abordés tournent souvent autour de faits de société/d’histoire ou de l’intime.

Voilà pour les points communs. Pour le reste, la sélection 2021 est très variée, et nous vous invitons à la découvrir titre par titre ci-dessous.



Olympe de Gouges de Catel et Bocquet

 

Vous avez sans doute déjà entendu le nom d’Olympe de Gouges. La dessinatrice Catel (Muller) et le scénariste (José-Louis) Bocquet déroulent le fil de sa vie trépidante en texte et en images. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’être une femme libérée dès le XVIIIe siècle, ce n’était pas si facile !

Un récit romancé d’un destin et d’une lutte pour le droit des femmes qui a beaucoup plu à MissG sur Babelio : « Une lecture forte qui m'a touchée sur bien des aspects et qui permet de faire connaître et de rendre hommage à cette femme, Olympe de Gouges, qui a été quelque peu oubliée par l’Histoire. »

 

Découvrez un extrait de la bande dessinée



Un ciel radieux de Jirô Taniguchi


Jirô Taniguchi est l’un des auteurs japonais de romans graphiques les plus célébrés et appréciés, notamment pour les deux tomes de Quartier lointainDans Un ciel radieux, il explore les thèmes de la famille et de l’amour à travers un scénario à la fois surnaturel et réaliste : après un accident de la route, un homme conduisant une fourgonnette meurt alors que le motard impliqué lui aussi dans l’accident est plongé dans le coma. Quand ce dernier se réveille, l’âme qui habite son corps temporairement n’est autre que celle du conducteur de la fourgonnette. Il va alors décider de rattraper le temps perdu avant de « rendre » ce corps à son propriétaire en passant du temps avec ses proches qu’il avait négligés de son vivant.  

Une histoire sensible et touchante que BrunoA nous recommande chaudement dans sa critique : « C'est beau, triste, émouvant et très fort. Cette fiction, réalisée dans la même veine que Quartier lointain emporte le lecteur dans un monde onirique, poétique et toujours avec la douceur et la mélancolie qui caractérisent les œuvres de Taniguchi. Un livre remarquable dont on ne sort pas totalement. »

Découvrez un extrait de la bande dessinée



Prendre refuge de Zeina Abirached et Mathias Enard



Avec Prendre refuge on a pu découvrir en 2018 une autre facette du talent de conteur de Mathias Enard. Passionné par l’Orient dont il est spécialiste, l’auteur de Zone et Boussole notamment s’associe à la dessinatrice libanaise Zeina Abirached, déjà autrice du Piano oriental et du Jeu des hirondelles pour nous raconter deux histoires d’amour contrariées, à deux époques différentes (voir notre interview vidéo des auteurs ici). De l’Afghanistan à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, au Berlin de 2016, il n’y a ici qu’une flèche de Cupidon pour relier l’histoire d’Anne-Marie Schwarzenbach tombant amoureuse d’une archéologue, et celle d’un jeune Allemand qui rencontre une réfugiée syrienne.

cecilecl y a trouvé matière à réflexion, en plus d’un véritable plaisir de lecture : « A peine refermé, j'ai envie d'entrer à nouveau dans ce récit doux et émouvant de deux histoires d'amour, sur fond de guerre à deux époques différentes. [...] Il y a une ampleur délectable dans les mots et les images, comme des espaces ouverts à la réflexion et à l'émotion. »

Découvrez un extrait de la bande dessinée

 

Habibi de Craig Thompson

 

Autre récit d’Orient, ici plus proche des Mille et Une Nuits, Habibi a séduit de très nombreux lecteurs sur Babelio avec une note moyenne de 4,28/5 sur un total de près de 600 notes. Ambitieux, ce roman graphique bien épais (sous le pavé, 672 pages) devrait vous accompagner pour quelques nuits, en suivant la vie d’une jeune femme dont le mari a été assassiné par des voleurs, et ayant trouvé refuge dans une épave de bateau en plein désert, déjà occupée par un enfant nommé Habibi. Entre spiritualité, poésie et discours sur le monde, Craig Thompson signe un roman graphique majeur. 

LiliGalipette est conquise : « Quelle merveille que ce roman graphique ! Tout n'est que noir et blanc, mais les enluminures sont éclatantes et l'Orient chatoie en monochrome, jusqu'à l'éblouissement. La calligraphie se fait trésor et merveille : son dessin célèbre les beautés du Coran et des textes sacrés. »

Découvrez un extrait de la bande dessinée



Une sœur de Bastien Vivès


Les histoires les plus intimes sont souvent aussi les plus universelles. Bastien Vivès le prouve avec Une sœur et son histoire a priori banale, mais qui touche en plein cœur : Antoine, 13 ans, passe ses vacances en famille en bord de mer. Un été tout ce qu’il y a de plus normal pour un jeune ado. Jusqu’au jour où Hélène, 16 ans, arrive avec sa mère dans ce coin de Bretagne. La jeune femme va lui faire découvrir des plaisirs qu’il n’oubliera pas.

marcdu38 a savouré chaque page et s’est reconnu dans cette histoire : « J'ai trouvé cette BD tout simplement parfaite. Tout tombe juste. L'unité de temps, de lieu, de personnages, et les sentiments éprouvés qui résonnent tellement en moi, loin mais pourtant si présents. Ai-je jamais vécu un été tel que celui-ci ? L'ai-je oublié ? Le livre comble ces deux interrogations en m'y plongeant - ou replongeant. Merci Bastien Vivès de nous permettre de ressentir ces émotions-là. »

Découvrez un extrait de la bande dessinée



Blue de Kiriko Nananan


 

S’il fallait encore convaincre les plus bornés que non, les auteurs japonais ne sont pas plus prudes que les auteurs occidentaux, on serait tentés de faire appel à Blue, roman graphique sur l’homosexualité féminine. Avec subtilité dans le fond comme dans la forme, la mangaka Kiriko Nananan aborde une histoire d’amour entre deux lycéennes à la fin des années 1980. Ou comment parler de sexualité adolescente avec tact et talent.

Une expérience de lecture que CloBru a particulièrement appréciée : « Un très bel ouvrage. Délicat et subtil, il retrace la fragilité adolescente avec beaucoup d'intelligence. Le dessin, tout aussi évanescent, vient servir le scénario, toujours avec délicatesse. La mise en page de Blue est sobre, claire, encore une fois en accord avec son scénario. Nul besoin d'ajouter de fioritures à ces lignes précises, simples et d'autant plus percutantes. »

Découvrez un extrait de la bande dessinée


Retrouvez les dernières parutions des éditions Casterman

 

Commenter  J’apprécie          70