AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Les livres du moment #62 - jeudi 3 juin

Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ?

Article publié le 03/06/2021 par Mahaut Adam, Nicolas Hecht et Pierre Krause

 

Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.

 

 

Manga : Toshio Satou (texte) et Hajime Fusemachi (dessin), La Sorcière invincible, tome 2 (Soleil), traduit du japonais par Julie Gerriet

 

 

 

Retrouvons cette semaine le deuxième tome d’une série de manga fantastique et amusante. L’héroïne, Azusa Aizawa, une célibataire qui se tue au travail, se réincarne en sorcière immortelle dans un monde magique. Ainsi débute une histoire, 300 ans après un quotidien paisible et enchanté, lorsqu’elle atteint le niveau 99 de la sorcellerie. La voici alors lancée à la recherche d’une jeune fille présumée incroyablement forte, dans une aventure qui mêle dragons, sorciers et une dose surprenante de légèreté et d’humour.    

C’est justement ce qu’Antharius a apprécié dans sa lecture : « La série garde le même ton fun et frais : pas de combat épique en 50 chapitres, non juste du quotidien, des histoires courtes très tranche de vie et assez amusantes. »

 

Découvrez notre sélection du moment en manga

 

 

Jeunesse : Alice Pantermuller (texte) et Daniela Kohl (dessin), Clara catastrophe, des lapins partout (Sassi Junior)

 

 

 

 

Très connu en Allemagne, ce roman jeunesse met en scène la vie de tous les jours d’une fillette au collège. Du jour au lendemain, Clara « catastrophe » plonge pourtant dans un véritable cauchemar : alors que sa mère lui offre une flûte indienne, des événements surnaturels viennent bousculer son petit quotidien. Graphique, ce roman est parfait pour les enfants de 7 à 12 ans. Il aborde de façon absurde et comique un certain nombre de questionnements, sous la forme d’un journal intime qui parfois fait penser à une BD. Entre relations amicales décalées, lapins et choux de Bruxelles, vous ne pouvez pas rater ce nouveau coup de cœur des lecteurs Babelio. 

Jesuispala a été totalement enthousiasmé par sa lecture : « Ce livre est une petite merveille ! J'en avais entendu parler car très connu en Allemagne. Je trouve la lecture particulièrement adaptée pour les 8 et plus. L'histoire raconte les aventures d'une petite fille au collège, mais à cause d'une flûte, plein d'événements vont s'enchaîner, le tout écrit avec humour et bienveillance. Hâte de découvrir le tome 2 ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeunesse

 

 

Jeune adulte : Ellie Gapr, Les Enfants du chaos (Gulf Stream)

 

 

 

 

Un monde au bord du chaos, ce n’est presque plus de la science-fiction. Mais Ellie Gapr a poussé le curseur un peu plus loin en imaginant une terre dévastée par les catastrophes climatiques. Dans ce monde post-apocalyptique, certains enfants sont dotés de pouvoirs qui les rendent aussi forts que fragiles. Seront-ils la clef pour l’avenir de l’humanité ? 


Labibliodeclo a apprécié le message de l’autrice mais aussi la puissance narrative de ce roman : « Un roman de science-fiction puissant et prenant qui allie apocalypse et environnement, puisque le monde tel que nous le connaissons est victime de catastrophes climatiques destructrices. À travers ce chaos, une lueur d'espoir : certains enfants semblent dotés de pouvoirs pouvant potentiellement mettre fin à ce cauchemar. (...) Ce roman, en plus d'être complétement addictif, nous fait aussi réfléchir sur notre monde actuel et la façon dont nous le traitons. »

 

Découvrez notre sélection du moment en jeune adulte

 

 

Imaginaire : Marina et Sergueï Diatchenko, Numérique (L’Atalante), traduit du russe par Denis E. Savine

 

 

 

 

Voilà un couple d’écrivains qui a fait sensation ces dernières années dans la sphère de l’Imaginaire. Avec leur triptyque des Métamorphoses, dont le premier tome Vita Nostra (plusieurs fois primé) avait paru en français en 2019, Marina et Sergueï Diatchenko offrent leur interprétation du cycle des Métamorphoses d’Ovide, poème mythologique latin du Ier siècle. Une œuvre ambitieuse et déjà saluée par de nombreux lecteurs impatients de découvrir ce deuxième tome, Numérique. Exit le Sacha du tome 1 et place à un ado nommé Arsène, passionné de jeu vidéo au point de mettre sa réalité en péril lorsqu’il accepte de devenir testeur d'œuvres vidéoludiques pour un certain Maxime. Dès lors, il va devoir déterminer ses limites morales (car évidemment, le virtuel rejoint ici bien vite le réel), et décider de sa place dans le monde. Un livre d’une intelligence sombre, où l’humanité est décrite sans fard.


JustAWord a tout simplement adoré cette lecture, soulevant de nombreuses questions philosophiques, et peut-être plus proche thématiquement du premier tome qu’il n’y paraît d’abord : « Le roman de Marina et Sergueï Diatchenko accumule les prouesses, fait montre d'une imagination et d'une intelligence qui forcent le respect, construit des personnages redoutables et vous jette au milieu du Bal avant de vous transformer en chiots perdus dans les ténèbres. Un chef-d'œuvre, un grand chef-d'œuvre, un immense chef-d'œuvre de 0 et de 1, de chiffres et de viande, d'humanité et de cruauté ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en imaginaire

 

 

Roman d’amour : Kristen Rivers, Madame chieuse et monsieur rabat-joie (Harlequin)

 

 

 

 

Si vous n’aimez pas les romans d’amour fleur bleue mais que vous êtes un adepte des romances pas facile, du genre à s’enquiquiner jusqu’au bout, alors vous trouverez votre bonheur avec Madame chieuse et monsieur maladroit. Comme son titre l’indique, nous ne sommes pas en présence de personnages des plus héroïques : Gabrielle se retrouve toute seule au Bhoutan en compagnie de son guide, Tashi. Celui-ci s’est mis en tête de la suivre partout et de l’initier à la philosophie zen, mais c’était sans compter le sale caractère de Gabrielle, qui se donne beaucoup de mal à être la pire élève possible. Kristen Rivers signe une romance décalée, extrêmement drôle et pétillante. 

Une chose est sûre, pour LectureEnFamille c’est la lecture idéale pour la plage : « Un roman pétillant, alliant romance et zénitude en terre inconnue, idéal pour cet été ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en roman d'amour

 

 

Non-fiction : Sylvain Bazin, Marcher en France (Gründ)

 

 

 

 

Après ces quelques mois de confinement et autres restrictions, vous avez peut-être envie de vous mettre au vert ?! Voici un guide qui pourrait bien vous aider à trouver des idées de randonnées et sorties nature en France, histoire de vous dégourdir les jambes. Et puisque de nombreux écrivains ont fait couler de l’encre sur les bonheurs de la marche, autant bien se préparer en consultant ce beau-livre richement illustré regroupant 90 itinéraires, allant d’une heure à plusieurs semaines d’activité, pour redécouvrir la France en prenant le temps.

Wyoming a visiblement apprécié le voyage : « Même si chaque itinéraire est assez brièvement évoqué, en précisant la durée de la marche - de quelques heures à plusieurs semaines -, la distance à parcourir et le niveau de difficulté, un aperçu des sites permet d'avoir une vision des découvertes à réaliser au fil des randonnées. »

 

Découvrez notre sélection du moment en non-fiction

 

 

Littérature française : Susie Morgenstern, Mes 18 exils (L’Iconoclaste)

 

 

 

 

 

Susie Morgenstern est l’une des plus grandes autrices de livres jeunesse au monde. Mais ce n’est pas exactement aux enfants que s’adresse sa dernière production. L’autrice franco-américaine retrace en effet sa vie dans une autobiographie à l’image de ses fictions : aussi vivante que passionnante. Son enfance, ses exils, ses bonheurs et ses doutes, tout y passe dans ce livre qui intéressera sûrement tous ceux qui ont grandi avec les livres de l’écrivaine aux lunettes roses.

Lucia-Lilas a trouvé que ce livre célébrait la vie : « Hymne à la vie, à l'amour, livre de philosophie, de sagesse, Mes 18 exils éblouit de bonheur, de gaieté et de jouissance et nous invite à entrer dans la danse. On se régale ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature française

 

 

Littérature étrangère : Daniela Raimondi, Le Sortilège de Stellata (Slatkine & Cie), traduit de l’italien par Manuela Corigliano

 

 

 

Hier comme aujourd’hui, quand l’amour et le destin entrent en collision, cela fait parfois des étincelles. En témoigne l’histoire de Giacomo et Viollca, au XIXe siècle dans un petit village de la plaine du Pô en Italie. Lui est un doux rêveur, elle une Tsigane qui lit dans les cartes. Ils vont tomber amoureux malgré une terrible prophétie : leurs enfants seront tous frappés d’un sortilège qui transforme le bonheur en tragédie. Entre pittoresque, mystère et histoire familiale, Daniela Raimondi dresse le portrait émouvant des Casadio.

___Shenandoah___ décerne à ce roman italien la note maximale de 5/5, et ne boude pas son plaisir de lecture : « Une très belle histoire de famille, que l'on suit avec énormément de plaisir, dans son quotidien parsemé de peines et de joie. »

 

Découvrez notre sélection du moment en littérature étrangère

 

 

Polar & thriller : Thomas Fecchio, L'Heure des chiens (Seuil)

 

 

 

 

La découverte de la profanation de tombes de soldats musulmans de la Première Guerre mondiale met la ville de Soissons en émoi. C’est l’adjudant Gomulka qui est chargé d’une enquête qui s’annonce aussi difficile que politique. Et l’adjudant un peu las qu’est Gomulka n’est pas au bout de ses peines puisqu’on lui confie également une autre affaire sensible après la découverte des restes d’un corps sur les berges de l’Aisne...

LesLecturesDeRudy a apprécié ce thriller qui parle de notre société contemporaine à travers les fantômes de la Première Guerre mondiale : « Thomas Fecchio mène son récit tambour battant, sans temps mort et dans une structure qui laisse penser à plusieurs solutions avant d'arriver au final qu'il a choisi. »
 

 

Découvrez notre sélection du moment en polar et thriller

 

 

Bande dessinée : Borja Gonzalez, Nuit couleur larme (Dargaud), traduit de l'espagnol par Christilla Vasserot

 

 

 

 

Si la beauté de la couverture et du titre ne suffisent pas à vous convaincre, il n’est pas certain que notre texte puisse à lui seul jouer ce rôle. Tentons tout de même en disant qu’il s’agit ici du récit de la cohabitation, un rien loufoque, entre Teresa, une libraire spécialisée dans les récits ésotériques, et Laura une démone qu’elle invoque un soir d’ennui. La démone ne partira qu’une fois le vœu de Teresa réalisé. Le souci, c’est que cette dernière n’a aucune idée de ce qu’elle pourrait demander...

Laurennaletarnec a été particulièrement séduite par les dessins originaux de l’auteur : « J'ai adoré les dessins des personnages sans visage, c'est un style que je ne connaissais pas mais que j'aime bien. Comment traduire les expressions et émotions différemment ? C'est tout l'intérêt ! »

 

Découvrez notre sélection du moment en bande dessinée

 

 

Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

 

Commenter  J’apprécie          60