AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Les livres du moment #125 – jeudi 18 août 2022
Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ? 

Article publié le 18/08/2022 par Pierre Krause et Florin Nogueira

Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons désormais sur le blog de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.     

 

 

 


Jeune adulte : Kate Marchant, Float
Hachette, traduit de l’anglais par Samuel Loussouarn , 386 pages, 18 €



Un été chez tata Rachel, en Floride ? La plage, le soleil et le farniente ? Non, merci ! C’est certainement ce qu’aurait voulu dire Waverly à ses parents. Âgée de 17 ans, elle vit en Alaska et est totalement étrangère à ces concepts de vacances au bord de la mer. Une fois arrivée chez sa tante, elle n’a d’autre choix que de faire la rencontre de Blake Hamilton, son voisin. Un jeune homme sportif, bronzé et... arrogant, qu’elle voudrait à tout prix éviter de croiser. Rencontrer des jeunes de son âge semble la solution. Seulement, quand Blake apprend que Waverly ne sait pas nager, il estime qu’il est de son devoir de lui donner des leçons de natation…

FreiheitDR aurait aimé découvrir ce roman bien plus tôt : « La plume de Kate Marchant est très addictive. J’ai terminé le roman en quelques heures ! Il me semble avoir vu des informations passer comme quoi le livre serait adapté… Et bien j’ai vraiment hâte de le voir !! Ce livre est parfait pour tous les âges. J’aurais adoré le lire plus jeune, quand j’étais encore au collège ou au lycée, mais je l’ai tout autant apprécié aujourd’hui. Il plaira au plus grand nombre ! »

 

 


 
 

Imaginaire : Margaret Killjoy, Un pays de fantômes
Argyll, traduit de l’anglais par Mathieu Prioux, 256 pages, 19,90 €




L’Empire Borolien peut se targuer d’avoir une industrie qui se porte bien, et une armée qui ne laisse rien se mettre en travers de sa route. La prochaine conquête en vue, ce sont les Cerracs, un territoire montagneux jalonné de quelques villes et de quelques villages. Peu de personnes donc pour faire obstacle à cette colonisation. Dimos Horacki, journaliste à la Gazette de Borol, est envoyé au front pour écrire un article élogieux sur un haut gradé de l’armée impériale. Mais sur place, ce n’est pas la gloire de l’armée qu’il voit, c’est plutôt la réalité de l’expansion coloniale. L’armée tue, torture, mutile et brûle ce qui est en travers de son chemin et Dimos, lui, est contraint de servir la propogande de l’empire. Dégoûté des siens, il est fait prisonnier avec des miliciens et découvre le peuple de Hron, qui rêve d'indépendance et cherche à préserver son cadre de vie paisible dans les montagnes, bien loin des logiques impérialistes de la Borolie et de son armée. 

Pour JustAWord, ce roman est riche de réflexions sur notre monde : « Roman hautement politique mais aussi et surtout éminemment humain, Un pays de fantômes s'aventure sur le terrain de l'utopie pour s'interroger sur les limites de notre société de lois et d'ordre. Margaret Killjoy écrit la résistance et l'existence, et c'est finalement le lecteur qui est conquis à la fin. »

 

 


  

Roman d’amour : Claire Rodrigo, Love competition
Addictives – Luv, trad, 252 pages, 5,99 €

 

 

Alors que la vie de Théa est sur le point d’imploser après qu’elle ait tout quitté (son travail, son mec, son appartement), la jeune femme reçoit une nouvelle des plus réjouissantes. Elle est en effet sélectionnée pour participer à une émission de télé-réalité qui l’enverra aux quatre coins du monde. Le seul souci ? Elle doit faire équipe avec un très arrogant -mais très sexy- Jeremiah…

Minouche76 a aimé faire le tour du monde en compagnie de Théa: « Un livre frais et drôle qui nous fait visiter pleins de pays, pleins de cultures, on va rencontrer des couples improbables et impayables. »

 

 


 

 

Non-fiction : Wendell Berry, Penser et agir à l’échelle du vivant
Actes Sud, traduit de l’anglais par Alain Sainte-Marie, 180 pages, 16 €

 

Ce recueil est composé huit essais représentatifs de l’évolution de la pensée de l’auteur entre 1968 et 2011. En ce qui le concerne, il tient un engagement pour une écologie raisonnée, limitée et hautement engagée. De ces essais émane une réflexion sur l’Homme devenu géant et la Terre défigurée. Selon son idée, les deux peuvent guérir grâce à une pensée et une action toujours plus justes. L’Homme et la Terre doivent ainsi se réconcilier, renouer le dialogue, afin que les ressources prises ne soient que celles dont l'humanité a besoin, selon ce qui est disponible, pour ne plus épuiser la planète. 

Lavieestunlongfleuvetranquille semble avoir été conquis par les idées de l’auteur : « Ce recueil paru aux éditions Acte Sud nous aide à connaître les pensées d'un éminent écologiste, et c'est remarquable en soi. »

 


 

 

 

Littérature française : Arnaud Dudek, Le coeur arrière
Les Avrils, 224 pages, 19 €


Une plongée dans le monde du sport de haut niveau, c’est ce que nous propose Arnaud Dudeck avec ce roman mettant en scène un jeune homme qui réussit à fuir le marasme de sa vie lorsqu’il est repéré à 12 ans pour son talent au triple saut. Victor se lance à corps et cœur perdus dans la compétition. Jusqu’à se perdre ?

Donderry a souffert autant que le personnage principal  : « D’une grande délicatesse, ce roman nous raconte les années de formation d’un jeune athlète qui entre dans le sport un peu par hasard, s’y investit car il a du talent. On le suit sur 10 ans, entre les joies des premières victoires et les remises en question. Pas besoin d’être une fan de sport pour s’y retrouver, car l’essentiel est ailleurs. Roman d’apprentissage « à la Dudek », finement observé, ce livre raconte avec finesse le monde du sport professionnel. »



 

 


Littérature étrangère : Ito Ogawa, Le goûter du lion
Philippe Picquier, traduit du japonais par Déborah Pierret-Watanabe, 272 pages, 11,99 €

 

Direction le Japon pour notre sélection en littérature étrangère et plus exactement en sa mer intérieure. C’est dans une île que l’on surnomme l’Île aux citrons que se déroule l’intrigue de ce roman. Pourquoi cette île ? parce que c’est là que Shizuko a décidé de vivre ses derniers jours.  On la suit profiter de ses derniers plaisirs en compagnie de toute une galerie de personnages également présents sur l’île. 

Ange1706 a aimé ces quelques moments avec Shizuko : « Ito Ogawa, toute en délicatesse et en retenue, nous amène à nous interroger sur ce sujet sensible qu’est la prise de conscience de notre propre mort, et nous démontre avec douceur qu’après tout, celle-ci fait partie intégrante de notre vie. Un roman lumineux, d’une intensité émotionnelle rare, à lire avec le cœur. »

 


 


Polar & thriller : Agatha Christie, Sous le soleil
Le Masque, 336 pages, 18 €
 

 
Les enquêteurs aussi ont besoin de vacances l’été, et ce ne sont pas les destinations de rêve qui manquent ! Le voyage est annoncé, mais le crime, lui, ne prend pas de vacances. 12 nouvelles estivales sont regroupées dans ce recueil où on retrouve les plus grands enquêteurs de la reine du cosy mystery, d’Hercule Poirot à Harley Quinn.

Pour ludi33, c’est le livre à avoir partout avec soi pour les vacances : « Un florilège de petites histoires qui se savourent à l'ombre d'un parasol, dans un transat ou dans son canapé. »



 

BD : Daria Schmitt, Le bestiaire du crépuscule
Dupuis, 120 pages, 23 €



Les adaptations de l'œuvre de Lovecraft se suivent mais ne se ressemblent pas. Avec son “bestiaire”, Daria Schmitt rend hommage au maître de l’horreur avec un récit pétri de références tout en proposant une intrigue originale. On suit les mésaventures du gardien d’un parc magnifique où les gens aiment se promener. Ce que les gens ne voient pas mais que le gardien arrive à percevoir, c’est que de nombreuses créatures se promènent également sur les mêmes pelouses… 

Un bestiaire fascinant pour MarieJF : « Moi qui ne suis pas forcément un adepte de Lovecraft, j’ai été emballé par « Le bestiaire du crépuscule » et avant tout fasciné par l’univers représenté par Daria Schmitt, du grand art ! »


 
 

Manga : Hitsuzi Yamada, Mon chat à tout faire est encore tout déprimé, tome 1
Meian, traduit du japonais par Marina Bonzi, 128 pages, 6,95 €
 


Vous aussi, votre chat a un peu d’embonpoint ? Bon, en ce qui concerne Yukichi, le chat de Saku, ce n’est carrément plus de l'embonpoint, son matou est carrément énorme. Loin de rester dormir sur les genoux de sa maîtresse, Yukichi fait quasiment tout dans la maison : la cuisine mais aussi différentes tâches ménagères. Une aide non négligeable pour Saku qui est régulièrement au bord du burn-out. 

mylittlefish reste très intriguée par ce chat et sa relation avec sa maitresse : « Une petite histoire sympathique à découvrir grâce à la relation entre Saku et son gros chat noir Yukichi. Le mystère reste entier concernant Yukichi, pourquoi fait-il cette taille ? Comment un chat en vient-il à devenir l'intendant de Saku au final ? »


 


Jeunesse : Muriel Zürcher, Vacances au chalet maudit
Didier Jeunesse, 60 pages, 12,90 €

 

La jeunesse a de quoi lire cet été ! Entre mystères, écologie et héritage familial, les lecteurs pourront enquêter au fil de la lecture de ce roman qui prend place dans les Alpes suisses. Ils feront la rencontre des jumeaux Gabriel et Emma, en vacances avec leur grand-père, Hans. Celui-ci fait découvrir le vieux châlet familial aux jeunes adolescents qui veulent aider à le restaurer. L’été semble si prometteur ! Seulement, les choses ne se déroulent pas comme prévu. La nature semble dépérir aux alentours et les jumeaux doivent faire face à de nombreux obstacles… Comme si on voulait les piéger. Il semble que quelqu’un ne voudrait pas que la vieille bâtisse soit rénovée… Qui voudrait bien les chasser d’ici ?

L’intrigue et les thèmes du roman ont beaucoup plu à Senrys : « Un excellent roman pour les plus jeunes lecteurs ! [...] J’ai aimé les personnages, les thèmes abordés dont l’écologie, la préservation des montagnes et la sauvegarde du patrimoine familial de façon écolo, la démarche est vraiment très intéressante et cela m’a beaucoup plu dans ce roman. [...] Une intrigue qui ravira les plus jeunes lecteurs et les curieux ! »

 




 

  
Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

Commenter  J’apprécie          70