AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.94 /5 (sur 582 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Weißenfels , le 03/01/1951
Biographie :

Andreas Martens alias Andreas est scénariste, dessinateur et coloriste.

Après avoir vécu à Weißenfels, Andreas déménage pour Düsseldorf en 1965. En 1972, ratant la date des inscriptions de l'Institut Saint-Luc à Bruxelles, il commence ses études artistiques à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Il y passera un an.

C'est donc 1973 qu'Andreas quitte l'Allemagne pour se rendre en Belgique afin d'y étudier, pendant trois ans, à l'Institut Saint-Luc, de 1973 à 1976. Dès la seconde année d'étude, il suit en parallèle, les cours d'Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles à Bruxelles pendant deux ans.

En 1978 il passe en France, d'abord pour Paris puis Saint-Brieuc (1982) et enfin Rennes (1995).

Il débute en participant aux revues (À suivre), Le Journal de Tintin et Métal hurlant. En 1978 il crée le personnage de Rork pour la revue Le Journal de Tintin. Ses aventures seront reprises en albums dans la collection Histoires et légendes des éditions Le Lombard.

Son premier album publié est "Révélations posthumes" (1980) aux éditions Bédérama, avec François Rivière comme scénariste. C'est un recueil des quatre histoires imaginaires sur les écrivains H. P. Lovecraft, Agatha Christie, Jules Verne, et Pierre Loti, parues dans la revues (À suivre) et utilisant la technique de la carte à gratter.
Pour la réédition exceptionnelle, en septembre 1993, de Cyrrus-Mil, il a dessiné quatre nouvelles pages et modifié l’ordre de certaines séquences afin d’en améliorer la lisibilité.

En 2001, le festival de bande dessinée Quai des Bulles de Saint-Malo lui a remis le prix Bonnet d'âne.
En 2002, il participe à la grande aventure Donjon chapeautée par Lewis Trondheim et Joann Sfar en dessinant un album de la série Monster dans la collection Humour de rire des éditions Delcourt.

Depuis 1997 il travaille principalement sur ses deux plus longues séries : "Capricorne" (au minimum 20 tomes) pour les éditions du Lombard et "Arq" (prévue en 18 tomes) pour celles de Delcourt.

Depuis 2001, Andreas délègue la colorisation de la série "Capricorne" à Isabelle Cochet. En 2006, le partenariat se pérennise, Isabelle Cochet participe au dessin de l'album "Quintos", puis à "L'Argentine" chez Futuropolis (2019).
Auteur prolifique, il a publié une quarantaine d'albums en 25 ans.

son site : http://www.dossier-an
Twitter : https://twitter.com/wattmanworm
+ Voir plus
Source : http://www.bedetheque.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Andreas   (80)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'Argentine


Citations et extraits (128) Voir plus Ajouter une citation
Presence   02 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Bon. Mise au point : votre maître m’a choisi comme remplaçant, et j’ai accepté. Je ne passe pas un examen ici. Vous m’aidez, Astor, si vous voulez. Sinon vos opinions sur ma personne m’indiffèrent. On se comprend ?
Commenter  J’apprécie          70
Presence   02 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Ce n'est pas une question d'âge. L'important, c'est de faire des choses, de vivre. Attendre sa voie ne sert à rien. Il suffit juste d'être prêt au moment où on la trouve. À n'importe quel âge ! Si on attend, on n'aura que des regrets à la fin.
Commenter  J’apprécie          50
Presence   08 avril 2022
Capricorne, tome 5 : Le Secret de Andreas
Dans les affaires du cœur, c'est la sincérité du geste qui compte. Dans les affaires tout court, sa précision !
Commenter  J’apprécie          170
Presence   01 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
New York se dotait d’un Capricorne quand elle en avait besoin. Elle pouvait rester sans lui durant des siècles. À la seconde où la nécessité se faisant sentir, elle choisissait son défenseur, son champion sans âge.
Commenter  J’apprécie          30
Presence   02 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Quelqu’un arrive, quelqu’un doit partir. Tu sais bien comment je fonctionne.
Commenter  J’apprécie          22
Presence   01 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Puisque Drake a, en quelque sorte, rendu son tablier. Puisque le capitaine Onslow n’est pas revenu de là-bas. Puisque le Passager et Asho sont impossibles à contacter. C’est sur les témoignages des matelots Remsen et Momsen que s’appuie cette partie du récit. D’après les deux marins, une ambiance tendue régnait sur le navire dès le départ. Ash et le Passager s’enfermaient dans leur cabine. Drake et Onslow restaient sur le pont en permanence à s’observer en permanence. L’équipage faisait son travail en silence. Enfin, presque…
Commenter  J’apprécie          10
Julian_Morrow   01 octobre 2019
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Ce n'est pas une question d'âge. L'important, c'est de faire des choses, de vivre. Attendre "sa voie" ne sert à rien.

Il suffit juste d'être prêt au moment où on la trouve. A n'importe quel âge !

Si on attend, on n'aura que des regrets à la fin.



Astor

(p.17)
Commenter  J’apprécie          141
Presence   02 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
À un moment de ma vie, je me suis laissé berner par des gens peu recommandables.
Commenter  J’apprécie          10
Presence   02 décembre 2022
Capricorne, tome 17 : Les cavaliers de Andreas
Quelque chose nous échappe. De toute évidence.
Commenter  J’apprécie          12
Presence   07 mars 2022
Capricorne, tome 4 : Le Cube numérique de Andreas
Une histoire… Ces murs racontent une histoire : une ile, un volcan, une ville… ses habitants adoraient la Lune. Mais leur prêtre, secret adorateur de l'infâme, détournait les sacrifices destinés à l'astre de la nuit, au profit de son vrai maître. Ainsi, une nuit où les planètes étaient alignées d'une certaine façon et la Lune était pleine mais éclipsée par l'ombre de la Terre, le volcan entre en irruption et remonta dans sa lave le cube. Le rayonnement maléfique de la chose brûla les habitants. Beaucoup partirent vers d'autres îles, mais un petit groupe guidé par le prêtre resta afin de dompter le pouvoir du cube. Un homme, savant et philosophe, calcula les proportions du cube et élabora une formule de chiffres qui, chantés en de longs rites, mit fin aux radiations néfastes. Le prêtre, jaloux du sage, l'assassina à l'ombre du cube qui, sous l'effet de cet acte-clé, s'ouvrit et laissa entrer le meurtrier. C'est un homme fondamentalement changé qui en sortit. Le prêtre damna l'objet abject et le fit enterrer profondément. Il marqua l'endroit d'une stèle en guise d'avertissement. Comme si ceci avait provoqué la colère d'un dieu cruel, le volcan entra en une activité apocalyptique, ce qui probablement engloutit l'île à jamais. L'avertissement : le cube n'est que la carapace d'une chose hideuse et sublime à la fois. L'infâme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Devenez très fort en histoire littéraire même (et surtout) si vous n'y connaissez rien

Je suis un poète grec considéré comme le père de la littérature mondiale, la base sur laquelle tout repose (ou du moins une bonne partie). Qui suis-je ?

Homère Simpson
Homère m'a tuer
Homère d'alors
Homère Égée
Homère tout court

12 questions
1136 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire de la litterature , classique , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur