AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 242 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Châlons-sur-Marne , le 13/01/1938
Mort(e) à : Paris , le 07/01/2015
Biographie :

Cabu est le pseudonyme de Jean Cabut, dessinateur de bande dessinée et caricaturiste français né à Châlons-sur-Marne (Marne) le 13 janvier 1938.
Il fait des études artistiques à Paris (École Estienne) et publie ses premières illustrations en 1954 dans l'Union de Reims, quotidien régional. Mais sa carrière est contrariée par la guerre d'Algérie, il est mobilisé pendant plus de deux ans (27 mois), il met ses compétences au service du journal de l'armée Le Bled, basé à Constantine et où signent également Philippe Labro et Francis Veber. Il y publie notamment la série La Fille du colonel. Il garde de cette période un antimilitarisme militant et une vision un peu anarchiste de la société qu'il transpose dans ses dessins. Son personnage de l'adjudant Kronenbourg est inspiré par cette période.
Il collabore également à Paris-Match pendant son incorporation militaire.

Démobilisé, en 1960, il dessine toujours dans différents journaux, dont l’Enragé, publication éphémère ne publiant que des caricatures. Il entre ensuite à Hara-Kiri, créé par Cavanna et Bernier (le professeur Choron), où il trouve une ambiance qui correspond à ses idées et d'autres dessinateurs de talent : Gébé, Fred, Wolinski, Reiser... Il collabore aussi au magazine Pilote à partir de 1962. C'est là qu'il crée son personnage fétiche Le Grand Duduche, lycéen lymphatique et maladroit inspiré par ses souvenirs d'étudiant au lycée Pierre Bayen de Châlons, et celle du « Beauf » (inspiré par Jacques Médecin ou plus probablement par le gérant du bar l'Alsacienne de Châlons-en-Champagne)[réf. nécessaire]. Il collabore à Hara-Kiri hebdo, puis après l'interdiction de celui-ci en 1970, à Charlie-Hebdo à raison de deux pages par semaine.

Il rencontre un grand succès dans les années 70/80 et publie de nombreux albums. Il oriente alors son art vers la caricature politique en dessinant pour le nouveau Charlie Hebdo à partir de 1992, et pour Le Canard enchaîné où il y a transposé le Grand Duduche (mais sans le nommer), ce qui confirme son statut de dessinateur clairement engagé à gauche.

Engagé par Jacqueline Joubert, Cabu participe également à l'émission télévisée Récré A2 dans laquelle il crée des planches en direct. En 1982, il travaille pour les trois chaînes de télévision française (FR3, Antenne 2 dans Récré A2 et TF1 dans l'émission de Michel Polac). En 1986, il publie une BD sur l'animatrice : Le nez de Dorothée.

Une exposition « Hommage au Grand Duduche » a été organisée du 12 décembre 2008 au
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une décennie s'achève et "Télérama" demande à celles et ceux qui ont fait les années 2010-2020 de regarder dans le rétro et de nous proposer un bilan, chaque jour jusqu'à la fin de l'année. En Arts, Musique, Cinéma, Littérature... Que retiendra-t-on de ces dix ans qui viennent de s'écouler? Aujourd'hui pour décrypter une décennie de street art, nous avons interrogé C215. Cabu, Pasqua, Taubira... Les portraits au pochoir de Christian Guémy sont partout sur les murs de Paris. Il nous parle des attentats de Charlie Hebdo, de la nouvelle génération de street artistes, et de ces collages qui dénoncent les violences faîtes aux femmes.

+ Lire la suite

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
 Cabu
gouelan   08 janvier 2015
Cabu
L'humour est un langage que j'ai toujours aimé. Notre ressort est de dénoncer la bêtise en faisant rire.
Commenter  J’apprécie          1180
 Cabu
Eric75   20 janvier 2015
Cabu
Ni les religions et leurs intégristes, ni les idéologies et leurs militants, ni les bien-pensants et leurs préjugés ne doivent pouvoir entraver le droit à la caricature, fût-elle excessive.

(Cabu, cité dans Le Canard enchaîné, 14 janvier 2015)
Commenter  J’apprécie          611
LydiaB   19 juillet 2014
Coluche - La BD hommage de Cabu
Toute ma vie, je me suis battu contre les cons. Et ils sont toujours là !... Rayonnants et contents !... Mon combat est à poursuivre !... Y'en a jamais eu autant... On est cernés par les cons, que je vous dis !
Commenter  J’apprécie          550
 Cabu
genou   27 juillet 2018
Cabu
Il n'y a pas de limites à l'humour qui est au service de la liberté d'expression car, là où l'humour s'arrête, bien souvent, la place est laissée à la censure ou à l'autocensure.
Commenter  J’apprécie          542
carre   09 décembre 2016
Toujours aussi cons ! de Cabu
Je déclare avoir fait travailler au noir des clandestins ...

... venez les arrêter avant que je les paye !
Commenter  J’apprécie          450
gill   25 avril 2014
Le grand Duduche de Cabu
- M'sieur, m'sieur ! M'SIEUR !

- Belphégor est de plus en plus sourd !

- J'peux sortir ?

- Oui

- Tu vas voir...

- M'sieur, m'sieur ! M'SIEUR !

- M'sieur, je peux sortir...pour dire à la fille du proviseur que je l'aime ?

- Non, il y en a déjà un.

- Çà alors ?

- M'sieur ! Je peux sortir pour casser la figure à l'autre tordu ? C'est pressé !

- Bon, bon, mais faites vite !

Commenter  J’apprécie          370
LiliGalipette   22 septembre 2013
Le journal de Catherine de Cabu
« Il a tant besoin de chaleur humaine. La panière à linge sale est sa cachette favorite. »
Commenter  J’apprécie          330
carre   25 décembre 2015
Toujours aussi cons ! de Cabu
Le lycée rends con, heureusement après il y a l'armée
Commenter  J’apprécie          261
cicou45   13 janvier 2016
Responsables mais pas coupables ! de Cabu
"Ami drogué ! pour être peinard, engage-toi dans la douane."



(Scandale des douaniers ripoux)
Commenter  J’apprécie          230
gill   30 septembre 2013
Le grand Duduche de Cabu
Une chevelure hirsute, d'étranges petites lunettes à monture d'acier, un accoutrement qui doit plus à la fantaisie personnelle qu'aux exigences de la mode, des yeux candides, un sourire de cancre malicieux, c'est le grand Duduche...et c'est aussi Cabu.

Je ne sais pas si l'identification du créateur avec son personnage va encore plus loin, mais dans ce cas, au risque d'étonner quelques "surgés", il faut croire que le grand Duduche a du génie....

(extrait de la préface signée René Goscinny et placée en début de l'album paru en 1979 aux éditions "Dargaud")
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..