AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de Partemps


Partemps   25 août 2020
Femmes d'Irlande en poésie (1973-2013) : Anthologie bilingue de Cliona Ni Riordain
L'odeur du sang

Je me réveille et mes mains sont collantes
Avec l'odeur du sang.
Et bien qu'il n'y ait pas une tache ni une tache
dans les yeux, ni aucune âme
que je connaisse manquante (je les ai comptées, chacune,
Et elles sont toutes présentes et correctes),
Pourtant, il semble que mes mains sont collantes
Avec l'odeur de du sang.

Je jure que mes mains sont collantes
Avec l'odeur du sang.
J'ai fouillé sous le matelas,
je n équipets, derrière des portes,
de peur que le corps d'un roi pourriture ou courtisan
Polonius derrière le arras- qui
peut se dissimuler derrière cette odeur de sang
que de coller à mes mains.

L'enfer gèle avec de l'eau aigre
Et des cataractes glacées coulent du robinet.
Mes mains sont piraté, la peau est tous volcanique
Fissures de cette pierre ponce éternelle,
et je ne sais pas combien de barres de lumière du soleil du savon
ont diminué en éclats épuisés
Depuis que je suis coincé pour toujours avec cette odeur de sang
qui est sur mes mains .

Nuala Ní Dhomhnaill
Commenter  J’apprécie          00